Loading...
1 2
Egypte (1409 événements)
Egypte

(1409 événements)

 
Premier zoo connu à Hiérakonpolis.
 
Domestication du chat.
 
Les villages égyptiens sont répartis entre les royaumes de Haute Egypte et de Basse Egypte.
 
Début de l'histoire de l'Egypte avec l'apparition de l'écriture hiéroglyphique.
 
La première momie égyptienne connue, surnommée Ginger, daterait de cette période.
 
Règne du roi Scorpion Ier (→ -3160).
 
Horus Ka ou Ka-Sehen devient roi.
 
Institution du trésor royal administré par des fonctionnaires qui utilisent des sceaux.
 
Scorpion II, roi de Haute Egypte (→ -3110).
 
Narmer devient pharaon. Il unifie la Haute-Égypte et la Basse-Égypte en un seul pays ; il dirige cette nouvelle nation de Memphis.
 
L'écriture pictographique atteint l'Egypte et y donne naissance à l'écriture hiéroglyphique.
 
Le plus ancien exemplaire connu du premier jeu de société au monde : le senet.
 
Le pharaon Narmer meurt ; son fils (?) Âha lui succède.
 
Le pharaon Âha meurt. Djer devient pharaon.
 
Le roi Hor-Aha, premier pharaon de la 1ère dynastie d'Egypte (→ -3000).
 
L'âne est domestiqué.
 
Le fil à plomb est utilisé par les maçons égyptiens.
 
Les Égyptiens utilisent un découpage de la nuit en 12h.
 
Des voiles sont utilisées pour naviguer sur le Nil.
 
Des soldats souhaitant se protéger des maladies vénériennes utilisent des boyaux de mouton ou des vessies de porc en guise de préservatif.
 
Les chameaux sont domestiqués en Égypte.
 
Le papyrus est utilisé comme matériau d'écriture.
 
Le roi Djer, deuxième pharaon de la 1ère dynastie d'Egypte (→ -2952).
 
Mort du pharaon égyptien de la première dynastie, Semerkhet, dont le nom marque la première utilisation définitive d'un nom Nebty.
 
Le roi Djet, troisième pharaon d'Egypte (→ -2939). Il est le gendre du pharaon Djer.
 
Roi Den, quatrième pharaon de la 1ère dynastie d'Égypte (→ -2892).
 
La pharaon Meritneith meurt ; son fils Den lui succède.
 
Le pharaon Den meurt ; Adjib lui succède.
 
Le pharaon Adjib meurt ; son fils (?) Semerkhet lui succède.
 
Le pharaon Semerkhet meurt ; Qaâ lui succède.
 
L'année de 365 jours est établie dans l'Égypte ancienne, avec des mois lunaires fixes de 30 jours + 5 jours épagoménaux.
 
Le roi Hotepsechemoei premier pharaon de la 2ème dynastie d'Egypte (→ -2825).
 
Le roi Raneb deuxième pharaon de la 2ème dynastie d'Egypte (→ -2810).
 
Le roi Nynetjer troisième pharaon de la 2ème dynastie d'Egypte (→ -2767).
 
La plus ancienne structure de maçonnerie en pierre connue, le Gisr el-Mudir, est construite à Saqqarah.
 
Le roi Sened le cinquième pharaon de la 2ème dynastie d'Egypte.
 
Sanakhte, 1er de la Troisième Dynastie (→ -2680).
 
Le roi Sanacht premier pharaon de la 3ème dynastie d'Egypte (→ -2690).
 
Un texte continu est écrit [1er texte continu connu].
 
Début de la statuaire en Égypte, avec les statues de schiste et de calcaire de Khâsekhemoui, créées pour son grand complexe de Hiérakonpolis.
 
Début de la statuaire en Égypte, avec des statues de Khasekhemwy en schiste et calcaire créées à Nekhen.
 
Méryt-Ptah, considérée comme médecin de l'Égypte antique de l'âge du bronze ; n'a probablement pas existé mais était connue comme première femme de l'histoire mentionnée en tant que médecin.
 
Le pharaon Khâsekhemwy meurt ; son fils Djoser lui succède.
 
Le pharaon Djoser fait construire par Imhotep la pyramide à degré de Saqqarah.
 
Le pharaon Djoser fait construire par Imhotep le temple d'Edfou.
 
Le pharaon Djoser meurt ; son fils (?) Sekhemkhet (?) lui succède.
 
Règne du pharaon Snéfrou (→ -2620). Néfermaât, vizir. Snéfrou mène une campagne en Nubie, d’où il rapporte un butin considérable et 7 000 prisonniers, qui seront employés comme serviteurs dans les grands domaines royaux ou seigneuriaux. Il envoie une expédition en Libye qui ramène 11 000 prisonniers et 13 100 têtes de bétail, et une expédition au Sinaï2. Snéfrou envoie 40 navires vers Byblos pour ramener du bois de cèdre pour la construction de vaisseaux6. Sous son règne et celui de son fils Kheops, l’exploitation des mines de cuivre et des carrières de turquoise du Sinaï se développe. La découverte de la tombe de la reine Hétephérès, épouse et sœur de Snéfrou et mère de Khéops montre que l’ébénisterie (lit et fauteuils de bois doré) et la joaillerie (bracelets en argent incrustés de papillons en cornaline, lapis-lazuli et turquoise) sont bien développées7. Une scène de labour peinte dans la tombe d'Itet et de Néfermaât à Meïdoum atteste pour la première fois cette technique en Afrique.
 
Imhotep pratiquerait la médecine.
 
Ancien Empire (→ -2150).
 
Nebmaat ( Snefrou ) 1er de la Quatrième Dynastie (→ -2584).
 
Un barrage d'irrigation est construit à Saad eI- Kafara : 14m de haut et 113m de long.
 
Les maçons utilisent des équerres pour orienter et construire la pyramide de Snéfrou.
 
Plus anciennes lentilles à but décoratif trouvées sur des statues égyptiennes pour simuler les yeux.
 
Une pyramide pour Snefrou est construite à Meidoum.
 
La pyramide romboidale pour le pharaon Snefrou est construite à Dahchour.
 
Construction de la Pyramide de Djeser à Saqqarah.
 
Règne de Khéops, second pharaon de la IVe dynastie (→ -2528).
 
Pyramide de Khéops.
 
Règne de Khéphren (→ -2490). Il fait construire une pyramide presque aussi grande que celle de son père Khéops (143 m).
 
Grand Sphinx de Gizeh.
 
En Égypte se développe le verre.
 
Règne de Menkaourê (Mykérinos en grec), pharaon de la IVe dynastie, fils de Khéphren, fait construire la dernière et la moins élevée des trois pyramides de Gizeh.
 
La chasse au faucon est pratiquée.
 
Les Sumériens inventent une paille pour boire de la bière sans tous les déchets.
 
La ville d'Abydos est vouée au culte du dieu Osiris.
 
Le pharaon Pepy II, père de Merenrê II et de Neferkarê Neby, meurt ; Merenrê II lui succède.
 
Le pharaon Merenrê II meurt ; son frère Neferkarê Neby lui succède.
 
Nitokris ou Neithiqerty devient pharaon.
 
Le pharaon Nitokris ou Neithiqerty meurt.
 
Première Période intermédiaire (→ -2060).
 
Moyen Empire (→ -1785).
 
Le pharaon Montouhotep Il unifie l'Égypte.
 
Le pharaon Montouhotep Il meurt à Thèbes ; son fils Montouhotep III lui succède.
 
Début du règne de Mentouhotep III, roi de la XIe dynastie.
 
Premiers calendriers luni-solaires en Égypte.
 
Règne de Mentouhotep IV, dernier pharaon de la XIe dynastie.
 
Premiers travaux d'irrigation par bassin sur le Nil.
 
Début du règne de Mentouhotep IV, roi de la XIe dynastie.
 
Date présumée du début du règne d'Amenemhat Ier, premier roi de la XIIe dynastie.
 
Campagne égyptienne sur la Nubie.
 
Début du règne du pharaon Sésostris Ier.
 
Début de la construction du temple de Karnak.
 
Amenemhat Ier est assassiné à la suite d’une conspiration de harem par un prétendant au trône. Règne de Sésostris Ier.
 
Sésostris Ier achève d’aménager le premier temple d’Amon-Rê à Karnak.
Février
 
Amenemhat Ier est assassiné à la suite d’une conspiration de harem par un prétendant au trône. Son fils Sésostris guerroyait alors en Libye, contre les Timhiou et les Tjehenou. À son retour, il doit lutter contre un complot pour assurer sa succession.
 
En l'an 3 de son règne Sésostris Ier fait reconstruire le temple de Rê à Héliopolis.
 
Le pharaon Sésostris Ier colonise la Nubie jusqu'à la deuxième cataracte du Nil (Koush,
Kouch).
 
Le pharaon Sésostris Ier établit un cordon de forteresses en pays Koush.
 
Le papyrus de Khanoun en Egypte comporte des éléments de gynécologie et d'art
vétérinaire.
 
Début du règne du pharaon Amenemhat II (Amménémès).
 
Date présumée de la fin du règne de Sésostris Ier et du début du règne d'Amenemhat II.
 
Le pharaon Amménémès III entreprend de grands travaux d'irrigation
et ouvre des mines de cuivre dans la péninsule du Sinaï.
 
Début du règne de Sésostris II en Égypte. Il commence les travaux d’irrigation du Fayoum et établit sa capitale à Illahoun pour mieux les surveiller. Au cours de son règne, le gouverneur Khnumhotep de Beni Hasan reçoit un Asiatique du nom de Abisha accompagné de sa suite, désigné comme cheikh des régions hautes.
 
Début du règne du pharaon Sésostris III en Egypte.
 
Sésostris III réorganise l'administration en Egypte.
 
Première expédition du pharaon Sésostris III au pays de Koush.
 
Le pharaon Sésostris III fait creuser un canal à Séhel pour faciliter le passage des
rapides de la première cataracte.
 
Deuxième expédition du pharaon Sésostris III au pays de Koush.
 
Troisième expédition du pharaon Sésostris III au pays de Koush.
 
Le pharaon Sésostris III colonise la Nubie jusqu'à la 3ème cataracte du Nil (Koush).
 
Début du règne du pharaon Amenemhat IV (Amménémès).
 
Construction des premiers nilomètres sur le Nil.
 
Début du règne du pharaon Sébekneferourê (Néférousobek, Skémiophris) en
Egypte.
 
Deuxième Période intermédiaire (→ -1580).
 
Des guerriers asiatiques appelés Hyksos déferlent sur l'Egypte.
 
Les Hyksos s'installent à Avaris en Egypte. Début de la conquête du delta du Nil par les Hyksos.
 
Les Hyksôs introduisent en Egypte des armes nouvelles (hache, dague de fer).
 
L'attelage des chevaux fait son apparition.
 
Le scribe égyptien Ahmès (Ahmose) rédige le papyrus de Rhind.
 
La fabrication du verre, coloré aux oxydes minéraux, apparaît.
 
Les propositions de mariage se scellent par l'échange d'une gorgée de bière.
 
On utilise comme arômes de la bière, entre autres, les coquilles Balsam, la paille, le pissenlit, la menthe, les huîtres, etc.
 
L'antimoine est utilisé en médecine.
 
La fabrication de verre coloré aux oxydes de métaux apparaît en Egypte.
 
Début du règne du pharaon Ahmosis (Amôsis) en Egypte.
 
En Egypte des papyrus décrivent des maladies et prescrivent des médications.
 
Le pharaon Kamosis (Kamès) se rebelle contre les Hyksos.
 
Reconquête de la Nubie (Koush) par Ahmosis.
 
Début du règne du pharaon Aménophis Ier en Egypte.
 
En Egypte, Aménophis Ier donne l'impulsion à une politique d'inventaire des oeuvres
anciennes.
 
Amenemhat invente une horloge hydraulique (en forme d'entonnoir, sur les parois duquel sont gravées les 12h de la nuit).
 
Construction du temple d'Amon à Karnak.
 
Date présumée du règne d'Amenhotep Ier (→ -1526).
 
La clepsydre est inventée en Egypte.
 
A cette époque Aménophis Ier a fait établir un comptoir commercial à Napata (Koush).
 
Début du règne du pharaon Thoutmosis Ier.
 
Thoutmosis ler , le premier, ordonne que l'on édifie son monument funéraire à Thèbes, donnant ainsi naissance à la Vallée des Rois.
 
Thoutmosis Ier parvient jusqu'à la Ve cataracte en pays Koush.
 
Fondation de la ville de Doukki Gel, près de Kerma, par Thoutmosis Ier.
 
Début du règne du pharaon Thoutmosis II.
 
Règne de Thoutmôsis III (→ -1450). À la mort de son époux Thoutmôsis II, la reine Hatchepsout prend le pouvoir avec l’appui du clergé d’Amon au nom de son fils Thoutmôsis III. Elle transforme la régence en royauté usurpée : en l’an VII de Thoutmôsis III (certains disent en l’an II), Hatchepsout est couronnée reine d’Égypte. Elle justifie son accession au trône en affirmant que son père Thoutmosis Ier l'aurait désignée sur ordre d'Amon4. Elle se prétend elle-même fille d'Amon-Rê, qui aurait pris les traits de Thoutmosis Ier pour s’unir à la reine Ahmosis (mythe fréquent en Égypte). Thoutmôsis III semble lui céder le pouvoir. Il aurait joué le rôle de commandant de l’armée (expédition dans le Sinaï). Pour assurer son règne, la reine s’entoure de fidèles dévoués à qui elle confie les plus hautes charges. Le grand prêtre d’Amon Hapouseneb acquiert une place dominante. L'architecte Sénènmout, d’extraction modeste, cumule les fonctions d'intendant et les prêtrises. Âmtou (père d'Ouseramon) est nommé vizir ; Djéhouti, grand trésorier ; Senemiâh, scribe royal et chancelier…. Les campagnes militaires sont interrompues à l’avantage des expéditions commerciales.
 
Début du règne d'Hatchepsout , reine d'Egypte.
 
Nouvel Empire (→ -1085).
 
La brique émaillée apparaît.
 
Un traité de chirurgie de guerre décrivant 48 sortes de blessures, fractures, luxations ou tumeurs et leur traitement est rédigé sur un papyrus.
 
Le papyrus traite des maux de tête et douleurs anales ou rectales.
 
Construction du temple funéraire d'Hatchepsout à Deir el-Bahari par l'architecte Senmout.
 
Le papyrus « Edwin Smith » est le plus ancien document traitant de chirurgie.
 
Apparition du cadran solaire en Egypte.
 
Apparition des premiers récipients en verre en Egypte.
 
L'Egypte commence à fabriquer du bronze.
 
En l’an VIII de son règne, la reine d’Égypte Hatchepsout envoie une expédition vers Pount (pays des Habachan, qui donnera Abyssinie) dirigée par le chancelier Nehesy. Elle ramène des produits rares (arbres à encens, encens, ébène, ivoire, or, fard noir, boomerang, etc.). La reine en fait graver le récit sur son temple de Deir-el-Bahari : cinq galères abordent au pays de l’encens. Des cabanes sur pilotis, des animaux, des arbres, sont figurés, ainsi que le « souverain de Pount » et sa volumineuse épouse. Peut-être s’agit-il, d’après C. Conti-Rossini dans sa Storia d’Etiopia, de la résidence hivernale d’un chef de tribu descendu vers la mer à la saison des pluies. Les navigations vers Pount, la Terre du dieu, ne cesseront plus, notamment sous les règnes de Thoutmosis III, Horemheb, Séti Ier et des Ramsès.
 
Visite d’envoyés Égéens en Égypte attestée par leur représentation sur les fresques de la tombe de Sénènmout, intendant et architecte d’Hatchepsout.
 
La reine d'Egypte Hatchepsout envoie une expédition maritime au pays du Pount.
 
Thoutmosis III est proclamé roi en Egypte, mais reste sous la régence
d'Hatchepsout.
 
Mort de la reine d'Egypte Hatchepsout.
 
Existence de relations commerciales développées entre l'Egypte et la Crète.
 
Règne de Hatchepsout, la seule femme Pharaon (→ -1457).
Avril
13/04
Après la mort de Thoutmosis II de la XVIIIe dynastie, son fils Thoutmosis III, âgé de trois ans. Pharaon couronné de l'Egypte ancienne le 4 Pachon du calendrier égyptien. Sa belle-mère et tante Hatchepsout prend la régence à sa place.
 
La Reine égyptienne Hatchepsout envoie une expédition commerciale dirigée par le chancelier Néhésy vers le Pays de Punt.
 
A la mort d’Hatchepsout, en l’an 21 ou 22 de son règne, Thoutmôsis III accède enfin au pouvoir. Les provinces d’Asie sont alors sérieusement menacées par l’inaction militaire d’Hatchepsout et les man½uvres de Saustatar, roi du Mitanni, qui constitue une vaste coalition en Syrie, menée par le prince de Kadesh. Thoutmosis III mène 17 expéditions en Asie avec une grande habileté, dont il nous a laissé le récit dans les « Annales » inscrites sur les murs de la salle du sanctuaire de la barque sacrée d’Amon Rê, érigée au temple de Karnak. La première le conduit à la victoire de Megiddo (qui se rend après sept mois de siège, an 23) sur une coalition des villes syro-palestiniennes.
 
Campagne de Thoutmôsis III en Nubie à la suite d’une révolte. Il établit la domination égyptienne jusqu’à la 4e cataracte (inscription de Kenissa-Kourgous au Gebel Barkal), pour maîtriser les accès sud aux régions de mines d’or.
Mai
09/05
Bataille de Megiddo remportée par Thoutmôsis III.
 
