Loading...
1 2
Rome (1106 événements)
Rome

(1106 événements)

Mars
01/03
Romulus, le légendaire premier roi de Rome, célèbre le premier triomphe romain après avoir vaincu les Cheninos, venus récupérer leurs femmes après l'enlèvement des Sabines.
 
Numa Pompilius, roi de Rome, réforme le calendrier romain, introduisant janvier et février et ajoutant 5 jours au calendrier.
 
Le second roi de Rome, Numa Pompilius, instaure les Robigalia, fêtes destinées à honorer Robigus, dieu des cultures céréalières, dans l'espoir de conjurer la rouille du blé.
Novembre
 
Servius célébre un triomphes sur les Étrusques.
Mai
 
Servius célébre un triomphes sur les Étrusques.
Mars
01/03
Publius Valerius Publicola célèbre le premier triomphe de la République romaine après sa victoire sur le roi déchu Lucius Tarquinius Superbus à la bataille de Silva Arsia.
 
Spurius Larcius Flavius et Titus Herminius Aquilinus, consuls à Rome.
 
Mort de Publicola, un des fondateur de la république romaine.
Avril
03/04
D'après les Fasti triomphales, le consul romain Publius Postumius Tubertus donne une ovation pour célébrer une victoire contre les Sabins.
04/04
Le consul romain Agrippa Menenius Lanatus célèbre un triomphe pour une victoire militaire sur les Sabins.
 
Nomination du premier dictateur à Rome, Larcius Spurius.
 
Les Romains exigent que les Sabins versent une restitution à Rome pour les coûts de la guerre. Les Sabins refusent et la guerre fut déclarée.
 
Selon Titus Tite-Live, la bataille du lac Régillus se déroule entre les forces romaines et la Ligue latine.
 
Marco Valerio Publícola postule l'abolition des dettes à Rome. Opposition d'Appius Claudius Sabinus.
 
À Rome, commence la construction d'un temple à trois cellules avec un plan étrusque pour Cérès, la déesse de l'agriculture, de la fertilité et du mariage, ainsi que pour les frères divins Liber et Libera, qui - également responsables de la fertilité - forment une triade avec Cérès.
 
Le nombre de tribus romaines est porté à 21.
 
Début de discorde entre plèbe et patriciens conduisant à la première sécession de la plèbe.
 
Les édiles, magistrats de la Rome antique qui sont chargés du temple et du culte de Cérès, sont d'abord institués. Ce sont deux officiers de la plèbe, créés en même temps que les tribuns, dont ils partagent la sainteté.
 
Vote de la « Lex Sacrata » protégeant les institutions de la plèbe. Création des Tribuns de la plèbe. Ce sont deux magistrats (dix en 457 av. J.-C.) qui défendent les intérêts des plébéiens. Ils ont un droit de veto, un droit de prise à l’égard des magistrats et sont déclarés inviolables. Pour élire les tribuns et les édiles plébéiens, le conseil de la plèbe (concilium plebis) est légalisé. Il prend vite des motions de portée générale qui concurrencent les décisions des comices centuriates dominées par les patriciens.
 
À Rome Spurius Cassius, consul issu de la plèbe, dédicace le temple de Cérès, Liber et Libera, la triade plébéienne, équivalent de la triade capitoline, sur le Mont Aventin.
 
Suite à la conclusion de la sécession de la plèbe, une famine frappe Rome. Les consuls évitent la crise en obtenant des céréales d'Étrurie.
 
Selon la légende, Titus Geganius Macerinus et Publius Minucius Augurinus seraient des consuls de la première République romaine. Cnaeus Marcius Coriolanus, très populaire en raison de ses victoires contre les Volsques, s'est également présenté aux élections consul, mais il n'a pas été élu en raison de son rejet ouvert de la fonction plébéienne de tribun. La charge de tribun est remplie par Spurius Sicinius.
 
A Rome, le Tribunat s'érige en accusateur.
 
Quintus Sulpicius Camerinus Cornutus et Spurius Larcius sont, selon la légende, consuls de la première République romaine. Ce dernier occupe ses fonctions pour la deuxième fois après 506.
 
Gaius Marcius Coriolanus et Attius Tullus Aufidius, à la tête d'une armée des Volsques, assiègent Rome. La mère et la femme de Coriolan le convainquent de lever le siège. En reconnaissance du service de ces femmes, un temple est érigé à Rome dédié à Fortuna. Par la suite, les Volsques et leurs alliés les Aequi se disputent, et leurs armées se battent en conséquence, diminuant considérablement la force de chacun d'eux.
 
A Rome Spurius Cassius propose de donner des terres de l'ager publicus à la Plèbe.
 
À la fin de son consulat, Spurius Cassius Vecellinus est accusé de prétendus crimes de politique intérieure, sur la nature desquels les historiens ne sont pas d'accord.
 
Construction du temple de Castor à Rome.
Août
04/08
Début à Rome du consulat de Lucius Æmilius Mamercinus (Mamercus) et K. (Caeso?) Fabius Vibulanus.
Août
16/08
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Vibulanus et Lucius Valerius Potitus Publicola.
Août
16/08
Début à Rome du consulat de Q. Fabius Vibulanus II et C. Iulius Iullus.
 
Le tribun Spurius Licinius préconise en vain une loi agraire.
Août
05/08
Début à Rome du consulat de Kaeso Fabius Vibulanus (II), Spurius Furius Fusus.
Juillet
26/07
Début à Rome du consulat de M. Fabius Vibulanus (pour la seconde fois) et Cn. Manlius Cincinnatus.
 
Le consul romain Caeso Fabius proposa une loi agraire pour distribuer les terres gagnées lors des récentes guerres entre la plèbe, mais cette loi fut rejetée par le Sénat.
Juin
29/06
Début à Rome du consulat de Kaeso Fabius Vibulanus (pour la troisième fois) et de Titus Verginius Tricostus Rutilus.
 
Début à Rome du consulat de L. Æmilius Mamercinus (Mamercus) (pour la seconde fois) et C. Servilius Structus Ahala.
Juillet
01/07
Début à Rome du consulat de C. Horatius Pulvillus et T. Menenius Agrippæ f. Lanatus.
 
A Rome, le Tribunat s'arroge le droit de citer les Consuls devant le peuple.
Juin
21/06
Début à Rome du consulat de A. Verginius Tricostus Rutilus et Sp. Servilius Structus.
Juillet
03/07
Début à Rome du consulat de Publius Valerius Puplicola et Caius Nautius Rutilus (ou Rufus).
 
Trêve de quarante ans entre Rome et Véies.
Avril
16/04
Triomphe du consul Publius Valerius Publicola pour sa victoire sur les Sabins et les Véiens.
Juillet
16/07
Début à Rome du consulat de Lucius Furius Medullinus et Aulus Manlius Vulso (ou C. Manlius).
 
Grève militaire à Rome, selon Tite-Live : Volero Publilius, un plébéien qui après avoir été centurion refusait de servir comme soldat est saisi par un licteur envoyé par les consuls. Volero s’adresse vainement aux tribuns puis en appelle au peuple, alors que le licteur s’apprête à le dépouiller de ses vêtements et le battre de ses verges. Le licteur est alors jeté dans la foule de ses partisans par Volero. La plèbe se soulève. On insulte les licteurs, on brise leurs faisceaux. Les consuls sont repoussés dans la Curie, et abandonnent leur opération d'enrôlement.
Juillet
28/07
Début à Rome du consulat de L. Æmilius Mamercus III et Vopiscus Iulius Iullus.
Août
10/08
Début à Rome du consulat de Lucius Pinarius Mamercinus Rufus et Publius Furius Medullinus Fusus.
 
Volero, tribun de la plèbe, propose une loi établissant que les magistrats de la plèbe seraient élus par des comices tributes. Les « Concilia plebis » sont réorganisés sur la base des tribus : l’assemblée de la plèbe élit ses tribuns. Cette institution n’est pas reconnue par le patriciat comme une magistrature publique et officielle de la cité.
 
Avec la chute de la royauté, la plèbe a perdu, en la personne du roi, son patron naturel et son défenseur contre le patriciat. La constitution de 509 av. J.-C. réduit à peu de choses les privilèges politiques et sociaux des plébéiens, qui sont en revanche sollicités pour participer de plus en plus aux charges militaires et financières du fait de la situation extérieure et de la diminution numérique du patriciat. Les guerres incessantes déciment la classe agricole, ruinent les petits propriétaires plébéiens en les empêchant de cultiver leurs terres et les contraignant à s’endetter. Le taux de l’intérêt est élevé et la législation pour dettes très dure. La terre et la personne du débiteur servent de gages : le débiteur insolvable peut être vendu comme esclave. Le mécontentement monte rapidement au sein de la plèbe à la veille de la révolution de 509.
 
Premiers documents relatant le châtiment de la décimation à Rome.
Août
22/08
A Rome, début du consulat de Appius Claudius Crassinus (In)regillensis Sabinus et Titus Quinctius Capitolinus Barbatus.
Août
12/08
Début à Rome du consulat de Lucius Valerius Potitus Publicola (pour la seconde fois) et Tiberius Aemilius Mamercinus (Mamercus).
Août
24/08
Début à Rome du consulat de Titus Numicius Priscus et A. Verginius (Tricostus) Cæliomontanus.
 
Les Sabins assiègent Rome.
Septembre
06/09
Début à Rome du consulat de T. Quinctius Capitolinus Barbatus II et Q. Servilius (Structus) Priscus.
Septembre
18/09
Début à Rome du consulat de Ti. Æmilius Mamercinus (Mamercus) (pour la seconde fois) et Q. Fabius Vibulanus.
Octobre
01/10
Début à Rome du consulat de Quintus Servilius Priscus (pour la seconde fois) et Sp. Postumius Albus Regillensis.
 
Le recensement à Rome dénombre 104 714 citoyens.
Octobre
13/10
Début à Rome du consulat de Q. Fabius Vibulanus (pour la seconde fois) et Titus Quinctius Capitolinus Barbatus (pour la troisième fois).
 
Le Sénat de Rome décrète pour la première fois « La Patrie en danger ».
Octobre
03/10
A Rome, début du consulat de A. Postumius Albus Regillensis et Sp. Furius Medullinus Fus(i)us.
 
Le Sénat et le peuple de Rome nomment Gaius Aemilius Mamercus interrex.
Octobre
13/10
Début à Rome du consulat de Publius Servilius Priscus et Lucius Aebutius Helva. Ils entrent en charge aux calendes d'août lorsque les années consulaires commençaient ce jour-là. Tous deux périssent rapidement à cause de la peste qui ravage Rome.
 
À Rome, le tribun de la plèbe Terentilius Harsa revendique en vain l’accès de la plèbe aux magistratures (projet de lex Terentilia).
 
Une armée èque paraît aux portes de Rome.
Octobre
15/10
Début à Rome du consulat de Lucius Lucretius Tricipitinus, Titus Veturius Geminus Cicurinus, à partir du troisième jour des ides d'août.
 
Proposition du tribun de la plèbe Terentilius Harsa pour la rédaction et la publication d’un code commun aux plébéiens et aux patriciens. Après une opposition acharnée, le patriciat doit céder. Dix magistrats (les décemvirs) seront nommés avec pleins pouvoirs pour rédiger le code nouveau.
Octobre
26/10
Début à Rome du consulat de Publius Volumnius Amintinus Gallus et Servius Sulpicius Camerinus Cornutus.
 
A Rome, les Sabins occupent le Capitole, la ville de Tusculum envoie des troupes au secours des Romains.
Octobre
16/10
A Rome, début du consulat de Publius Valerius Publicola (pour la seconde fois), Caius Claudius Sabinus Regillensis.
 
Les Èques s'emparent de Tusculum. En réponse à la menace, le Sénat romain décide d'envoyer une armée pour aider la ville alliée, sous le commandement du consul Lucius Cornelius Maluginensis. De plus, le consul Fabius Vibulanus, qui assiégeait alors Antium, déplaçe ses forces pour attaquer Tusculum. Les Tusculans peuvent reconquérir leur ville. Une trêve est alors conclue avec les Aequi.
 
Le recensement à Rome dénombre 117 319 citoyens.
Octobre
28/10
Début à Rome du consulat de Q. Fabius Vibulanus (pour la troisième fois) et L. Cornelius Maluginensis Uritus.
Octobre
18/10
Début à Rome du consulat de Caius Nautius Rutilus II et Lucius Minucius Esquilinus Augurinus.
Novembre
18/11
Triomphe de Lucius Quinctius Cincinnatus. Cincinnatus nommé dictateur à Rome, vainc les Èques et les Volsques à la bataille du Mont Algide. Il refuse les honneurs et abandonne la dictature.
 
Le nombre de tribuns plébéiens est augmenté de 2 à 10.
Octobre
07/10
Début à Rome du consulat de Caius Horatius Pulvillus II et Quintus Minucius Esquilinus Augurinus.
 
Une loi prescrit le lotissement de l’Aventin (Lex Icilia). Des plébéiens participent à ce lotissement en faisant des avances de capitaux ou en achetant eux-mêmes des terrains à bâtir.
Septembre
27/09
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Maximus Lactuca et Spurius Verginius Tricostus Caeliomontanus.
Octobre
09/10
Début à Rome du consulat de Titus Romilius Rocus Vaticanus et Caius Veturius Cicurinus.
 
Les magistrats plébéiens condamnent les consuls sortants Titus Romilius et Caius Veturius Cicurinus à de fortes amendes.
 
Les consuls promulguent la lex Aternia Tarpeia fixant en as le montant des amendes.
Septembre
29/09
Début à Rome du consulat de Spurius Tarpeius Montanus Capitolinus et A. Aternius (Aterius) Varus Fontinalis.
Septembre
18/09
Début à Rome du consulat de Sex. Quinctilius. (Varus) et P. Curiatius (Curiatius) Fistus Trigeminus.
Novembre
 
Rome est ravagée par une épidémie. Le consul Quinctilius fait partie des nombreuses victimes et Spurius Furius Medullinus Fusius le remplace comme suffect.
Septembre
08/09
Début à Rome du consulat de T. (C.) Menenius Agrippae f. Lanatus et P. Sestius Capito (Capitolinus) Vaticanus.
Juin
03/06
Abdication des consuls Appius Claudius Crassus Inregillensis Sabinus et Titus Genucius Augurinus et entrée en fonction des decemviri, commission de dix hommes chargés de la rédaction d’un code juridique, à la fois civil et criminel, la Loi des Douze Tables. Les dix premières sont publiées par les décemvirs primitifs, les deux autres l’année suivante (450 av. J.-C.) par le collège renouvelé.
 
