Loading...
WWI (695 événements)
WWI

(695 événements)

Février
10/02
Le gouvernement des États-Unis déclare que toute attaque contre un navire américain sera considérée comme une atteinte à sa neutralité.
Juin
28/06
Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand.
Juillet
04/07
Les funérailles de l'Archiduc François-Ferdinand et de son épouse Sophie ont lieu à Vienne.
05/07
Alexander Hoyos, adjoint de Leopold Berchtold, ministre austro-hongrois des affaires étrangères, est envoyé à Berlin afin de connaître la position allemande à la suite de l'attentat de Sarajevo.
06/07
Convaincu qu'un conflit militaire entre l'Autriche-Hongrie et la Serbie serait purement une affaire locale, Guillaume II débute son voyage annuel dans les pays du Nord.
23/07
Ultimatum austro-hongrois à la Serbie.
26/07
La Serbie et la Bulgarie (alliée de l'Autriche-Hongrie) interrompent leur relation diplomatique.
28/07
L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.
29/07
Envoi d'une note britannique à l'ensemble des chancelleries européennes appelant à l'ouverture d'un congrès pour résoudre la crise en cours.
--   
Le Gouvernement déclenche la mobilisation partielle.
30/07
Le Gouvernement déclenche la mobilisation générale.
Août
01/08
Mobilisation générale décrétée en France et en Allemagne..
--   
L'Allemagne déclare la guerre à la Russie.
02/08
Le Luxembourg est envahi par les troupes allemande.
--   
Signature de l'alliance militaire secrète entre l'Allemagne et la Turquie.
--   
Au cours d'une escarmouche, le caporal français Jules-André Peugeot et le sous-lieutenant allemand Albert Mayer sont tués à Joncherey. Âgés de 21 et 22 ans, ils sont les premiers militaires français et allemands tombés au champ d'honneur, dans ce qui sera la Première Guerre mondiale.
--   
Mobilisation française.
--   
Début de l'occupation allemande du Luxembourg pendant la Première Guerre mondiale.
03/08
Les troupes allemandes pénètrent en Belgique par la région d'Aix-la-Chapelle. Le roi des Belges lance un appel à la France et à la Grande-Bretagne, invoquant le traité de 1831 qui garantit la Belgique contre toute invasion et/ou annexion.
--   
L'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique.
04/08
Le Royaume-Uni répond favorablement à l'appel du roi Albert 1er de Belgique et déclare la guerre à l'Allemagne après la violation par les troupes allemandes de la neutralité belge.
06/08
L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie.
08/08
Occupation de Mulhouse par les troupes françaises.
11/08
La France déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.
12/08
Début des opérations terrestres menées par l'armée austro-hongroise contre la Serbie.
--   
Le Royaume-Uni et l'Empire britannique déclarent la guerre à l'Autriche-Hongrie.
--   
La bataille de Halen, également appelée bataille des casques d'argent, un affrontement entre de grandes formations de cavalerie belge et allemande à Halen.
13/08
Combat d’Antivari.
--   
Rathenau créé le Dpt des matières premières en temps de guerre au ministère de la guerre (Kriegsrohstoffabteilung, KRA).
14/08
Einstein écrit à Ehrenfest : "L'Europe, dans sa folie, s'est maintenant embarquée dans quelque chose d'incroyablement absurde".
--   
La 11e Compagnie française (dont fait partie De Gaulle) rejoint les avant-postes près de Surville ; elle reçoit l'ordre de se porter à Dinant.
15/08
La 11e Compagnie française (dont fait partie De Gaulle) connaît le baptême du feu au pont de Dinant : il est blessé et évacué sur Charleroi.
--   
L'armée allemande fait exploser le fort de Loncin.
--   
Les Allemands attaquent Dinant, passage stratégique sur la Meuse défendu par les Belges et les Français. L'assaut initial a échoué. Le lieutenant Charles de Gaulle est parmi les premiers blessés, recevant une balle dans le péroné.
17/08
Le plan Schlieffen des Allemands prévoyait une victoire rapide sur la France à l'Ouest et des positions défensives à l'Est à la frontière russe. Les Russes tentent de prendre la ville de Koenigsberg. Ignorant les ordres de ses supérieurs qui lui commandaient de se replier si les Russes pressaient le front, le général allemand Hermann von François engage le combat, sûr de la supériorité de ses troupes. Alors que les combats sont équilibrés, une offensive allemande de grande envergure oblige les Russes à se retirer. La première victoire allemande sur le front Est.
--   
D'Amade est nommé Commandant du Groupe de Divisions Territoriales, et occupe une position défensive entre Maubeuge et Dunkerque.
--   
Le Gouvernement d'union nationale du baron de Broqueville quitte Bruxelles pour Anvers.
--   
L'artillerie lourde allemande fait tomber les derniers forts de Liège.
19/08
Les troupes allemandes entrent à Bruxelles.
--   
Proclamation de la neutralité des États-Unis par le président Woodrow Wilson.
--   
Le Canada déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie.
20/08
Début de la bataille du Cer.
--   
Les Russes bousculent la IIe Armée allemande à Gumbinnen [Goussev] (Prusse orientale).
--   
L'offensive française en Lorraine échoue.
--   
Les Allemands entrent à Bruxelles.
21/08
Bataille de Charleroi (→ 23/08).
--   
Massacre de Tamines (→ 23/08).
--   
Les Gaux Hindenburg et Ludendorff prennent le commandement de la 8è armée.
22/08
Combat de Rossignol.
23/08
Refus des termes de l'ultimatum japonais au Reich du 15 août : le Japon déclare la guerre au Reich.
--   
Bataille de Mons. Victoire du Corps expéditionnaire britannique sur les troupes allemandes d’Alexander von Kluck, mettant fin à la bataille des Frontières.
--   
Bataille de Tannenberg. Victoire des Allemands sur les Russes.
--   
Lors du sac de la ville belge de Dinant, 674 hommes, femmes et enfants sont passés par les armes par l'armée allemande.
25/08
Le dirigeable allemand Z-IX (LZ 25) lance 9 bombes sur Anvers.
--   
Les troupes allemandes détruisent une bonne partie de la ville de Louvain.
26/08
Bataille du Cateau.
--   
Les troupes franco-anglaises s'emparent du Togo, colonie allemande.
--   
Millerand est nommé ministre de la Guerre.
27/08
Le capitaine Louis Simon (père de Claude) est tué à l'ennemi dans la forêt de Jaulnay, près de Stenay, dans la Meuse.
--   
Le Président du Conseil Viviani forme le Gouvernement de la "Défense nationale" et proclame "L'union sacrée".
28/08
Bataille de Heligoland. La Grand Fleet britannique triomphe, face à la Kaiserliche Marine allemande.
29/08
Le gouvernement français quitte Paris menacée par l'avancée allemande et s'installe à Bordeaux laissant la capitale sous le gouvernement militaire du général Gallieni.
--   
Des troupes néo-zélandaises prennent possession de l'archipel.
--   
A la Bataille de Tannenberg [Stebark] (Prusse orientale), les Allemands Hindenburg et Ludendorff détruisent la 2è armée russe (150k hommes) de Samsonov et coupent sa retraite. Ils capturent 92000 hommes et 500 canons.