Victoire du roi d'Égypte Thoutmôsis III à la bataille de Megiddo en l’an 23 de son règne. Il repousse les frontières jusqu’à l’Euphrate, stoppant l’expansion du Mitanni.
 
Le pharaon Thoutmosis III assiège et prend la ville de Meggido, au pied du mont Carmel.
 
Thoutmôsis III commence la construction d’un grand port sur l’île de Pharos.
 
Thoutmôsis III entreprend de nombreuses constructions et restaurations à Karnak. Il poursuit la construction du temple de Médinet-Habou commencée par Thoutmôsis Ier, et élève de nombreux autres monuments religieux en Égypte (Éléphantine, Abydos, Hermonthis, Koptos, Héliopolis) et en Nubie (Amada, Bouhen, Semneh, Koumneh).
 
Le pharaon Thoutmosis III pénètre au royaume de Koush (Khoush , Coush)
jusqu'à la 4ème cataracte du Nil.
 
Kerma, la capitale du royaume de Koush, est abandonnée.
 
Des spécimens de la faune et de la flore syriennes arrivent Égypte ; le roi thoutmosis III les fait reproduire dans le "jardin botanique" de Karnak.
 
Règne de Amenhotep II (→ -1425).
 
Règne de Amenhotep II (Aménophis II), qui épouse Ti-âa. Il monte sur le trône d’Égypte à l’âge de 18 ans, à la mort de son père Thoutmôsis III.
 
Achèvement de la construction du temple de Thoutmousis III à Karnak.
 
En l’an 42 du règne de Thoutmôsis III, le roi du Mitanni, les princes de Kadesh et de Tounip forment une dernière coalition. Thoutmosis arrive par mer à Simyra, prend le port voisin d’Irkata, favorable aux coalisés, puis investit Tounip. Il marche sur Kadesh qui tombe après un bref siège. Après cette victoire, le pouvoir du roi d’Égypte n’est plus contesté en orient comme en Afrique. Il perçoit de riches tributs et reçoit des hommages de Chypre (cuivre), du Hatti (pierres précieuses) et de l’Assyrie (lapis-lazuli).
 
Le pharaon Thoutmosis III mène campagne dans le couloir syro-palestinien et reprend Qadesh.
 
Le pharaon Thoutmosis III mène campagne en Nubie visant à renforcer le contrôle de l'Égypte jusqu'à la 4e cataracte.
 
Règne du pharaon Thoutmôsis IV. Il épouse Moutemouia, future mère d’Aménophis IV5. Il renouvelle la paix avec le roi de Mitanni Artatama dont il épouse une fille. L’Empire égyptien est stable.
 
Le pharaon Thoutmosis IV (Thoutmès) fait desensabler le grand sphinx de Giza.
 
Date supposée du règne du pharaon Amenhotep III (Aménophis III). Régence de sa mère Moutemouia.
 
Début du règne du pharaon Aménophis III.
 
Construction du temple de Louxor en Egypte.
 
La construction du temple de Louxor débute.
 
Gaza devient la base égyptienne de la guerre contre la Syrie.
 
Fabrication en Égypte du premier cadran solaire connu.
 
Règne d'Aménophis III (→ -1353).
 
Lors de la Fête-Sed de ses trente ans de règne, Aménophis III se proclame l’incarnation terrestre d’Aton, et son épouse Tiyi est célébré comme l’incarnation de Hathor5 ; le culte d’Aton (le disque solaire) est développé pour contrebalancer la puissance des prêtres d’Amon et lier les différents pays de l’Empire égyptien par un culte commun (le soleil). Il y a une opposition vive entre le clergé d’Amon et le pharaon à la fin du règne d'Aménophis III.
 
Aménophis III épouse sa fille Satamon.
 
Règne d'Akhenaton (→ -1362). En l’an 4 de son règne, il prend le nom d’Akhénaton (le serviteur du disque solaire). Pharaon mystique et autocrate, il abolit le culte d’Amon auquel il substitue celui d’Aton (le disque solaire). Il abandonne Thèbes pour fonder une nouvelle capitale, Akhetaton.
 
Achèvement du temple funéraire d'Aménophis III.
 
Création de la ville d'Akhénaton en Egypte.
 
Règne présumé de Toutânkhamon (→ 1352).
 
Le culte d’Amon est rétabli en Égypte sous l’influence du général Aÿ, chef de la cavalerie d’Akhénaton, vrai maître de l’empire. Le retour à la tradition prend en compte une part des apports nouveaux, aboutissant à une codification subtile du rapport entre le dieu démiurge et ce qui procède de lui (Hymne à Amon de Leyde) dans un grand effort de synthèse intellectuelle.
 
Règne d’Aÿ (→ -1348).
 
Chef des armées de Toutânkhamon puis d’Aÿ, Horemheb usurpe le trône d’Égypte avec l’aide des prêtres d’Amon. Règne de Horemheb (→ -1320).
 
Début du règne du pharaon Horemheb en Egypte.
 
Début du règne du pharaon Aÿ en Egypte.
 
Règne de Ramsès Ier, premier pharaon de la XIXe dynastie (→ 1317).
 
Règne du pharaon Séthi Ier (→ 1304).
 
Début de la construction de la salle hypostyle de Karnak.
 
Révolte dans le pays de Irem, en Nubie (an 8). Séthi Ier intervient et mène une campagne de deux mois au cours de laquelle un combat de sept jours sera livré. Au cours de cette expédition dans le désert de Nubie (an 9 de son règne), Séthi fait creuser des puits sur la piste menant aux mines d’or et crée une ville pour accueillir les chercheurs d’or près de l’actuelle Redisiyeh. Amenemopet, alors vice-roi de Nubie, aurait dirigé les opérations.
 
Le futur Ramsès II est placé comme corégent (entre l’an 7 et l’an 8) pour assurer la continuité dynastique.
 
Ramsès II, troisième pharaon de la XIXe dynastie égyptienne, monte sur le trône à l'âge de 25 ans. Il va régner 67 ans (66 ans et deux mois selon Manéthon). Il épouse Néfertari (an 1 du règne), Isisnofret, puis sa s½ur Hentmirê, Maâthornéferourê, une princesse hittite, et ses filles Mérytamon et Bent-Anat. Amenemipet conserve son titre de vice-roi de Koush ; Nebounenef est nommé grand prêtre d'Amon (an 1-an 12). Ramsès II fonde sa capitale Per-Ramsès, près de Tanis, dans le delta, aux limites de l'Égypte et de l'Asie.
 
Séthi Ier fait aménager des puits dans le désert d'Edfou pour faciliter l'accès aux mines.
 
Ramsès II fait creuser des puits sur la piste menant aux mines d’or du désert d’Akita, près de la forteresse de Kouban, en Nubie.
 
(ou 1274 av. J.-C.) bataille de Qadesh oppose les troupes égyptiennes de Ramsès II aux Hittites menés par leur roi Muwatali. L'issue reste indécise.
 
Début de la construction du temple d'Abou-Simbel.
 
Révolte au pays de Irem, au Soudan, entre l’an 15 et l’an 18 du règne de Ramsès II. Ramsès intervient. Il ramène 7000 captifs.
 
à la mort du roi hittite Muwatalis, les querelles dynastiques entre Urhi-Teshub (son fils) et Hattusilis (son frère) affaiblissent le Hatti. Ramsès II profite de la situation, et soutient les prétentions d’Uri-Teshub. Il marche vers le Nord. Huit villes sont conquises, peut être quinze : Ascalon, des cités galiléennes et libanaises (Satouna), Dapour en Amourrou. Il étend la domination égyptienne jusqu’à l’Oronte, en tout cas jusqu’à Damas.
 
Paix entre le pharaon Ramsès II et le roi hittite Hattushili III. Elle ne sera pas rompue jusqu'à l'écroulement de l'empire hittite vers 1200 av. J.-C.
 
Le vizir d’Égypte Paser devient grand prêtre d'Amon (an 27-an 38 du règne de Ramsès II). Son fils Khay lui succède comme vizir du sud.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une campagne syrienne.
 
Le pharaon Ramsès Il débute la construction de 2 temples à Abou Simbel.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une 2è campagne syrienne : bataille de Qadesh.
 
Le pharaon Ramsès Il mène une campagne libyenne.
 
Ramsès II épouse la fille du roi du Hatti Hattushili III (an 34 de son règne). Elle prend le nom de Maâthornéferourê.
 
Bakenkhonsou devient grand prêtre d'Amon (an 39 du règne de Ramsès II). Il construit la plus grande partie du temple de Louxor et fait ériger l’obélisque de granit rose aujourd’hui place de la Concorde à Paris.
 
Le Pharaon Ramsès Il est en crise avec les Hittites.
 
Date mythique de l'inauguration du temple d'Abou Simbel.
 
Le Pharaon Ramsès Il fait la paix avec les Hittites.
 
Le pharaon Ramsès Il inaugure les temples d'Abou Simbel.
 
L'épouse du pharaon Ramsès II, la reine Néfertari meurt ; lsisnéfret devient l'épouse principale.
 
Construction des temples d'Abou Simbel en Égypte.
 
L'épouse du pharaon Ramsès II, la reine lsisnéfret meurt ; une princesse hittite devient reine.
 
Româ-Roÿ devient grand prêtre d’Amon à la fin du règne de Ramsès II. Le clergé d’Amon, dès la fin du règne de Ramsès II, acquiert une large autonomie et la suprématie sur tous les autres cultes. Les terres et les propriétés des temples, enrichis par les largesses royale et le butin rapporté des campagnes, forment de véritables entités administratives et économiques qui échappent au pouvoir du Pharaon. Ils sont désormais exemptés d’impôts. Le clergé d’Amon dispose de sa propre milice et de tribunaux sacerdotaux qui rendent des jugements sous forme d’oracles. La caste des militaires, richement dotée également, menace elle aussi le pouvoir central. Les grandes familles accumulent les hautes charges, qui tendent à devenir héréditaires.
 
Mérenptah règne en Égypte, quatrième pharaon de la XIXe dynastie à l’âge de 60 ans. Il épouse Isis-Nefret II et Bent-Anat II. Panehesy, puis Pensekhmet et Merysekhmet, vizirs ; Messoui, puis Khâemtir, vice-rois de Nubie.
 
Mérenptah est confronté à une révolte importante en Canaan. Séthi-Mérenptah, fils aîné du Pharaon, est associé à l’âge de 12 ans aux campagnes militaires de son père.
 
Mérenptah fait établir un recensement de tous les biens des temples (an 2 et an 3). Importance croissante des différents clergés, en particulier en Haute-Égypte, au détriment du pouvoir du Pharaon. Les grands prêtres cumulent les fonctions sacerdotales, les charges militaires et même les offices au palais royal. Leurs charges sont de plus en plus souvent héréditaires.
 
En l'an 5 de son règne, le pharaon Mérenptah réagit activement contre les invasions des Peuples de la mer. Il envoie des navires chargés de blé à Tudhaliya IV, roi du Hatti qui, battu sur toutes ses frontières par les envahisseurs, tente encore de résister (an 4). Il est possible que des armes soient envoyées aux princes syriens. Merenptah renforce ses frontières de Libye et d’Asie, où les étrangers commencent à s’infiltrer. Le pays de Couch profite peut-être de la situation pour se révolter. La révolte est réprimée avec une cruauté inhabituelle.
 
Le prince Khâemouaset devient héritier du trône.
 
Le prince héritier Khâemouaset meurt ; Merenptah devient prince héritier.
 
Règne en Égypte du pharaon Sethnakht fondateur de la XXe dynastie (→ -1198).
 
Invasion des Peuples de la mer (→ -1190).
 
Règne du pharaon Ramsès III (→ -1166).
 
Bataille du delta du Nil.
 
Grève des ouvriers de Deir-el-Medineh.
 
Ramses III est assassiné.
 
Le grand-prêtre d'Amon, Hérihor, s'empare du pouvoir.
 
Chute du Nouvel Empire égyptien. Hérihor, général probablement d’origine libyenne, devenu grand prêtre d’Amon, favori de Ramsès XI, usurpe le pouvoir et règne sur la Haute-Égypte à Thèbes (vers 1085 av. J.-C.) alors que le second vizir Smendès, établi à Tanis prend le titre de pharaon (XXIe dynastie tanite) et gouverne la Basse-Égypte.
 
Troisième Période intermédiaire (→ -664).
 
Règne du pharaon Aménémopé.
 
5Début du règne du pharaon Siamon en Egypte.
 
Utilisation de prothèses médicales en Egypte.
 
Inhumation du Pharaon Psousennès Ier dans la nécropole de Tanis.
 
Début du règne du pharaon Psousennès II en Egypte.
 
Règne du pharaon Siamon. Les opérations extérieures de l'Égypte reprennent, lorsque les Philistins gênent les échanges commerciaux avec le royaume de Salomon (v. 969 av. J.-C.). Des liens particuliers se nouent avec Israël : pour la première fois dans l'histoire de l'Égypte, le pharaon donne une de ses filles en mariage à un prince étranger.
 
Indépendance du pays de Kouch en Nubie vis-à-vis de l'Égypte ; une nouvelle principauté se développe depuis Napata. La région reste marquée par la culture égyptienne en raison des relations commerciales, de l’influence du clergé de Thèbes, et du fait que des soldats koushites ont longtemps vécu en Égypte.
 
Début du règne du pharaon Sheshonq Ier (Chéchonq, Chéchanq) en Egypte.
 
La ville de Bubastis, en Egypte, atteint son apogée.
 
Règne de Chéchonq Ier, chef militaire libyen (berbère), qui fonde la XXIIe dynastie libyenne après une révolte des Meshwesh, puis établit sa capitale à Bubastis dans le delta du Nil. Il rétablit une autorité unique sur l’ensemble du pays.
 
Le pharaon libyen Sheshonq Ier pille Jérusalem.
 
Révolte dans l’oasis de Dakhleh en l’an 13 de Chéchonq Ier, dont on ne connait pas la cause.
 
Le pharaon Chéchonq Ier intervient en Palestine. Il marche sur Gaza, Gézer, Rubute, Ayyalôn, Qiryatayim, Beth-Horon, Gabaon… Selon la Bible, le roi de Juda Roboam se soumet et paie un lourd tribut tiré des trésors du temple et du palais royal. Les Égyptiens se tournent alors vers le nord, détruisent Sichem, passent le Jourdain au gué de Damyeh et atteignent Pénuel où Jéroboam s’était réfugié. Ils remontent le Jourdain jusqu’à Beït Shéan et reviennent par la vallée de Jezréel, Megiddo où ils érigent une stèle et la plaine du Sharon, pendant qu’un détachement détruit les places fortes du Néguev. Toujours selon la Bible, Roboam profite ensuite de l’affaiblissement d’Israël pour l’attaquer, guerre qui continue après sa mort. Jéroboam, installé à Tirzah, résiste assez bien aux tentatives de reconquête de Roboam.
 
Le pharaon égyptien Sheshonq envahit le pays de Canaan.
 
Règne en Égypte du pharaon libyen Osorkon Ier.
 
Début du règne du pharaon Takélot Ier en Egypte.
 
Sheshonq II règne comme corégent de son père Osorkon à Tanis.
 
Règne en Égypte du pharaon Takélot Ier.
 
Règne de Nabû-apla-iddina, roi de Babylone.
 
Règne en Égypte du pharaon Osorkon II. Sous son règne, l’Égypte se heurte à la montée de la puissance assyrienne et appuie la coalition des royaumes syriens pour s’y opposer.
 
Une crue exceptionnellement élevée du Nil recouvre les sols du temple de Louxor.
 
Début du règne du pharaon Osorkon II en Egypte.
 
Règne en Égypte du pharaon Takélot II (→ -825). À la mort d’Osorkon II, un difficile problème de succession entraîne une dispute des héritiers détenteurs des « apanages » de Thèbes et d’Héracléopolis. On entre dans la période dite de « l’anarchie libyenne » où le pouvoir éclate entre branche aînée et cadette de la XXIIe dynastie, une XXIIIe dynastie concurrente et diverses chefferies militaires autonomes.
 
Règne de Sheshonq III (→ -èè"). Son long règne est marqué par l’augmentation de l’anarchie et la fondation par Pétoubastis Ier d’une dynastie rivale établie à Tanis. Le pouvoir réel passe dans les mains du clergé d’Amon.
 
XXIIIe dynastie de Tanis, fondée par le pharaon Pétoubastis Ier.
 
XXIIIe dynastie de Tanis, fondée par le pharaon Pétoubastis Ier.
 
Le pharaon Chéchonq III se fait enterrer à Tanis où il a fait construire la porte monumentale d’Amon. son fils Pimay lui succéde.
 
Début du règne du pharaon Pami (Pamy, Pimay) de Tanis.
 
Début du règne du pharaon Shéshonq V de Tanis en Egypte.
 
Début du règne du pharaon Shéshonq VI en Egypte.
 
Mort du roi de Koush, Alara, qui avait conquis la Basse-Nubie. Son frère Kachta lui succède.
 
Début du règne du pharaon Osorkon III.
 
Règne de Piânkhy, roi de Koush.
 
Le roi de Koush Piânkhy conquiert la région thébaine et une partie de la Moyenne-Égypte, où il se heurte à l’opposition de Tefnakht de Saïs et des coalisés du delta.
 
Peye (Piankhy) fait reconnaître sa s½ur Aménirdis.
 
Osorkon IV succède à Pedubast II en tant que roi de la vingt-deuxième dynastie d'Égypte.
 
Le pharaon Tefnakht fonde la XXIVe dynastie saïte (→ -720).
 