Début du Consulat de L. Valerius Potitus et Marcus Horatius Barbatus, Sénateurs qui bannissent les précédents decemviri. Ils sont les premiers qualifiés de consuls. Sous leurs consulat, selon la tradition, les lois Valeriae Horatiae stipulent que les plébiscites, résolutions votées par l’assemblée tribute, auront désormais force de loi, sauf ratification par le Sénat. Les édiles sont faits gardiens des senatus-consulta et des plébiscites (auparavant les consuls avaient tendance à supprimer ou changer les senatus-consulta selon leurs volontés). L’insurrection de 449 aboutit peut-être à la reconnaissance officielle par l’état patricien des Tribuns de la plèbe. Leur pouvoir demeure néanmoins limité à la défense des intérêts de la plèbe. Ils ne sont pas admis aux séances du sénat romain, qu’ils observent de l’extérieur, à la porte de la Curie.
 
Création des plébiscites à Rome.
 
Suite à la cooptation de deux patriciens au poste de tribun de la plèbe, le tribun Lucius Trebonius Asper introduit la Lex Trebonia, une loi interdisant aux tribuns de coopter leurs collègues à l'avenir.
Novembre
06/11
Début à Rome du consulat de Lars (ou Sp.) Herminius Coritinesanus (Aquilinus) et T. Verginius Tricostus Caeliomontanus.
Octobre
27/10
Début à Rome du consulat de M. Geganius Macerinus et C. Iulius (Iullus?).
 
Pour la première fois à Rome le triomphe est voté par les comices tributes.
 
Par la Lex Canuleia, votée grâce au tribun Caius Canuleius, l'interdiction de mariage entre plébéiens et patriciens est supprimée à Rome.
Octobre
06/10
Début à Rome du consulat de Marcus Genucius Augurinus et C. (Gaius ou Agripp.) Curtius Philo.
Octobre
18/10
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire (Trib. Mil. Cons. Pot.). Ils sont contraints de démissionner après trois mois pour vice de procédure dans la prise d'augures préliminaire à leur élection. L. Papirius Mugillanus et Lucius Sempronius Atratinus leur succèdent, mais ils resteront consuls peu de temps.
 
Les bureaux du Tribuni militum consulari potestate ont été créés. Un collège de trois tribuns patriciens ou plébéiens, un de chacune des tribus romaines spécifiques (les Titiens, les Ramnenses et les Lucères), détiendrait le pouvoir des consuls d'année en année, sous réserve du Sénat.
 
Le bureau du censeur, magistrat patricien chargé de procéder au recensement les années sans consul, est créé.
Janvier
19/01
Début à Rome du consulat de L. Papirius Mugillanus et Lucius Sempronius Atratinus.
 
La fonction de censeur est créée à Rome. Le « collège des censeurs » doit dresser la liste des citoyens capables de s’armer à leurs frais. Les censeurs, au nombre de deux, recrutés exclusivement parmi les patriciens, obtiennent les pouvoirs financier, administratif (partiellement, cas des travaux publics) et moral.
Janvier
09/01
Début à Rome du consulat de Marcus Geganius Macerinus II et de Titus Quinctius Capitolinus Barbatus V.
Janvier
22/01
Début à Rome du consulat de M. Fabius Vibulanus et Postumius Aebutius Helva Cornicen.
Janvier
23/01
Début à Rome du consulat de Proculus Geganius Macerinus et L. (T.) Menenius Agrippae Lanatus II.
 
Cincinnatus nommé à nouveau dictateur, réprime une révolte de la plèbe puis retourne dans sa ferme. Spurius Maelius, soupçonné d’aspirer à la royauté, est tué par le maître de cavalerie Caius Servilius Ahala.
Janvier
13/01
Début à Rome du consulat de Agrippa Menenius Lanatus, T. Quinctius Capitolinus Barbatus VI.
Janvier
03/01
Entrée en charge à Rome d'un consulat de Tribuns consulaires.
Décembre
23/12
Début à Rome du consulat de Marcus Geganius Macerinus (pour la troisième fois) et Lucius Sergius Fidenas.
 
Triomphe à Rome du dictateur Marcus Aemilius Mamercinus pour sa victoire sur Véies.
 
Epidémie de malaria à Rome.
Janvier
04/01
A Rome, début du consulat de L. Papirius Crassus et M. Cornelius Maluginensis.
Décembre
25/12
A Rome, début du consulat de C. Iulius Iullus II et L. (ou Proc.) Verginius Tricostus.
Décembre
15/12
Début à Rome du consulat de C. Iulius (Iullus?) (pour la troisième fois) et L. Verginius Tricostus.
 
Nouvelle épidémie de malaria à Rome.
Décembre
04/12
A Rome, début du consulat de tribuns consulaires (Trib. Mil. Cons. Pot.) pendant 2 ans et une épidémi.
Juin
18/06
Victoire du dictateur romain Aulus Postumius Tubertus à la bataille du mont Algide contre les Èques et les Volsques.
 
Sur le Champ de Mars à Rome, le Temple d'Apollon Sosianus est inauguré par le Consul Gaius Iulius Mento.
Novembre
14/11
Début à Rome du consulat de T. Quinctius Pœnus Cincinnatus et C. (ou Cn.) Iulius Mento.
Novembre
04/11
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Crassus et Lucius Iulius Iullus.
Novembre
15/11
Début à Rome du consulat de Hostus Lucretius Tricipitinus et L. Sergius Fidenas (pour la seconde fois).
Novembre
27/11
A Rome début du consulat de Aulus Cornelius Cossus et T. Quinctius Poenus Cincinnatus (pour la seconde fois).
 
Lex de bello indicendo à Rome ; les comices centuriates donnent leur accord, ou non, aux déclarations de guerre.
 
La questure est ouverte à la plèbe.
Novembre
17/11
Début à Rome du consulat de C. Servilius Structus Ahala et L. Papirius Mugillanus (II).
 
Mamercus Aemilius est alors nommé dictateur pour la troisième fois.
Novembre
30/11
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire (Trib. Mil. Cons. Pot.) pour trois ans.
Novembre
18/11
Rome entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Quinctius Cincinnatus, Lucius Furius Medullinus, Aulus Sempronius Atratinus et Lucius Horatius Barbatus.
Décembre
01/12
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Sergius Fidenas, Appius Claudius Crassus, Spurius Nautius Rutilus, Sextus Iulius Iullus.
Novembre
21/11
Début à Rome du consulat de Caius Sempronius Atratinus et Quintus Fabius Vibulanus.
Novembre
11/11
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Manlius Capitolinus, Quintus Antonius Merenda et Lucius Papirius Mugillanus.
 
Dédoublement de la questure à Rome.
Novembre
22/11
Début à Rome du consulat de Numerius Fabius Vibulanus et Titus Quinctius Capitolinus Barbatus.
Décembre
04/12
Début d'une succession d'interrègnes à Rome ; après le report d'une série d’élections, Lucius Papirius Mugillanus est finalement désigné interroi.
 
Projet d’occupation du Capitole par des esclaves révoltés qui voulaient incendier Rome en divers points. Le complot est déjoué sur la dénonciation de deux conjurés.
Septembre
25/09
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Quinctius Cincinnatus III, Lucius Furius Medullinus III, Aulus Sempronius Atratinus II.
Septembre
15/09
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Agrippa Menenius Lanatus, Publius Lucretius Tricipitinus, Spurius Nautius Rutilus.
Septembre
26/09
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Sergius Fidenas, Marcus Papirius Mugillanus, Caius Servilius Axilla.
Octobre
08/10
A Rome entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Agrippa Menenius Lanatus, Publius Lucretius Tricipitinus, Spurius Rutilius Crassus, Lucius Servilius Structus.
Octobre
13/10
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Aulus Sempronius Atratinus, Marcus Papirius Mugillanus, Spurius Nautius Rutilus, Quintus Fabius Vibulanus Ambustus.
Octobre
10/10
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Caius Valerius Potitus Volusus, Numerius Fabius Vibulanus, Publius Cornelius Cossus, Quintus Quinctius Cincinnatus.
Octobre
21/10
A Rome, entrée en fonction de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Valerius Potitus, Cnaeus Cornelius Cossus, Quintus Fabius Vibulanus Ambustus, M. Postumius Albinus Regillensis.
 
Une épidémie frappe la République romaine et provoque une pénurie alimentaire.
Janvier
01/01
Début à Rome du consulat de Lucius Furius Medullinus et Aulus Cornelius Cossus.
Décembre
13/12
Début à Rome du consulat de Caius Furius Pacilus et Quintus Fabius Ambustus Vibulanus.
 
Le Tribuni militum consulari potestate était en fonction.
 
Premier tribun consulaire plébéien à Rome.
 
Les chefs militaires, Lucius Verginius et Manius Sergius sont jugés et condamnés à une amende pour leur responsabilité dans la défaite de l'année précédente à Véies.
 
Faléries et Capène échouent à secourir Véies assiégée par les Romains.
 
À un hiver glacial succède un été chaud et malsain qui fait beaucoup de victimes. Le Sénat romain fait consulter les Livres Sibyllins, qui préconisent des lectisternes, rite consistant à inviter les dieux à un banquet afin d'apaiser leur colère. Ce sont les premiers lectisternes organisés à Rome, en l’honneur d'Apollon, Latone, Diane, Hercule, Mercure et Neptune.
 
Spurius Minucius Augurinus devient Pontifex Maximus romain.
 
Célébration des jeux et des fêtes latines ; l'eau du lac d'Albe est drainée pour satisfaire la prophétie.
 
Des députés sont envoyés au temple d'Apollon à Delphes pour y apporter une coupe d'or en offrande à la suite de la chute de Véies.
 
Dédicace du temple de Junon Regina sur le mont Aventin voué par Camille lors de la guerre de Veiès.
 
Le consul Valerius célèbre son triomphe sur les Èques.
 
La maladie des deux consuls les amènent à démissionner et Camille assure l'interrègne. Lucius Valerius Potitus supervise finalement les élections.
 
Un recensement dénombre, selon Pline, 152 580 citoyens. Le territoire de Rome s’étend alors sur 1 500 km².
 
Exil volontaire de Camille, accusé d'avoir détourné le butin de la prise de Véies.
 
Le Tribuni militum consulari potestate est en fonction.
 
Le dictateur romain Marcus Furius Camillus est accusé d'avoir procédé à une répartition injuste du butin de sa victoire à Véies. Il s'exile volontairement.
Juillet
01/07
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Furius Medullinus, Caius Aemilius Mamercinus, Lucius Lucretius, Servius Sulpicius Camerinus, Marcus Aemilius, Furius Agrippa.
 
Destruction des tablettes originales des XII Tables dans un incendie de Rome.
 
Marcus Furius Camillus est nommé dictateur romain pour la troisième fois depuis plusieurs mois.
Juillet
16/07
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Valerius Publicola, Lucius Verginius, Publius Cornelius, Aulus Manlius Capitolinus, Lucius Aemilius, Lucius Postumius.
 
Reconstruction à Rome des principaux bâtiments détruits par les Gaulois.
Juillet
--   
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Titus Quinctius Cincinnatus, Quintus Servilius Fidenas, Lucius Iulius Iullus, Lucius Aquilius Corvus, Lucius Lucretius, Servius Sulpicius Rufus.
 
Marcus Furius Camillus introduit les Jeux Capitolins ( Ludi Capitolini ) en l'honneur de Jupiter Capitolin et en commémoration du fait que le Capitole de Rome n'a pas été capturé par les Gaulois.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Papirius, Cnaeus Sergius, Lucius Aemilius Mamercinus, Licinus Menentius, Lucius Valerius Publicola.
 
Rome compte 25 tribus.
Septembre
--   
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Marcus Furius Camillus, Servius Cornelius Maluginensis, Quintus Servilius Fidenas, Lucius Quinctius Cincinnatus Capitolinus, Publius Valerius Potitus Publicola, Lucius Horatius Pulvillus.
 
Aulus Cornelius Cossus est nommé dictateur pour lutter contre les Volsques et les Herniques, mais la campagne est interrompue par l'agitation populaire à Rome sur la question des dettes et de la distribution des terres.
 
Marcus Manlius, héros de la défense du Capitole, adopte la cause populaire.
Septembre
--   
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Aulus Manlius Capitolinus, Lucius Papirius Cursor, Publius Cornelius, Lucius Quinctius Cincinnatus Capitolinus, Caius Sergius, Titus Quinctius Cincinnatus Capitolinus.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Marcus Furius Camillus, Servius Cornelius Maluginensis, Publius Valerius Potitus Publicola, Servius Sulpicius Rufus, Titus Quinctius Cincinnatus Capitolinus et Caius Papirius Crassus.
 
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Valerius, Aulus Manlius Capitolinus, Servius Sulpicius, Lucius Lucretius, Lucius Aemilius, Marcus Trebonius. Défection de la cité latine de Lanuvium.
 
Manlius Capitolinus, accusé d'aspirer à la royauté, est condamné à mort et précipité du haut de la roche Tarpéienne.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Spurius Papirius Crassus, Lucius Papirius Crassus, Servius Cornelius Maluginensis, Quintus Servilius Fidenas, Caius Sulpicius Peticus (ou Servius Sulpicius Praetextatus), Lucius Aemilius Mamercinus.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Marcus Furius Camillus, Lucius Lucretius Tricipitinus Flavus, Lucius Postumius Albinus Regillensis, Lucius Furius Medullinus Fussus, Marcus Fabius Ambustus, Aulus Postumius Albinus Regillensis.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Valerius Publicola, Publius Valerius Potitus Publicola, Lucius Menenius Lanatus, Sergius Fidenas, Papirius Cursor, Servius Cornelius Maluginensis.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Iulius Iullus, Publius Manlius Capitolinus, Caius Manlius Capitolinus, Caius Sextilius, Marcus Albinius, Lucius Antistius ; patriciens et plébéiens sont en nombre égal.
 
Le mur servien est construit autour de Rome pour empêcher la ville d'être capturée ou mise à sac (voir 390 avant JC ). Il s’agit de la première fortification construite par les Romains autour de leur ville natale.
 