30/08
Premier bombardement aérien de Paris par les Allemands.
31/08
Pétain est nommé Général de Brigade.
--   
Les troupes russes défont les troupes autrichiennes près de Lemberg (Lvov) en Galicie.
Septembre
02/09
Le paquebot hollandais "Nieuw-Amsterdam" est arraisonné par la marine française dans la Manche : 1000 Allemands et Autrichiens (dont Pabst) sont internés près de Brest, sur l'île Longue.
--   
Pétain devient Commandant de la 6e division d'infanterie.
--   
Les Allemands sont à Senlis.
03/09
L'armée russe s'empare de Lemberg (Lvov), capitale de la Généralicie autrichienne.
--   
Le Gouvernement d'Union sacrée se replie sur Bordeaux, en raison de l'offensive allemande près de Paris.
04/09
Le général Gallieni réquisitionne les taxis parisiens pour le transport des troupes.
--   
Convention de Londres, entre les gouvernements de Grande-Bretagne, de France et de Russie.
06/09
Bataille de la Marne (→ 11/09).
--   
Joffre, Commandant en chef des armées françaises du Nord-Est, donne l'ordre de contre-offensive générale.
09/09
Le chancelier Bethmann-Hollweg énonce son programme des buts de la guerre, visant à l'hégémonie allemande sur l'Europe et de nombreuses annexions (September-Programm).
--   
Péguy est enseveli avec le capitaine Pierre Guérin et le lieutenant de la Cornillère à Chauconin-Neufmontiers.
10/09
Le régiment de Rommel est engagé face à la 12e division d'infanterie française.
11/09
Fin de la bataille de Lemberg.
13/09
Fin de la bataille du Grand Couronné, victoire des Français du général Castelnau, sur les Allemands du prince Rupprecht de Bavière.
14/09
Suite à la bataille de la Marne, Moltke est démis de ses fonctions de chef d'état-major général et remplacé par le ministre prussien de la guerre, Falkenhayn.
15/09
La 8è armée allemande défait la 1ère armée Russe de Rennenkampf sur les bords des lacs Mazures.
16/09
Combat de la Rougemare et des Flamants (→ 17/09).
--   
Siège de Przemyśl (→ 22/03/1915).
--   
Un émetteur de longue portée est mis en service à Lyon La Doua pour éviter que la Tour Eiffel ne reste le seul émetteur sur le territoire français en liaison avec les colonies et les alliés, notamment la Russie.
17/09
Combat de la Rougemare et des Flamants contre un commando allemand, en Normandie.
--   
Joffre fait relever d'Amade de son commandement et le remplace par le Général Brugère.
18/09
Hess est transféré à la 1ère Compagnie du 1er régiment d'infanterie (König) de Bavière.
22/09
Le U-9 torpille 3 croiseurs britanniques en mer du Nord.
--   
Le prince Albert adresse un télégramme de solidarité au pdt Poincaré après le bombardement de la cathédrale de Reims.
--   
Henri-Alban Fournier est tué au cours des combats des Eparges, près de Verdun, ainsi que son capitaine et d'autres hommes de son régiment.
--   
Quatre navires allemands attaquent le port de Papeete à Tahiti ; la canonnière Zélée en défend l'entrée ; les Allemands bombardent la ville.
23/09
La Bulgarie déclare la guerre à la Serbie.
24/09
Rommel est blessé alors qu'il se bat seul contre 3 soldats français, dans un bois, en Argonne.
25/09
Bataille d'Albert.
28/09
Début du siège d’Anvers.
--   
L'emploi de la TSF est interdit à tous les bateaux (français et étrangers) dans la limite des eaux territoriales française.
Octobre
01/10
Hitler devient agent de liaison sur le front de la Somme, au 16è Bavarois d'infanterie de réserve.
02/10
Le lieutenant de Gaulle rejoint Cognac, où se trouve le dépôt du 33e RI et où de nombreux blessés achèvent leur convalescence.
03/10
L'occupant allemand met son mark en circulation avec un cours forcé : 1 mark = 1,25 franc belge.
04/10
Premiers duels aériens.
--   
93 personnalités (dont Planck, Wien, Baeyer et Rontgen) signent un.
07/10
Hitler, agent de liaison sur le front de la Somme, est blessé à la jambe.
10/10
Le Gouvernement d'union nationale de Broqueville se retranche à Ostende.
--   
Anvers capitule devant l'armée allemande.
11/10
Lucien Camus (père d'Albert Camus), mobilisé au Ier Zouave, est blessé à la bataille de la Marne et meurt à St-Brieuc.
15/10
Le roi Albert installe son armée derrière la ligne de l'Yser.
18/10
Le lieutenant de Gaulle rejoint son régiment sur l'Aisne dans la région de Pontavert où il reçoit le commandement de la 7e Compagnie.
19/10
Francqui et Hoover se rencontrent à Londres et fondent la "Commission for Relief in Belgium" (CRB), visant à approvisionner le pays en denrées alimentaires.
27/10
Le Maréchal des Logis Destouches [Céline] est blessé au bras droit par un éclat d'obus, dans le secteur de Poelkapelle.
29/10
Les Turcs bombardent les côtes russes de la mer Noire.
--   
Début de la première bataille d'Ypres, bataille qui marquera, avec la bataille de l'Yser, la fin de ce que l'on nomma la course à la mer.
30/10
Une réunion du Conseil général (la direction élargie du CUP) décide (17/10) l'entrée en guerre de l'Empire ottoman aux côtés de l'Allemagne.
31/10
Le Maréchal anglais French songe à évacuer Ypres.
Novembre
01/11
Hindenburg est nommé chef d'état-major général à l'Est.
--   
La flottille allemande de Von Spee se heurte à des croiseurs anglais près de Coronel et les coule : 1400 morts.
--   
L'empereur allemand Guillaume II arrive à Thielt pour préparer son "entrée" à Ypres.
02/11
L'Angleterre déclare la mer du Nord territoire de guerre et ordonne le blocus économique de l'Empire allemand.
--   
La Triple Entente déclare la guerre à l'empire Ottoman.
04/11
Rudolf Hess est envoyé au front.
05/11
Les Britanniques annexent Chypre, qu'ils administraient jusque-là sous souveraineté ottomane.
--   
La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Empire ottoman.
--   
L'empereur allemand Guillaume II quitte les Flandres pour le Luxembourg.
--   
Hoover organise et dirige la Commission de Soulagement en Belgique.
06/11
L'Allemagne décide l'internement des civils Britanniques.
07/11
Les troupes japonaises prennent le comptoir allemand de Tsingtau.
08/11
L'heure allemande est introduite.
12/11
Zweig se porte volontaire pour le service militaire : il envoyé faire ses classes à Klosterneuburg.
15/11
Hospitalisé à Mulhouse, le lieutenant d'infanterie Göring sollicite d'être affecté dans l'aviation.
18/11
Bataille du cap Sarytch.
24/11
Le Maréchal des Logis Destouches [Céline] est médaillé militaire "pour avoir porté un ordre sous un feu violent que les agents de liaisons hésitaient à transmettre, et a été grièvement blessé au cours de sa mission".
30/11
Un décret confirme la franchise postale pour les courriers des prisonniers de guerre.
Décembre
02/12
L'armée austro-hongroise (Gal Potiorek) prend Belgrade.