Règne du pharaon de la XXIVe dynastie saïte Bocchoris (Bakenranef), fils de Tefnakht. Il ne peut s’opposer à la reconquête coushite. Il se dresse contre les Assyriens qui progressent en Asie en favorisant un soulèvement en Palestine. Mais le corps expéditionnaire égyptien est battu. Bocchoris est considéré comme un législateur important par Diodore de Sicile mais son règne laisse peut de traces en Égypte. La tradition grecque (Manéthon) rapporte que le coushite Chabaka l’aurait déposé et condamné au bûcher.
 
Règne en Égypte de Chabaka, pharaon de la XXVe dynastie couchite. Chabaka, frère de Piânkhy (Peyé), fait de Thèbes sa capitale et reconquiert le pouvoir sur toute l'Égypte. Il est le premier souverain coushite à être représenté avec deux uræus à son front, symbole de son pouvoir sur les royaumes coushite et égyptien. L'autorité effective du roi de Napata sur le delta semble avoir été fluctuante. Les princes locaux, surtout ceux de Saïs, reprennent rapidement une certaine autonomie. Chabaka montre peu d'intérêt pour les affaires proches-orientales, et prend d'abord son parti de l'expansion assyrienne en Palestine, composant même avec elle, livrant des princes réfugiés en Égypte.
 
Règne en Égypte du pharaon koushite Shabataka, fils de Peyé (→ -689).
 
Taharqa, roi de la vingt-cinquième dynastie, monte sur le trône d' Égypte.
 
Règne de Taharqa le Grand (→ 664) qui succède à son frère Sabataka comme roi de Napata et pharaon d'Égypte.
 
L’armée de Sennacherib avance jusqu’à Péluse. L’expédition contre l’Égypte tourne court à la suite d’une épidémie qui décime l’armée assyrienne.
 
Assarhaddon reprend la ville d’Arza sur le Wadi el-Arish, à la frontière avec l’Égypte.
 
Les Assyriens envahissent l' Égypte , mais Taharqa, roi d' Égypte, parvient à les repousser.
 
Les Assyriens d'Assarhaddon pillent Thèbes.
 
Règne en Égypte de Nékao, prince de Saïs et de Memphis (→ -664), établi par les Assyriens.
 
Le delta du Nil est conquis par les Assyriens, dirigés par Assarhaddon, sur le pharaon Taharka. Le général assyrien Sha-nabû-shu prend Memphis. La XXVe dynastie Couchite se replie à Thèbes, puis en Nubie. Les Assyriens rétablissent l’autonomie des princes du Nord, notamment ceux de Saïs, s’assurent leur soutien, et poussent jusqu’à Thèbes.
 
Le pharaon koushite de la XXVe dynastie, Taharqa, reprend Memphis et fomente une révolte contre les Assyriens dans le delta. Assarhaddon marche vers l'Égypte mais tombe malade et meurt à Harran.
 
Assurbanipal réprime une rébellion des rois de Basse-Égypte puis leur pardonne et met Néchao sur le trône de Saïs et de Memphis. Taharka, vaincu, doit se replier à Napata.
 
Les Assyriens d'Assourbanipal pillent Thèbes. Ses habitants sont emmenés en esclavage.
 
Règne de Psammétique Ier, prince de Saïs, fils de Néchao.
 
Basse époque (→ -332).
 
Les Assyriens font volte-face en Égypte et détruisent Thèbes mettant fin à la XXVe dynastie. Les habitants de la ville sont réduits en esclavage. Le pontife de Thèbes, Montouemhêt, réorganise la province, mais la ville perd son rôle de centre politique. Deux ans plus tard, le pharaon Tanoutamon réoccupe la Thébaïde mais en est définitivement chassé par Psammétique Ier cinq ans après. Il se réfugie au sud à Napata (au Soudan en aval de la quatrième cataracte) où il règne jusque vers 655 av. J.-C.. Ses descendants règnent sur Napata jusqu'à la conquête romaine et au sac de la ville en 22 av. J.-C.
 
Après la prise de Thèbes, Assurbanipal fait venir d'Égypte deux obélisques pour décorer Ninive.
 
Psammétique Ier chasse les Assyriens d' Egypte.
 
Première utilisation connue de l'écriture démotique.
 
Mort de Tanoutamon, pharaon égyptien, qui règne depuis l'invasion assyrienne sur le royaume de Napata (actuel Soudan) et dont les descendants gouverneront jusqu'en 22 av. J.-C. lors de la conquête romaine.
 
Le pontife de Thèbes, Montouemhêt, commence à réorganiser la province détruite par les Assyriens.
 
En Basse-Égypte le fondateur de la XXVIe dynastie saïte, le pharaon Psammétique Ier rejette le protectorat assyrien. Il chasse les Assyriens d'Égypte avec l'aide de mercenaires grecs. Le déclin de l’Assyrie permet à l’Égypte de jouer un rôle accru au Proche-orient.
 
Les Scythes franchissent le Caucase et imposent leur suzeraineté sur les Mèdes de Phraortès jusqu'en 625 av. J.-C.. Les Scythes écrasent Urartu, ravagent l'Assyrie jusqu'en Palestine où le pharaon Psammétique Ier leur paye tribut.
 
Fondation de la colonie grecque de Naucratis en Égypte, à l'origine un fort Milésiens, qui devient un comptoir marchand actif après 620 av. J.-C.. Les Grecs achètent du blé en Égypte, du papyrus, du lin et vendent de la céramique, du vin, de l'huile d'olive et de l'argent.
 
Fondation de la colonie grecque de Naucratis en Égypte, à l’origine un fort Milésiens, qui devient un comptoir marchand actif après 620 av. J.-C.. Les Grecs achètent du blé en Égypte, du papyrus, du lin et vendent de la céramique, du vin, de l’huile d’olive et de l’argent.
 
Le pharaon Nékao II succède à son père Psammétique Ier.
 
Les Égyptiens du pharaon Néchao II envahissent la Syrie-Palestine pour soutenir le dernier roi assyrien Ashur-ubalit II qui tente de reconquérir Harran contre Nabopolassar et les Mèdes. Josias, roi de Juda, tente de s’opposer à l’avance de l’armée de Néchao à Megiddo. Il est tué dans cette bataille. Les Égyptiens occupent Karkemish. Néchao soumet la Palestine et la Syrie jusqu’à l’Euphrate.
 
À la mort de Josias, l’assemblée du peuple proclame son fils cadet Joachaz. Trois mois plus tard, Néchao le fait prisonnier, impose un tribut à Juda, et établit comme roi Elyaqîm, fils aîné de Josias, qui change son nom en Yehôyaqîm (Joïaqim). Yehôyaqîm reconnaît la suzeraineté de l’Égypte et paye le tribut en levant un impôt spécial.
 
Nabuchodonosor est chargé par son père Nabopolassar de chasser les Égyptiens de Syrie.
Juin
 
Nabuchodonosor, après deux ans de tentatives infructueuses, bat le pharaon d’Égypte Nékao II à la bataille de Karkemish. Il avance en Palestine jusqu’à Péluse, à la frontière avec l’Égypte, mais regagne rapidement Babylone lorsqu’il apprend la mort de son père pour s’y faire couronner. Après cette défaite, Nékao II est obligé, à la fin de son règne, d'abandonner toutes ses possessions (et prétentions) asiatiques au nord de Gaza.
 
Bataille indécise en Palestine entre l'Égypte et Babylone.
 
Echec de Nabuchodonosor II contre l’Égypte.
 
Une prothèse de gros orteil est réalisée et utilisée à Thèbes.
 
Une statue colossale en granit rouge du scribe Amenhotep est sculptée.
 
Règne en Égypte du pharaon Psammétique II. Il entraîne la chute de Jérusalem en l’encourageant à s’opposer à Babylone.
 
Expédition de Psammétique II d'Égypte jusqu'à Kerma en Nubie. Napata est mise à sac et le roi de Nubie Aspelta s'enfuit à Méroé.
 
Prise de la capitale Koushite de Napata par l'Egypte.
 
L'armée égyptienne saccage Napata , obligeant la cour kushite à déménager dans un endroit plus sûr à Méroé, près de la sixième cataracte.
 
Règne en Égypte du pharaon Apriès.
 
Début du règne du pharaon Apriès en Egypte.
 
Occupation Égyptienne de Chypre (→ 538).
 
Les Libyens (berbères) font appel au pharaon contre les colons grecs de Cyrène.
 
Règne d’Amasis, pharaon de la XXVIe dynastie de la Basse époque égyptienne. Amasis concentre tout le commerce grec et phénicien à Naucratis ; l’Égypte exporte des céréales, des papyrus, de l’alun, des faïences, de l’ivoire sculptée et des bronzes ouvragés. Elle reçoit du vin, de l’argent, de l’huile d'olive et des cuirs.
 
Echec d’une expédition de Nabuchodonosor II contre l’Égypte. Le pharaon Amasis repousse l'invasion en utilisant des mercenaires Grecs d’Ionie.
 
Le pharaon Amasis s’empare de Chypre.
 
Les serrures à goupille et clé sont en usage.
 
Fin du règne de Malenaken. La capitale du royaume de Kouch est transférée de Napata à Méroé, entre la Ve et la VIe cataracte. Mais les souverains coushites se feront enterrer à Napata jusqu’à la fin du ive siècle. Le royaume de Méroé va durer près de mille ans, dirigé pratiquement par la même famille. C’est une monarchie élective, le roi étant choisi par les grands du royaume parmi les princes du sang pour ses qualités. Alors que la région de Napata est devenue aride, Méroé est environné de terres fertiles où peuvent être aménagés de grands bassins d’irrigation. Méroé devient un centre important de la fonte et du travail du fer.
 
XXVIIe dynastie - Régne des Pharaons Perses (→ -404).
Mai
 
Le roi perse Cambyse II, après avoir éliminé son frère Bardiya conquiert l’Égypte.
Mars
 
Alors que Cambyse guerroie en Égypte, Oropastes, maître du gouvernement en Perse, conçoit le projet de rétablir l’ancien empire des Mèdes. Il fait passer auprès du peuple son frère le mage Gaumata pour Bardiya.
 
L'empereur perse Darius réorganise l'administration et fait réparer le canal de Néchao reliant le bras oriental du delta du Nil à la mer Rouge.
 
Darius Ier se déplace en Égypte et restaure le satrape Aryandès, renversé par une révolte. Pendant son séjour, Darius achève la construction du canal du Nil à la mer Rouge.
Juin
 
Début de la révolte de l'Egypte contre les Perses.
 
La rébellion égyptienne contre l'empire achéménide sous Xerxès Ier, dirigé par Psammétique IV depuis l'année précédente, se poursuit.
 
Xerxès Ier réprime la révolte égyptienne contre la domination perse. Il ravage au passage la région du Delta puis nomme son frère Achéménès satrape (gouverneur) de l'Egypte.
 
L'Egypte saisit l'opportunité créée par le meurtre de Xerxès Ier pour se révolter contre la Perse. La révolte est menée par Inaros, un Libyen, qui prend le contrôle de la région du Delta et est aidé par les Athéniens.
 
L'Égypte se révolte contre la domination perse. Le dirigeant égyptien Inaros demande l'aide d'Athènes, qui lui est volontiers fournie car Athènes envisage de commercer avec l'Égypte et de la coloniser. Une force de 200 trirèmes athéniennes, qui fait campagne à Chypre, est immédiatement envoyée en Égypte pour porter secours.
 
Achéménès, satrape (gouverneur) perse de l'Égypte, est vaincu et tué lors d'une bataille à Papremis, sur les rives du Nil, par les forces égyptiennes.
 
Athènes envoie une flotte de 200 trirèmes pour soutenir les Egyptiens.
 
Les Egyptiens prennent Memphis sans difficulté, à l'exception du Mur Blanc qui reste aux mains des Perses.
Juillet
 
Expédition d'une flotte athénienne commandée par Charitimides contre les Perses à Chypre et en Égypte.
 
En Egypte les Athéniens se rendent maîtres du pays, les perses ne se maintenant qu'à
Memphis.
 
Artabazo et Megabyzo sont nommés commandants des forces perses pour la guerre contre l'Égypte.
 
Les Athéniens poursuivent le siège du Mur Blanc à Memphis, défendu par les Perses.
Août
 
Le roi de Perse Artaxerxès ordonne au satrape de Syrie Mégabyse d’intervenir en Égypte pour réprimer la révolte d'Inaros et chasser ses alliés Athéniens. Les Athéniens sont mis en fuite par une flotte perse de 300 navires, chassés de Memphis.
Octobre
 
Après avoir aidé les rebelles égyptiens contre le pouvoir perse, les Athéniens sont mis en fuite par une flotte perse de 300 navires, chassés de Memphis, et trouvent refuge dans une île du delta du Nil, Prosopitis, pendant 18 mois. Athènes perd 90 trières et de nombreux hommes.
 
Les Athéniens subissent une sévère défaite en Égypte face aux Perses. Après avoir été isolée dans le delta du Nil, la flotte athénienne est vaincue et l'armée athénienne se retire à travers le désert du Sinaï jusqu'à Byblos avant que ses restes ne soient secourus. Le rebelle égyptien Inaros est crucifié par les Perses. Les Athéniens décident de ne plus poursuivre aucune activité militaire en Égypte.
Août
 
Les Perses, dirigés par le satrape Mégabyze, reprennent le contrôle de l'Égypte après avoir fait subir de nombreuses pertes aux Grecs venus aider les Égyptiens.
Juillet
 
Destruction par les Égyptiens du temple Juif dédié à Yahô à Éléphantine, lors d’une émeute, en l'absence du satrape d’Égypte Arshama. La communauté juive d’Eléphantine écrit aux gouverneurs de Judée (Bagôhî) et de Samarie (Dalayah, fils de Sanballât) pour leur demander leur appui. Ils répondent favorablement en 407 av. J.-C.. Ils spécifient cependant que l’on n’offrirait sur l’autel que l’oblation et l’encens, les sacrifices sanglants étant réservés au temple de Jérusalem. Un régiment de mercenaires, envoyé par un roi de Juda pour servir le pharaon au vie siècle av. J.-C., est sans doute à l’origine de la communauté juive d’Eléphantine.
Décembre
 
Révolte d'Amyrtée (Amyrtaios) contre les Perses en Égypte.
 
Amyrtaeus de Sais mène avec succès une révolte contre le contrôle de l'empire perse sur le delta égyptien. Il devient le premier (et unique) pharaon de la Vingt-huitième dynastie.
Septembre
 
Mort de Darius II, roi des Perses et pharaon d'Égypte. Début du règne d'Artaxerxès II Mnémon.
Novembre
 
Le pharaon d'Égypte Amyrtée est victime d’un coup de force qui amène au pouvoir Néphéritès, originaire de Mendès dans le delta, qui fonde la XXIXe dynastie mendésienne. Il met fin à la domination perse.
Septembre
 
Le pharaon d'Égypte Amyrtée est victime d’un coup de force qui amène au pouvoir Néphéritès, originaire de Mendès dans le delta, qui fonde la XXIXe dynastie mendésienne. Il met fin à la domination perse et s’allie contre eux avec Lacédémone.
Janvier
 
Fin du règne de Néphéritès, pharaon d'Égypte. Deux factions rivales demandent le pouvoir : l'une défendant son fils, Mouthis, l'autre défendant Psammouthis. Psammouthis, vainqueur, ne règne qu'une année. Il est chassé du trône par Achôris, qui se prétend petit-fils de Néphéritès Ie.
 
Hakor peut enfin s'affirmer comme pharaon en Egypte face à Psammuthis.
 
Après avoir tenté en vain pendant près de trois ans de conquérir l'Égypte, les Perses abandonnèrent leurs tentatives. Le pays reste (pour l'heure) indépendant sous le pharaon Achoris.
Juillet
 
A la mort du pharaon Achôris, son fils Néphéritès II lui succède et règne pendant quelques mois.
Novembre
 
Nectanébo Ier, descendant de Néphéritès Ier, détrône Néphéritès II. Originaire de Sébennytos, dans le delta, il fonde la XXXe dynastie sébennytique.
 
Le Pharaon Néctanébo Ier fait fortifier toutes les bouches du Nil.
Mars
 
Une armée perse attaque l’Égypte ; le pharaon Nectanébo Ier, après une première défaite dans le delta, profite des dissensions entre les Perses et leurs alliés grecs (Iphicrate) pour reprendre le dessus. La flotte grecque fait défection et les troupes perses se retirent avec l'arrivée de la crue du Nil au début de l'été.
Novembre
 
Procès de Timothée, accusé de haute trahison. Il est acquitté, notamment grâce au témoignage d’Alcétas d’Épire et de Jason de Phères, qu’il a fait entrer dans l’alliance d’Athènes. Il s’engage comme mercenaire auprès des satrapes perses pour succéder à Iphicrate dans la guerre en Égypte.
 
Le pharaon Téos est associé au trône par son père Nectanébo Ier.
 
Le pharaon égyptien Teos succède à son père Nectanebo I sur le trône. Planifiant une grande attaque contre la Perse, il invite Sparte à l'aider.
 
Les Égyptiens sous leur roi Teos et les Spartiates sous le roi Agésilas II, avec quelques mercenaires athéniens sous leur général Chabrias, entreprennent d'attaquer les villes phéniciennes du roi perse. Cependant, ils doivent rentrer presque immédiatement en raison des révoltes en Égypte. Par la suite, Agésilas II se dispute avec le roi égyptien et se révolte contre lui.
 