A Rome la plèbe obtient la levée des poursuites pour dettes pendant la durée de la guerre contre les Volsques.
Septembre
--   
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Spurius Furius, Quintus Servilius, Publius Cloelius, Licinus Menenius, Marcus Horatius, Lucius Geganius.
Septembre
16/09
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Lucius Aemilius, Publius Valerius, Caius Veturius, Servius Sulpicius, Lucius Quinctius Cincinnatus Capitolinus, Caius Quinctius Cincinnatus.
Mars
01/03
Fondation du temple de Juno Lucina sur la colline de l'Esquilin, à Rome, où les Matronalia étaient célébrées.
Septembre
16/09
Début d’une période d’anarchie de cinq ans à Rome (→ -370), selon Tite-Live. Aucun magistrat curule : les deux tribuns de la plèbe Caius Licinius Stolon et Lucius Sextius Lateranus bloquent toute élection tant que leur projet de loi n'est pas soumis au vote du peuple.
Mars
13/03
Les colons révoltés de Velitrae attaquent Tusculum. Devant la menace, des tribuns militaires sont élus, ce qui met fin à l’anarchie, et les Vélitres sont assiégés par les Romains. Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Publius Valerius Potitus Publicola, Aulus Manlius Capitolinus, Servius Sulpicius Praetextatus, Lucius Furius Medullinus Fussus, Caius Valerius Potitus.
Mars
25/03
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Quintus Servilius Fidena, Caius Veturius Crassus Cicurinus, Marcus Fabius Ambustus, Aulus Cornelius Cossus, Marcus Cornelius Maluginensis, Quintus Quinctius Cincinnatus.
Mars
15/03
Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Servius Cornelius Maluginensis, Servius Sulpicius Praetextatus, Lucius Veturius Crassus Cicurinus, Titus Quinctius Cincinnatus Capitolinus, Spurius Servilius Structus, Lucius Papirius Crassus.
 
Lois liciniennes-sextiennes à Rome : les deux tribuns de la plèbe Caius Licinius Stolon et Lucius Sextius Lateranus font accepter, après dix ans d'obstruction politique, une loi sur les dettes, une loi agraire (accès de la plèbe à l’ager publicus ou plutôt loi sur les modalités juridiques de l’appropriation du sol et le cadastre) et des lois constitutionnelles rétablissant le consulat et l’ouvrant aux plébéiens. Les deux consuls sont les chefs de l’exécutif et de l’armée pendant un an. Mais ils sont entourés d’autres magistrats recrutés parmi le patriciat : les censeurs et les questeurs, déjà en fonction depuis le ve siècle et, apparus en 367–366 av. J.-C., les édiles curules (ravitaillement, police et hygiène de la cité) et le préteur (pouvoir judiciaire). Les lois Liciniennes interdisent de posséder plus de cinq cents jugères de terres communes et prescrivent la distribution des terres devenues disponibles aux citoyens pauvres à raison de sept jugères par tête. Elles règlent la question des dettes : les débiteurs reçoivent l’autorisation de se libérer en trois années, les intérêts déjà payés venant en déduction du capital exigible.
 
Bataille de l'Anio. Nouvelle invasion gauloise stoppée devant Rome par Camille.
 
Le temple dédié à la Concorde, au Forum Romain de Rome, est construit par Marcus Furius Camillus.
 
L'office romain d'aedilis curulis est institué en contrepartie de l'aedilis plebis.
Mars
05/03
Le recours aux tribuns militaires à pouvoir consulaire est abandonné définitivement et le double consulat est rétabli. Une nouvelle magistrature est créée, appelée préture. Son titulaire, le préteur, est élu annuellement par l'Assemblée et se charge des affaires civiles, déchargeant ainsi les consuls de cette responsabilité. Le préteur est considéré comme un collègue junior des consuls. Néanmoins, le préteur peut commander une armée, convoquer un Sénat ou une assemblée, ainsi qu'exercer les fonctions consulaires. Entrée en charge à Rome de tribuns militaires à pouvoir consulaire : Publius Valerius Potitus Publicola, Aulus Cornelius Cossus, Publius Manlius Capitolinus, Marcus Cornelius Maluginensis, Lucius Veturius Crassus Cicurinus, Marcus Geganius Macerinus.
Février
23/02
Début à Rome du consulat de Lucius Æmilius Mamercinus, Lucius Sextius Lateranus.
Septembre
13/09
Célébration à Rome des ludi romani qui deviennent permanents.
 
Des acteurs étrusques mettent en scène les premières représentations théâtrales à Rome.
 
Une épidémie de peste frappe Rome.
Mars
07/03
Début à Rome du consulat de Lucius Genucius Aventinensis et Quintus Servilius Ahala.
 
Poursuite de l'épidémie à Rome. On tente d’apaiser les divinités par des lectisternes, puis par des jeux scéniques.
Février
25/02
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Peticus (dictateur, vainqueur des Boïens par sa stratégie des javelots en 358 av. J.-C.), Caius Licinius Stolon.
 
Lucius Manlius Capitolinus Imperiosus est nommé dictateur pour mener les cérémonies religieuses visant à enrayer l’épidémie.
Février
15/02
Début à Rome du consulat de Lucius Aemilius Mamercinus et Cnaeus Genucius Aventinensis.
 
Sacrifice de Marcus Curtius, jeune patricien qui se précipite avec son cheval et ses armes dans un gouffre qui s’est ouvert sur le Forum pour apaiser les Dieux (Lacus Curtius).
Février
05/02
Début à Rome du consulat de Lucius Genucius Aventinensis et Quintus Servilius Ahala.
Février
18/02
Début à Rome du consulat de Caius Licinius Stolon et Caius Sulpicius Peticus (pour la seconde fois). Les Gaulois arrivent à trois miles de Rome, sur la Via Salaria ; Titus Quinctius Poenus est nommé dictateur. Titus Manlius vainc en combat singulier le champion des Gaulois, prend son torque d'or et reçoit le surnom de Torquatus ; les Gaulois s'allient avec Tibur et se retirent en Campanie.
Mars
01/03
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Ambustus et Caius Poetelius Libo Visolus.
 
Début à Rome du consulat de Cnaeus Manlius et Marcus Popillius Laenas.
 
Création de deux nouvelles tribus à Rome, qui passent à 27.
 
La loi Poetalia interdit de solliciter les suffrages des électeurs dans les foires et les marchés.
Mars
04/03
Début à Rome du consulat de Caius Fabius Ambustus et Caius Plautius Proculus.
 
Lex Manilia passé dans le camp devant Sutri : taxation des affranchissements à 5 % de la valeur de l’esclave. Loi de Dullius et Menenius limitant les taux d'intérêt à 1 %.
Mars
16/03
Début à Rome du consulat de Cnaeus Manlius Capitolinus Imperiosus (II) et Caius Marcius Rutilus.
Juin
01/06
Aprés avoir mèneR la guerre contre Privernum, Marcius célèbre son triomphe.
 
Marcius Rutilus est élu dictateur pour lutter contre une coalition étrusque venue secourir Tarquinia. Il est le premier plébéien à accéder à la dictature. Sa famille est cependant liée au patriarcat. La dictature, une magistrature d’exception dont le bénéficiaire était nommé dans les situations de danger extrême, devient accessible à la plèbe.
Mars
06/03
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Ambustus II, Marcus Popillius Lænas II.
Avril
26/04
Marcius Rutilus, victorieux, obtient les honneurs du triomphe la veille des nones de mai.
Avril
04/04
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Peticus III et Marcus Valerius Publicola.
Avril
17/04
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Ambustus (pour la troisième fois) et Titus Quinctius Poenus Capitolinus Crispinus1. Les deux consuls sont patriciens en dépit des protestations de la plèbe, qui continue à boycotter le vote.
 
Titus Manlius est nommé dictateur pour lutter contre Caere qui soutient Tarquinia ; Rome annexe la ville qui obtient le statut de civitas sine suffragio.
Avril
06/04
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Peticus (IV) et Marcus Valerius Publicola (II).
 
Dictature de Caius Iulius Iullus.
Juin
12/06
Début à Rome du consulat de Publius Valerius Publicola et Caius Marcius Rutilus. Les élections consulaires sont retardées devant l'opposition des patriciens à la candidature d'un plébéien et par la question des dettes.
 
Campagne des consuls contre les Falisques et Tarquinia.
 
La censure devient accessible à la plèbe. Gaius Marcius Rutilus devient le premier plébéien romain à être élu au poste de censeur.
 
Dictature de Marcus Fabius Ambustus pour présider aux comices consulaires.
 
Dictature de Lucius Furius Camillus qui préside aux comices consulaires.
 
Premières apparitions de la monnaie à Rome.
 
Dictature de Titus Manlius Torquatus pour présider aux comices consulaires pendant que Furius Camillus surveille les pirates grecs qui menacent les côtes d'Antium, de Laurente et ferment l'embouchure du Tibre.
Juillet
07/07
Début à Rome du consulat de Lucius Furius Camillus et Appius Claudius Crassus Inregillensis (décédé en exercice).
 
Jeux séculaires à Rome, les premiers tenus selon les historiens modernes.
Juillet
19/07
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Corvus et Marcus Popillius Laenas.
Juillet
09/07
Début à Rome du consulat de C. Plautius Vennox (ou Venno) Hypsaeo et T. Manlius Imperiosus Torquatus.
Juillet
22/07
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Corvus et Caius Poetelius Libo Visolus.
 
Lucius Furius Camillus est nommé dictateur pour les combattre et aurait fait le vœu de construire le temple de Junon Moneta sur le Capitole en cas de victoire.
Juillet
11/07
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Dorso et Servius Sulpicius Camerinus Rufus.
 
Dictature de Publius Valerius Publicola.
Juillet
23/07
Début à Rome du consulat de Caius Marcius Rutilus III et Titus Manlius Imperiosus Torquatus II.
Juillet
23/07
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Corvus III et Aulus Cornelius Cossus Arvina.
Octobre
03/10
Triomphe à Rome du consul Valerius sur les Samnites.
05/10
Triomphe à Rome du consul Cornelius sur les Samnites.
 
Troubles, émeutes populaires et séditions militaires paralysent Rome. L’armée romaine de Campanie (20 000 hommes) marche sur Rome. Le Sénat ne réussit à apaiser le mouvement qu’au prix de sérieuses concessions, négociées par le dictateur Marcus Valerius Corvus.
 
Plébiscite du tribun Lucius Genucius sur le prêt à intérêt dont le taux est réduit de moitié.
 
Victoire romaine sur les Samnites à Saticula (à l'est de Capoue ) et au mont Gaurus (près de Cumes ).
Août
04/08
Début à Rome du consulat de Quintus Servilius Ahala (III) et Caius Marcius Rutilus.
Juillet
24/07
Début à Rome du consulat de Lucius Aemilius Mamercinus Privernas et Caius Plautius Vennox Hypsaeo.
Août
 
Le consul Plautius défait la ville latine révoltée de Privernum et les Volsques d'Antium. Fin de la première guerre samnite menée par le consul Aemilius. Les Samnites obtiennent l'autorisation de faire la guerre aux Sidicins.
 
Les Romains parviennent à détacher les Campaniens de leur alliance avec les Latins (par leur peur des Samnites ) et à les inciter à conclure une paix séparée. Trois villes campaniennes, dont Capoue et Cumes, obtiennent la citoyenneté romaine et font ainsi partie de l'État romain. L'État romain s'étend désormais jusqu'à la baie de Naples.
Juin
27/06
Début à Rome du consulat de T. Manlius Imperiosus Torquatus III et Publius Decius Mus après l'abdication des consuls précédents.
 
Le droit de veto des patriciens sur les décisions des Comitia tributa romaines est aboli. La fonction de censure sera à l'avenir ouverte aux plébéiens avec la Lex Publilia.
Juin
30/06
Début à Rome du consulat de Lucius Furius Camillus et Caius Maenius.
Juillet
10/07
Début à Rome du consulat de Tiberius Aemilius Mamercinus et Quintus Publilius Philo.
Juin
12/06
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Longus et Publius Aelius Paetus.
Juillet
02/07
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Crassus et Kaeso Duilius.
Juin
22/06
Début à Rome du consulat de Marcus Atilius Regulus Calenus et Marcus Valerius Corvus.
 
Publius Cornelius Rufinus est nommé dictateur pour lutter contre les Samnites, mais doit se résigner à la suite d'augures défavorables.
Mai
 
Rome commence à établir des colonies à distance. Quelque 2 500 familles, choisies principalement parmi le prolétariat, s'installent à Cales dans un lieu stratégique sur la route de Capoue.
Juillet
12/07
Début à Rome du consulat de Spurius Postumius Albinus et Tiberius Veturius Calvinus.
 
Création de deux nouvelles tribus à Rome, qui passent à 29.
 
Marcus Papirius Crassus est nommé dictateur pour faire face à la menace d’une incursion gauloise qui n’a pas lieu.
Juillet
25/07
Début à Rome du consulat de Cnaeus Domitius Calvinus et Aulus Cornelius Cossus Arvina (pour la seconde fois).
Juillet
27/07
Début à Rome du consulat de Caius Valerius Potitus Flacus et Marcus Claudius Marcellus.
Juillet
17/07
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Crassus et Lucius Plautius Venno.
Juillet
06/07
Début à Rome du consulat de Lucius Aemilius Mamercinus Privernas (II) et Caius Plautius Decianus.
Juillet
18/07
Début à Rome du consulat de Publius Cornelius Scapula et Publius Plautius Proculus.
Juillet
08/07
Début à Rome du consulat de Lucius Cornelius Lentulus et Quintus Publilius Philo.
Septembre
06/09
Début à Rome du consulat de Caius Poetelius Libo Visolus et Lucius Papirius Cursor.
Mars
05/03
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Longus (pour la seconde fois) et Quintus Aulius Cerretanus.
 
Selon Tite-Live, Aulus Cornelius Cossus Arvina est nommé dictateur afin de mener la guerre dans le Samnium pour empêcher les Samnites de réunir une armée de mercenaires.
 
Suicide de Papius Brutulus, à l’origine de la rupture de la trêve en 327 av. J.-C., que les Samnites envisageaient de livrer à Rome pour garantir la paix.
Mars
18/03
Début à Rome du consulat de Quintus Fabius Maximus Rullianus et Lucius Fulvius Curvus.
 
Rome commence à s'étendre en Lucanie.
Mars
07/03
Début à Rome du consulat de Spurius Postumius Albinus Caudinus (pour la seconde fois) et Tiberius Veturius Calvinus (pour la seconde fois).
Mars
05/03
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Cursor II et Quintus Publilius Philo III.

Publilius défait une armée samnite dans le Samnium et Papirius mène une campagne victorieuse en Campanie après l’échec d’une tentative de médiation de Tarente, et reprend Luceria aux Samnites.
Février
23/02
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Cursor III et Quintus Aulius Cerretanus II.
Février
13/02
Début à Rome du consulat de Lucius Plautius Venno et Marcus Folius Flaccinator.
 