--   
Lors du 2è vote de crédits de guerre au parlement de Berlin, seul Liebknecht vote contre.
04/12
Sur la recommandation de l'adjudant de son régiment, Gutman, un juif, Hitler est décoré de la Croix de Fer pour bravoure au combat.
--   
Apollinaire signe son engagement pour la durée de la guerre.
06/12
Le chancelier Bethmann-Hollweg s'entretient avec les Gaux Ludendorff et Hindenburg au sujet de l'annexion de territoires à l'est.
--   
Apollinaire arrive au 38e Régiment d'artillerie de Campagne de Nîmes.
08/12
Retour du gouvernement français à Paris.
--   
Bataille des Falklands.
15/12
Guerre des tranchées (650 km), de la mer du Nord à la Suisse.
--   
Les Austro-Hongrois reperdent Belgrade.
16/12
Le Général Maud'huy, qui est installé à Cambligneul, lance l'attaque en Artois.
18/12
Le 33e RI se trouve dans la région des Hurlus, au nord-est de Châlons-sur-Marne. Le lieutenant de Gaulle est officier adjoint du colonel Claudel.
20/12
Jacob Kaplan est mobilisé comme fantassin au 128è RI. Son père Benjamin le bénit sur le quai de la gare avec son talith, lors de son départ de Paris.
22/12
Le Parlement décide le report des élections à la fin de la guerre.
--   
Le Général Potiorek doit démissionner.
27/12
Jacques-Henri Dreyfuss, grand rabbin de Paris, nomme Péguy lors d'un office religieux à la mémoire des soldats israélites tombés au champ d'honneur, à la Synagogue de la rue de la Victoire.
--   
Destouches [Céline] est transféré à Paul-Brousse à Villejuif, dirigé par Roussy.
Janvier
01/01
Le cuirassé anglais "Formidable" est torpillé dans la Manche par l'U-24.
05/01
Roques devient Commandant de la Ière Armée.
--   
Le Général Foch devient Commandant du Groupe d'Armées du Nord.
08/01
Violents combats au nord-est de Soissons, marquant le début de la bataille de Crouy.
10/01
Von Moltke, chef d'état-major de l'Intérieur, remet au Kaiser Guillaume II un rapport sur la situation économique de l'Allemagne : lancement des mesures de rationnement drastique.
13/01
Churchill obtient l'accord du comité de guerre impérial pour son projet de forcement naval du détroit des Dardanelles.
14/01
Citroën propose à Baquet, directeur de l'artillerie du Ministère de la Guerre, d'appliquer le fordisme pour monter dans un délai de 3 mois une usine qui fabriquerait un modèle unique de projectile.
17/01
La bataille de Sarikamish s'achève par une victoire russe.
18/01
La sanglante bataille de Jassin se déroule en Afrique orientale allemande au cours de laquelle les Britanniques sont lourdement vaincus par les Allemands dirigés par le général Alexander von Hammerstein.
--   
Un Zeppelin allemand effectue le premier bombardement aérien de civils au Royaume-Uni.
19/01
Bombardements stratégiques allemands pendant la Première Guerre mondiale : des zeppelins allemands bombardent les villes de Great Yarmouth et King's Lynn au Royaume-Uni tuant au moins 20 personnes, lors du premier bombardement aérien majeur d'une cible civile.
20/01
Le bataillon de Churchill monte en ligne près du village de Ploegsteert.
24/01
Victoire de David Beatty à la bataille du Dogger Bank.
25/01
L'approvisionnement en pain est rationné en Allemagne. La carte pain est la première des autres bons alimentaires à suivre.
26/01
La France adhère au projet d'opération militaire dans les Dardanelles défendu par Churchill.
27/01
Le premier bombardement aérien de l'Histoire est enregistré : des avions français attaquent des usines d'explosifs allemands dans les villes d'Oppau et de Ludwigshafen.
--   
Une circulaire du chef d'état-major systématise l'expulsion des juifs et "individus suspects" des zones militaires.
28/01
Début de la première offensive de Suez, destinée à prendre le contrôle du canal de Suez : en dépit des moyens engagés, les Ottomans ne peuvent percer les défenses britanniques.
29/01
Rommel reçoit la croix de fer de 1ère classe pour une action d'éclat avec son régiment lui permettant de prendre 4 fortins.
31/01
Première utilisation des obus à gaz de ce conflit par l'Empire allemand contre l'Empire russe lors de la bataille de Bolimov.
Février
01/02
Les 1ers avions armés d'une mitrailleuse, les Vickers FB 5, équipent une escadrille de chasse britannique du RFC.
--   
Le n°1 du journal clandestin "La Libre Belgique" sort de presse.
03/02
Une expédition militaire germano-turque (25è Division turque, Général Kressenstein) atteint le canal de Suez, sans pouvoir le franchir devant la résistance des troupes britanniques.
--   
3 conjurés de l'attentat de Sarajevo sont exécutés dans cette ville. En raison de son jeune âge, Prinzip est épargné.
04/02
L'Allemagne impose un blocus sous-marin autour du Royaume-Uni et déclare que tout navire qui le viole sera considéré comme une cible légitime.
07/02
Les troupes allemandes lancent une offensive sur le front de l'Est. Lors de la bataille d'hiver en Mazurie, la 10e armée russe a sous-estimé l'attaque allemande et a échappé de peu à l'anéantissement.
09/02
Le canal de Suez est fermé pour les bateaux des pays neutres à la Guerre.
10/02
La Douma vote la poursuite de la guerre sans limites de temps.
--   
Les Anglais renforcent le blocus des ports allemands, principalement vis-à-vis de pavillons neutres.
--   
La ration quotidienne de pain est réduite à 225g par personne.
12/02
Le soldat Lucien Bersot est condamné à mort pour "faire un exemple de discipline militaire".
13/02
Les souscriptions aux obligations de la Défense Nationale sont lancées.
16/02
Les Français lancent une offensive hivernale contre les troupes allemandes en Champagne ; un mois plus tard, il est annulé sans aucun résultat.
17/02
Un hydravion britannique du HMS Ark Royal réalise un vol de reconnaissance au-dessus du détroit des Dardanelles.
18/02
Annonce de l'annulation des Jeux olympiques de Berlin en 1916.
--   
L'Empire allemand fait le blocus du Royaume-Uni et intensifie la guerre sous-marine.
19/02
Début de l’opération des Dardanelles.
25/02
Enver Pacha signe un décret ordonnant le désarmement des soldats arméniens de la 3è armée.
--   
La circulation automobile est restreinte pour économiser les matières énergétiques.
26/02
Les Allemands utilisent pour la 1ère fois le lance-flammes, en Argonne (secteur de Malancourt).
Mars
01/03
Un bataillon de femmes est formé pour combattre pendant la Première Guerre mondiale.
04/03
La Russie annonce officiellement ses revendications territoriales sur les Dardanelles et Constantinople.
--   
Cocteau est appelé au service actif.
09/03
L'Allemagne lance son 2è emprunt de guerre.
10/03
Début de la bataille de Neuve-Chapelle.
--   
Ravel est incorporé dans l'armée.