Nectanebo II dépose Téos et devient roi d'Égypte. Téos s'enfuit à Suse et fait la paix avec les Perses.
Avril
 
Tachos ou Téos, pharaon d'Égypte, entreprend une campagne en Palestine et en Phénicie avec l’aide de mercenaires grecs mais est arrêté par une révolte de l’armée. Son frère, Tjahépimou, resté en Égypte, en profite pour le trahir. Tachos se réfugie chez le roi des Perses. Nectanébo II, fils de Tjahépimou, est proclamé pharaon, grâce à l'intervention d'Agésilas II de Sparte.
 
Début de la nouvelle campagne Perses de reconquête l'Egypte.
Décembre
 
Le pharaon d'Égypte Nectanébo II repousse une nouvelle offensive d’Artaxerxès III avec l'aide des mercenaires grecs Diophante d'Athènes et Lamios de Sparte.
 
Le pharaon d'Égypte Nectanébo II repousse une nouvelle offensive d’Artaxerxès III avec l'aide des mercenaires grecs Diophante d'Athènes et Lamios de Sparte. Peu après la défaite perse, une révolte phénicienne dirigée par Tennès, roi de Sidon, éclate.
 
Avec des mercenaires grecs envoyés d'Egypte et encadrés par Rhodes, Tennes de Sidon fait face aux troupes du roi perse achéménide Artaxerxès III qui avancent sur l'Egypte. et réussit à remporter des succès contre ses satrapes Belesys II et Mazaios.
Octobre
 
Artaxerxès III marche sur l’Égypte avec l’aide de mercenaires grecs. Les villes du delta tombent et se soumettent. Nectanébo II, d’abord replié à Memphis, s’enfuit vers le sud puis se réfugie en Haute-Égypte puis sans doute en Nubie.
Août
 
Le roi de Perse Artaxerxès III entre dans Memphis; vaincu, le pharaon d'Égypte Nectanébo II se réfugie en Haute-Égypte. Début de la deuxième domination perse en Égypte (→ -332).
 
L’armée perse conquiert la Haute-Égypte. Durant neuf ans, l’Égypte est livrée au pillage des Asiatiques. Les révoltes et les insurrections sont réprimées de façon sanguinaire ; les tombeaux et les temples sont profanés.
Août
26/08
Fin du règne d’Artaxerxès III, roi des rois perse et pharaon d'Égypte. Il est empoisonné par l’eunuque égyptien Bagoas, son homme de confiance, qui porte au trône un de ses fils, Arsès, sous le nom d'Artaxerxès IV.
Janvier
 
Révolte de Khabbash contre les Perses en Égypte, qui se proclame pharaon et contrôle une grande partie du pays autour de Memphis.
Septembre
 
Athènes se prépare à soutenir un siège et envoie une ambassade. Alexandre exige qu’on lui livre dix stratèges et orateurs antimacédoniens (dont Charidème, Lycurgue, Hypéride et Démosthène). À l’assemblée, Phocion demande aux hommes réclamés par Alexandre de se sacrifier. Sa suggestion est accueillie par des huées (fable des moutons qui livrent leurs chiens aux loups, de Démosthène). Démade finit par obtenir d’Alexandre de se contenter de l’exil de Charidème (qui part servir les Perses) et de vagues engagements.
Janvier
14/01
Darius III est proclamé pharaon d’Égypte après la reconquête du pays qui a mobilisé le gros de ses forces.
 
Période Hellénistique ou ptolémaïque (→ -30).
Décembre
 
Alexandre laisse la direction de la Syrie-Palestine à son général Parménion, puis entre en Égypte où il est accueilli en libérateur. Le conquérant macédonien garde l’organisation administrative de la satrapie perse, à la tête de laquelle il nomme un gouverneur. Alexandre se présente en Égypte comme un vrai Pharaon, se faisant même reconnaître comme fils d’Amon par l’oracle de l’oasis de Siwa (Siouah).
Janvier
20/01
Alexandre fonde Alexandrie en Égypte.
Février
 
Visite d'Alexandre à l'oasis de Siouah, où il se fait reconnaitre comme fils d’Amon.
Mars
 
De retour à Memphis, Alexandre le Grand, roi de Macédoine, reçoit des ambassades des cités grecques venues le féliciter ; après avoir réglé la question de l’administration de l’Égypte (Peucestas et Balacros sont nommés stratèges et Polémon nautarque) et célébré un sacrifice solennel à Zeus, il regagne la ville de Tyr conquise un an plus tôt. Il y reçoit une délégation d’Athènes qui implore et obtient la libération des prisonniers athéniens qui avaient combattu dans les rangs perses lors de la bataille du Granique.
Avril
 
Alexandre quitte l'Égypte avec pour objectif d'occuper la Babylonie et de combattre l'armée perse.
Novembre
 
Le général d'Alexandre le Grand, Ptolémée Sôter nommé satrape de Palestine et d'Égypte au partage de Babylone, arrive à Memphis.
 
Ptolémée élimine Cléomène de Naucratis.
Mai
 
Ptolémée s'empare de la Cyrénaïque qu'il confie à Ophellas.
Juillet
 
Selon la coutume, les rois de Macédoine affirment leur droit au trône en enterrant leur prédécesseur. Pour devancer Perdiccas, le régent impérial, Ptolémée fait amener le corps d'Alexandre le Grand à Memphis, en Égypte, et y est enterré dans un sarcophage en or. Ptolémée épouse alors la maîtresse d'Alexandre, Thaïs et commence à régner en tant que roi d'Égypte et des régions libyennes et arabes adjacentes.
Mai
 
Le diadoque Perdiccas meurt lors d’une campagne en Égypte contre Antigone le Borgne et Ptolémée, assassiné par ses officiers.
Septembre
 
Partage de Triparadisos. Antipater (Macédoine), Ptolémée (Égypte), Lysimaque (Thrace), Séleucos (Babylonie) et Antigone, satrape de Phrygie, se partagent l’empire. Eumène de Cardia est condamné à mort.
 
Campagne de Ptolémée Ier en Judée.
 
La Diadoche Ptolémée épouse Bérénice en Egypte.
 
Bérénice devient la maîtresse de Ptolémée.
 
Ménélaos, frère de Ptolémée, est envoyé à Chypre avec pour mission de prendre le contrôle de l'île. Il joint ses forces à celles de Séleucos et du roi Nicocréon de Salamine.
 
Hécatée d’Abdère rédige son Enquête sur l’Égypte à la demande de Ptolémée.
Avril
 
Antigone revendique son autorité sur la majeure partie de l'Asie, s'empare du trésor de Suse et entre à Babylone, où Séleucus est gouverneur. Séleucus s'enfuit vers Ptolémée en Égypte et entre dans une ligue avec lui, Lysimaque (le souverain de Thrace ) et Cassandre, contre Antigone. Cela conduit à la première guerre de coalition.
 
Ptolémée Ier transfère sa capitale de Memphis à Alexandrie.
Août
 
Ptolémée intervient à Chypre. Il s'empare des cités-royaumes de Citium, Lapethos, Kyrenia et Marion dont les rois, qui intriguaient avec Antigonos, sont tués ou arrêtés.
Octobre
 
Campagne de Ptolémée Ier en Judée. Il bat le fils d'Antigonos Monophtalmos, Démétrios Ier Poliorcète à la bataille de Gaza.
 
Création d’un sanctuaire de la déesse Isis à Halicarnasse par Arsinoé, mère de Ptolémée.
Septembre
 
Ptolémée est proclamé roi d’Égypte par ses troupes.
 
Echec de l'expédition d'Antigone le Borgne sur l'Égypte.
Novembre
07/11
Première année du règne de Ptolémée Ier en Égypte. Ptolémée fonde la dynastie lagide (du nom de son père Lagos). Elle durera 275 ans.
Janvier
12/01
Couronnement de Ptolémée Ier Sôter, roi (basileus) d'Égypte.
 
Antigone le Borgne et Démétrios Poliorcète sont vaincus à la bataille d'Ipsos par Séleucos, Lysimaque et Pleistarchos. Antigonos est tué. L’empire d’Alexandre est définitivement démembré en quatre royaumes : Macédoine, Thrace, Syrie et Égypte. Lysimaque obtient l’Asie mineure jusqu’au Taurus, sauf quelques places en Lycie, Pamphylie et Pisidie qui restent à Ptolémée et la Cilicie, qui échoit à Pleistarchos, frère de Cassandre.
♦ Ptolémée établit sa domination sur la Palestine, la C½lé-Syrie et Chypre.
♦ Séleucos réclame la Syrie mais est incapable de l’annexer complètement face à l’avancée de Ptolémée jusqu’au fleuve Eleutherus.
♦ Démétrios se retranche en Grèce et son fils Antigonos II est peu après proclamé roi de Macédoine.
 
Euclide dirige le Dpt de mathématique au temple des Muses d'Alexandrie.
 
Timocharis d'Alexandrie avec l'aide d'Aristillus crée le 1e catalogue d'étoiles du monde occidental.
 
Ptolémée conclut une alliance avec le roi Lysimaque de Thrace et lui donne en mariage sa fille Arsinoé II.
 
Début de la construction du phare d'Alexandrie, l'une des sept merveilles du monde.
 
Euclide rend compte des "illusions" d'optique, par une méthode géométrique ; il définit le principe de la vision en 3D.
 
Ptolémée donne sa belle-fille Théoxène en mariage à Agathocle, le tyran de Syracuse.
 
La construction d'un phare débute à Alexandrie.
 
Ptolémée Ier d'Égypte entame la reconquête de Chypre.
 
Ptolémée prend le contrôle de Chypre et des villes côtières phéniciennes de Tyr et Sidon.
 
Euclide rédige ses "Eléments" de géométrie.
 
Bérénice, épouse de Ptolémée, est proclamée reine d'Egypte. Ptolémée fait construire en son honneur la ville de Bérénice sur la mer Rouge. Elle devient un grand centre commercial pour l’Égypte avec l’Orient.
 
La construction du 2e temple d'Edfou débute.
 
Hérophile fonde l'école de médecine d'Alexandrie.
 
Arsinoé Ire épouse le futur roi d’Égypte Ptolémée II.
 
Ptolémée Ier crée le Museion, le Temple des muses, qui comprend la bibliothèque d'Alexandrie, une des premières universités de l'histoire de l'humanité et une Académie où se donnent rendez-vous les poètes, scientifiques et artistes invités par les Lagides.
 
Euclide rédige un "Traité des coniques" [perdu].
 
Un phare de 110 mètres de haut sur l'île de Pharos, dans le port d'Alexandrie, est achevé et sert de repère aux navires de la Méditerranée orientale. Construite par Sostratus de Cnide pour Ptolémée II d'Égypte, elle est l'une des sept merveilles du monde antique. C'est un triomphe technologique et c'est l'archétype de tous les phares depuis. Une large rampe en spirale mène au sommet, où un feu brûle la nuit.
 
Le fils aîné (légitime) de Ptolémée Ier, Ptolémée Keraunos, dont la mère, Eurydice, fille d'Antipater, avait été répudiée par le nouveau roi Ptolémée II, fuit l'Égypte vers la cour de Lysimaque, roi de Thrace, de Macédoine et d'Asie Mineure.
 
Zénodote devient chef de la bibliothèque d'Alexandrie, succédant peut-être à Ctésibius.
 
Le canal du Nil à la mer Rouge, initialement commencé mais non achevé par le pharaon égyptien Nécho II et réparé par le roi perse Darius Ier, est à nouveau réparé et rendu opérationnel par Ptolémée II.
 
Ptolémée II agrandit la bibliothèque d'Alexandrie et charge le grammairien Zénodote de rassembler et d'éditer tous les poètes grecs.
Décembre
 
Mort de Ptolémée Ier Sôter. Son fils Ptolémée II Philadelphe,associé au trône depuis 285, règne seul en Égypte.
 
Arsinoé, fille de Lysimaque, roi de Thrace, épouse Ptolémée II d'Égypte.
 
En l'honneur de son défunt père Ptolémée Ier, Ptolémée II organise pour la première fois à Alexandrie les Ptolémées, basés sur les Jeux panhelléniques. Ces jeux, auxquels participent des participants de toute la Grèce, atteindront bientôt un statut comparable aux Jeux Olympiques dans le monde grec.
 
Ptolémée II, roi d'Égypte, ordonne la libération de tous les Juifs retenus comme esclaves dans son empire.
 
Euclide rédige ses "Données" de géométrie.
 
Antiochus est vaincu par l'Égypte Ptolémée II lors de la guerre de Damas.
 
La première traduction de l'Ancien Testament de l'hébreu vers le grec est réalisée dans l'Égypte hellénisée. L'ouvrage appelé la Septante est censé être l'œuvre de 72 traducteurs.
 
Achèvement du phare d'Alexandrie après 20 ans de construction.
Décembre
 
En l'honneur de son père décédé, Ptolémée II institue les Ptolemaia sur le modèle des Jeux olympiques.
 
La reine Arsinoé Ire, accusée de conspiration, est exilée à Coptos. Peu après, Arsinoé, veuve de Lysimaque et de Ptolémée Kéraunos, réfugiée en Égypte, épouse son frère Ptolémée II Philadelphe, roi d'Égypte. Celui-ci fondera plusieurs villes en son honneur. Ptolémée II reprend ainsi la coutume indigène du mariage consanguin.
 
Le Musée d'Alexandrie est fondé par le roi égyptien Ptolémée II.
 
Début de la première guerre de Syrie entre Ptolémée II d’Égypte et Antiochos Ier pour la possession de la Méditerranée orientale.
 
Apama, fille d’Antiochos, épouse le gouverneur de Cyrénaïque Magas, demi-frère de Ptolémée II, qui fait défection. Magas envahit l’Égypte, mais est forcé de faire demi-tour par une révolte des nomades marmarides survenue dans son royaume.
 
Ambassade romaine à Alexandrie, probablement destinée à encourager Ptolémée II, qui a des ambitions en Grèce, à occuper Pyrrhus et à l’empêcher de retourner en Italie. Rome et l'Égypte signent un accord commercial.
 
Les victoires de l'Égypte renforcent la position du royaume en tant que puissance navale incontestée de la Méditerranée orientale ; la sphère de pouvoir ptolémaïque s'étend désormais sur les Cyclades jusqu'à Samothrace, ainsi que sur les ports et les villes côtières de Cilicie, Trachée, Pamphylie, Lycie et Carie.
 
Ptolémée II et Arsinoé II sont déifiés de leur vivant.
 
Le savant Ctésibios fonde l’école des mécaniciens d’Alexandrie. Il invente une orgue hydraulique et perfectionne la clepsydre.
 
La direction de la Bibliothèque d'Alexandrie passa de Zénodote d'Éphèse à Apollonius de Rhodes.
 
Aristarque de Samos rédige des commentaire des ouvrages d'Aristote, sous forme d'une explication continue et linéaire.
 
Callimaque réalise les Tables de le Bibliothèque d'Alexandrie.
 
Ptolémée II d'Égypte nomme son fils Ptolémée co-régent.
 
Ptolémée II réaménage le canal reliant la mer Rouge au Nil.
 
L'astronome grec Timocharis d'Alexandrie observe la planète Mercure.
 
Euclide d'Alexandrie meurt.
 
Callimaque, archiviste à la Bibliothèque d'Alexandrie, rédige les "Pinakes" (1er catalogue raisonné de la littérature grecque).
 
Callimaque de Cyrène, savant poète et grammairien, devient bibliothécaire en chef à la Bibliothèque d'Alexandrie.
 
Début de la seconde guerre de Syrie (→ -253) entre Antiochos II et Ptolémée II.
 
L'homme de lettres grec Callimaque devient bibliothécaire de la Bibliothèque d'Alexandrie.
 
Fondation par Erasistrate de l'école de médecine d'Alexandrie.
 
Ptolémée II perd le contrôle du territoire de Cyrénaïque.
 
Le médecin grec Erasistratos fonda une école de médecine à Alexandrie.
 
Ptolémée II Philadelphe fait reconstruire la ville de Rabbath-Amon qui devient Philadelphie (Amman, en Jordanie actuelle).
 
Hérophile, médecin, meurt à Alexandrie.
 
Eratosthène invente l'armillaire.
 
Fin de la deuxième guerre de Syrie. Perte de l’Ionie et de la Pamphylie par Ptolémée II. Antiochos II de Syrie répudie Laodicé Ire et épouse Bérénice, fille de Ptolémée II et d’Arsinoé Ire, dont il a un fils.
 
Ératosthène calcule la circonférence de la Terre (env 39400 km).
 
Ptolémée II force les résidents juifs d'Alexandrie à faire traduire leur torah en grec. Parce qu'environ soixante-dix traducteurs sont utilisés pour y parvenir, la traduction est connue sous le nom de Septante.
 
Erasistratos examine le cerveau humain et fait la différence entre le cerveau et le cervelet.
 
Ctésibios construit un orgue à eau.
 
Ptolémée III remporte des victoires majeures sur Séleucus II en Syrie et en Anatolie et occupe brièvement Antioche. Ces victoires sont gâchées par la perte des Cyclades face à Antigonus II Gonatas lors de la bataille d'Andros.
Janvier
28/01
Mort de Ptolémée II Philadelphe. Début du règne de Ptolémée III Évergète (le Bienfaiteur), qui succède à son père. Le jour même de son avènement, Ptolémée III épouse Bérénice, fille de Magas, roi de Cyrène, avec qui il exerce une corégence. La Cyrénaïque retourne dans l’orbite lagide.
Août
 
Antiochos II meurt à Éphèse dans des circonstances obscures. Son fils Séleucos II Kallinikos (le grand vainqueur) lui succède comme roi séleucide. Il écarte du trône de Syrie sa belle-mère Bérénice Syra, qui fait appel à son frère Ptolémée III. Bérénice est assassinée avec son fils par Laodicé Ire, première femme d’Antiochos II. Ptolémée III soutient alors contre Séleucos II la troisième guerre de Syrie ou de Laodicé (→ -241).
 