Création de deux nouvelles tribus à Rome, qui passent à 31.
Février
25/02
Début à Rome du consulat de Quintus Æmilius Barbula et Caius Iunius Bubulcus Brutus.
Mars
08/03
Début à Rome du consulat de Spurius Nautius Rutilus et Marcus Popillius Lænas.
Février
26/02
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Cursor IV et Quintus Publilius Philo IV.
Février
16/02
Début à Rome du consulat de Marcus Pœtelius Libo et Caius Sulpicius Longus III.
 
La Lex Poetelia romaine réglemente les questions de servitude pour dettes.
Février
06/02
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Cursor V et Caius Iunius Bubulcus Brutus II.
 
A Rome, les consuls ne sont pas renouvelés. Dictature de Lucius Papirius Cursor.
 
Un recensement est effectué à Athènes. 21 000 citoyens, 10 000 résidents étrangers et 400 000 autres – femmes, enfants et esclaves – vivent dans la ville.
 
La lex Ogulnia permet aux plébéiens d'accéder aux fonctions religieuses de pontifes et d'augures.
Février
27/02
Début à Rome du consulat de Marcus Fulvius Paetinus et Titus Manlius Torquatus.
 
Le consul Publius Decius Mus intercepte et bat une force d'Apuliens près de Maleventum, qui avaient l'intention de renforcer la principale armée samnite.
 
Le temple de Bellona est érigé à l'extrémité sud de la prata Flaminia, plus tard le Cirque Flaminius, à Rome.
Février
28/02
Début à Rome du consulat de Appius Claudius Caecus et Lucius Volumnius Flamma Violens.
 
Contre tout précédent, Postumius demande aux Comitia Centuriata de lui voter un triomphe malgré l'opposition sénatoriale.
 
Le culte d'Esculape est introduit d'Épidaure à Rome dans l'espoir de mettre fin à une peste.
 
Le recensement à Rome compte 262.321 citoyens.
Mars
16/03
Début à Rome du consulat de Lucius Papirius Cursor et Spurius Carvilius Maximus.
 
Caius Pontius, général samnite, est exécuté à Rome.
Mars
26/03
Début à Rome du consulat de Quintus Fabius Maximus Gurges et Decimus Iunius Brutus Scaeva.
 
Postumius célèbre un triomphe de sa propre autorité et renvoie son armée avant que les consuls de l'année suivante puissent prendre le relais.
Mars
--   
Début à Rome du consulat de Lucius Postumius Megellus (III) et Caius Iunius Bubulcus Brutus (I).
 
Lucius Postumius Megellus, consul de l'année précédente, est jugé publiquement pour avoir utilisé sa fonction pour faire travailler 2000 de ses soldats dans sa ferme. Il est condamné par toutes les tribus et condamné à une amende de 50 000 deniers.
Avril
08/04
Début à Rome du consulat de Publius Cornelius Rufinus et Manius Curius Dentatus.
 
Les « triumviri nocturnni » chargés jusque-là de la police nocturne et de l'alerte en cas d'incendie, deviennent les « triumviri capitales » étant chargés de plus des prisons et de l'exécution des sentences capitales.
 
Rome abandonne l’étalon monétaire grec au profit du système libral.
Mars
28/03
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Maximus Corvinus (pour la deuxième fois) et Quintus Caedicius Noctua.
Avril
09/04
Début à Rome du consulat de Quintus Marcius Tremulus (pour la deuxième fois) et Publius Cornelius Arvina.
 
La plèbe se retire sur le Janicule (dernière sécession) pour obtenir l’assignation des terres sabines. Quintus Hortensius, nommé dictateur, soutenu par Curius Dentatus, promulgue les lois hortensiennes qui favorisent la plèbe pour qu’elle revienne dans la cité. Elles amnistient, allègent les dettes et donnent aux plébiscites décidés par les comices tributes force de loi pour le peuple entier (suppression de la ratification sénatoriale traditionnelle, l’auctoritas patrum). La puissance de l’opposition démocratique se trouve augmentée (fin de la guerre des ordres).
Mars
30/03
Début à Rome du consulat de Caius Nautius Rutilus et Marcus Claudius Marcellus.
 
La lex Aquilia est la première loi qui traite de manière spécifique du dommage causé à la propriété d'autrui (responsabilité délictuelle ou aquilienne).
 
La Lex Hortensia est homologuée. Cette loi déclarait le caractère obligatoire des plébiscites sur les lois et la diffusion de l'habitude de donner à toutes les dispositions législatives approuvées cette année-là le nom de loi.
Mars
20/03
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Maximus Potitus et Caius Aelius Paetus.
Avril
01/04
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Lepidus et Caius Claudius Canina.
Juin
26/06
Ptolémée I Soter d'Égypte abdique. Son plus jeune fils lui succède par son épouse Bérénice, Ptolémée II Philadelphe, qui est co-régente depuis trois ans.
 
Coalition des Étrusques, des Gaulois sénons et des Lucaniens contre Rome.
Avril
13/04
Début à Rome du consulat de Caius Servilius Tucca et Lucius Caecilius Metellus Denter.
Avril
03/04
Début à Rome du consulat de Publius Cornelius Dolabella et Cnaeus Domitius Calvinus Maximus.
Mars
24/03
Début à Rome du consulat de Gaius Fabricius Luscinus et Quintus Aemilius Papus.
 
Dans le discours politique le plus ancien d'un Romain qui ait survécu jusqu'à nos jours, l'homme politique aveugle Appius Claudius Caecus déclare à une délégation de Pyrrhus dirigée par Cinéas que Rome ne se soumettra pas à Pyrrhus.
Avril
17/04
Début à Rome du consulat de Publius Valerius Laevinus et Tiberius Coruncanius.
 
Rome compte 287 000 citoyens.
Avril
 
Après sa victoire à Ausculum, où il perd 3 600 hommes de ses meilleures troupes, Pyrrhus, découragé, se retire à Tarente. Il envoie par deux fois des envoyés à Rome (Cinéas) pour négocier la paix et se consacrer à la création d’un empire grec du Couchant. Le Sénat hésite, mais le vieil Appius Claudius Caecus, chef du parti intransigeant, entraîne la majorité.
07/04
Début à Rome du consulat de Publius Sulpicius Saverrio et Publius Decius Mus.
 
Dédicace du temple consacré à Summanus près du Circus Maximus à Rome, après que la statue en terre cuite du dieu du temple de Jupiter capitolin eut été détruite par la foudre et sa tête jetée dans le Tibre.
Septembre
 
Triomphe du consul Fabricius sur les Samnites, les Lucaniens et les Bruttiens.
 
Épidémie de peste à Rome.
 
Censure de Fabricius Luscinus et Quintus Aemilius Papus, marquée par leur sévérité sur les mœurs et Publius Cornelius Rufinus, deux fois consul, est exclu du Sénat pour luxe excessif, car on avait trouvé chez lui dix livres de vaisselle d'argent.
Avril
11/04
Début à Rome du consulat de Manius Curius Dentatus (pour la seconde fois) et Cornelius Lentulus Caudinus.
Avril
24/04
Début à Rome du consulat de Manius Curius Dentatus III et Servius Cornelius Merenda.
 
Début de la construction de l'aqueduc Anio Vetus ; il approvisionne la ville de Rome en eau du fleuve Anio.
Mars
24/03
Début à Rome du consulat de Caius Quinctius Claudus et Lucius Genucius Clepsina.
Avril
05/04
Début à Rome du consulat de Cnaeus Cornelius Blasio (I) et Caius Genucius Clepsina.
 
L'aqueduc Anio Vetus, extrêmement important pour l'approvisionnement en eau, est achevé à Rome (la construction a commencé en 272).
Mars
24/03
Début à Rome du consulat de Quintus Ogulnius Gallus et Caius Fabius Pictor.
 
La pièce de monnaie romaine en denier est frappée pour la première fois.
Mars
15/03
Début à Rome du consulat de Appius Claudius Russus et Publius Sempronius Sophus.
 
Création des questeurs de la flotte par le sénat romain.
Mars
28/03
Début à Rome du consulat de Lucius Iulius Libo et Marcus Atilius Regulus.
 
Une épidémie de peste éclate à Rome, les habitants fuient la ville.
Avril
10/04
Début à Rome du consulat de Numerius Fabius Pictor et Decimus Iunius Pera.
 
Interdiction du renouvellement à la fonction de censeur à Rome.
 
Les premiers combats de gladiateurs font leur apparition à Rome sur le Forum Boarium, donnés par Marcus et Decimus Brutus, à l'occasion des funérailles de leur père, Junius Brutus Pera.
 
Le temple de Vertumne est construit sur la colline de l'Aventin à Rome.
Avril
11/04
Début à Rome du consulat de Appius Claudius Caudex et Marcus Fulvius Flaccus.
 
Les Romains s'emparent de Catane en Sicile sous Messalla. Un cadran solaire fait partie du butin, qui est déposé au Comitium de Rome et sera important dans l'horlogerie romaine.
Avril
01/04
Début à Rome du consulat de Manius Valerius Maximus Corvinus Messalla et Manius Otacilius Crassus.
Mars
22/03
Début à Rome du consulat de Lucius Postumius Albinus Megellus et Quintus Mamilius Vitulus.
 
Les Romains, déterminés à prendre le contrôle de la Sicile à Carthage, construisent une flotte basée sur le modèle d'une quinquérème carthaginoise capturée.
Mars
11/03
Début à Rome du consulat de Lucius Valerius Flaccus et Titus Otacilius Crassus.
 
La ville de Ségeste est conquise par les Romains et incorporée à la République romaine.
Avril
18/04
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Paterculus et Aulus Atilius Calatinus.
 
Quintus Ogulnius Gallus est élu dictateur pour organiser la célébration des Féries latines.
Avril
19/04
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Paullus et Servius Fulvius Paetinus Nobilior.
Avril
19/04
Début à Rome du consulat de Lucius Manlius Vulso Longus et Quintus Caedicius.
 
Dédicace du temple de Fides, à Rome.
Mai
14/05
Début à Rome du consulat de Cnaeus Cornelius Scipio Asina II et Aulus Atilius Calatinus II.
Mai
03/05
Début à Rome du consulat de Cnaeus Servilius Caepio et Caius Sempronius Blaesus.
 
Les censeurs romains Manius Valerius Maximus Corvinus Messalla et Publius Sempronius Sophus publient une liste des sénateurs et ordonnent l'exclusion de 16 membres du statut sénatorial.
Mai
15/05
Début à Rome du consulat de Publius Servilius Geminus et Caius Aurelius Cotta.
Mai
05/05
Début à Rome du consulat de Caius Furius Pacilus et Lucius Caecilius Metellus.
Mai
18/05
Début à Rome du consulat de Caius Atilius Regulus Serranus II et Lucius Manlius Vulso Longus II.
Mai
07/05
Début à Rome du consulat de Publius Claudius Appius Pulcher et Lucius Iunius Pullus. Dictatures de Marcus Claudius Glicia et Aulus Atilius Calatinus.
Mai
19/05
Début à Rome du consulat de Publius Servilius Geminus II et Caius Aurelius Cotta II.
 
Dictature de Tiberius Coruncanius.
 
Alors qu'Hamilcar Barca épuise les Romains en Sicile, les Romains, par souscription privée, construisent une autre flotte dans le but de reprendre le commandement de la mer.
 
A Rome, le nombre des préteurs passe de un à deux. Le deuxième préteur est nommé pour réduire l'arriéré des affaires judiciaires et pour doter la République d'un magistrat avec Imperium qui peut déployer une armée en cas d'urgence lorsque les deux consuls sont en guerre.
Juin
13/06
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Licinus et Manius Otacilius Crassus II.
Juin
25/06
Début à Rome du consulat de Marcus Fabius Buteo et Caius Atilius Bulbus.
Juillet
07/07
Début à Rome du consulat de Aulus Manlius Torquatus Atticus et Caius Sempronius Blaesus.
 
Lucius Caecilius Metellus est nommé au poste de pontifex maximus.
Juin
27/06
Début à Rome du consulat de Caius Sulpicius Galus et Caius Fundanius Fundulus.
 
À Rome, le bureau du préteur peregrinus a été créé, principalement pour traiter le nombre croissant de procès entre citoyens romains et non- Romains. Le préteur participe à l'élaboration du ius gentium.
Juin
17/06
Début à Rome du consulat de Caius Lutatius Catulus et Aulus Postumius Albinus.
Juin
29/06
Début à Rome du consulat de Aulus Manlius Torquatus Atticus (II) et Quintus Lutatius Catulus Cerco.
Juin
09/06
Début à Rome du consulat de Quintus Valerius Falto et Caius Mamilius Turrinus.
 
A Rome un temple est dédié à la déesse Flore.
Juin
22/06
Début à Rome du consulat de Publius Valerius Falto et Tiberius Sempronius Gracchus.
 
Hiéron II de Syracuse visite Rome.
Juin
11/06
Début à Rome du consulat de Lucius Cornelius Lentulus Caudinus et Quintus Fulvius Flaccus.
Juin
23/06
Début à Rome du consulat de Publius Cornelius Lentulus Caudinus et Caius Licinius Varus.
 
Une œuvre du poète épique et dramaturge latin Gnaeus Naevius est jouée pour la première fois.
Juin
 
Première fermeture provisoire des portes du temple de Janus à Rome (en temps de paix).
13/06
Début à Rome du consulat de Titus Manlius Torquatus et Caius Atilius Bulbus.
Juin
26/06
Début à Rome du consulat de Lucius Postumius Albinus et Spurius Carvilius Maximus Ruga.
 
Quintus Fabius Maximus Verrucosus fonda le Temple d'Honos à Rome.
 
Le recensement donne le chiffre de 270000 citoyens romains mobilisables.
Juin
15/06
Début à Rome du consulat de Quintus Fabius Maximus Verrucosus Cunctator ( « le Temporisateur ») et Manius Pomponius Matho.
Juin
27/06
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Lepidus et Marcus Publicius Malleolus.
 
Gaius Duilius est nommé dictateur de la République romaine.
 
Torquatus devient censeur, mais comme les présages ne sont pas propices, il démissionne.
Juin
17/06
Début à Rome du consulat de Caius Papirius Maso et Marcus Pomponius Matho ; dictature de Caius Duilius pour tenir les comices consulaires.
 
Famine à Rome, les pirates pillent la ville portuaire d'Ostie.
Juin
07/06
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Barbula et Marcus Iunius Pera.
 