14/03
Le SMS Dresden, le seul navire allemand à avoir échappé à la défaite dévastatrice de la bataille navale près des îles Falkland le 8 décembre 1914, est attaqué par les Britanniques près de l'île Robinson Crusoé au mépris de la neutralité chilienne pendant la Première Guerre mondiale. L'escadron allemand d'Asie de l'Est prend fin lorsque l'équipage sabordera le navire.
15/03
Lecointe intègre l'Escadrille de combat MS 48 en cours de rééquipement en monoplace Nieuport.
16/03
Échec de la tentative de percée française en Champagne.
--   
René Camard, footballeur, sergent au 329e RI, meurt dans les combats de Carnoy (Somme).
18/03
Le Bouvet, cuirassé de la Marine française, est coulé par une mine durant la bataille des Dardanelles.
--   
Une tentative de débarquement des marines française et anglaise dans les Dardanelles échoue avec de sévères pertes.
--   
Cocteau est muté dans l'intendance à la 22e section des commis ouvriers.
22/03
Les Russes prennent la forteresse austro-hongroise de Przemysl (Galicie).
--   
Paris est bombardée par un Zeppelin.
26/03
La Conférence Internationale Socialiste des Femmes, à Berne, appelle à des protestations de masse contre la guerre, à l'initiative de Zetkin.
28/03
Le paquebot britannique Falaba est coulé par un sous-marin allemand au large des côtes du Pays de Galles, 104 passagers et membres d'équipage se noient. Cet incident a entraîné la première mort américaine de la Première Guerre mondiale.
Avril
01/04
Le Français Roland Garros mène avec succès la première mission de pilote de chasse de l'histoire de l'aviation contre quatre biplans Albatros pendant la Première Guerre mondiale.
06/04
Apollinaire rejoint la 45è batterie de son régiment sur le front de Champagne (secteur de Beaumont-sur-Vesles / Courmelois).
07/04
Une loi stipule la déchéance de nationalité des naturalisés d'origine ennemis.
22/04
Première utilisation de gaz asphyxiant à Langemark près d’Ypres.
24/04
Arrestation et déportation de plus de 600 intellectuels arméniens de Constantinople par les Jeunes-Turcs. Date considérée symboliquement comme marquant le début du génocide des Arméniens.
26/04
Traité secret de Londres entre l’Entente et l’Italie qui s’engage à entrer en guerre contre les empires centraux.
27/04
Naufrage du cuirassé Léon Gambetta, torpillé par un sous-marin de la marine austro-hongroise, au large des Pouilles (Italie). C'est le premier navire perdu par la France au cours de la Première Guerre mondiale, et l'une des plus grandes tragédies de l'histoire de la Marine nationale, où près de 700 marins français périrent dans l'Adriatique.
--   
Création de la mention « Mort pour la France », attribuée à tout homme tué au combat.
Mai
03/05
L’Italie dénonce le traité de la Triple-Alliance, qui la liait aux empires centraux.
04/05
L'Italie dénonce la Triple Alliance.
05/05
Le poète D'Annunzio prononce un discours remarqué en faveur de l'entrée de l'Italie dans la guerre aux côtés des alliés, en exaltant d'antiques vertus guerrières.
--   
La Ligue Pangermaniste demande l'annexion de la Baltique comme objectif de guerre.
07/05
Le paquebot Lusitania est torpillé par les Allemands.
09/05
Début de la bataille de l'Artois.
10/05
Pétain est nommé commandeur de la Légion d'honneur.
14/05
À Rome, Gabriele D'Annunzio lance un appel nationaliste qui s’inscrit dans un vaste mouvement favorable à l’entrée en guerre de l’Italie. Mussolini, favorable à l’entrée en guerre de l’Italie, est chassé du PSI et fonde le Faisceau autonome d’action révolutionnaire.
23/05
Entrée en guerre de l’Italie.
24/05
L’Italie entre en guerre.
27/05
La "loi provisoire de déportation [des Arméniens]" est promulguée.
Juin
01/06
La France abandonne l'uniforme garance et adopte pour son armée un uniforme plus sobre de couleur bleu horizon, elle remplace aussi le képi par le casque.
02/06
Brindejonc reçoit la Croix de guerre.
10/06
Une directive instituant des commissions locales chargées de la "protection" des "biens abandonnés" des déportés arméniens est publiée.
11/06
Les troupes britanniques occupent le Cameroun allemand.
--   
Les troupes serbes envahissent l'Albanie et occupent Tirana.
12/06
Les Allemands emploient du gaz contre les Russes en Généralicie, en utilisant un mélange mortel de phosgène et de chlore.
21/06
L'ordre général de déportation de tous les Arméniens est transmis à tous les vilayet par le ministre de l'Intérieur Talât.
--   
Pétain est nommé Général d'Armée (suite aux offensives d'Artois et de Champagne).
22/06
Les troupes austro-hongroises reprennent Lemberg (Lwow) aux Russes.
23/06
Première offensive italienne sur les positions austro-hongroises le long de l'Isonzo.
Juillet
05/07
La garnison britannique de Lahj tombe aux mains des Ottomans et de leurs alliés yéménites, qui avancent vers le sud avec pour objectif de prendre le contrôle d'Aden.
08/07
Les permissions dans l'armée française sont mises en place.
09/07
Les Sud-Africains commandés par le Général Botha achèvent la conquête du Sud-Ouest africain allemand.
--   
141 intellectuels allemands (dont Einstein, Weber, Quidde et Schmoller) protestent, dans un article, contre la volonté d'annexion et de germanisation de peuples et demandent le respect de l'autodétermination de ceux-ci.
18/07
Premières permissions de six jours accordées par roulement à tous les combattants français.
--   
Peu après son entrée dans la Première Guerre mondiale, l'Italie poursuit son attaque sur l'Autriche-Hongrie, dans le but de prendre le port de Trieste. Après un premier échec, l'armée italienne, menée par Luigi Cadorna et Emmanuel-Philibert de Savoie, réitère ses attaques sur la rivière d'Isonzo. Malgré sa supériorité numérique et une première avancée encourageante, l'Italie ne parvient toujours pas à percer le front des tranchées austro-hongroises. Les deux camps subissent de lourdes pertes.
19/07
Première victoire aérienne de Georges Guynemer.
--   
Les députés arméniens Krikor Zohrab et Vartkès Séringulian sont exécutés, sur la route menant d'Urfa à Dyarbekir, par un cadre de l'OS, Çerkez Ahmed.
--   
Guynemer obtient sa 1ère victoire aérienne au sein de l'escadrille des cigognes.
28/07
Bataille de Kara Killisse, victoire russe sur les Ottomans.
Août
15/08
Galtier-Boissière crée "Le Crapouillot", un journal de tranchées satirique.
19/08
Le chancelier Bethmann-Hollweg prononce un discours, acclamé par les Partis de droite. Il y redéfinit les buts de la guerre et y assure de la victoire.
21/08
Déclaration de guerre de l’Italie à l’Empire ottoman.
--   
3000 Arméniens de Konya sont déportés en un convoi vers la Syrie, sur ordre de Ferid bey.
--   
L'Italie déclare la guerre à l'Empire ottoman.
24/08
Le quotidien "Le Figaro" lance une campagne de presse contre la censure politique en France.
25/08
Les Gaux allemands Hindenburg et Ludendorff nomment un gouverneur en Pologne.