A la suite de longues fiançailles, Ptolémée III épouse Bérénice II, la fille de Magas, roi de Cyrène ; réunissant ainsi l'Égypte et la Cyrénaïque.
 
Eratosthène de Cyrène dirige la Bibliothèque d'Alexandrie.
Mai
 
Victoire navale d'Antigone II Gonatas au large d'Andros dans le cadre de la guerre qui oppose les deux nouveaux rois Ptolémée III Évergète et Séleucos II. Ptolémée se retire de Syrie à la suite d'une révolte en Égypte.
 
Bérénice II d'Égypte consacre une mèche de ses cheveux à Aphrodite, pour protéger son époux Ptolémée III lors d’une expédition en Syrie. Les cheveux ayant disparu, l’astronome Conon de Samos affirme qu’ils avaient été changés en astre et donne à une constellation le nom de Chevelure de Bérénice.
 
Ptolémée III est nommé amiral de la Ligue achéenne.
 
Ptolémée III revient de Syrie en raison d'une révolte en Égypte. En conséquence, Séleucus II parvient à reprendre le contrôle de son royaume, les Égyptiens étant chassés de la Mésopotamie et d'une partie du nord de la Syrie.
 
Paix entre Séleucos II et Ptolémée III. À l’issue de la guerre de Laodice, le royaume séleucide perd une partie de la Syrie, les satrapies orientales passent aux mains des Parthes et l’Asie Mineure, révoltée, est disputée par Pergame. La guerre civile reprend entre le roi Séleucos II et son frère Antiochos Hiérax.
 
Aristarque de Samos, dans son ouvrage intitulé "Sur les dimensions et les distances du Soleil et de la Lune", est le 1ier à tenter d'évaluer le diamètre du Soleil et de la Lune et leur distance par rapport à la Terre, en introduisant les premières notions de calcul trigonométrique. Il émet l'idée que la Terre tourne autour du Solei.
Mars
07/03
Décret trilingue édicté par l'assemblée des prêtres égyptiens réunis en synode à Canope, en l'honneur de Ptolémée III, de son épouse Bérénice et de la jeune princesse défunte Bérénice, dont ils organisent le culte.
Mars
06/03
Le décret de Canopus est enregistré.
Août
 
Début de la construction du temple d'Edfou.
 
Eratosthène est nommé par le roi Ptolémée III Euergète chef et troisième bibliothécaire de la bibliothèque d'Alexandrie.
 
Le Temple d'Horus est construit par le roi Ptolémée III.
Décembre
 
Cléomène III envoie en otages à Ptolémée III ses enfants et sa mère en échange de son aide.
Octobre
 
Mort de Ptolémée III Évergète Ier. Début du règne de Ptolémée IV Philopator, roi d’Égypte (→ Décembre). Faible et débauché, il fait massacrer toute sa famille. Pour accéder au trône, il a fait assassiner son père et pour essayer de prouver que cette accusation est inexacte, il prend le nom de Philopator. Il laisse le pouvoir à son ministre Sosibios.
 
Un an après son accession au pouvoir, Ptolémée IV Philopator fit assassiner sa mère, Bérénice II, et plusieurs autres opposants de premier plan.
Mai
 
Cléomène III, roi de Sparte vaincu, se réfugie en Égypte et meurt peu après (suicide ou assassinat ?).
 
Arsinoé III épouse son frère, le roi Ptolémée IV d'Égypte.
Juillet
 
Achaïos Ier, soutenu par l’Égypte, se révolte contre son cousin Antiochos III et se fait proclamer roi par les satrapes d’Asie mineure.
Mai
 
Antiochos III s'empare de Séleucie de Piérie sur l'Oronte, puis marche sur la Coelésyrie où il prend Tyr et Ptolémaïs, provoquant la quatrième guerre de Syrie (→ -217).
Septembre
 
Achaios Ier complote avec l’Égypte contre son cousin Antiochos III.
 
Les Égyptiens, sous la direction de Ptolémée IV Philopator, écrasent l'armée séleucide conduite par Antiochos III à la bataille de Raphia, en Palestine. Fin de la quatrième guerre de Syrie.
Juin
22/06
Bataille de Raphia.
 
La maison du temple d'Horus à Edfou, en Égypte, est achevée sous le souverain Ptolémée IV Philopator.
 
Des rebelles conduits par Harmachis s'emparent du temple d'Edfou en Thébaïde, puis marchent vers le nord, chassent les Grecs de Thèbes et occupent la ville.
Octobre
 
Harmachis se proclame pharaon à Thèbes en concurrence avec les Lagides.
 
Mort de Ptolémée IV Philopator. Première intervention romaine dans le royaume lagide. À l'avènement de Ptolémée V, un enfant, et alors qu'Antiochos III est aux portes de l'Égypte, Rome obtient le retrait du Séleucide.
Septembre
 
Début du règne de Ptolémée V Épiphane (l’Illustre) roi d’Égypte. À la mort de son père, Ptolémée Épiphane a cinq ans. L’entourage de Philopator profite de sa minorité pour gouverner à sa place et piller le trésor royal.
Décembre
 
La population d’Alexandrie lynche les mauvais conseillers de Ptolémée IV Philopator, Agathocles et sa sœur Agathocleia. Tlépolème, commandant de la garnison de Péluse, assure la régence du jeune Ptolémée V.
Avril
 
Le roi séleucide Antiochos III entre en Cœlé-Syrie et assiège Gaza. Début de la cinquième guerre de Syrie.
 
Le roi séleucide Antiochos III s'empare de Gaza.
 
Le philologue Aristophane de Byzance devient le 4è directeur de la bibliothèque d'Alexandrie.
 
Apollonios de Perga écrit sur les sections coniques.
Avril
 
Le roi Antiochos III de Syrie est victorieux des Égyptiens de Ptolémée V conduits par l’Étolien Scopas à la bataille de Panion, près des sources du Jourdain. Scopas se réfugie à Sidon. Antiochos s’empare de la Syrie et de la Palestine au détriment des Lagides, y compris la Samarie et Jérusalem où les Juifs l’aident à s’emparer de la citadelle encore aux mains des troupes lagides. Il rendra ses conquêtes à Ptolémée V Épiphane quand celui-ci épousera sa fille Cléopâtre Ire.
Juillet
 
Capitulation de Sidon ; le roi Antiochos III achève la conquête de la Syrie lagide ; l’Étolien Scopas organise la défense de l’Égypte dans le Delta.
Septembre
 
Anchmachis remplace Harmachis comme roi de Thébaïde, les Lagides tentent en vain de reprendre Thèbes.
Mars
27/03
Décret du roi Ptolémée V écrit en trois langues sur la Pierre de Rosette à l'occasion de son couronnement (hiéroglyphique, démotique et grec).
Septembre
 
Aristophane de Byzance, grammairien et critique grec, prend la direction de la Bibliothèque d'Alexandrie.
 
Ptolémée V épouse Cléopâtre Ire, fille d'Antiochos III. Paix provisoire entre Lagides et Séleucides.
Août
27/08
Victoire lagide sur les rebelles de Haute-Égypte. Reconquête sanglante de la Thébaïde par Ptolémée V avec l'aide de mercenaires grecs.
 
Aristarque de Samothrace devient directeur de la Bibliothèque d'Alexandrie.
Septembre
02/09
Mort de Ptolémée V Épiphane, roi d’Égypte, empoisonné par un membre de sa cour pour son pouvoir autoritaire et arbitraire. Accession au trône de Ptolémée VI Philometor après l'assassinat de son père. Âgé de cinq ans, il règne sous la régence de sa mère Cléopâtre Ire.
 
Cléopâtre II, s½ur de Ptolémée VI, est associée au trône d’Égypte.
 
Appius Claudius est envoyé en Thessalie pour mettre un terme à la lutte sociale entre les Thessaliens et les Perrh½bes ; Marcellus exerce le rôle de médiateur auprès des Étoliens ; Eumène vient dénoncer à Rome les préparatifs de guerre de Persée de Macédoine, et une commission est envoyée à Pergame pour enquêter. Plus tard, elle se rend en Égypte pour renouveler le traité avec Cléopâtre, régente de Ptolémée VI, puis auprès du séleucide Antiochos IV pour renouveler le traité d'amitié signé avec son père pour renouveler et régler la question des arriérés d'indemnités dues depuis la paix d'Apamée.
Octobre
 
Cléopâtre II épouse son frère aîné Ptolémée VI.
Novembre
 
Proclamation de la majorité de Ptolémée VIII Évergète II, dit le Bouffi (Physcon). Il est associé au pouvoir avec son frère Ptolémée VI Philométor et sa s½ur Cléopâtre II.
 
Les régents Eulaeus et Lenaeus, qui veulent reconquérir la C½lé-Syrie, conduisent leurs forces vers Gaza. Début de la Sixième guerre de Syrie. Antiochos IV envahit l’Égypte et met l’armée égyptienne en déroute entre le mont Casius et Péluse. Il négocie une trêve et propose un accord à Ptolémée VI mais ne reçoit pas de réponse d'Eulaeus et Lenaeus, qui persuadent Ptolémée VI de fuir à Samothrace. Antiochos s’empare de Péluse au printemps 169, ce qui lui ouvre la porte de l’Égypte.
 
Combats sur terre et sur mer dans la région de Péluse. Antiochos IV, victorieux des forces lagides, s’empare de la ville, puis entre dans le Delta en prenant des chemins détournés et occupe Memphis vers le mois d’avril. Il installe dans cette ancienne capitale son neveu Ptolémée VI et le place sous sa tutelle. De Memphis, Antiochos marche sur Alexandrie où Comanus et Cinéas ont pris le pouvoir comme régents de Ptolémée VIII Évergète II ; après l'échec de négociations, il assiège la ville. Ptolémée VIII et sa s½ur Cléopâtre II font appel aux Romains.
Décembre
 
Après le départ d'Antiochos IV, Ptolémée VI se réconcilie avec son frère Ptolémée VIII et sa s½ur Cléopâtre II, ce qui entraine une nouvelle intervention séleucide au printemps.
 
Edit de persécution. À son retour d’Égypte, Antiochos IV décrète l’hellénisation systématique de la Judée et de la Samarie ; il occupe militairement Jérusalem, massacre 40 000 personnes en trois jours et en réduit autant en esclavage.
Avril
 
Début de la deuxième campagne d’Antiochos IV en Égypte ; une partie de sa flotte l’accompagne, alors qu'une autre est envoyée contre Chypre, où le stratège lagide Ptolémée Macron se rallie après avoir capitulé. Aux frontières de l’Égypte, Antiochos reçoit une délégation lagide pour discuter des conditions de paix ; il réclame seulement Chypre et la région de Péluse, car il est conscient que Rome n’admettra pas l’unification des deux empires hellénistiques, puis occupe rapidement le Nord du pays (au moins le Delta et le Fayoum) et se rend à Memphis sans coup férir où il se comporte comme un pharaon. Enfin, il menace Alexandrie une seconde fois.
Juillet
 
Journée d’Éleusis. L’ambassadeur Caius Popilius Laenas rencontre Antiochos IV Épiphane à Éleusis, un faubourg d’Alexandrie, et le contraint d’abandonner l’Égypte sans entendre ses arguments : il trace autour de lui un cercle sur le sable et lui interdit d’en sortir avant d’avoir répondu à son ultimatum.
30/07
Antiochos IV quitte l’Égypte par mer à partir de Péluse. Peu après, des envoyés romains vont à Chypre et forcent le reste de l’armée séleucide à quitter l’île1. Ptolémée VI Philometor partage le pouvoir avec son frère Ptolémée VIII Évergète II et sa s½ur Cléopâtre II jusqu’en 164 av. J.-C. Puis Philometor devient seul roi d’Égypte et Évergète II obtient la Cyrénaïque. Après une trêve, les deux frères se font la guerre pendant quatre ans, puis se réconcilient à nouveau.
 
Institution de l’épibolé en Égypte : des prises à bail supplémentaires sont imposées aux moins pauvres des paysans pour pallier la pénurie de main-d’½uvre.
Octobre
 
Ptolémée VI Philométor est chassé d'Alexandrie par son frère Ptolémée VIII Évergète II et se réfugie à Rome avec sa femme (et s½ur) Cléopâtre II.
Mai
 
Ptolémée VI Philométor retrouve son trône avec l'aide des Romains tandis que son frère Ptolémée VIII Évergète II dit Physcon devient roi de Cyrénaïque, constituée en royaume indépendant.
 
Ptolémée Évergète, roi de Cyrène, fait appel à Rome contre son frère ainé Ptolémée Philométor. En dépit de l'opposition de Caton l'Ancien, le sénat romain envoie une ambassade conduite par Gn. Cornelius Merula et L. Minucius Thermus, accompagnée par cinq bateaux de guerre, avec pour mission d'enlever Chypre à Philométor. Fait prisonnier par son frère lors de cette tentative, Évergète est épargné et renvoyé en Cyrénaïque.
 
Alexandre Ier Balas épouse à Ptolémaïs (Akko) la fille de Ptolémée VI Philometor, Cléopâtre Théa. À cette occasion, Jonathan est nommé gouverneur civil et militaire (stratégos et méridarque) de Judée.
 
Ptolémée écrit l'Almageste, un traité d'astronomie dans lequel est décrit le premier modèle précis du mouvement des planètes basé sur un système géocentrique.
Juin
 
Début du règne de Ptolémée VII Néos Eupator (né d’un père illustre), roi d’Égypte, corégent avec son père Ptolémée VI.
Juillet
 
Ptolémée VI envahit la Syrie. Il retire sa fille Cléopâtre Théa à l’usurpateur Alexandre Ier Balas et la donne à Démétrios II. Balas est battu sur l'Oronte et assassiné par Démétrios II Nikator, fils de Démétrios Ier qui monte sur le trône séleucide.
 
Jonathan, gouverneur de Judée, profite des troubles en Syrie pour assiéger la citadelle de Jérusalem. Dénoncé auprès de Démétrios II, il n’hésite pas à le rencontrer à Ptolémaïs (Akko). Il se fait confirmer comme grand prêtre et obtient une remise d’impôts pour la Judée qui se voit rattacher les nomes d’Apharama, Lydda et Ramathayim pris à la Samaritide (la superficie de la Judée est presque doublée).
 
Mort de Ptolémée VI Philométor, des suites d'une chute de cheval en combattant Alexandre Ier Balas sur la rivière Oenoparas, près d'Antioche6. Son fils Ptolémée VII Néos Eupator règne seul quelques semaines sous la régence de Cléopâtre II.
Septembre
 
Début du règne de Ptolémée VIII Évergète II. Il fait assassiner son neveu Ptolémée VII Néos Philopator, pour rester le seul maître de l'Égypte.
Mai
 
Ptolémée VIII Évergète II épouse Cléopâtre II.
Août
 
Raid des Xiongnu contre la Chine. Ils entrent par la passe de Yanmen (Xian de Dai), avancent par Wuquan jusqu’à la commanderie de Shang. Le futur général Li Guang est mentionné pour la première fois à cette occasion, où il se distingue par son sang-froid.
Octobre
 
Cléopâtre III épouse son oncle Ptolémée VIII Évergète II.
 
Guerre civile en Égypte à la suite de l'assassinat de Ptolémée Memphitis, fils de Cléopâtre II, par Ptolémée VIII. Ptolémée VIII doit se réfugier à Chypre sous la pression populaire.
 
Hypsiclès rédige le "De ascensionibus", traité d'astronomie dans lequel il divise la journée (circulaire) en 360 parties.
 
Ptolémée VIII reprend Alexandrie. Cléopâtre II s’enfuit en Syrie avec le trésor royal.
 
Retour à Alexandrie de Cléopâtre II qui se réconcilie avec son frère Ptolémée VIII et sa fille Cléopâtre III.
 
Mort de la reine de Syrie Cléopâtre Théa, fille de Ptolémée VI, contrainte par son fils Antiochos VIII à avaler le poison qu'elle avait préparé pour lui.
Avril
28/04
Les souverains lagides Ptolémée VIII, Cléopâtre II et Cléopâtre III promulguent un édit qui amnistie « tous leurs sujets pour les infractions involontaires et intentionnelles qu’ils ont commises, des accusations dont ils sont l’objet, des condamnations qu’ils ont subies, de toutes les poursuites intentées contre eux, à l’exception de ceux coupables de meurtre ou de sacrilège. Ceux qui ont pris la fuite, notamment sous l’inculpation de brigandage, rentreront chez eux, reprendront les activités qu’ils exerçaient auparavant, et recouvreront ceux de leurs biens saisis pour ces motifs qui n’ont pas encore été vendus... ».
Juin
28/06
Mort de Ptolémée VIII Évergète II, roi d’Égypte. Cléopâtre III a choisi son fils cadet Ptolémée X Alexandre comme co- régent, mais les Alexandrins l'obligent à faire venir Ptolémée IX de Chypre, dont il est gouverneur. Ptolémée IX Philométor Soter II Lathyros devient roi d'Égypte.
 
Soulèvements de la diaspora juive à Cyrène, en Égypte, à Chypre et en Mésopotamie. Début de la Guerre de Kitos, répression sanglante des révoltes. Les Juifs se réfugient dans le désert, en particulier dans les oasis du Fezzan.
 