Naissance d'Aemilius Paullus (Paul-Emile), général romain.
Juin
08/06
Début à Rome du consulat de Spurius Carvilius Maximus Ruga (pour la seconde fois) et Quintus Fabius Maximus Verrucosus Cunctator (pour la seconde fois).
 
Le nombre des préteurs à Rome est porté de deux à quatre, et celui des questeurs de six à huit.
Mai
29/05
Début à Rome du consulat de Publius Valerius Flaccus et Marcus Atilius Regulus.
Juin
11/06
Début à Rome du consulat de Marcus Valerius Maximus Messalla et Lucius Apustius Fullo.
Mai
31/05
Début à Rome du consulat de Lucius Aemilius Papirius ou Pappus et Caius Atilius Regulus.
 
Dictature de Lucius Caecilius Metellus pour tenir les comices consulaires.
Juin
12/06
Début à Rome du consulat de Titus Manlius Torquatus (pour la seconde fois) et Quintus Fulvius Flaccus (pour la seconde fois).
 
Caius Flaminius Nepos est nommé Consul.
Juin
02/06
Début à Rome du consulat de Caius Flaminius Nepos et Publius Furius Philus.
Mars
01/03
Marcus Claudius Marcellus bat les Gaulois insubriens à la bataille de Clastidium, tuant leur chef Viridomarus dans un duel.
Avril
16/04
Début à Rome du consulat de Cnaeus Cornelius Scipio Calvus et Marcus Claudius Marcellus (pour la première fois).
 
Le censeur Caius Flaminius Nepos fait construire le Circus Flaminius sur le Champ de Mars, à Rome.
Avril
27/04
Début à Rome du consulat de Publius Cornelius Scipio Asina et Marcus Minucius Rufus.
 
Censure de Flaminius Nepos. Consécration de la Via Flaminia, de Rome vers Rimini.
 
Lucius Cornelius Lentulus Caudinus devient princeps senatus à Rome.
Avril
17/04
Début à Rome du consulat de Lucius Veturius Philo et Caius Lutatius Catulus.
 
Le médecin grec Arcagathus s'installe à Rome.
Avril
07/04
Début à Rome du consulat de Lucius Aemilius Paullus (ou Paulus) et Marcus Livius Salinator.
 
Première édition des Jeux Apollinaires qui deviennent annuels en -208 (→ 13/07).
 
Crassus devient censeur, à Rome.
 
Crassus devient prêteur, à Rome.
 
Crassus est nommé préfet par le Sénat romain.
 
Scipion l'Africain devient censeur et princeps du Senatus (le chef titulaire du Sénat romain ).
 
La loi romaine, Lex Porcia, est proposée par le tribun P. Porcius Laeca pour donner aux citoyens romains d'Italie et des provinces le droit de faire appel dans les affaires capitales.
Avril
11/04
Le temple de la Magna Mater est consacré sur le mont Palatin à Rome.
 
La colonie latine de Bononia [Bologne] est fondée : 3000 familles romaines s'y installent.
Juillet
17/07
Eclipse solaire observée à Rome.
Décembre
02/12
Début à Rome du consulat de Marcus Aemilius Lepidus et Caius Flaminius.
 
Premiers concours athlétiques à la mode grecque organisés à Rome. La nudité des participants est perçue comme exotique, typiquement grecque plus précisément. À Rome, le port du pagne est obligatoire pour les sportifs, d'autant que les tribunes sont ouvertes aux femmes, ce qui n'est pas le cas en Grèce.
Avril
28/04
Première édition des jeux annuels romains des Ludi Florales (→ 03/05).
 
Apparition des clepsydres (horloges à eau) à Rome, introduites pendant la censure de Scipion Nasica.
 
Marcus Porcius Cato l'Ancien écrit l'ouvrage De agri cultura ( Sur l'agriculture ).
 
Servius Sulpicius Galba est poursuivi pour corruption alors qu'il était en service en Espagne, mais est acquitté après avoir fait défiler les membres de sa famille en pleurs devant le tribunal.
 
Le tribun de la plèbe C. Licinius Crassus présente une loi proposant de substituer l’élection par le peuple à la cooptation pour les collèges de prêtres (repoussée grâce au préteur C. Laelius, un ami des Scipions). Dans ses harangues, il s’adresse directement au peuple et non vers la Curie.
 
A Rome le Comitium se tient désormais sur le Forum.
 
L'aqueduc Aqua Marcia est construit à Rome.
 
A Rome la lex Didia réglemente les abus dans les banquets.
 
Le premier pont de pierre sur le Tibre est achevé.
 
Naissance de Lucius Cornelius Sylla dans une famille patricienne illustre.
 
Construction de la basilique Opimia à Rome.
 
Caius Marius devient chef du parti populaire (populares). Il se fait élire tribun de la plèbe et propose une loi électorale pour assurer le secret des votes. Elle provoque une très vive opposition du consul Cotta et du Sénat. Le consul Metellus approuve Cotta, et Marius les menace de prison, ce qui fait plier le Sénat.
 
Pratiqués depuis l’époque étrusque, les combats de gladiateurs sont intégrés aux jeux publics romains par Marius. Ces combats parfois mortels étaient très codifiés et ne ressemblent en rien aux caricatures présentées par les films hollywoodiens notamment. Toutefois, les Romains eux-mêmes s’interrogèrent très tôt sur l’intérêt et la légitimité d’un tel sport-spectacle. La gladiature nécessitait en effet le renoncement aux droits liés à la citoyenneté romaine ; c’est presque une hérésie pour un Romain ! Le jeu en valait pourtant la chandelle pour certains, car la gloire et la fortune récoltées dans l’arène était considérable. Attention à ne pas confondre les combats de gladiateurs avec les véritables spectacles à base d’animaux sauvages et autres reconstitutions de batailles. Les historiens étudient désormais avec un œil nouveau la gladiature romaine dans une optique plus « sportive » tranchant ainsi nettement avec une historiographie dite classique sous l’emprise totale des textes chrétiens très hostiles à cette pratique. Les Grecs adoptent également ce sport martial, mais la gladiature n’est pas pratiquée partout dans l’Empire. En Égypte et au Moyen-Orient en particulier on se contente des courses de chars, le sport roi de l'Antiquité.
 
Sulla présente une chasse au lion pour la première fois lors de jeux à Rome.
 
Consulat de Caius Cassius Longinus et Gnaeus Domitius Ahenobarbus.
 
Quintus Mucius Scævola est envoyé en mission pour réorganiser l’Asie. Publius Rutilius Rufus, ancien consul, juriste et philosophe stoïcien, l’accompagne. Il protège des provinciaux contre les extorsions des publicains, fermiers de la perception des impôts, et s’attire la haine de l’ordre équestre.
 
Première tentative (échouée) d'ouvrir une école de rhétorique latine.
 
Lucius Cornelius Sulla a été élu préteur urbain.
Mars
17/03
Cicéron prend la toge virile, puis est présenté à Q. Mucius Scaevola, qui lui enseigne la science du droit.
Novembre
 
Les Jeux olympiques sont tronqués par l'organisation à Rome de jeux à la mode grecque voulus par le consul Sylla. Les athlètes professionnels grecs préfèrent en effet aller courir le cachet à Rome où Sylla n’a pas lésiné sur les montants des primes afin de proposer un meilleur spectacle. Les sports dits « grecs », essentiellement l’athlétisme, connaissent un certain succès à Rome mais ne parviennent pas à s’exporter ailleurs dans l’Empire.
 
Salluste évoque Spartacus dans "Histoires", qui relatent les événements allant de 78 à 67 av. JC.
Septembre
08/09
Le général romain Pompée célèbre son troisième triomphe à Rome après ses victoires en Orient.
Octobre
21/10
Cicéron obtient du Sénat le dernier conseil pour combattre Catilina.
Juin
04/06
Le tribun Clodius fait voter la loi qui transforme Chypre en province romaine.
 
Pompée obtient la curatelle de l'annone (la supervision du ravitaillement de Rome) pour 5 ans.
Mars
11/03
Cicéron prononce la plaidoirie "Pro Sestio" (pour Publius Sestius), à Rome.
Avril
05/04
Dans l'Accord de Lucques, Gaius Iulius Caesar, Marcus Licinius Crassus et Cnaeus Pompeius Magnus, à l'initiative de César, réaffirment le triumvirat conclu quatre ans plus tôt.
 
Pompée fait construire un théâtre à Rome (1er de la ville en pierre).
 
La loi Trebonia accorde, pour 5 ans : 1) à Pompée un commandement sur les provinces d'Espagne ; 2) à Crassus un commandement sur la province de Syrie, afin de conduire une guerre contre les Parthes.
 
La loi Licinia Pompeia prolonge les pouvoirs de César en Gaule pour 5 ans.
 
Pompée fait combattre 20 éléphants dans le Circus Maximus de Rome et met en place une balustrade de fer pour protéger les spectateurs.
Janvier
01/01
Pompée (2e fois) et Crassus (2e fois) deviennent consuls, à Rome.
Février
15/02
Avec l'accord des consuls Pompée et de Crassus, Clodius brigue une rogatia libera - une lucrative mission à Byzance et/ou auprès de Brogitaros. Cicéron laisse faire.
Novembre
25/11
Crassus quitte Rome pour la Syrie.
 
Cicéron est élu augure au détriment de Marc Antoine, à Rome.
Février
25/02
Pompée est élu consul unique de Rome.
 
César écrit son "De Bello Gallico", histoire de la guerre des Gaules.
 
Denys d'Halicarnasse écrit "Histoire ancienne de Rome", récit chronologique des débuts de la puissance romaine, depuis son origine légendaire jusqu'au déclenchement de la 1ère guerre punique.
Juillet
28/07
Jules César devient dictateur à Rome.
Février
24/02
Jules César met en œuvre un nouveau calendrier appelé par la suite calendrier julien en son honneur, le lendemain même du premier jour d'intercalation qui caractérise en partie ce nouveau décompte du temps.
Mars
14/03
Casca et Cassio décident la veille de l'assassinat de Jules César, que Marc Antoine doit vivre.
Juillet
06/07
L’édile Agrippa finance des Jeux Appolinaires fastueux qui marquèrent longtemps la mémoire des Romain (→ 13/07).
 
Vitruve, dans son ouvrage traitant des matériaux et techniques de construction Architectura, cite plusieurs matériaux dont la chaux, le ciment romain, l'ocre, l'orpiment, la pourpre, la garance, le pastel.
 
Achèvement du Panthéon de Rome.
 
Horace écrit "Les Odes" (livres I à III) : reflet des événements politiques de -33 à -23.
Mars
22/03
Agrippa meurt subitement. Il lègue ses bains et ses jardins au peuple de Rome.
Janvier
30/01
Dédicace de l'autel de la paix d'Auguste sur le Champ de Mars romain.
 
Denys d'Halicarnasse rédige ses "Antiquités romaines".
Février
05/02
L'empereur romain Auguste reçoit du Sénat le titre de "père de la Patrie".
 
Strabon publie sa Géographie, où il consigne les connaissances sur la forme de la Terre.
Avril
03/04
L'empereur romain Auguste complète son testament et inclut le compte Res gestae divi Augusti pour les inscriptions souhaitées.
12/04
Auguste rédige les Res Gestae (son testament politique) et les confie aux Vestales.
 
Tibère fait expulser les Égyptiens et les Juifs de Rome et déporter 4000 jeunes juifs en âge de porter les armes en Sardaigne.
Août
31/08
Sixte II, un Grec, devient évêque de Rome.
Mars
28/03
L'empereur romain Caligula accepte les titres de Principat, qui lui sont accordés par le Sénat.
 
Le poète Martial évoque quatre jeux de balle pratiqués par les Romains : pila paganica, pila trigonalis, follis et harpastum.
 
Thessalos de Tralles, médecin de l'époque de Néron, introduit l'école méthodique à Rome. Elle distingue les maladies chroniques des maladies aiguës.
 
La population de la ville de Rome dépasse le million d'habitants.
Mars
04/03
Néron, qui deviendra plus tard empereur romain, reçoit le titre de princeps iuventutis (chef de la jeunesse).
 
Le peuple d’Arménie se soulève contre la noblesse corrompue et Rhadamiste, allié de Rome et appelle les Parthes. Vologèse Ier envahit l'Arménie, prend les capitales Artaxate et Tigranocerte et chasse les Ibères du pays. Il place sur le trône son frère Tiridate Ier, en dépit du traité de 20 av. J.-C. qui donnait à Rome le droit de désigner le souverain arménien ; une épidémie décime ses troupes durant l'hiver, et il doit se retirer, laissant Rhadamiste reprendre le pouvoir.
 
Achèvement de l’aqueduc dit de Claude à Rome.
Janvier
29/01
Le Sénat romain récompense l'affranchi Pallas, secrétaire au trésor de l’empereur Claude, qui obtient la charge de Préteur.
Avril
 
A la suite des troubles en Judée entre Zélotes et Samaritains, le procurateur Cumanus est exilé et remplacé par Antonius Felix, favori de Claude et frère de Pallas.
Août
01/08
Mis en service de l'Aqueduc de Claude à Rome.
Février
11/02
La mort dans des circonstances mystérieuses de Tiberius Claudius Caesar Britannicus, héritier de l'Empire romain, à la veille de sa majorité ouvre la voie à Néron pour devenir empereur.
 
Fin de la construction de la basilique pythagoricienne de la Porte Majeure, à Rome.
 
Le gouverneur de Bretagne Suetonius Paulinus fait la conquête de l'île de Mona (Anglesey), refuge et sanctuaire du druidisme. Les Romains détruisirent les bosquets sacrés et massacrent les druides.
 
Bataille de Watling Street : Le général romain Suetonius Paulinus, de retour du Pays de Galles, est victorieux de la reine des Iceni Boadicée, quelque part le long de la voie romaine appelé Watling Street, mettant fin au soulèvement des Bretons. Après la répression, les Romains commencent un processus de romanisation de la Bretagne. Ils créent des villes romaines et y installent des structures administratives. Ils construisent un réseau routier.
 
Lino succède à Pierre dans la fonction d'évêque de Rome. Il est le deuxième pape reconnu par l'Église catholique romaine.
Juin
09/06
Déclaré ennemi public, l'empereur démis Néron fuit Rome et se suicide en se faisant égorger par l'affranchi Epaphroditos.
 
Pour assurer sa succession, Galba adopte Lucius Pison.
Janvier
10/01
Pour assurer sa succession, Galba adopte Lucius Pison, à Rome.
Mars
14/03
Othon quitte Rome pour se porter à la rencontre de Vitellius.
Avril
19/04
Le Sénat romain entérine la nomination de Vitellius comme empereur ; celui-ci part pour Rome par Lyon, Vienne, Crémone.
Juillet
 
Arrivée de Vitellius à Rome.
 