31/08
Mussolini s'engage comme soldat volontaire.
Septembre
03/09
Le Gouvernement suspend sine die la Duma.
05/09
Conférence de Zimmerwald, réunissant des socialistes du monde entier, contre la guerre et le chauvinisme.
--   
Le Tsar Nicolas II prend le commandement suprême des troupes russes.
06/09
La Bulgarie signe un Pacte d'alliance et d'amitié avec l'Alliance germanique et décide d'entrer en guerre contre la Serbie.
12/09
Début de l'offensive britannique dans la campagne de Mésopotamie.
--   
Sauvetage de Musa Dagh par la marine française, pendant le génocide arménien.
15/09
La Médaille Militaire est décernée à Lyautey par arrêté.
22/09
Les Français mènent une offensive en Champagne.
25/09
Début de la seconde bataille de Champagne (→ 09/10), opposant les Français aux Allemands. Jour le plus meurtrier de l’histoire de France, avec 22 591 morts.
--   
Bataille de Loos (→ 28/09), victoire des Allemands sur les Britanniques.
28/09
Cendrars, gravement blessé en Champagne, est amputé du bras droit.
29/09
Le Président Wilson fait voter par le Congrès des crédits à la France et à l'Angleterre.
30/09
Une loi qui augmente la solde des soldats et des sous-officiers est promulguée.
Octobre
01/10
Des troupes françaises et anglaises, retirées des Dardanelles, débarquent à Salonique pour soutenir la Serbie.
05/10
Rommel est muté à la tête d'une Compagnie du bataillon de montagne du Wurtemberg, une unité d'élite en formation à Münsingen.
06/10
L'offensive germano-austro-hongroise contre la Serbie débute.
09/10
Occupation de Belgrade par les unités austro-allemandes.
11/10
Cavell est condamnée à mort pour avoir permis l'évasion de centaines de soldats alliés.
12/10
L'infirmière et espionne britannique Edith Cavell est exécutée à Bruxelles par les Allemands.
--   
La Médaille Militaire est remise à Lyautey sur le front des troupes à Sidi Lamine.
14/10
Intervention bulgare dans le conflit : leur offensive en Macédoine serbe prend à revers les unités serbes déjà engagées face aux troupes austro-allemandes.
17/10
Apollinaire est promu sous-lieutenant et affecté au 96è RI.
29/10
Le Président du Conseil Viviani démissionne. Briand lui succède et forme un Gouvernement où tous les partis sont représentés.
Novembre
03/11
Briand est nommé Président du Conseil.
08/11
Le vapeur italien "Ancona" est coulé par un sous-marin austro-hongrois : 208 morts.
10/11
Quatrième bataille de l'Isonzo (→ 02/12).
11/11
Tous les légionnaires présents sur le sol métropolitain sont regroupés dans le Régiment de Marche de la Légion Etrangère (RMLE).
13/11
Le paquebot géant Britannic est réquisitionné par l'amirauté pour être converti en navire hôpital.
--   
Cocteau est mis en situation de sursis au titre de la Sté française de secours aux blessés, rue François Ier à Paris, et affecté au service des ambulances.
18/11
Churchill part pour le front en France.
25/11
Lancement en France du premier grand emprunt de la guerre sous le nom d'Emprunt de la victoire avec plus de 2 milliards de francs souscrits.
30/11
L'Italie adhère au pacte de Londres et s'engage à ne pas signer de paix séparée.
Décembre
 
Apparition des tanks à chenilles sur les champs de bataille.
01/12
Le SPD se prononce officiellement, dans une note au Chancelier Bethmann, pour engager des négociations de Paix.
02/12
Destouches [Céline] est réformé.
--   
Le Général Joffre est nommé Commandant en chef des armées françaises.
06/12
A la Conférence de Chantilly, les Alliés décident d'engager des offensives générales sur tous les fronts pour emporter la décision finale.
09/12
Les partis de droite refusent les propositions du SPD d'engager les pourparlers de paix.
11/12
L'usine belge d'armement "L'Usine d'Or" explose à Gonfreville l'Orcher (Seine-Maritime) : env 130 morts dont la majorité sont des soldats belges.
12/12
Sous le commandement du Capitaine Bartlett, le Britannic embarque une équipe médicale de 101 infirmières, 336 sous-officiers, 52 officiers et un équipage de 675 personnes, à Liverpool.
18/12
Cocteau part comme ambulancier auprès d'une unité de fusiliers marins sur le front de Nieuport.
20/12
Les dernières troupes australiennes sont évacuées de Gallipoli.
--   
Le Président du SPD au Parlement, Haase, démissionne, suite à de dissensions internes à propos des pourparlers de paix.
21/12
Nicolas Ier , roi du Monténégro , envoie une offre de paix à l'empereur d'Autriche François-Joseph Ier.
--   
20 députés SPD votent contre les crédits de guerre, 22 ne se prononcent pas.
30/12
Au sud de la Crète, le vapeur britannique à passagers et cargo Persia est torpillé par le sous-marin allemand U 38 et coulé en 5 minutes. 343 passagers et membres d'équipage sont tués.
Janvier
01/01
Churchill est affecté avec le grade de lieutenant-colonel, au Royal Scots Fusiliers et prend le commandement du 6e bataillon, dans les Flandres, secondé par le capitaine Sinclair.
--   
L'entrée des troupes alliées à Yaoundé marque la fin de la colonie allemande du Cameroun.
06/01
Le parlement vote la loi sur l'instauration du service militaire obligatoire pour les hommes célibataires.
08/01
Les forces alliées quittent la péninsule de Gallipoli.
10/01
Début de la bataille d'Erzurum pendant la campagne du Caucase.
--   
Apollinaire retrouve à Damery son régiment qui fait mouvement vers le bois des Buttes.
11/01
Prise de Cetinje. Les Austro-hongrois occupent le Monténégro.
--   
L'armée russe s'empare d'Erzurum, la capitale de l'Arménie turque.
12/01
Pendant la Première Guerre mondiale, la faction SPD du Reichstag expulse Karl Liebknecht, qui avait récemment cofondé le groupe Spartacus au sein du parti, et d'autres opposants à la guerre.
18/01
Les dernières troupes alliées quittent les Dardanelles.
24/01
Oskar von Niedermayer et Werner Otto von Hentig réussissent à signer un traité d'amitié entre l'Empire allemand et l'Afghanistan avec l'émir Habibullah Khan. Cependant, ils n'ont pas atteint l'objectif réel de l'expédition Niedermayer-Hentig, à savoir l'entrée de l'Afghanistan dans la Première Guerre mondiale aux côtés des puissances centrales.
28/01
Les troupes belges et françaises entrent à Yaoundé.
29/01
Premier raid d'un zeppelin allemand sur Paris.
Février
01/02
Début de la guerre sous-marine à outrance par l'Allemagne.
13/02
La 1ère brigade russe constituée (2 régiments), quitte Moscou par le transsibérien.
14/02
Douze avions de l'Autriche-Hongrie bombardent Milan.
16/02
Les Russes prennent Erzerum, en Arménie turque.
18/02
Français et Anglais achèvent la conquête de la colonie allemande du Cameroun.
21/02
A 7 h 15, 1 200 canons et 200 mortiers allemands entament un terrible carnage le long des lignes françaises.