Contre sa volonté, Cléopâtre III règne sur l'Égypte conjointement avec son fils Ptolémée IX Sôter II, ou Lathyre. Ptolémée IX Sôter II répudie sa s½ur et épouse Cléopâtre IV, car elle refuse de reconnaître la préséance de leur mère, puis épouse Cléopâtre V Séléné. Cléopâtre IV se réfugie à Chypre puis en Syrie où elle épouse vers 113 le roi Séleucide Antiochos IX.
 
Antiochos IX de Cyzique, qui règne à Antioche en concurrence avec son frère utérin Antiochos VIII, épouse Cléopâtre IV.
 
Alexandre, gouverneur de Chypre, expulse temporairement son frère Ptolémée IX du trône d'Égypte et prend sa place comme Ptolémée X Alexandre.
 
Cléopâtre III chasse Ptolémée IX Sôter II vers Chypre et Ptolémée X Alexandre règne seul en Égypte. Il épouse Cléopâtre V Séléné.
 
Le Serment de Tebtynis est imposé aux paysans d’Égypte pour les lier à la terre. Ils réagissent par la fuite ou « anachorèse » (anakhôrêsis) en demandant l’asile aux temples ou en partant vers Alexandrie. D’autres forment des bandes de brigands qui désolent le pays.
 
Alexandre Ptolémée XI, 2 ans, s'enfuit à Kos avec sa grand-mère Cléopâtre III.
 
Mariage de Cléopâtre V Séléné avec Antiochos VIII.
 
Cléopâtre III, reine d’Égypte, est assassinée par son fils Ptolémée X Alexandre Ier, qui règne désormais conjointement avec son épouse Bérénice III.
 
Cléopâtre V Séléné épouse Antiochos IX, frère de son second mari.
Mars
 
Fin du second règne de Ptolémée IX Sôter II en Égypte. Bérénice III, fille de Ptolémée IX et veuve de son oncle Ptolémée X Alexandre Ier, prend le titre de reine à la mort de son père.
Septembre
 
Un fils de Ptolémée X, qui se trouve à Rome, rentre en Égypte, épouse Bérénice, prend le nom de Ptolémée XI Alexandre II, puis fait assassiner sa femme.
 
Peu après son accession au trône d'Égypte, Ptolémée XI Alexandre II, fils de Ptolémée X Alexandre Ier imposé par Sylla, est tué par le peuple d'Alexandrie pour avoir fait assassiner son épouse, belle-mère et cousine Bérénice III. Il est censé avoir légué l’Égypte aux Romains, selon ces derniers. À sa place monte sur le trône Ptolémée XII Philopator Philadelphe Néos Dionysos, dit Aulète (joueur de flûte) (fin en 58 av. J.-C.), fils illégitime de Ptolémée IX Sôter II, mais il n’est pas reconnu par Rome.
 
Ptolémée XII Aulète reçoit le titre prestigieux, et politiquement utile, « d’ami et allié du peuple romain » de la part du Sénat romain, avec l’appui du triumvirat formé par César, Crassus et Pompée. En retour, Ptolémée paie à Jules César, auteur de la proposition, la somme fabuleuse de 6 000 talents.
Septembre
 
Fin du premier règne de Ptolémée XII Aulète Néos Dionysos, qui est renversé par la foule d’Alexandrie, furieuse de voir qu’il n'avait rien fait pour empêcher l’annexion de Chypre par les Romains. il se réfugie auprès des Romains.
Juillet
11/07
Début du règne conjoint de Cléopâtre VI Tryphaena et Bérénice IV, fille de Ptolémée XII Aulète et s½ur aînée de Cléopâtre VII.
Avril
22/04
Fin du règne de Bérénice IV, reine d’Égypte, et rétablissement de son père Ptolémée XII Aulète Néos Dionysos par les Romains et en particulier le gouverneur de Syrie Aulus Gabinius lequel est richement rémunéré pour son aide.
 
Le roi Ptolémée XII Aulète meurt à Alexandrie.
Mars
 
Pothin, eunuque, devient ministre du roi Ptolémée XIII Dionysos.
 
Achillas devient ministre du roi Ptolémée XIII Dionysos.
Juillet
 
Une crue du Nil particulièrement faible provoque une disette en Égypte ; Cléopâtre VII prend des mesures pour éviter la famine.
 
Avènement de Cléopâtre à Alexandrie.
Septembre
 
Début du conflit entre Cléopâtre VII et son frère Ptolémée XIII.
 
Soulèvement d'Alexandrie. Campagnes de César en Égypte (→ -47).
Juillet
 
Cléopâtre VII, réfugié à Ascalon entre en Égypte. Dans le conflit qui l’oppose à son frère Ptolémée XIV, elle est d'abord vaincue et prend la fuite vers Ascalon où elle trouve sans doute de nouveaux renforts. Les deux souverains se font face vers Péluse.
Août
19/08
César arrive à Alexandrie avec 2 légions.
24/08
Jules César convoque Ptolémée XIV et Cléopâtre VII pour tenter de les réconcilier.
Septembre
26/09
Achillas assiège Alexandrie.
28/09
Exécution de Pompée réfugié en Égypte.
--   
La flotte lagide est incendiée dans le port d’Alexandrie par César. L’incendie ravage la majeure partie de la Bibliothèque, détruisant environ 40 000 à 400 000 rouleaux selon les sources6, où selon certains chercheurs seulement un dépôt de livres destinés à l’exportation qui a été détruit pendant la bataille7. César contrôle Alexandrie sur terre et sur mer. Il réclame de l’aide en Asie.
Octobre
18/10
Exécution de Pothin, conseiller de Ptolémée XIV impliqué dans l'assassinat de Pompée.
26/10
Arrivée à l'ouest Alexandrie d'une flotte de secours amenant la XXXVIIe légion. Le lendemain César doit livrer une bataille navale pour la rejoindre.
Novembre
01/11
César libère Ptolémée XIII.
17/11
Exécution de Pothin, conseiller de Ptolémée XIV impliqué dans l'assassinat de Pompée.
20/11
César occupe l'île de Pharos et le port de l'Eunostos.
21/11
Bataille de l'Heptastade. Surpris sur la digue de l'Heptastade, César s'échappe à la nage.
Décembre
19/12
Bataille navale de Canope.
 
Victoire de César à Alexandrie sur l'armée égyptienne.
 
Liaison entre César et Cléopâtre. Naissance de Ptolémée XV (Césarion).
Janvier
14/01
Lors de la guerre d'Alexandrie, les armées combinées de Caius Iulius Caesar et de Mithridates de Pergame réussissent à vaincre les forces égyptiennes sous le roi Ptolémée XIII près d'Alexandrie. Fuyant après la bataille, le souverain égyptien se noie dans le Nil.
16/01
Ptolémée XIII s’enfuit et meurt en combattant César à la bataille du Nil (Péluse). Son jeune frère Ptolémée XIV Philopator lui succède à l’âge de 11 ans et épouse sa s½ur Cléopâtre VII.
25/01
Mithridate et Antipater, venus de Judée au secours de César, forcent le passage du Nil au combat du camp des Juifs contre l'armée égyptienne.
Février
06/02
Alexandrie capitule1. Jules César impose à Ptolémée XIV le retour au pouvoir de Cléopâtre VII, devenue sa maîtresse.
Mars
27/03
Réinstallation au pouvoir de Cléopâtre VII, avec l'aide de Jules César.
Juillet
 
Retour de Cléopâtre VII à Alexandrie après un séjour de plusieurs années à Rome. À peine arrivée elle fait assassiner Ptolémée XIV Philopator II, afin d'éviter un rival potentiel à son pouvoir et à son fils Ptolémée XV Césarion.
Juillet
 
Cléopâtre VII envoie des secours en Grèce pour soutenir Antoine et Octavien, mais une tempête disperse sa flotte, qui rentre en Égypte.
Septembre
 
Cléopâtre VII rencontre Marc Antoine à Tarse et devient sa maîtresse ; ils se rendent ensemble en Égypte à la fin de l’année3. Elle l’entraîne dans le rêve d’un vaste empire oriental.
Novembre
 
Marc Antoine rejoint la reine Cléopâtre d'Égypte à Antioche en Syrie de retour de Rome après une absence de trois ans pendant laquelle il s'est mariée à la s½ur d'Octavien dont il a eu deux filles Antonia Major L'Ainée et Antonia Minor La Jeune. Pendant l’hiver, Marc Antoine réorganise l’Orient. Il réduit le nombre de provinces romaines de cinq à trois (Asie, Bithynie et Syrie). Il cède la Phénicie (royaume de Chalcis au Liban dont le roi vient de mourir), la Crète et Cyrène à l'Égypte. En Judée, Cléopâtre VII obtient la riche palmeraie de la région de Jéricho et un tribut des Nabatéens.
Mars
 
Marc Antoine entame une campagne contre les Parthes avec 113 000 hommes. Il épouse Cléopâtre VII, certainement pour légitimer leurs enfants. Elle l’accompagne jusqu’à Zeugma, sur l’Euphrate, puis se retire à Jérusalem.
Décembre
 
Marc Antoine laisse les débris de son armée en Syrie et rentre en Égypte après de Cléopâtre VII.
Septembre
 
Antoine célèbre son triomphe sur l’Arménie à Alexandrie, pour la première fois en dehors de Rome.
 
Donations d'Alexandrie : les provinces romaines de Libye, Coelé-Syrie et Chypre sont données aux souverains d’Égypte (Cléopâtre VII et Ptolémée XV). Les royaumes d’Arménie, de Parthie et de Médie (qui restent à conquérir) sont donnés à Alexandre Hélios, fils aîné de Cléopâtre VII et de Marc Antoine, la Phénicie, la Syrie et la Cilicie sont réservés pour le plus jeune, Ptolémée Philadelphe. Leur s½ur Cléopâtre Séléné reçoit la Crète et la Cyrénaïque.
Septembre
02/09
Bataille d'Actium.
Octobre
 
Comme les Nabatéens cessent de payer le tribut peu après Actium, Cléopâtre exige d’Hérode, roi de Judée, qu’il leur déclare la guerre. Hérode est battu par Malichos à Canatha en C½lé-Syrie, ce qui le contraint à se replier à l'ouest du Jourdain.
Juillet
30/07
Octavien assiège Alexandrie.
Août
01/08
Octavien prend Alexandrie. Cléopâtre VII, enfermée dans un tombeau, fait courir le bruit de sa mort. Marc Antoine, qui la croit morte, se suicide. Fin de la Guerre civile.
03/08
Funérailles de Marc Antoine.
09/08
Cléopâtre tente d’apitoyer Octavien pour conserver l’Égypte, mais celui-ci se montre intraitable et décide de la conduire à Rome pour orner son triomphe.
12/08
Cléopâtre se tue en se faisant piquer par un aspic.
31/08
Octavien est officiellement proclamé souverain d'Égypte. Ptolémée XV Césarion, fils de César et de Cléopâtre, est assassiné sur ordre d’Octavien. Caius Cornelius Générallus devient le premier préfet d'Égypte.
Septembre
 
L'Égypte devient une province romaine, c'est la fin de la dynastie des Ptolémées et de l'époque hellénistique. Le changement de régime en Égypte n’entraîne pas de réactions populaires, car les Romains ne font que se substituer aux Ptolémées, en maintenant la langue grecque et des administrateurs grecs pour gouverner le pays. Octavien ne laisse que peu de troupes dans un pays en paix, menacé seulement au Sud. Alexandrie demeure une ville florissante, malgré la concurrence de Rome. Si une partie des produits d’Asie du Sud-Est est acheminée désormais par voie terrestre, les empereurs romains prendront plusieurs mesures pour maintenir l’activité commerciale du grand port.
Avril
16/04
Inscription du préfet d'Égypte Caius Cornelius Générallus à Philæ ; il prend possession de la Thébaïde et met en tutelle le roi de Koush. Il semble qu'il envisage de s'emparer du pouvoir s'il est révoqué : il remet en état la flotte, fortifie la frontière avec la Nubie, fabrique des armes.
 
Disgrâce et suicide du préfet d’Égypte Cornelius Générallus.
Août
26/08
L'Egypte adopte le calendrier Julien. L'année commence le 29 août, le 1er Thôth.
 
Petronius devient préfet d'Egypte.
 
Fondation de Nicopolis en Égypte.
 
Amanichakété candace (reine) de Méroé se réfugie à Barra, dans le royaume d'Aksoum, mais Pétrone poursuit son offensive. Il doit peu après se replier, mais la paix est signée entre Auguste et les ambassadeurs de la candace et un tribut est imposé provisoirement à Amanichakété.
 
Début de construction du temple de Jupiter à Héliopolis.
 
Le grec Hippalos utilise les vents de mousson pour une navigation aller-retour Mer Rouge-Indus.
 
L'empereur romain Tibère nomme Aulus Avilius Flaccus gouverneur d'Égypte.
 
Le préfet romain Flaccus interdit le port d'arme à Alexandrie pour éviter les conflits entre communautés (grecs, égyptiens, juifs).
 
Le préfet romain Flaccus, pour obtenir le soutien de la communauté grecque, laisse faire les pogroms anti-Juifs que les Grecs organisent à Alexandrie.
 
Emeute anti-juive à Alexandrie lors du passage du roi des Juifs Hérode Agrippa Ier.
 
Apion dirige une députation auprès de l'empereur Caligula, pour se plaindre des Juifs d'Alexandrie.
Octobre
 
Le préfet d'Égypte Flaccus, qui a laissé faire les persécutions, est arrêté, jugé à Rome et banni à Andros.
 
Pollio devient préfet d'Alexandrie, en remplacement de Flaccus.
Décembre
 
Ambassade juive à Rome menée par le philosophe Philon, pour protester contre la situation des Juifs à Alexandrie.
 
Philon participe à l'ambassade que les Juifs d'Alexandrie envoient à l'Empereur Caligula pour demander sa protection à la suite des émeutes antijuives des Grecs.
 
Philon enseigne que tous les hommes naissent libres.
 
Marc l'évangéliste fonde l'église d'Alexandrie en tant que premier patriarche.
Novembre
10/11
L'Edit de l'empereur Claude aux Alexandrins est promulgué : il les enjoint de se confie avec "philanthropia" envers les Juifs.
 
Tibère Alexandre devient sous-préfet (épistratège) de Thébaïde.
 
HéroN d'Alexandrie invente une turbine à vapeur.
 
Le coton, venu de l'Inde, est introduit en Egypte.
 
Deux centurions sont envoyés dans le sud de l'Égypte à la recherche de la source du Nil et de nouveaux territoires à conquérir. A leur retour, les explorateurs rapportent qu'il existe de nombreuses villes dans le désert, mais que la région semble trop pauvre pour être digne d'être conquise.
 
Héron énonce les principes de réflexion de la lumière (selon le principe que la nature choisit le chemin le plus court) ; il croit que la vision résulte de rayons lumineux émis par les yeux.
 
Echec d'une expédition envoyée par Néron à la recherche des sources du Nil.
 
Tiberius Julius Alexander devient préfet d'Égypte au début de l'année.
 
Révolte des Juifs en Égypte. 50 000 d’entre eux sont massacrés à Alexandrie selon Flavius Josèphe.
Juillet
01/07
Titus Flavius Vespasianus est proclamé empereur à Alexandrie par les légions de Tibère Alexandre alors qu’il dirige la guerre de Judée.
 
Expédition du Romain Septimus Flaccus dans le Sud de l'Égypte. Il atteint vraisemblablement Bilma.
Avril
25/04
Titus entre à Alexandrie.
 
Ptolémée décrit dans son « Optique » différentes propriétés de la lumière, dont la réflexion, la réfraction et la couleur, et recense dans des tables les angles de réfraction pour de multiples matériaux.
Octobre
30/10
Fondation d'Antinoupolis par Hadrien, en l'honneur de son favori Antinoüs.
 
Un judéo-chrétien rédige l'"Apocalypse de Pierre", en grec, à Alexandrie (?) avec des sources eschatologiques juives et grecques.
 
Ptolémée rédige sa "Syntaxe Mathématique" [L'Almageste], somme des connaissances en mathématiques et en astronomie, dans lequel il défend une théorie géométrique des mouvements planétaires dans un univers géocentrique.
 
Ptolémée fait une Cartographie de l'océan Indien, à Alexandrie. Il précise une "Terra Australis Incognita" à l'emplacement de l'Antarctique.
 
Ptolémée rédige une "Géographie". Il place le méridien origine dans les Îles des Bienheureux, identifiées comme El Hierro aux Canaries (le point le plus occidental du monde connu).
 
Ptolémée fait ses dernières observations astronomiques.
 
Insurrection des campagnes égyptiennes, qui coûte la vie au préfet d'Égypte.
 
Galien embarque pour Alexandrie.
 
Des soulèvements mineurs se produisent en Égypte romaine contre la domination romaine.
 
Ptolémée expose son système de l'Univers avec la Terre pour centre.
 
Révolte en Égypte dite des Boukoloi, bande de bergers brigands conduite par le prêtre Isidorus. Elle capture et sacrifie un centurion romain, gagne une bataille et marche sur Alexandrie, puis est réprimée par Avidius Cassius venu de Syrie avec des troupes.
Mai
03/05
Avidius Cassius est accepté comme empereur en Égypte.
Juillet
 
Avidius Cassius périt assassiné lors d’une révolte de ses soldats après trois mois et six jours de règne.
28/07
Marc Aurèle est de nouveau reconnu comme empereur en Égypte. Après avoir négocié la paix avec les Iazyges, il se rend dans les provinces orientales pour reprendre en main la situation après l'usurpation d'Avidius Cassius.
 