Vespasien ordonne la construction du Colisée.
Septembre
 
Marcus Ulpius Traianus devient consul suffect (c'est le père du futur Trajan).
Janvier
01/01
Vespasien (3è fois) " Marcus Cocceius Nerva deviennent consuls romains.
Juin
 
Triomphe de Titus à Rome. Le chef de la révolte juive Simon Bargiora est exhibé puis exécuté à cette occasion.
Décembre
 
À Rome, triomphe de Vespasien et de Titus.
 
Création par Vespasien de chaires de rhétorique grecque et latine à Rome.
Janvier
--   
Vespasien (4è fois) " Titus (2è fois) deviennent consuls romains.
 
Helvidius Priscus est exécuté sur l'ordre de Vespasien.
 
Début de la Censure de Vespasien et Titus (fin en octobre 74). Ils s’en servent pour purger le Sénat des opposants, mais aussi pour l’ouvrir à de nouveaux membres, provinciaux ou italiques.
 
Les philosophes stoïciens et cyniques sont exclus de Rome à l'exception de Musonius.
 
Martial écrit une satire sur la « lâcheté militaire ».
Janvier
01/01
L'empereur Vespasien (5è fois) et le césar Titus (3è fois) deviennent consuls romains.
Décembre
27/12
Vespasien accorde de généreux privilèges aux médecins et aux enseignants.
Juin
23/06
L'empereur Vespasien meurt dans sa résidence d'Aqua Cutiliae;.
 
Élection à Rome du pape Clément Ier.
 
Tacite rédige l'ouvrage "Germania".
 
Début supposé du pontificat d'Alexandre Ier.
Mars
06/03
La colonne Trajane est érigée à Rome pour célébrer la conquête de la Dacie par l'empereur Trajan à la fin de ses campagnes contre le roi Decebalus.
 
Tacite rédige ses "Annales", une histoire de Rome depuis la mort d'Octave Auguste.
 
Tacite publie ses "Annales", une histoire de Rome depuis la mort d'Octave Auguste.
 
Publius Annius Florus rédige un "Abrégé d'histoire romaine".
 
Début du pontificat de Sôter.
 
Pollux de Naucratis mentionne le jeu de balle de l’Episkuros. Ce sport d’équipe gréco-romain apparaît comme l’ancêtre du rugby.
 
Un incendie majeur ravage une grande partie de la ville de Rome.
 
L'évêque de Rome Victor condamne le Montanisme.
Mars
28/03
Assassinat de Helvius Pertinax par les prétoriens, qui mettent l’empire aux enchères entre le préfet de Rome Sulpicianus et Didius Julianus. L’empire est racheté par Didius Julianus.
Juin
08/06
Avant même d’entrer dans Rome, Septime Sévère venge la mort de Pertinax en désarmant et licenciant la garde prétorienne. Les prétoriens, jusque-là recrutés en Italie, seront désormais pris parmi les légions provinciales, partiellement les légions danubiennes.
Juillet
 
Septime Sévère quitte Rome pour marcher contre Pescennius Niger en Orient.
Janvier
01/01
L'empereur Septime Sévère et le césar Clodius Albinus deviennent consuls romains.
 
L'empereur Septime Sévère demande au Sénat romain de déifier l'ancien empereur Commode, dans le but de gagner les faveurs de la famille de Marc Aurèle.
 
Lucius Septimius Bassianus (ou Caracalla ), âgé de 7 ans, change son nom en Marc Aurèle Antonin, pour solidifier ses liens avec la famille de Marc Aurèle, et reçoit le titre de César.
 
Galien retrouve sa fonction de préparateur de la thériaque.
Janvier
--   
P. Iulius Scapula Tertullus Priscus " Q. Tineius Clemens deviennent consuls romains.
Janvier
01/01
C. Domitius Dexter (2è fois) " L. Valerius Messalla Thrasea Priscus deviennent consuls romains.
 
L'ouvrage majeur de Galien sur les médicaments, Pharmacologia, est publié.
 
Septime Sévère fait construire à Rome de Septizonium.
Janvier
--   
T. Sextius Lateranus " L. Cuspius Rufinus deviennent consuls romains.
Janvier
01/01
P. Martius Sergius Saturninus " L. Aurelius Gallus deviennent consuls romains.
 
Zéphyrin devient évêque de Rome. Il confie au diacre Calixte le soin d'organiser le « koimêtêrion », le cimetière communautaire, la « crypte des Papes » découverte en 1854 par Giovanni Battista de Rossi dans la catacombe de Saint-Calixte à Rome.
Janvier
--   
P. Cornelius Anullinus (2è fois) " M. Aufidius Fronto deviennent consuls romains.
 
Tertullien, premier des auteurs chrétiens en langue latine, condamne le sport : “Là où il y a plaisir, il y a passion, c’est la passion qui donne au plaisir sa saveur. Là où il y a passion, il y a compétition, il y a aussi fureur, colère, amertume, ressentiment et les autres passions qui en découlent incompatibles avec la morale (…) Il ne suffit pas de nous abstenir d’agir ainsi. Il ne faut pas s’associer à ceux qui le font (…) Il est indigne de vous de regarder ce qui se passe dans un stade. » Ces critiques chrétiennes ne dérangent pas vraiment les amateurs de sport du Bas-Empire. Cette période est en effet marquée par la multiplication des compétitions et l’ensemble de l’Empire est désormais touché par cette passion sportive. Le grand hippodrome de Carthage peut accueillir 60 000 spectateurs, celui d’Antioche, 80 000, tandis qu’une myriade de cirques (hippodromes) et stades de toutes tailles font du sport un des piliers de la romanité.
 
Lucius Annius Fabianus et Marcus Nonius Arrius Mucianus deviennent consuls romains.
Avril
 
Bassianus, 14 ans, reçoit la toge virile et est désigné consul pour l'année suivante, fait sans précédent à son âge.
 
Saint Cépherin succède à Saint Victor Ier comme pape.
 
Une loi romaine interdit les femmes gladiateurs.
 
Le Panthéon est restauré.
 
Rome établit des licences médicales, accordées uniquement aux médecins qualifiés qui ont réussi les examens. Des sociétés médicales et des hôpitaux civiques sont créés et des lois sont adoptées pour régir le comportement des étudiants en médecine. Il leur est interdit de fréquenter les bordels.
 
Septime Sévère proclame la loi des Amoureux.
 
Rome est une ville d'environ 1,5 million d'habitants, dont la plupart sont logés dans 46 600 insulae ou immeubles d'appartements, chacun de trois à huit étages, fragilement faits de bois, de briques ou de décombres.
Janvier
--   
Début du consulat de Septime Sévère et de son fils Bassianus à Antioche. La ville est restaurée dans ses droits municipaux.
 
Papinien est nommé préfet du prétoire.
 
Un arc dédié à Sévère est érigé près du Forum romain.
 
Le portique d'Octavie est reconstruit.
 
Inauguration du Septizonium au Palatin.
 
Édification d'un arc par Septime Sévère sur le forum Boarium à Rome.
Janvier
--   
C. Fulvius Plautianus (2è fois) " Septimius Geta (2è fois) deviennent consuls romains.
Mai
 
Septime Sévère rentre à Rome où il célèbre peut-être sa victoire en Tripolitaine. Un arc commémorant ses victoires est érigé à l'entrée du Forum.
 
Célébration par Septime Sévère des Jeux Séculaires devant annoncer un nouvel âge
d'Or.
Janvier
--   
L. Fabius Cilo (2è fois) " M. Annius Flavius Libo deviennent consuls romains.
 
Septime Sévère confie une chaire de philosohie aristotélicienne à Alexandre d'Aphrodise.
 
Papinien devient préfet du prétoire.
 
Retour d'exil de Julia Domna.
Janvier
--   
L'empereur Marcus Aurelius Antoninus (Caracalla) (2è fois) " P. Septimius Geta Caesar deviennent consuls romains.
Janvier
01/01
M. Nummius Umbrius Primus Senecio Albinus " Fulvius (Gavius Numisius Petronius ?) Aemilianus deviennent consuls romains.
 
Publius Septime Geta reçoit les titres d'Imperator et d'Auguste de son père, l'empereur Septime Sévère.
 
Le juriste romain Papinien, l'un des juristes célèbres qui ont prospéré sous le règne du défunt empereur Septime Sévère, refuse d'écrire une défense juridique pour le meurtre du frère de Caracalla, Publius Septimius Geta. Il est décapité à Rome, en présence de Caracalla.
 
Caracalla apaise les objections de l'armée romaine au meurtre de Geta, grâce à d'énormes dons.
 
Fin de construction des palais des Empereurs à Rome.
Mai
20/05
Les Frères Arvales saluent Caracalla comme Germanicus maximus. La guerre est déclarée contre les Germains.
 
Les thermes de Caracalla à Rome sont complétés par des bains publics ( Thermae ), des salles de lecture, des auditoriums, des pistes de course et des jardins publics couvrant 20 acres.
 
Macrin ramène au vingtième le taux de l’impôt sur les héritages et sur les affranchissements, porté au dixième par Caracalla.
 
L'impératrice Julia, épouse de Septime Sévère et mère de Caracalla et Geta, se suicide.
Août
23/08
Incendie de l’amphithéâtre flavien à Rome.
Décembre
 
Hippolyte commence son « pontificat » en tant qu'antipape et fonde une église dissidente pour les fidèles chrétiens.
20/12
Mort de Zéphyrin. Calixte Ier, esclave affranchi, est élu évêque de Rome.
Janvier
01/01
L'empereur Macrinus et Marcus Oclatinius Adventus deviennent consuls romains ; Elagabalus est suffect.
 
Héliogabale (Elagabal) arrive à Rome et y fait bâtir un sanctuaire pour la Pierre
noire d'Emèse.
Janvier
--   
L'empereur Elagabalus et Sacerdos deviennent consuls romains.
Juillet
 
Élagabal épouse Julia Paula.
 
L'empereur Élagabal épouse la grande Vestale Julia Aquilia Severa après avoir répudié Julia Paula.
 
Une délégation indienne rend visite à l'empereur romain Elagabalus.
Janvier
01/01
C. Vettius Gratus Sabinianus " M. Flavius Vitellius Seleucus deviennent consuls romains.
Septembre
 
Élagabal épouse Annia Faustina après avoir répudié Julia Aquilia Severa.
 
Héliogabale (Elagabal) épouse et répudie sa 3ème femme pour épouser à nouveau
sa seconde.
Janvier
--   
Début du consulat conjoint d'Élagabal et de Alexianus. Élagabal refuse de participer à la procession commune.
Octobre
14/10
Le pape Callixte Ier est tué par une foule dans le Trastevere de Rome après un règne de 5 ans au cours duquel il a stabilisé le jeûne du samedi trois fois par an, sans nourriture, ni huile ni vin à consommer ces jours-là. Callixte est remplacé par le cardinal Urbain Ier.
Décembre
 
Ulpien est nommé préfet du prétoire ; il se rend impopulaire pour la discipline qu'il impose.
Mars
 
émeutes à Rome pendant trois jours entre le peuple et les prétoriens, qui incendient les lieux de spectacle.
 
Les premières peintures chrétiennes apparaissent à Rome, décorant les catacombes.
 
Fondation d'une école de technologie à Rome.
 
A la mort de Julia Maesa, grand-mère d’Élagabal et de Sévère Alexandre, ce dernier subit l’influence de sa mère Julia Mamaea.
Janvier
01/01
L'empereur Severus Alexander (2è fois) " C. Aufidius Marcellus (2è fois) deviennent consuls romains.
 
Alexandre Sévère fait exécuter son beau-père Seius Sallustius (de) pour tentative de meurtre contre lui.
 
Alexandre Sévère répudie sa femme Orbiane, qui est exilée en Libye.
 
Seius Sallustius est exécuté pour la tentative de meurtre de son gendre, l'empereur Alexandre Sévère.
Janvier
01/01
Début du consulat conjoint de l’empereur romain Sévère Alexandre et de Dion Cassius.
Juillet
21/07
Pontien est élu évêque de Rome.
Novembre
22/11
Supplice à Rome de la jeune chrétienne de famille patricienne, Cécilia (date traditionnelle).
Septembre
25/09
Sévère Alexandre, de retour à Rome, célèbre son triomphe sur les Perses et reçoit le titre de Parthicus Maximus.
Mars
20/03
Maximin Ier le Thrace devient empereur romain.
Septembre
28/09
L’évêque de Rome Pontien, condamné aux mines de Sardaigne, abdique après avoir réconcilié Hippolyte de Rome avec l’Église.
Novembre
19/11
L’évêque de Rome Pontien meurt d’épuisement.
21/11
Antère devient pape.
 
Le Sénat romain nomme un comité de vingt hommes pour coordonner les opérations contre Maximin.
 
Maximin Ier associe son fils Maxime à l'Empire.
Janvier
10/01
Fabien devient évêque de Rome.
Août
13/08
Les corps de Pontien et de son compétiteur Hippolyte de Rome sont inhumés le même jour, le premier dans la crypte des Papes des catacombes de St Callixte, le second dans les catacombes de la voie Tiburtine.
 
Le Colisée est restauré après avoir été endommagé.
Janvier
01/01
L'empereur Gordien " M. Acilius Aviola deviennent consuls romains.
 
Début des fonctions de Timésithée comme préfet du prétoire auprès de Gordien.
 
Gordien III épouse Furia Sabinia Tranquillina, fille du préfet du prétoire Timésithée.
Janvier
--   
L'empereur Gordien (2è fois) et (Clodius) Pompeianus deviennent consuls romains.
 
L'empereur Gordien III nomme 2 préfets du prétoire : Caius Julius Priscus et Philippe [l'Arabe].
Mars
 
L'empereur romain Gordien III ouvre les portes du temple de Janus et quitte Rome pour sa campagne d’Orient.
Janvier
01/01
L'empereur Philippe " C. Maesius Titianus deviennent consuls romains.
 
L'empereur rentre à Rome au cours de l'été et se proclame avec son fils Philippe Germanici Maximi et Carpici Maximi.
 
Philippe l'Arabe marque le millénaire de Rome par la célébration des Jeux séculaires.
Janvier
--   
L'empereur Philippe (2è fois) et le césar M. Iulius Severus Philippus deviennent consuls romains.
Avril
21/04
Célébration du millénaire de la fondation de Rome (-753). Philippe l'Arabe marque l'évènement par la célébration des Ludi Saeculares.
Novembre
 
Décius est légitimé empereur par le Sénat.
 