--   
A 16 heures, le Kronprinz lance ses bataillons d’assaut, dont les redoutables Sturmtruppen chargés de tout nettoyer à la grenade, à la mitrailleuse et au lance-flammes. Dans le bois des Caures, les rescapés menés par le lieutenantcolonel Driant parviennent à stopper la progression ennemie.
22/02
Le lieutenant-colonel Driant trouve la mort dans le bois des Caures. Avec lui, 1 120 hommes tombent. Il n’y aura que 110 rescapés parmi les 56e et 59e bataillon de chasseurs à pied.
--   
Les forces russes se replient dans la région des lacs de Mazurie face à l'offensive allemande du général Paul von Hindenburg.
24/02
Le gouvernement britannique se résout à instaurer le service militaire obligatoire.
--   
Deux divisions française sont envoyées sur ce qui reste du front de Verdun. Avec les survivants du bombardement, elles arrêtent la progression des troupes allemandes.
25/02
Après avoir pris Beaumont et le fort de Douaumont, les Allemands suspendent l’offensive devant le village de Douaumont qu’ils n’ont pas réussi à occuper.
--   
La 2e armée de Pétain est envoyée à Verdun.
26/02
Les Allemands annoncent avoir capturé le fort de Douaumont.
--   
Le maréchal Joseph Joffre met Philippe Pétain à la tête de la Deuxième Armée française.
29/02
Escarmouche entre des navires de la Royal Navy et de la Marine impériale en mer du Nord. Le croiseur auxiliaire allemand SMS Greif coule d'abord le croiseur auxiliaire britannique Alcantara, avant de couler lui-même. Au total, 264 marins meurent des deux côtés.
Mars
02/03
Lors d’une attaque menée par les Allemands près du village de Douaumont, le bataillon du capitaine de Gaulle est écrasé. Blessé par un coup de baïonnette à la cuisse, De Gaulle est capturé, inconscient.
03/03
Le Portugal déclare la guerre à l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale.
06/03
Début des combats du Mort-Hommes et de la Côte 304 lors de la bataille de Verdun.
07/03
Le Général Roques devient ministre de la Guerre.
08/03
Une force britannique tente en vain de lever le siège de Kut (l'actuel Irak ) lors de la bataille de Dujaila.
09/03
L'Allemagne déclare la guerre au Portugal.
--   
Accord secret franco-anglais pour le démantèlement de l'Empire ottoman.
--   
Prise de Douaumont par les Allemands.
--   
Bataille de Columbus pendant la guerre de la frontière américano-mexicaine.
--   
Les Italiens lancent une offensive contre les Austro-Hongrois sur les rives de l'Isonzo.
11/03
La cinquième bataille de l'Isonzo sur le front italien débute et durera huit jours.
--   
Klee intègre l'armée allemande en tant que réserviste, à Landshut.
14/03
Le peintre allemand Franz Marc est tué à Verdun.
15/03
Le gouvernement dit d'« Union sacrée » est formé, dans lequel Afonso Costa céde son siège de président du gouvernement et a cédé son siège à António José de Almeida.
--   
Le Général sud-africain Smuts lance une offensive contre les Allemands vers le Mozambique avec l'appui de troupes indiennes et rhodésiennes.
--   
Paul Lintier, écrivain, est tué par un éclat d'obus à Jeandelaincourt.
16/03
Bettignies, agent secret franco-britannique, est condamnée à mort à Bruxelles par les Allemands.
17/03
Les Russes lancent une offensive au lac Narotch.
18/03
Apollinaire est opéré à Château-Thierry de sa blessure de guerre.
20/03
La 11e division bavaroise investit la cote 304 (Mort-Homme).
21/03
Constitution en France de l'escadrille N 124, la célèbre escadrille La Fayette.
24/03
A Dublin, environ mille deux cents membres des Irish Volunteers, une armée irlandaise clandestine, indépendantiste jusqu'à envisager de soutenir l'Allemagne contre l'Angleterre, se révoltent le lundi de Pâques. Les Anglais envoient alors à Dublin vingt mille soldats. Soixante insurgés et cent cinquante soldats anglais tombent, mais ce sera la population civile qui, avec trois cents morts et deux mille blessés, sera le plus durement touchée. Le dirigeant ouvrier James Connolly et quinze autres chefs des insurgés seront passés par les armes.
--   
Le président Wilson menace de rompre les relations diplomatiques avec l'Allemagne si celle-ci ne cesse pas la guerre sous-marine à outrance.
--   
Torpillage du Sussex, paquebot anglais, par un sous-marin allemand.
25/03
Le ministre de la Guerre, le général Norton de Matos, publie un ordre de l'armée, clarifiant la situation de guerre.
28/03
Toutes les publications, périodiques ou non, doivent être préalablement censurées pour la durée de la guerre.
--   
Cocteau est en permission à Paris.
29/03
Apollinaire est hospitalisé au Val-de-Grâce à Paris.
Avril
 
Grâce à l’action du commandant Tricornot de Rose, les Français gagnent, courant avril, la maîtrise du ciel en soutien aux batailles terrestres.
01/04
Mustafa Kemal est promu Général de Division.
04/04
Juin est nommé capitaine.
07/04
Dans le ciel de Medeuzza, Francesco Baracca obtient sa première victoire ainsi que la toute première victoire du chasseur italien en heurtant un Aviatik autrichien qui est contraint d'atterrir.
09/04
Les Allemands prennent le point d'observation du Mort-homme mais leur gain est insuffisant au regard des moyens engagés. Le lendemain, le général Pétain communique un mot d'ordre historique : " Courage, on les aura ! ".
--   
Le sergent fourrier Kaplan est blessé au genou par un éclat d'obus à Verdun mais continue de distribuer des grenades à ses hommes.
--   
Apollinaire est transféré à l'hôpital italien du Quai d'Orsay à Paris.
18/04
Première riposte des troupes du Congo belge aux tentatives d'invasions allemandes menées depuis l'Afrique orientale allemande. Les troupes belgo-congolaise utilisent des hydravions sur le lac Tanganyika.
27/04
Une loi créant un diplôme de « mort pour la France » délivré à chaque homme tué au combat, pour rappeler que leur sacrifice n'a pas été va.
Mai
01/05
Manifestations à Berlin contre la guerre.
--   
Le général Nivelle est nommé à la place de Pétain par le général Joffre, qui le trouve plus offensif.
04/05
Le Moyen-Orient est divisé en deux zones d'influence : la France prend la Syrie et le Liban comme protectorats ; La Grande-Bretagne prend la Palestine, la Transjordanie et l'Irak.
06/05
Les Ottomans pendent au Mont-Liban vingt-et-un nationalistes libanais qui demandaient l'indépendance du Liban de l'Empire ottoman. Leur souvenir est commémoré place des Martyrs à Beyrouth.
08/05
Au fort de Douaumont, occupé par les Allemands, un dépôt de grenades explose et met le feu à un dépôt de lance-flammes : 800 morts.
15/05
L’armée austro-hongroise perce les premières lignes de défense italiennes dans le Trentin.
16/05
Accord secret Sykes-Picot, sur le partage des colonies turques du Proche-Orient, entre la France et le Royaume-Uni.
22/05
Aprés six jours de pilonnage, l’infanterie française prend pied sur le fort de Douaumont.