Clément d'Alexandrie rédige le "Pédagogue" : il affirme que tout chrétien est un "spirituel" capable de percevoir Dieu.
 
Une apologie du christianisme est rédigée, mentionnant le nom "Diognète".
 
Après une tournée d’inspection en Syrie et en Palestine, Septime Sévère se rend en Égypte ; il fait un sacrifice sur la tombe de Pompée à Péluse, est reçu triomphalement à Alexandrie où il reste quelques mois, dotant la ville d'un nouveau temple de Cybèle, de thermes et d'un gymasium. Il introduit un Sénat municipal (Boulè) à Alexandrie et dans les villes principales, et pour la première fois permet à des Égyptiens à accéder au Sénat romain.
 
Clément rencontre à Alexandrie la secte des éclectiques. Il cherche à harmoniser la pensée grecque et le christianisme.
 
Clément succède à Pantène à la tête de l'école catéchétique d'Alexandrie.
 
Clément d'Alexandrie dénonce l'utilisation d'instruments de musique à la place des voix humaines dans la musique chrétienne.
Avril
 
L'empereur romain Septime Sévère alors en Égypte, descend probablement le Nil de Memphis à Thèbes.
Mai
 
Septime Sévère aurait atteint Philae, limite méridionale de l'empire romain.
 
Persécutions contre les chrétiens à Alexandrie à la suite d'un édit interdisant les conversions au christianisme et toute propagande chrétienne. Le chrétien Clément d'Alexandrie est contraint à l’exil.
 
A Alexandrie, martyre de Marcelle et Porarniène.
 
Origène remplace Clément à la tête de l'école chrétienne d'Alexandrie.
Octobre
 
Caracalla est en Égypte. Il rêve de renouveler les exploits d’Alexandre le Grand en Asie. Ses troupes massacrent une partie de la population grecque d’Alexandrie qui se moque de ses prétentions.
 
Origène rédige "De principiis", traité qui propose une doctrine mystique qui se rapproche de celle des Gnostiques.
 
Exil à Césarée de Palestine du docteur chrétien Origène, disciple d’Ammonius Saccas (fondateur du néoplatonisme à Alexandrie), condamné par le patriarche Démétrius d'Alexandrie.
 
Le futur empereur Maximin sert comme légat de la Legio II Traiana Fortis en Égypte.
 
Ammonius Saccas fonde une école de philosophie néo-platonicienne à Alexandrie.
 
Plotin rencontre Ammonius Saccas, dont il suit l'enseignement, à Alexandrie.
 
Nouvelle épidémie de peste en Egypte.
 
Denys devient évêque Alexandrie.
 
Une épidémie de peste, venue d'Égypte, se répand dans l'empire romain.
 
Diophante d'Alexandrie rédige son "Arithmétique".
 
Apparition en Egypte de l'écriture copte dérivée de signes égyptiens et grecs.
 
Début de l'inflation du prix des céréales en Egypte.
Octobre
 
La reine Zénobie de Palmyre s'empare de l'Égypte et d'une partie de l'Arabie.
Octobre
 
Aurélien décide de mettre un point d'arrêt aux activités de Zénobie et envoie ses troupes en Égypte sous le commandement de Probus ; lui-même quitte Rome dans les derniers mois de l'année et chasse les Goths de Mésie, puis les bat en Dacie où il tue leur chef Cannabas ou Cannabaudes, ainsi que cinq mille de ses soldats. Puis il passe en Asie Mineure par Serdica et Byzance. Premier retrait important depuis le début de l'Empire, les Romains abandonnent la Dacie.
Août
 
L’Égypte est reconquise par les romains.
 
Soulèvement en Haute-Égypte au début de l’année. L’empereur Dioclétien intervient en personne. Les villes de Coptos et de Busiris (Abydos ?) sont détruites.
 
Révolte en Égypte, conduite par Domitius Domitianus dans le Delta du Nil ; il s'allie à Achilleus, qui mène un mouvement en Haute-Égypte, et le nomme correcteur. Achilleus, venu en renfort est battu dans l'est du Delta.
Mars
 
Prise d'Alexandrie par les troupes de Dioclétien qui répriment la révolte de Domitius Domitianus et d'Achilleus.
Octobre
 
Dioclétien, de retour en Égypte, retire les troupes de la région au sud de Philae.
 
Zosimos de Panopolis écrit un des livres les plus anciens connus sur l'alchimie, qu'il définit comme l'étude de la composition des eaux, du mouvement, de la croissance, de l'emboitement et désemboitement.
Décembre
28/12
Mort de Théonas d'Alexandrie. Pierre devient évêque d'Alexandrie.
 
Arius prend la charge de la communauté chrétienne du nom de Baucalis près du port d'Alexandrie.
 
Débuts de la prédication du prêtre libyen Arius à Alexandrie. Il soutient que le Fils est une créature du Père, niant la consubstantialité des trois hypostases de la Trinité. L'évêque Alexandre convoque un concile des évêques d’Égypte qui condamne Arius et ses partisans.
 
Premier monastère fondé par Pacôme le Grand à Tabennèse, près de Thèbes, en Égypte. Il définit les premières règles de la vie monastique (travail, pauvreté, chasteté).
 
Saint Pacôme fonde le premier monastère chrétien du monde en Égypte.
 
Arius écrit une lettre à Alexandre d'Alexandrie, dans laquelle il explique à nouveau ses opinions religieuses et rejette la Sainte Trinité.
 
Alexandre, patriarche d’Alexandrie, réunit un synode des évêques d’Égypte et de Libye qui excommunie Arius et ses partisans.
Décembre
 
Ossius de Cordoue est envoyé par Constantin à Alexandrie à la fin de l'année pour tenter de régler les divisions dans l’Église d’Orient. Il convoque un synode qui rétrograde le prêtre Colluthus et déclare ses ordinations invalides, mais échoue à régler l'affaire du prêtre Arius face à l'intransigeance de l'évêque Alexandre.
 
Pappos d'Alexandrie publie "Synagogè" (Collection mathématique) en, au moins, 8 volume.
 
Hypatie, fille de Theon, naît à Alexandrie.
Février
21/02
L'évêque (patriarche) d'Alexandrie Athanase retourne dans sa ville après six ans d'exil.
Août
24/08
Un texte en hiéroglyphe [dernier connu] est inscrit dans un temple de l'île de Philae.
 
Hypatie dirige l'école néo-platonicienne d'Alexandrie.
Octobre
18/10
Cyrille succède à son oncle Théophile comme patriarche d'Alexandrie. Il s'opposera au patriarche de Constantinople, Nestorius, au nom de l'orthodoxie chrétienne.
 
Tensions à Alexandrie entre le patriarche Cyrille et les Juifs de la ville, et entre Cyrille et le Préfet d'Égypte païen Oreste, quand celui-ci, à l'instigation des Juifs, fait arrêter des chrétiens qui ont troublé les Jeux. Des chrétiens sont massacrés par des Juifs, dont les chefs sont exilés après confiscation de leurs biens.
 
Le patriarche Cyrille d'Alexandrie ferme les églises des novatianistes à Alexandrie. Il fomente une émeute antijuive à la suite d'une rixe consécutive à une querelle de cirque ; une foule de chrétiens détruit les synagogues et chasse les Juifs de la ville, qui ne sont autorisés à revenir qu'à la condition de se convertir. Le Préfet d'Égypte Oreste fait appel en vain à l'empereur pour soutenir les Juifs ; il est lapidé et blessé par les moines de Nitrée et fait exécuter leur leader Ammonius, qui sera considéré comme martyr par Cyrille.
Mars
 
A Alexandrie, l'évêque Cyrille accuse la mathématicienne, philosophe et astronome Hypathie (fille de Théon d’Alexandrie, mathématicien, philosophe et astronome, directeur de l'école réputée appelée Mouseion, elle dispense, à la tête de la fameuse école néoplatonicienne que son père lui confie, un enseignement public) d'être impie, de pratiquer la magie et d'ensorceler beaucoup de gens par ses dons sataniques; selon Socrate le Scolastique, comme Hypatie rencontre assez souvent le préfet romain Oreste fraîchement converti au christianisme, cela déclenche contre elle une calomnie chez le peuple des chrétiens selon laquelle elle est bien celle qui empêche des relations amicales entre Oreste et l’évêque Cyrille ; aussi, des membres de la confrérie des parabalanis, conduits par Pierre le Lecteur ou le Clerc, guettent Hypatie qui rentre chez elle, la jettent hors de son siège et la traînent à l’église (l'église Saint-Michel, l'ancien Cæsareum, ndlr) où elle est mise en pièces à coups de tessons puis ils chargent ses membres jusqu’en haut du Cinarôn et les anéantissent par le feu.
08/03
A Alexandrie (Égypte), une foule en colère lapide le philosophe, astronome et écrivaine égypto-romaine Hypatie.
Juillet
10/07
Arrivent à Ephèse les légats romains Arcadius et Profectus et le prêtre Philippe, délégués par le pape Célestin Ier qui soutiennent aussitôt Cyrille.
Octobre
 
Après son succès sur Nestorius au concile d'Éphèse, le patriarche d’Alexandrie Cyrille est accueilli triomphalement en Égypte, et Alexandrie est considérée pendant un temps comme la capitale de la chrétienté d’Orient. Un grand nombre des partisans de Nestorius se réfugient en Perse.
Avril
23/04
Discours de Cyrille d'Alexandrie qui annonce la paix qu'il a fait avec Jean d'Antioche après la signature du symbole d'union dans lequel Nestorius est condamné.
Juin
27/06
Mort de Cyrille d'Alexandrie.
Septembre
29/09
Sévère, patriarche monophysite d'Antioche, part en exil à Alexandrie.
 
L'empereur Justinien ordonne la fermeture du temple de Philæ, ultime reliquat du paganisme, où se pratiquaient encore les vieux cultes, en particulier celui d'Isis.
 
Epidémie de peste (→ 580). Près de la moitié de la population du monde méditerranéen anéantie selon Grégoire de Tours.
Octobre
 
La peste bubonique apparaît en Egypte puis se répand dans le bassin méditerranéen : elle tue env 20% de la population.
 
L’exarque de Carthage, Héraclius l'Ancien, à l’appel de Krispos, gendre de Phocas, envoie une armée dirigée par son neveu Nicétas qui prend Alexandrie et une grande partie de la Basse-Égypte, tandis que lui-même retient la flotte d’Afrique qui devait livrer du blé à Constantinople ; Bonose, envoyé par Phocas, ne réussit pas à reprendre l’Égypte.
 
Prise de Péluse, clé de l'Égypte, par les Perses.
Juin
 
Prise d'Alexandrie par les Perses sous Khosro II, qui font la conquête de l'Égypte.
 
L'empereur Héraclius nomme Cyrus, patriarche d'Alexandrie, avec pouvoir d'agir comme vice-roi ( dioikesis ) d'Égypte.
 
Benjamin Ier, patriarche copte d'Alexandrie, s'évade lors des persécutions de ses frères chrétiens et se cache dans le monastère Saint -Macaire.
Juin
03/06
Traité de réconciliation en 9 articles entre les catholiques et les monophysites rédigée par le patriarche d’Alexandrie Cyr ; après les réserves de Sophrone de Jérusalem le patriarche de Constantinople Sergius publie le Pséphos (« Décret ») qui interdit le débat sur la nature du Christ.
 
Premières conquêtes musulmanes : Syrie, Palestine, Mésopotamie et Égypte (→ 650).
Décembre
 
El-Arich : le général arabe Amr ibn al-As entre en Égypte avec 4 000 hommes.
12/12
Le Général musulman Amr pénètre en Egypte, à El Arish, avec 4000 hommes.
Janvier
20/01
Victoire arabe sur la garnison byzantine de Péluse, qui est prise.
Mai
 
Raid arabe dans le Fayoum.
Juin
 
A la bataille d'Héliopolis, le Général musulman Amr met en déroute l'armée byzantine.
Septembre
 
Début du siège de la forteresse de Babylone.
Octobre
 
Le patriarche d'Alexandrie Cyrus ouvre des négociations avec le général arabe, Amr. Il est rappelé à Constantinople et disgracié par Héraclius.
 
Première expédition d'Abdallah Ibn Saad contre la Nubie.
 
Incendie de la bibliothèque d'Alexandrie, relaté par l'historien arabe Abd al-Latif al-Baghdadi, mort en 1231 (le fait n'est pas attesté).
Février
15/02
L'empereur Constantin III rappelle le patriarche et préfet d'Egypte Cyrus, destitué par Héraclius, et tente de monter avec lui une expédition de reconquête de l'Egypte.
Avril
09/04
Reddition de la forteresse de Babylone.
Juin
 
Assaut sur Alexandrie.
25/06
Le Général arabe Amr assiège Alexandrie.
Septembre
14/09
Le patriarche Cyrus est de retour à Alexandrie.
Novembre
 
Alexandrie capitule devant le Général musulman Amr.
08/11
Alexandrie capitule devant le Général musulman Amr : il accorde 11 mois aux Byzantins pour l'évacuer ; il autorise les 40000 Juifs à rester.
Décembre
 
Le Général arabe Amr débute la restauration du canal Trajan, pour transporter le blé en Arabie.
Mars
21/03
Le patriarche Cyrus meurt à Alexandrie.
Juillet
 
Les Arabes poursuivent la conquête de l'Égypte et fondent une nouvelle capitale, Fostat, actuellement Le Caire.
14/07
Pierre IV devient patriarche d'Alexandrie.
Septembre
17/09
Alexandrie est évacuée par les Grecs.
Octobre
 
Le Général musulman Amr reprend possession d'Alexandrie, évacuée par les troupes byzantines.
 
Une expédition byzantine envoyée en Égypte réussit à reprendre Alexandrie à la fin de l'année, mais ne peut s’y maintenir.
 
Les musulmans fondent la ville fortifiée de Kairouan, point d'appui pour la conquête du Maghreb.
 
Devant la conversion massive des Égyptiens à l’Islam, le trésor voit diminuer le nombre des contribuables. Le wali d’Égypte écrit au calife Umar II pour lui demander de soumettre les musulmans à l’impôt. Celui-ci refuse.
 
La Crète est enlevée aux Byzantins par des Maures chassés de Cordoue, puis expulsés d’Alexandrie où ils s’étaient réfugiés. Les Andalous menés par Abou Hafs, après avoir pillé les côtes l'année précédente, débarquent avec 40 vaisseaux, les brûlent et installent leur capitale à Candie.
Janvier
31/01
Les reliques supposées de saint Marc, volées par deux marchands vénitiens à Alexandrie, sont amenées à Venise. Le commerce avec l’Égypte est alors interdit à Venise. Les deux marchands remettent leur butin au doge, qui en récompense leur permet de vendre au Rialto leur marchandise illégale.
 
Révolte des bachmourites, chrétiens du delta du Nil en Égypte, réprimée violemment par le calife abbasside de Bagdad. Les hommes sont condamnés à mort, les femmes et les enfants sont vendus comme esclaves.
Mai
22/05
Sac de Damiette par l'empire byzantin.
Septembre
 
L’esclave turc Ahmad ibn Tulun, envoyé en Égypte par son beau-père, le gouverneur Bakbak, en qualité de lieutenant, arrive à Fostat. Il prend la tête de la révolte égyptienne et fonde la dynastie des Tulunides qui se rend pratiquement indépendante de Bagdad.
 
Ahmad Ibn Touloun fonde Al-Qatai (« les concessions ») au nord de Fostat (Le Caire) Ahmad Ibn Touloun fonde Al-Qatai (« les concessions ») au nord de Fostat (Le Caire)5. Il distribue des lots de terrains aux officiers turcs et construit une mosquée et un palais. Il distribue des lots de terrains aux officiers turcs et construit une mosquée et un palais.
 
Musa ibn Bugha, nommé gouverneur d'Égypte par le calife Al-Mutamid, part de Samarra avec une armée contre Ahmad Ibn Touloun.
Avril
 
Ahmad Ibn Touloun entre dans Damas. Après avoir battu les troupes du calife, il envahit la Palestine et la Syrie. Les troupes égyptiennes marchent de Ramla vers Damas, Homs et Alep sans rencontrer d'opposition. Antioche est prise après un court siège.
Janvier
11/01
Les armées du calife entrent dans Fustat. Les Abbassides reprennent l’Égypte et la Syrie aux Toulounides.
Janvier
24/01
Début de la première invasion fatimide de l'Égypte.
Juillet
 
Al-Qaim, fils du Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi part de Raqqada à la conquête de l’Égypte.
Août
27/08
Hubasa entre à Alexandrie après une victoire sur les troupes égyptiennes près d'al-Hanniyya ; Tekin, le gouverneur abbasside d'Égypte, refuse de capituler et réclame des renforts de Syrie.
Novembre
06/11
Al-Qaim entre à son tour à Alexandrie avec le gros des forces fatimides.
Décembre
 
L'armée fatimide quitte Alexandrie vers le delta sous le commandement de Hubasa, suivi de loin par Al-Qaim. Fostat est mise en défense par les Abbassides (13 décembre) ; la cavalerie berbère subit de lourdes pertes devant les archers turcs. Après le 25 décembre les Fatimides se tournent vers le Fayoum.
Mai
 
Al-Qaim, fils du Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi, rentre à Raqqada après son échec contre l’Égypte.
Avril
 
Al-Qaim, fils du Fatimide Ubayd Allah al-Mahdi part de Raqqada pour une seconde tentative de conquête de l’Égypte.
05/04
La deuxième invasion fatimide de l'Égypte commence, lorsque l'héritier présomptif fatimide, al-Qa'im bi-Amr Allah, part de Raqqada à la tête de son armée.
Juillet
 
L'armée fatimide arrive devant Alexandrie qui est prise par surprise ; le gouverneur abbasside d'Égypte Dukas sécurise la tête de pont de Gizeh pour défendre Fostat.
Février
 
Le vizir abbasside Mu'nis quitte Bagdad pour l’Égypte, soutenu par 25 navires de la flotte syrienne de Tarse équipés de feu grégeois, commandés par l'eunuque Thamal.
Mars
12/03
La flotte fatimide est anéantie près d'Aboukir par l'escadre syrienne.
Mai
25/05
Mu'nis entre à Fostat avec les renforts de l'armée abbasside.
Juillet
30/07
Le Fatimide Al-Qaim quitte Alexandrie et occupe une nouvelle fois le Fayyoum.
Décembre
 
Le Fatimide Al-Qaim quitte l’Égypte après l'échec de sa tentative d'invasion. Les Abbassides reconnaissent cependant la domination fatimide du littoral libyen jusqu'à Barqah.
 