L'empereur Dèce promulgue un édit rendant le culte impérial obligatoire.
Janvier
01/01
Le césar Dèce (2è fois) " Vettius Gratius deviennt consuls romains.
20/01
Le pape Fabien est martyrisé pendant la persécution décienne.
Mai
 
Le fils de Dèce Herennius Etruscus est fait César.
Juillet
 
Le fils de Dèce Hostilien est fait César.
Janvier
01/01
L'empereur Dèce (3è fois) " Quintus Herennius Etruscus Messius Decius Caesar deviennent consuls romains.
Mars
 
Election de l'évêque de Rome Corneille.
Juin
 
Novatien se fait élire évêque de Rome contre Corneille qu’il accuse de complaisance à l’égard des lapsi, chrétiens qui avaient failli lors de la persécution de Dèce. Corneille, élu après 14 mois de vacance du siège pontifical, règle la question des lapsi par la clémence avec Cyprien et combat Novatien.
Octobre
 
Novatien est excommunié lors d'un synode à Rome.
Janvier
01/01
L'empereur Trebonien Galle (2è fois) et le césar Volusien deviennent consuls romains.
Juin
 
Edit de Gallus ordonnant des sacrifices pour conjurer la peste. La persécution contre les chrétiens reprend.
Novembre
 
L'évêque de Rome Corneille est déporté à Centumcellae (Civitavecchia).
Juin
 
L'évêque de Rome Corneille meurt à Centumcellae (Civita Vecchia) ; il est inhumé à Rome dans la catacombe de St-Calixte.
26/06
Début du pontificat de Lucius Ier. Il est arrêté presque immédiatement après son élection et exilé.
Juillet
 
Le Sénat romain décide d'admettre Trébonien Gallus et Volusianus dans le ciel des dieux. Dès lors, ils sont vénérés par les Romains sous le nom de Divi.
Octobre
 
Lucius Ier. Il rappelé à Rome.
Mai
12/05
Début du pontificat d'Étienne Ier. Étienne affirme contre Cyprien de Carthage la validité du baptême des novatianistes, les réconciliant par simple imposition des mains.
 
Le fils de Gallienus Valérien devient César.
 
Martyre des vierges romaines Rufine et Seconde.
Août
02/08
Étienne I, Évêque de Rome décède et est enterré à la Catacombe de Calixte a été enterrée.
30/08
Election de l'évêque de Rome Sixte II.
 
Le Sénat romain décide d'admettre Valérien César dans le ciel des dieux. À l'avenir, il sera vénéré par les Romains sous le nom de Divus.
Août
08/08
Le pape Sixte II est martyrisé.
10/08
Le diacre Laurent est exécuté sur un gril, à Rome.
Janvier
05/01
Félix devient pape.
Janvier
04/01
Eutychien, de Luni, pape.
Avril
01/04
L'empereur romain Dioclétien élève son général Maximien à la dignité d'Auguste, faisant ainsi de lui un co-empereur et lui donnant le contrôle des régions occidentales de l'Empire.
Mars
13/03
Septimius Acindynus devient préfet de Rome.
Mars
19/03
Caius Annius Anullinus devient préfet de Rome, à la suite de T. Flavius Postumius Titianus.
Mars
31/03
Après avoir divorcé de sa femme Minervina, Constantin épouse Fausta, la fille de l'ancien empereur romain Maximien.
Avril
13/04
Statius Rufinus devient préfet de Rome à la suite d'Attius Insteius Tertullus.
Janvier
16/01
Mort en exil de l'évêque de Rome Marcel Ier.
Avril
18/04
Ordination d'Eusèbe, évêque de Rome.
Août
17/08
Mort d'Eusèbe, évêque de Rome.
Février
09/02
Q. Aradius Rufinus devient préfet de Rome à la suite de Junius Flavianus.
Mai
15/05
Septimius Bassus devient préfet de Rome à la suite d'Ovinius Gallicanus.
 
Début de la construction de l'ancienne basilique Saint-Pierre à Rome.
 
L'empereur Constantin le Grand (sixième fois) et son fils de 3 ans, Constantin II, sont élus consuls de l'Imperium Romanum par le Sénat.
Décembre
17/12
Décret interdisant aux païens les sacrifices domestiques.
Décembre
31/12
L'évêque de Rome Sylvestre meurt.
 
Première construction
de Saint Pierre de Rome.
Janvier
18/01
Marc est élu pape.
Février
06/02
Jules Ier est élu pape.
Mars
25/03
Memmius Vitrasius Orfitus Honorius cesse ses fonctions de Préfet de Rome.
Mars
19/03
Le temple d'Apollon Palatin à Rome est endommagé par un incendie.
28/03
Valentinien Ier nomme son frère Valens co-empereur romain.
Septembre
24/09
A la mort du pape Libère, le diacre Ursin est élu dans la basilique Julia tandis qu'une faction désigne Damase dans la basilique de Lucine, prend d'assaut la basilique Julia, massacrant leurs opposants.
Octobre
01/10
Election du pape Damase Ier.
Décembre
10/12
Damase, évêque de Rome, meurt.
15/12
Le pape Sirice, 38e pape, qui a succédé au pape Damase Ier, est élu.
17/12
Siricio devient pape.
Décembre
19/12
L'évêque de Rome, Anastase, meurt. Son fils Innocent lui succède.
 
Les jeux publics de gladiateurs sont interdits à Rome.
Mars
12/03
Le pape Innocent meurt.
18/03
Election du pape Zosime.
Décembre
26/12
Le pape Zosime meurt.
27/12
L'antipape Eulalius est élu par ses partisans à Saint-Jean-de-Latran.
29/12
Boniface Ier est élu pape.
Janvier
03/01
Rescrit de l'empereur Honorius ordonnant que le pape Boniface Ier quitte Rome.
Mars
18/03
Eulalien entre dans Rome pour y célébrer les cérémonies de Pâques. Déposé par Honorius le 3 avril, il est chassé par les troupes impériales qui installent Boniface.
Avril
10/04
Boniface Ier entre dans Rome.
Septembre
10/09
Election du pape Célestin Ier.
Septembre
29/09
Sacre du pape Léon Ier.
Mars
17/03
Pétrone Maxime devient, avec le soutien du Sénat romain, empereur de l'Empire romain d'Occident ; il force Licinia Eudoxia, la veuve de son prédécesseur Valentinien III, à l'épouser.
Juin
02/06
Les Vandales de Genséric débarquent à Rome et pillent la ville, sans massacre ni incendie, selon l'accord passé avec le pape Léon.
Novembre
11/11
Le pape Leo meurt à Rome.
19/11
Election du pape Hilaire.
Mars
03/03
Simplice est élu pape.
Mars
05/03
Glycérius est nommé empereur d'Occident.
Mars
13/03
Election du pape Félix III.
Mars
01/03
Le pape Félix III meurt à Rome ; Gélase lui succède.
 
Le concile de Rome distingue les livres canoniques des textes apocryphes.
Février
15/02
Dernières Lupercales tolérées à Rome. Le pape Gélase Ier les remplace par une fête de la Purification de la Vierge fixée au 2 février, qui devient la Chandeleur.
Mars
13/03
Concile de Rome. Les évêques d'Italie soutiennent le pape Gélase Ier contre la doctrine monophysite.
Novembre
21/11
Le pape Gélase Ier meurt à Rome.
28/11
Anastase est élu pape.
Novembre
22/11
Symmaque est élu pape dans la basilique du Latran par une majorité du clergé romain. Le même jour, une minorité partisane d'un rapprochement avec Byzance élit l'archiprêtre Laurent à St-Marie-Majeure.
Mars
01/03
Son compétiteur Laurent s'étant soumis, le pape Symmaque le nomme évêque de Nocera (Campanie) lors d'un synode tenu à Rome.
 
Des vitraux d'église sont installés à Rome.
 
Théodoric fait restaurer dans Rome des monuments de la ville, suivant la tradition de
ses grands prédécesseurs.
Septembre
 
Le roi des Ostrogoths Théodoric quitte Ravenne pour Rome où il fait une entrée solennelle. Il y publie un Édit (Edictum Theodorici) qui tente d’imposer le droit romain à tous ses sujets, quelle que soit leur origine. L’organisation politique et administrative est restaurée (Sénat, préfet de la ville, gouverneur de province, curiales municipaux).
25/09
Le roi ostrogoth Théodoric fait une entrée solennelle à Rome. Dans un discours au peuple, il garantit l'application des lois impériales du passé.
Juin
 
Le synode chargé de juger le pape Symmaque commence ses sessions à Ste-Marie-du-Trastévère à Rome.
Septembre
01/09
A l'ouverture de la 2e session du synode chargé de juger le pape Symmaque, son escorte est attaquée sur le chemin (morts et blessés), à Rome. Symmaque refuse de comparaître.
Octobre
23/10
La 4e session du synode chargé de juger Symmaque, à Rome, le disculpe et le rétablit pleinement dans ses droits (le pape ne peut être subordonné à la justice pénale laïque).
Novembre
 
A Rome, l'antipape Laurent s'installe au Latran, tenu par ses partisans, tandis que le pape Symmaque réside au Vatican : une guerre civile débute.
 
L'antipape Laurent, ayant vu fondre le nombre de ses partisans, doit quitter Rome.
 
Réconciliation de la papauté romaine et du patriarcat de Constantinople. Fin du 1er schisme entre les églises d’occident et d’orient.
Janvier
 
Le dernier spectacle est donné au Colisée de Rome.
Septembre
22/09
Elections du pape Boniface II, et de l'antipape Dioscore.
25/09
Le pape Félix IV meurt.
 
Décès du pape Boniface II. Pontificat de Jean II Mercure.
Janvier
02/01
Mercurius devient pape sous le nom de Jean II. Il est le premier pape à prendre un nouveau nom lors de son avènement.
 
Décès du pape Jean II. Pontificat de Agapet Ier.
 
Décès du pape Agapet Ier. Pontificat de Silvère.
Septembre
20/09
Les restes du pape Agapet Ier sont ramenés de Constantinople, placés dans un cercueil de plomb à Rome et déposés à St-Pierre.
Décembre
09/12
Le général romain Bélisaire prend Rome sans opposition ; la garnison gothique fuit la capitale.
 
Le pape Silvère est exilé par l’empereur byzantin. Pontificat de Vigile.
Février
 
Ayant assuré ses arrières en concédant la Provence, aux mains des Ostrogoths depuis 508, aux Francs, Vitigès quitte Ravenne et se déplace vers Rome et en fait le siège à partir de la mi-mars.
21/02
Le roi ostrogoth Vitigès quitte Ravenne et se déplace vers Rome.
Mars
02/03
Siège de Rome : L'armée Ostrogoth du roi Vitiges commence le siège de la capitale. Bélisaire mène une action dilatoire devant la porte Flaminienne ; lui et un détachement de ses bucellarii sont presque isolés.
15/03
Vitigès, roi des Ostrogoths, assiège Rome avec 50000 hommes.
21/03
Assaut des Ostrogoths pendant le siège de Rome.
29/03
Vigile, soutenu par l'impératrice byzantine Théodora auprès de laquelle il s'est engagé à se rallier au monophysisme, est élu pape sous la pression du Général Bélisaire.
Avril
09/04
Durant le siège de Rome, Bélisaire reçoit 1 600 cavaliers hunniques en renfort, lui permettant de lancer des raids sur les Goths qui forcent le roi Vitigès a la défaite.
Mars
12/03
Vitigès, contraint par la famine, abandonne le siège de Rome.
Avril
 
Totila assiège Otrante avec une partie de son armée et marche sur Rome avec l'autre. Il prend Tibur à la faveur de la défection de la garnison byzantine, composée d'Isauriens en conflit avec la population, qui est massacrée avec son évêque.
Juin
 
Bélisaire est envoyé en Italie par Justinien devant les progrès des Ostrogoths. Il commence par occuper Pesaro et les places autour de Rome et à secourir Otrante assiégée par Totila.
Octobre
 
Début du siège de Rome par Totila.
Décembre
17/12
Totila, roi des Ostrogoths prend Rome après un siège d'une année. La ville a été désertée par sa population et il ne reste plus que 500 civils dans les murs.
Décembre
 
Bélisaire, le général byzantin, reprend Rome aux Ostrogoths et répare ses fortifications.
 
Totila fait de nouveau le siège de Rome. Il rassemble une flotte et fait la conquête de la Sicile.
Janvier
16/01
Totila reprend Rome en soudoyant la garnison Isaurienne.
Juillet
 
Narsès défait et tue Totila le roi des Ostrogoths à la bataille de Taginae (ou de Busta Gallorum) près de Gualdo Tadino en Ombrie. Rome est reprise. Teias devient le dernier roi des Ostrogoths.
 
Décès du pape Vigile. Pontificat de Pélage Ier.
Avril
16/04
Pélage Ier devient évêque de Rome. Il est soupçonné d'être responsable de la mort de son prédécesseur Vigilius, ce qu'il nie sous serment. En conséquence, un schisme se produit en raison du conflit en trois chapitres.
 
Décès du pape Pélage Ier. Pontificat de Jean III Catelinus.
 
Grégoire abandonne sa fonction de préfet de Rome et devient abbé du monastère qu'il a fondé dans son palais sur le Cælius, l'une des sept collines de Rome.
Novembre
26/11
Le pape Pélage II est consacré sans la confirmation impériale dans Rome assiégée par les Lombards du duc Faroald de Spolète.
Octobre
04/10
Le pape Pélage II écrit à son apocrisiaire à Constantinople, Grégoire [Ier], le chargeant de demander des secours contre les Lombards (il mentionne pour la 1ère fois la fonction d'exarque de Ravenne, créée par l'empereur Maurice).
Février
08/02
Grégoire Ier est élu pape contre son gré par acclamation unanime du clergé et du peuple.
Septembre
03/09
Election du pape Grégoire Ier.
Avril
 
Agilulf, roi des Lombards, assiège et reprend Pérouse, coupant les relations entre Rome et Ravenne.
Décembre
 
Agilulf assiège Rome, défendue par Grégoire le Grand.
 