24/05
Les français perdent leur position du fort de Douaumont.
27/05
Le maréchal Joseph Gallieni meurt à Versailles.
31/05
Bataille du Jutland.
Juin
02/06
Poursuivant leur avancée vers Verdun, rive droite, les Allemands assiègent le fort de Vaux mais se trouvent confrontés à la garnison du commandant Raynal. Pendant une semaine, ces 600 hommes résistent tant bien que mal (→ 07/06).
04/06
Offensive russe du général Broussilov contre les forces germano-austro-hongroises.
07/06
Reddition du fort de Vaux. Résistant depuis le 2 juin, le chef de bataillon Sylvain Raynal doit se rendre à court de vivres et munitions.
09/06
Afonso Costa, ministre des Finances, et Augusto Soares, ministre des Affaires étrangères, partent pour Paris pour participer à la Conférence économique alliée. Lors de cette réunion , la restitution des territoires indûment occupés par l'Allemagne était considérée comme une condition préalable et sine qua non de la paix : l'Alsace et la Lorraine à la France, en 1871, et Quionga, au Mozambique, en 1894, au Portugal.
10/06
Insurrection à Médine : début de la Grande révolte arabe dirigée contre les Ottomans.
15/06
Le gouvernement britannique invite formellement le Portugal à prendre une part active aux opérations militaires alliées.
18/06
Le pilote allemand Max Immelmann est tué au cours d'un combat aérien sur Sallaumines.
23/06
Après un bombardement non-stop d'obus à gaz toxique, 60 000 soldats allemands attaquent le long d'un front de 6 km. Fleury est pris. Pour autant, les tentatives allemandes pour prendre Verdun continuent à échouer et leurs résultats à se montrer décevants en comparaison des moyens engagés.
29/06
La 9è Armée russe (Gal Letchiski) s'empare de Kolomea.
Juillet
01/07
Bataille de la Somme (→ 18/11).
11/07
Le général von Falkenhayn lance une ultime offensive pour s'emparer de Verdun. Face à l'attaque britannique menée dans la Somme et qui met à mal les troupes allemandes, le temps est pour lui compté. Fort d'une position favorable, il doit maintenant la concrétiser en victoire effective. Mais face à la résistance du fort de Souville, il devra faire machine arrière. Dès lors, privé de soldats par la bataille de la Somme, il doit se cantonner à une stratégie de défense.
14/07
Parution du premier numéro du journal de tranchées, Le Bochofage.
--   
Le défilé national est modeste, mais pour la 1ère fois des troupes étrangères (Belges, Russes et Britanniques) sont présentes, exprimant ainsi la solidarité interalliée.
--   
Le Président Poincaré exige le retour de l'Alsace-Lorraine à la France comme condition préliminaire à toute armistice.
17/07
Churchill devient ministre de l'Armement (Gouvernement Lloyd George).
19/07
Début de la bataille de Fromelles.
27/07
Paul von Hindenburg nommé commandant en chef des troupes des puissances centrales engagées sur le front de l'Est.
--   
Premier échec russe devant Kovel. Cet défaite marque le début de la dissolution de l'armée russe.
28/07
Le Gouvernement ottoman procède à une "réforme" de la Constitution interne des Arméniens, prévoyant notamment la suppression du Patriarcat arménien de Constantinople et l'exil du patriarche à Bagdad.
Août
02/08
Le sabotage autrichien cause l'immersion et la perte du navire italien Leonardo da Vinci, à Tarente.
03/08
Bataille de Romani, échec de la seconde offensive germano-ottomane vers les positions britanniques du canal de Suez.
--   
Les positions de Thiaumont et de Fleury seront reprises par les Français.
06/08
La IIIe armée du duc d'Aoste lance l'offensive contreles Austro-Hongrois vers Gorizia.
07/08
Le Parlement portugais accepte la participation du Portugal à la guerre conformément à l'invitation formelle du gouvernement britannique du 15 juin.
08/08
Victoire russe dans le Caucase à la bataille de Bitlis.
11/08
Le sergent-fourrier Kaplan reçoit la croix de guerre, sur la cote 304 à Verdun, à env 100m à l'arrière.
17/08
Traité d’alliance entre l’Entente et la Roumanie signé à Bucarest.
18/08
Le lieutenant Marcel Brindejonc, volant haut dans son avion camouflé, est abattu par erreur par 2 Nieuport français à Vadelaincourt.
24/08
Prise de Maurepas par les troupes françaises.
--   
Une manifestation anticonscriptionniste se tient sur la Place d'Armes à Montréal.
27/08
Sollicitée par les Alliés et pour renforcer sa position lors des négociations qui doivent décider du partage de l’Empire ottoman, l’Italie déclare la guerre à l’Allemagne.
--   
La Roumanie entre en guerre.
28/08
L’Allemagne, puis l'empire ottoman, déclarent la guerre à la Roumanie.
--   
Le navire Britannic est rappelé à reprendre du service de guerre.
--   
Von Falkenhayn, qui a échoué sur le front de Verdun, est remplacé à la tête du haut-état major allemand par le général Hindenburg.
31/08
La peine de mort en situation de guerre est votée.
Septembre
02/09
Mata Hari rencontre le capitaine Ladoux, chef du contre-espionnage français, qui la soupçonne déjà d'être un espion à la solde des allemands. Il lui confie une mission imaginaire dans le but de la confondre.
06/09
Accord entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, confiant à Guillaume II, le commandement suprême de l'armée impériale allemande et de l'armée commune..
11/09
Le ministère de guerre de Prusse ordonne de « recenser » tous les Juifs servant au front (Judenzählung), suite aux accusations de groupements nationalistes doutant de leur ardeur nationale.
13/09
La ville de Verdun reçoit la Légion d'Honneur, la Croix de Guerre et plusieurs décorations étrangères.
14/09
La IIIe armée italienne attaque les Austro-Hongrois sur un front de 10km à Isonzo.
15/09
Les Britanniques utilisent des chars d'assaut (pour la 1ère fois) dans la Somme, à Flers.
17/09
A bord d'un Albatros D II, Richthofen obtient sa 1e victoire aérienne contre un FE.2b du Squadron 11 du Royal Flying Corps.
19/09
Victoire de la Force publique belge, à la bataille de Tabora.
25/09
Conquête de Combles, à 12 km de Péronne, par les unités franco-britanniques engagées dans la Somme.
30/09
Foch est nommé Général de division maintenu en activité sans limite d'âge.
Octobre
09/10
Les IIe et IIIe armées italiennes attaquent la Ve armée austro-hongroise à Isonzo.
16/10
Les alliés occupent Athènes.
24/10
Les troupes françaises du groupement Mangin reprennent, en quatre heures, le fort de Douaumont et réoccupent jusqu’à Vaux tout le territoire conquis depuis huit mois par les Allemands.
26/10
Louis Barthes (père de Roland Barthes), qui commande le chalutier le Montagne, est tué au cours d'un combat naval par les Allemands, en mer du Nord à hauteur du Cap Gris-Nez.
27/10
Tolkien attrape la fièvre des tranchées.
28/10
Le sous-lieutenant Renoir intègre l'escadrille C 64 basée dans la Marne.