Les Fatimides s'installent en Égypte et établissent leur capitale au Caire.
Juillet
06/07
Fondation de la ville du Caire.
--   
Les fatimides s'installent en Égypte et établissent leur capitale au Caire, au nord de Fûstat.
 
La construction de la mosquée al-Azhar commence.
 
La Grande Mosquée d'al-Azhar, au Caire, est achevée.
 
Un observatoire est construit au Caire.
 
La construction de la mosquée Al-Hakim sur ordre du vizir fatimide Gawar Al-Siqilli débute au Caire.
 
Après son coup d'État à la fin de l'année précédente, Hassan ibn Ammar al-Kutami fait exécuter l'ancien ministre en chef Isa ibn Nasturus.
Mars
25/03
Le calife fatimide d'Égypte al-Hakim fait assassiner son tuteur, l'eunuque Barjawân, et commence son règne personnel.
 
Le calife Al-Hâkim fonde la "Maison du Savoir" munie d'un importante bibliothèque publique où sont enseignées les disciplines islamiques ainsi que l'astronomie et la philosophie.
 
Alhazen publie son "Traité d'optique".
Février
13/02
Le calife le plus controversé de l'Égypte fâtimide Al-Hakim bi-Amr Allah disparaît au cours d'une promenade nocturne dans les collines d'Al-Muqattam au Caire.
Mai
 
Les Fatimides prennent Tyr.
Mai
27/05
Baudouin défait les Egyptiens à Jaffa.
Avril
02/04
Le roi Baudouin de Jérusalem meurt à El-Arich.
Mai
30/05
La flotte vénitienne (120 navires) détruit la flotte égyptienne qui mouille devant Ascalon.
--   
La flotte vénitienne (120 navires) détruit la flotte égyptienne qui mouille devant Ascalon.
Janvier
30/01
Amaury Ier de Jérusalem entame une campagne militaire en Egypte.
Juin
 
Amaury assiège Saladin dans Alexandrie.
Août
04/08
Reddition d’Alexandrie. L’Égypte passe sous domination des Francs.
Septembre
 
Traité entre les Francs de Jérusalem et l’empire byzantin pour un partage de l’Égypte.
Mars
23/03
Saladin devient vizir d'Égypte.
26/03
Saladin devient émir d'Égypte.
Août
20/08
Saladin fait assassiner l’eunuque Mu’tamin al-Khilafa, un conseiller du calife fatimide Al-Adid, qui complotait contre lui avec les Francs, ce qui provoque une révolte des 50 000 hommes de la garde noire au Caire, qui est réprimée le 23 par le frère de Saladin, Turanshah.
Septembre
13/09
Mort du dernier calife fatimide Al-Adid. Saladin (Salah al-Din al-Ayyubi) restaure la légitimité des Abbassides et le rite sunnite. Il se proclame sultan d’Égypte et fonde la dynastie Ayyoubides.
Septembre
25/09
Traité entre Pise et Saladin. Pise, éclipsée un moment en Égypte par la conquête ayyubide, retrouve ses droits commerciaux et obtient même de nouvelles concessions.
Février
05/02
Turanshah, frère de Saladin, part d’Égypte via La Mecque pour une expédition contre le Yémen.
Avril
06/04
Saladin réprime une révolte chiite en Égypte encouragée par les Francs.
Août
01/08
La flotte de Guillaume II de Sicile est repoussée par Saladin devant Alexandrie.
Mai
04/05
Saladin se fait investir par le calife abbasside du gouvernement de l’Égypte, de la Syrie et du Yémen.
Janvier
 
Le frère de Saladin, al-Adel, qui gouverne en Égypte, lance une flotte qui écrase les pillards de Renaud de Châtillon.
Juin
18/06
Saladin s’empare d’Alep et d’une partie de la Djézireh. La Syrie unifiée est rattachée à l’Égypte sous l’autorité incontestée du souverain ayyubide.
Mars
04/03
Après la mort de Saladin à Damas, le sultanat Ayyubide se divise en quatre branches : Égypte, Damas, Alep, Mésopotamie.
Décembre
16/12
A Fostat [Caire], Juifs et Musulmans finissent d'observer un deuil de 3 jours pour la mort de Maimonide.
Septembre
 
François d'Assise fait un voyage en Égypte et fait une rencontre étonnante près de Damiette avec le sultan Al-Kamel qu'il tente vainement de convertir.
Février
04/02
À Jaffa ( Palestine ), le sultan d'Égypte et l'empereur Frédéric II Hohenstaufen signent l'accord de Jaffa, par lequel ce dernier s'engage à ne pas attaquer l'Égypte en échange des villes de Jérusalem, Bethléem et Nazareth.
Juin
12/06
Départ de Saint-Louis pour la septième croisade.
Février
09/02
Bataille de Mansourah en Égypte.
Juin
06/06
Le roi de France Louis IX et ses troupes débarquent à Damiette.
Février
08/02
Bataille de Mansourah (septième croisade à laquelle le roi de France (saint-)Louis IX prend part).
Avril
06/04
Bataille de Fariskur. Louis IX est capturé avec son armée.
Mai
06/05
Louis IX est libéré après le versement d'une rançon.
Janvier
01/01
Al-Muzaffar Sayf ad-Dîn Qutuz renverse Al-Mansur Nur ad-Dîn Ali ben Aybak, et devient à son tour sultan d'Égypte.
 
Le vizir d'Égypte Paser devient grand prêtre d'Amon (an 27-an 38 du règne de Ramsès II). Son fils Khay lui succède comme vizir du sud.
 
Paser II, vice roi de Koush (an 25 du règne de Ramsès II).
Octobre
10/10
Le roi de Chypre Pierre Ier s’empare d’Alexandrie et met la ville à sac. Sa croisade compromet les intérêts des marchands européens et des chrétiens indigènes de l’Égypte mamelouk.
Août
25/08
Négociation et traité de paix entre le royaume de Chypre et le sultan d'Égypte (→ Décembre).
Avril
16/04
Capture du roi Léon VI d'Arménie par les Mamelouks. Conquête de l’Arménie cilicienne par les Égyptiens : les seigneurs arméniens, que le roi Léon VI avait chargé de défendre Sis, livrent la ville.
Octobre
24/10
Ibn Khaldun embarque pour l'Égypte avec, en perspective, le pèlerinage à La Mecque.
Novembre
26/11
Début du premier règne de Barkuk, sultan mamelouk burjite d'Égypte.
Juin
 
Le Baharite As-Sâlih Zayn ad-Dîn Hajji reprend temporairement le pouvoir en Égypte.
Juin
20/06
Mort de Barquq. Début du règne de son fils Faradj, sultan mamelouk burjite d'Égypte.
 
Les ambassadeurs de Tamerlan envoyés au sultan mamelouk, Faradj, sont emprisonnés. Tamerlan déclare la guerre aux Mamelouks.
Janvier
08/01
Faradj, appelé au Caire par la nouvelle d'une sédition, quitte Damas.
Mars
28/03
Ibn Khaldun est de retour au Caire.
Juin
08/06
Al-Azîz Jamal ad-Dîn Yusuf devient le sultan.
Octobre
28/10
Victoire ottomane, à la bataille de Khan Younès, pendant la conquête ottomane de l'Égypte.
 
Conquête de la Syrie et de l’Égypte par les Ottomans.
Janvier
22/01
Les forces turques s'emparent du Caire.
23/01
Après la défaite des Ottomans à Gizeh et la prise de leur Sultan Tuman Bay, la domination mamelouke sur l'Égypte prend fin et devient une partie de l'Empire ottoman.
Février
03/02
Sélim Ier entre au Caire et annexe l'Egypte mamelouk à l'Empire ottoman.
Mai
08/05
Ali Bey Al-Kabir est tué au Caire.
Février
18/02
Le Général Belliard s'empare de l'île de Philae.
Juillet
03/07
A l’Institut de France, Talleyrand reprend un projet de Choiseul réclamant la cession de l’Égypte à la France8. Il s’agit de rouvrir la route des Indes pour rejoindre l’allié Tippoo-Sahib, sultan de Mysore.
Mai
19/05
Bonaparte embarque pour l'Egypte.
Juillet
01/07
Bonaparte se met en route vers Alexandrie.
--   
Bonaparte, à Alexandrie, rédige une adresse à la population : « Les Français respectent Allah. Ils ne font la guerre ni à la Turquie souveraine ni aux Egyptiens ; ils sont seulement venus vous débarrasser de la tyrannie des Mamelouks et vous rendre la liberté, la prospérité et le bonheur ».
07/07
Bonaparte quitte Alexandrie pour Le Caire.
08/07
Bonaparte arrive à Demenhour, où il trouve l'armée réunie.
10/07
L'Armée d'Orient de Bonaparte bat les Mamelouks à El-Ramanyel.
12/07
L'armée d'Orient se met en marche pour Chebreis.
13/07
L'Armée d'Orient de Bonaparte bat les Mamelouks (600 morts) qui fuient en désordre vers le Caire.
24/07
Bonaparte fait son entrée au caire et s'installe dans le palais de Mourad Bey. Il commence aussitôt à dicter directives et décrets pour administrer Le Caire et les provinces.
25/07
L'amiral Nelson quitte Syracuse, renseigné sur les mouvements de la flotte française, et fonce sur Aboukir.
Août
01/08
L'amiral Brueys, sachant qu'il va être attaqué par les Anglais, décide de placer sa flotte au mouillage dans la rade d'Aboukir, pensant que ses équipages réduits et peu expérimentés auront de meilleures chances dans la rade qu'en pleine mer.
--   
Bonaparte, estimant que Brueys ne pourra résister à Nelson, lui dépêche une estafette avec l'ordre de se réfugier à Corfou (possession française). Le capitaine porteur de la missive est intercepté et tué en cours de route.
--   
L'amiral Nelson pénètre avec audace dans la rade d'Aboukir où se trouve la flotte française. La lutte est ardente. Les Anglais disposent de vaisseaux et d'équipages supérieurs et de la canonnade.
--   
Le vaisseau amiral français L'Orient, engagé par le HMS Bellerophon, prend feu, en rade d'Aboukir. L'amiral Brueys est grièvement blessé.
--   
Le vaisseau amiral français L'Orient (amiral Brueys) explose dans la rade d'Aboukir.
--   
La flotte britannique de Nelson détruit la flotte française de Brueys, en rade d'Aboukir : seuls 4 vaisseaux sur 20 réussissent à s'échapper.
02/08
Bonaparte apprend le désastre d'Aboukir, réunit ses officiers et leur dit : "Nous n'avons plus de flotte pour nous ramener en Europe. Nous sommes maintenant dans l'obligation de faire de grandes choses, nous les ferons.".
22/08
Le général Bonaparte fonde au Caire l'Institut d'Égypte, sur le modèle de l'Institut de France. Les savants et les artistes, peintres et graveurs qui accompagnent son expédition militaire en deviennent les membres actifs, de même que le général lui-même.
25/08
Le Général Desaix part avec 3000 hommes pour la Haute-Egypte où se sont réfugiés des Mamelouks de Mourad Bey.
Octobre
05/10
Le "Divan général" assemblée de notables égyptiens, se réunit sur convocation de Bonaparte.
07/10
Mourad Bey avec 5000 cavaliers charge les Français à Sediman. Desaix et ses Gaux en tête, au chant du départ, conduisent une contre-attaque : Mourad bat en retraite vers le sud.
21/10
Révolte de la population du Caire contre l’occupation française.
Décembre
01/12
Pauline Bellisle [Fourès] rencontre Napoléon Bonaparte et devient sa maîtresse.
07/12
Les troupes de Bonaparte occupent la ville de Suez.
24/12
Bonaparte quitte Le Caire pour Suez.
30/12
Bonaparte élabore un projet de creusement d'un canal reliant la Méditerranée à la mer Rouge.
Janvier
05/01
Accords d’Istanbul entre la Porte et la Grande-Bretagne concernant l’Égypte. Les Britanniques s’engagent à restituer l’Égypte à la Turquie en cas de victoire.
16/01
L'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Le Père quitte Le Caire pour entreprendre le nivellement de l'ancien "Canal des pharaons".
20/01
Eugène de Beauharnais est promu lieutenant au Caire.
22/01
Desaix emporte la bataille de Samhoud contre les 14000 Mameloucks de Mourad renforcés de 2000 Mecquains.
28/01
Le Général Friant occupe Esneh [Snis] et y reste.
Février
02/02
Le Général Belliard occupe Assouan et s'y organise.
06/02
Le Général Reynier part en avant-garde vers El Arisch.
09/02
Bonaparte, ayant appris qu'une armée turque de 50000 hommes arrive de Syrie, se porte à sa rencontre à El Arish. L'avant-garde de Reynier se heurte à 1k fantassins et 600 cavaliers qui s'appuient sur un château fortifié.
11/02
Le Général Davout, qui redescend la rive droite du Nil, est surpris par les cavaliers d'Osman-Bey. Les pertes sont lourdes des 2 côtés. Osman-Bey, blessé, s'enfuit dans le désert.
13/02
Le Général Conroux repousse les attaquants Mecquains à Kénèh et fait 200 morts.
14/02
Le Général Friant attaque ses ennemis (en majorité Mecquains) à Kénèh.
--   
Le Général Reynier occupe le village d'El Arish et isole le fort défendu par les Mamelouks.
17/02
Le Général Friant débusque les Mecquois à Aboumanah, les écrase (400 morts) et s'empare de leur camp et d'un butin.
20/02
Le capitaine français Higonet, lors de la prise d'El-Arich, reçoit un coup de feu au visage.
Mars
02/03
Le Général Desaix quitte Kous pour atteindre Farchout.
07/03
Vivant Denon arrive à Thèbes, y effectue des relevés archéologiques et realise des croquis de voyage.
08/03
Le Général Belliard veut venger le désastre de Benout : dans la plaine de Coptos, il repousse 3000 Mecquains (appuyés par 400 Mamelucks) les refoule vers Benout et les encercle.
11/03
Le Général Belliard achève les combats et prend Keneh comme base principale.
19/03
Le Général Dugua envoie en Haute Egypte, sur ordre de Bonaparte, la commission Girard.
26/03
Le Général Desaix arrive avec ses hommes à Keneh.
Mai
10/05
Le Général Kléber livre un 8è assaut contre la forteresse de St-Jean-d'Acre et échoue.
29/05
Sur ordre de Bonaparte, la commission de l'ingénieur Girard visite le temple de Denderah pour y étudier le zodiaque.
Juin
13/06
Bonaparte est de retour au Caire.
Juillet
05/07
Vivant Denon quitte la Thébaïde pour rejoindre Le Caire.
15/07
La pierre de Rosette est redécouverte, dans le fort Fort Jullien par un soldat français, Pierre-François-Xavier Bouchard, lors de la campagne d'Égypte de Bonaparte.
17/07
Le capitaine Vinache, isolé dans le fort d'Aboukir avec 35 hommes, se rend aux Anglais.
19/07
Bouchard, jeune officier du génie de l'armée d'Orient, découvre, au cours de travaux de terrassement à Fort Julien, près du village de Rachid (Rosette), une pierre noire de 1m, réemployée dans un mur, portant des inscriptions en 3 sortes de caractères.
21/07
Bonaparte arrive à Alexandrie.
24/07
Bonaparte, apprenant le débarquement de Mustapha Pacha à Aboukir, quitte le Caire pour s'y rendre avec 6000 fantassins et 1000 cavaliers.
25/07
Bonaparte, sans attendre Kléber qui arrive avec sa division, lance l'assaut contre les Turcs, Lannes fait Mustapha prisonnier avec son état-major : ils remportent la bataille terrestre d'Aboukir contre l'armée Turque.
Août
 
Le Général Menou fait transporter la pierre de Rosette à Alexandrie où il est établit que la stèle porte la copie d'un décret de Ptolémée V Epiphane, inscrit en hiéroglyphes, en démotique et en grec.
01/08
Bataille d'Aboukir, l'Armée française d'Orient, remporte une victoire sur l'Empire ottoman en Égypte.
05/08
Bonaparte passe la nuit à lire les nouvelles désastreuses de la République française.
06/08
Bonaparte décide de rentrer en France.
20/08
Les commissions Costaz et Fourier (dont Chabrol), chargées par Bonaparte d'explorer la Haute Egypte, quittent Le Caire.
22/08
Bonaparte confie au Général Kléber le commandement en chef de l'armée d'Egypte.
23/08
Bonaparte quitte l'Egypte. Sa flottille (2 frégates et 2 avisos) fait route en suivant la côte africaine pour, en cas de rencontre avec une flotte anglaise, s'echapper par la terre.