Agilulf lève le siège de Rome après que le pape Grégoire ait signé une trêve.
Mai
08/05
Apparition de l'archange saint Michel sur le mausolée d'Hadrien (château Saint-Ange) à Rome selon des chrétiens.
Octobre
 
Après une avancée ferme des Lombards sous leur roi Agilulf depuis 591, les Byzantins concluent finalement un traité leur concédant l'Italie du Nord, par l’intermédiaire du pape Grégoire le Grand qui espère convertir les Lombards au catholicisme. Pérouse est restitué a l'exarque de Ravenne Callinicus, et les communications sont assurées entre Ravenne et Rome.
Mars
12/03
Le pape Grégoire Ier meurt à Rome.
Septembre
13/09
Sabinien devient pape.
Février
19/02
Boniface III est consacré pape à Rome.
Novembre
12/11
Le pape Boniface III meurt à Rome.
Août
25/08
Boniface IV est consacré pape.
Mai
 
Le Siège de saint Pierre est reconnu comme « la tête de toutes les églises ». Interdiction au patriarche de Constantinople de prendre le titre d’½cuménique.
Octobre
19/10
Début du pontificat de Dieudonné Ier ou Adéodat Ier.
Décembre
23/12
Début du pontificat de Boniface V.
Octobre
02/10
Séverin est élu pape.
 
Les Byzantins pillent le Latran pour contraindre le pape Séverin, élu mais pas encore consacré, à ratifier l'Ecthèse d'Héraclius.
Mai
28/05
Consécration du pape Séverin (élu en 638).
Août
02/08
Le pape Séverin meurt.
Décembre
24/12
Consécration du pape Jean IV le Damate. Il condamne à son tour le monothélisme.
Novembre
24/11
Début du pontificat de Théodore Ier. Il rejette à son tour l'Ecthèse.
Octobre
 
Dans un concile tenu au Latran, le pape Martin Ier jette l'anathème à la fois sur le monothélisme.
Septembre
08/09
Election du 75e pape, Eugène Ier.
Juillet
15/07
L'empereur byzantin Constant II pille Rome.
17/07
L'empereur byzantin Constant II quitte Rome pour Naples.
Avril
11/04
Adéodat II est élu pape pour succéder à Vitalien, décédé au début de l'année.
Décembre
15/12
Serge Ier est consacré pape.
Octobre
30/10
Le pape Jean VI succède à Serge Ier.
Mars
01/03
Jean VII est élu pape.
Janvier
15/01
Election du successeur du pape Jean VII et début du pontificat de Sisinnius.
Février
04/02
Le pape Sisinnius meurt à Rome.
Mars
25/03
Le pape Constantin devient le 88e pape.
Mars
13/03
Election du pape Grégoire III.
Décembre
03/12
Election du pape Zacharie.
Mars
22/03
Après la mort de Zacharie, le plus âgé des prêtres Étienne est élu pape par le peuple et le clergé de Rom.
26/03
Election et intronisation du pape Étienne II.
Avril
14/04
La donation de Pépin crée les États pontificaux.
Avril
 
Deuxième expédition franque en Italie (→ Juin). Les troupes de Pépin le Bref menacent une deuxième fois Pavie ; Aistolf doit lever le siège de Rome. Pendant le siège de Pavie, Georges, ambassadeur de l’empereur d’Orient demande à Pépin de lui abandonner Ravenne et l’exarchat. Pépin refuse, malgré l’importante somme promise, et remet le territoire de Rome et la Pentapole au pape. L’empire byzantin ne conserve plus en Italie que la Calabre, la terre d’Otrante et le littoral napolitain.
Janvier
01/01
Les Lombards d'Aistolf violent la trêve et mettent le siège devant Rome.
Avril
26/04
Le pape Etienne II meurt. Son frère Paul Ier lui succède.
Avril
15/04
Le Concile de Rome réuni par le pape Étienne III condamne le Concile de Hiéreia et jette l'anathème sur sa loi d'iconoclasme.
 
Concile de Rome. L'élection du pape est retirée aux laïcs.
 
Didier, le roi des Lombards, occupe des villes de l'État pontifical parce que le pape Adrien Ier a refusé d'appuyer les revendications au trône de la veuve de Carloman Ier, frère de Charlemagne. Il s’empare de Ravenne et des cités de la Pentapole et de l’Ombrie. Il assiège Rome et tente de faire couronner roi les fils de Carloman Ier.
Février
01/02
Hadrien Ier est nommé successeur d'Étienne III.
09/02
Election du pape Adrien Ier.
Avril
02/04
Charlemagne se rend à Rome, pour rencontrer le pape Adrien Ier (772–795), à la demande duquel il intervient en Italie, contre le roi des Lombards, Didier, qui occupe depuis l'année précédente des villes de l'État pontifical.
Avril
 
L’impératrice d'Orient Irène envoie en ambassade à Rome le sacellaire Constantin et le primicier Mamalus pour traiter du mariage de l’empereur d’Orient Constantin VI avec une fille de Charlemagne, Rotrude.
15/04
Charlemagne se rend pour la deuxième fois à Rome où il passe les Pâques. Il fait couronner ses fils Louis, âgé de trois ans, roi d’Aquitaine et Pépin, âgé de quatre ans, roi d’Italie par le pape Adrien Ier.
Décembre
25/12
Le pape Adrien meurt.
26/12
Début du pontificat de Léon III.
27/12
Le Pape Léon III est consacré.
 
La révolte de ses ennemis pousse le Pape Léon III à se réfugier auprès de Charlemagne qui lui apporte son soutien et décide de se rendre à Rome.
Septembre
 
Charlemagne, conseillé par Alcuin, ordonne une enquête sur les accusations portées contre Léon III. Le pape est renvoyé à Rome avec une forte escorte.
Novembre
24/11
Charlemagne arrive à Rome pour compléter l'examen des crimes dont le pape Léon III est accusé.
Janvier
25/01
Consécration du pape Pascal Ier.
Avril
05/04
Louis le Pieux fait sacrer son fils Lothaire par le pape Pascal Ier à Rome.
Novembre
01/11
La fête de Toussaint est célébrée pour la première fois. Le pape Grégoire IV transforme la « fête de tous les martyrs » jusqu'alors célébrée le 13 mai à Rome en une fête à « tous les saints » qui est instituée dans tout l'empire carolingien par Louis le Débonnaire.
Août
 
Les pirates sarrasins d'Afrique du Nord pillent Rome. Soixante-dix navires attaquent Ostie et Porto. Les Sarrasins marchent sur Rome en pillant tout sur leur passage. La garnison de Grégoriopolis ne peut les arrêter. Ils pénètrent au Vatican et profanent la Basilique Saint-Pierre de Rome. Guy Ier de Spolète finit par les repousser.
Avril
10/04
Léon IV est élu pape pour succéder à Sergius II, décédé en janvier.
Septembre
29/09
Sacre du pape Benoît III.
Février
 
L'empereur Louis II assiège Rome pour obliger le pape Nicolas Ier à reconnaitre le divorce de son frère Lothaire II. Le pape fuit, mais Louis tombe malade, ce qu'il prend pour un signe de Dieu lui notifiant son erreur. Il se réconcilie avec le pape.
 
Le pape Nicolas Ier invite Cyrille et Méthode à Rome. Ils sont reçus par le pape Adrien II qui approuve la traduction des textes de la liturgie en slavon.
Décembre
17/12
Charles le Chauve entre à Rome.
 
Sergius II, duc de Naples, excommunié par le pape pour son alliance avec les Aghlabides, est déposé et remplacé par son frère l'évêque Athanase, qui lui fait crever les yeux et l'envoie en captivité à Rome.
Mars
 
Lambert de Spolète et Adalbert de Toscane, partisans de Carloman de Bavière pour le titre d'empereur, assiègent le pape Jean VIII à Rome et forcent la population à reconnaître Carloman.
Juin
 
Lettre du pape Jean VIII au roi de Moravie qui condamne la liturgie en langue slavone. Méthode est convoqué à Rome pour se justifier. Il s'y rend et est confirmé dans sa fonction d’archevêque. La Grande-Moravie entre sous la protection du Saint-Siège.
Février
12/02
Le fils de Louis le Germanique et futur Charles III le Gros est couronné empereur d'Occident à Rome.
Décembre
23/12
Élection du Pape Marinus I.
Février
21/02
Arnulf de Carinthie prend Rome.
Août
 
Le pape Étienne VI, instrument du parti de Spoléte, est étranglé. Romain est élu pape.
Février
22/02
Louis III de Provence, dit l’Aveugle, est couronné empereur d’Occident à Rome. Le roi Bérenger Ier de Frioul, vaincu, doit se réfugier en Bavière auprès de Louis l'Enfant.
Janvier
29/01
Début du pontificat de Serge III. Il arrête l’antipape Christophore qui sera mis à mort en 906. Il inaugure la période dite de la Pornocratie (fin en 964). Le duché de Rome tombe sous la domination du comte Théophylacte qui va faire et défaire les papes, avec sa femme Théodora et sa fille Marozie Ire.
Avril
 
Anastase III est élu pape avec l'aide de Théodora dite l'Ancienne (femme du sénateur Théophylacte) et de sa fille Marozie.
Décembre
25/12
Sacre à Rome de Bérenger Ier de Frioul, empereur d'Occident.
Mars
16/03
Jean XI, fils du pape Serge III et de Marozie, est élu pape.
Janvier
03/01
Léon VII est élu pape.
Octobre
30/10
Consécration du pape Marin II.
Décembre
16/12
Octavien (âgé d'environ 17 ans) est élu pape sous le nom de Jean XII.
Décembre
04/12
Le pape Jean XII est déposé pour inceste, parjure et meurtre par Othon Ier. Léon VIII le remplace.
Juin
23/06
L'empereur Othon fait arrêter le pape Benoît V à Rome pour installer Léon VIII.
Mars
01/03
Le pape Benoît V est élu par le peuple pour remplacer le pape Léon VIII.
Décembre
25/12
Otton II est couronné empereur associé du Saint-Empire romain germanique à Rome par le pape Jean XIII.
Mars
 
Le pape Benoît VII préside à St-Pierre de Rome un synode qui interdit la simonie.
Décembre
08/12
L'empereur Otton II est déposé dans un sarcophage romain et enfoui sous le porche de la basilique St-Pierre.
Août
20/08
Le pape Jean XIV est destitué par l'antipape Boniface VII, et enfermé au Château St-Ange de Rome.
Mai
 
Le pape Grégoire V se heurte à la faction romaine de Crescentius qui suscite l’antipape Jean XVI. Grégoire V convoque le concile de Pavie, qui excommunie Crescentius et Jean XVI.
Avril
02/04
Election du pape Sylvestre II.
Mars
26/03
Conrad II le Salique est couronné empereur romain germanique à Rome.
Mai
01/05
Le pape Benoît IX abdique, le futur Grégoire VI est élu pour lui succéder.
Décembre
24/12
Election du pape Clément II.
Février
01/02
Léon IX est élu pape.
12/02
Début du pontificat de saint Léon IX.
Avril
13/04
Gebhard, évêque d'Eichstätt, qui, à l'instigation de l'empereur Henri III. qui avait été élu pape l'année précédente, est intronisé à Rome sous le nom de Victor II.
Décembre
06/12
Les cardinaux réformistes élisent comme pape l'archevêque de Florence Gérard de Bourgogne, qui prend le nom de Nicolas II.
28/12
Election au pontificat de Nicolas II.
Janvier
24/01
Le synode de Sutri dépose le pape Benoît X et proclame son successeur Nicolas II, qui avait déjà été élu en décembre précédent et attendait son couronnement.
 
Début de la querelle des Investitures entre la papauté et le Saint Empire romain germanique ; le synode national de Worms dépose le pape Grégoire VII, tandis que le synode de Rome dépose l'empereur Henri IV.
Février
14/02
Trois semaines après que le roi Henri IV l'eut déclaré destitué au Hoftag de Worms, le pape Grégoire VII réagit au synode de carême qu'il avait convoqué à Rome en déclarant Henri destitué lors de la controverse des investitures et en prononçant l'interdiction à son encontre.
Mai
21/05
Sac de Rome par les Normands.
Mars
12/03
Election et intronisation du pape Urbain II.
Juillet
29/07
Le pape Urbain II meurt à Rome.
Août
13/08
élection du pape Pascal II.
Septembre
08/09
Mort de Clément III. L'antipape Théodoric, évêque de Sainte-Rufine, est intronisé à Rome, en opposition avec Pascal II.
Janvier
24/01
Jean de Gaète est élu pape pour succéder à feu Paschal II et prend le nom de Gélase II.
Mars
08/03
Election de l'antipape Grégoire VIII.
10/03
Consécration du pape Gélase II.
Février
02/02
Guido, fils du comte Guillaume de Bourgogne, est élu pape pour succéder à Gélase II et prend le nom de Calixte II.
09/02
Calixte II est couronné pape.
Décembre
21/12
Honorius II est élu pape.
Février
14/02
Innocent II est élu pape.
 
Le concile de Latran consacre l’interdiction du mariage des prêtres.
Mars
13/03
Le cardinal Gregorio Conti est élu pape sous le nom de Victor IV succédant au pape Anaclet II. Aujourd’hui, ils sont tous considérés comme des antipapes.
 
Concile de Latran II. Anathème contre les ennemis de la Foi. Les hérétiques doivent être punis.
Avril
11/04
Le 2e concile de Latran énonce par une nouvelle loi que seuls les célibataires peuvent devenir prêtres.
Septembre
26/09
Election du pape Célestin II (Guido di Città di Castello, de son vrai nom).
Mars
09/03
Gérard Cacciamenici est élu pape pour succéder à Célestin et prend le nom de Lucius II.
12/03
Election et intronisation du pape Lucius II.
Février
15/02
Election du pape Eugène III.
Décembre
04/12
Election du pape Adrien IV (Nicolas Breakspear, de son vrai nom).
Septembre
07/09
Alexandre III est élu pape.
Février
13/02
Alexandre III est excommunié par l'antipape Victor IV après avoir refusé de se présenter à la Diète de Pavie convoquée par Frédéric Barberousse.
Mars
12/03
Le pape Alexandre III revient à Rome.
 
IIIe concile du Latran ; anathème contre les cathares.
Mars
05/03
IIIe concile oecuménique du Latran (→ 19/03).
29/03
Election de l'antipape Innocent III.
Septembre
01/09
Eélection du pape Lucius III (de son vrai nom Ubaldo Allucingoli).
Décembre
19/12
Election du pape Clément III.
Mars
21/03
Election du pape Célestin III.
Janvier
08/01
Election du pape Innocent III.
Février
22/02
Consécration d'Innocent III qui devient le 174e pape.
 
Des tourniquets sont installés pour déposer les nouveau-nés à la Maison des Enfants Trouvés à Rome.
Novembre
11/11
Ouverture du quatrième concile du Latran.