--   
Oswald Boelcke est abattu dans un combat aérien contre les lieutenants Knight et McKay, dans le nord de la France.
31/10
Début de la neuvième bataille de l'Isonzo (→ 04/11).
Novembre
01/11
Les IIe et IIIe armées italiennes attaquent les positions austro-hongroise à l'est de Gorizia.
02/11
Prise du fort de Vaux par les troupes françaises.
05/11
Déclaration commune germano-austro-hongroise promettant la résurrection du royaume de Pologne, afin de fournir un cadre légal polonais au recrutement d'une armée polonaise au service des puissances centrales..
15/11
Une conférence militaire interalliée se réunit à Chantilly, à l'initiative du Général Joffre.
18/11
Les Alliés gagnent env 12km sur la Somme sans percer le front allemand.
20/11
L'archiduc Charles, héritier du trône, est appelé en urgence à Vienne.
21/11
L'empereur François-Joseph meurt dans sa soixante-huitième année de règne. Son petit-neveu l'archiduc Charles lui succède sous le nom de Charles Ier.
29/11
Premier raid d'un zeppelin allemand sur Paris..
30/11
Les obsèques officielles de François-Joseph Ier se déroulent. Son cercueil repose dans la crypte des Capucins à Vienne.
Décembre
 
Le chef d'état-major du CEP, le major Roberto Baptista, part pour la France, accompagné d'autres officiers d'état-major pour préparer l'accueil des troupes portugaises.
02/12
Mauriac est envoyé pour Salonique.
03/12
Lloyd George est nommé Premier Ministre.
05/12
Une Loi sur le service auxiliaire patriotique est votée.
06/12
L'armée roumaine écrasée, Bucarest est occupé par les Allemands.
--   
L'escadrille N124 devient l'escadrille Lafayette.
11/12
Le paquebot français Magellan est torpillé en Méditerranée, à 20 milles de Pantelleria au retour d'un voyage en Chine, par le sous-marin U63. Il y a 36 morts.
12/12
Le chancelier Bethmann-Hollweg propose devant le Reichstag, au nom des Empires centraux, d'engager des négociations de paix (sans évacuation des territoires occupés). Guillaume II le soutient.
--   
Le Général Lyautey est nommé ministre de la Guerre par le Président du Conseil Briand.
13/12
Machado Santos fait, à Tomar, une tentative révolutionnaire, infructueuse.
14/12
Un obus allemand de 420mm tombe dans une casemate du fort de Douaumont et tue 21 soldats.
15/12
La Côte au Poivre, Louvemont et Hardaumont sont repris et les Français capturent 11 000 soldats ennemis (→ 18/12).
18/12
Verdun est dégagé sur la rive droite de la Meuse. Fin de la bataille de Verdun, l'une des plus longues et meurtrières de ladite "première guerre".
--   
Le Président Wilson adresse aux belligérants une note sur la paix leur demandant de préciser leurs buts de guerre et de soumettre leurs conditions de paix sous forme concrète.
21/12
Les unités françaises engagées dans la région de Verdun achèvent la reconquête des positions perdues depuis le mois de février, lors du lancement de l'attaque allemande.
--   
Le président américain Woodrow Wilson lance un appel à la paix.
23/12
Victoire de Harry Chauvel, à la bataille de Magdhaba, sur le front du Moyen-Orient.
25/12
Le général Joffre, nommé maréchal de France, est remplacé par le général Nivelle à la tête des Armées françaises..
26/12
Le gouvernement français exprime au gouvernement portugais le désir d'envoyer le personnel d'artillerie nécessaire en France pour garnir 20 à 30 batteries d'artillerie lourde françaises.
30/12
Les Alliés rejettent l'offre de paix faite par le chancelier allemand Theobald von Bethmann Hollweg le 12 décembre.
31/12
Roques devient Commandant de la IVe Armée.
Janvier
 
Mata Hari séduit le major Kalle, un attaché militaire allemand qui transmet un message radio à Berlin, décrivant les activités d'un espion, sous le nom de code H-21. Les services secrets interceptent et décryptent le message. Ladoux en est sûr, cet agent est Mata Hari.
04/01
Le cuirassé russe Péresviet saute sur une mine au large de Port-Saïd.
05/01
Dans un message de nouvel an, Guillaume II appelle les troupes au combat sans merci contre l'Entente.
09/01
Victoire britannique à la bataille de Rafa lors de la campagne du Sinaï et de Palestine.
11/01
L'explosion de l'usine de munitions de Kingsland se produit à la suite d'un sabotage.
13/01
Le Premier ministre britannique David Lloyd George lance l'« emprunt de la victoire ».
16/01
Envoi par Arthur Zimmermann d'un télégramme à l'ambassadeur allemand au Mexique : le Reich promet au gouvernement mexicain certains territoires américains.
22/01
Le Président Wilson critique la guerre des puissances européennes dans un discours au Sénat, exhortant les combattants à accepter la "paix sans victoire" pour assurer un règlement sans rancœur qui pourraient enflammer une nouvelle guerre.
29/01
Le capitaine Georges Guynemer abat son 30e avion.
31/01
L'empire allemand « annonce » la guerre sous-marine à outrance lors de la première bataille de l'Atlantique.
Février
01/02
Déclenchement par le Reich de la guerre sous-marine à outrance : dirigée contre les approvisionnements alliés.
03/02
Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Allemagne, après l'annonce par celle-ci d'un élargissement de la guerre sous-marine et l'interception d'un message allemand (le télégramme Zimmermann) incitant le Mexique à entrer en guerre contre les États-Unis.
--   
La crise du charbon oblige à rationner sa consommation.
08/02
Des troupes portugaises arrivent dans la région de Thérouane, en Flandre française.
13/02
Arrestation de l'espionne allemande Mata-Hari par les services du contre-espionnage français.
17/02
La Chambre française vote le paiement d'un franc journalier aux soldats dans les tranchées.
--   
Un ministère des Approvisionnements est créé en Prusse pour lutter contre la faim.
--   
Le vali d'Alep, Abdülhalik, est nommé sous-secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur.
18/02
Le commandement suprême de l'armée allemande reprend l'offensive contre la Russie.
22/02
Au Reichstag, les libéraux de gauche, les sociaux-démocrates et les nationaux-libéraux exigent l'adoption du système de gouvernement parlementaire.
25/02
Le paquebot britannique Laconia est coulé sans sommation par un sous-marin allemand sur la côte sud de l'Irlande, douze personnes meurent. La mort de deux Américaines provoque des tensions politiques.
26/02
Un U-Boot allemand coule le "Laconia" (le plus rapide des paquebots anglais).
Mars
01/03
Le gouvernement américain publie la transcription en clair du télégramme Zimmermann au public.
10/03
Destouches [Céline] est rapatrié du Cameroun en France pour des raisons médicales.
11/03
L'armée britannique occupe Bagdad.
16/03
Dans l'Empire allemand, première conférence germano-austro-hongroise, à Vienne, en vue de définir les buts de guerre des deux empires.
20/03
Ribot est nommé Président du Conseil.
23/03
Les princes Sixte et Xavier de Bourbon-Parme, mandatés par le Gouvernement français, rencontrent l'empereur Charles ler pour une tentative de paix.
26/03
Victoire ottomane à la première bataille de Gaza lors de la campagne du Sinaï et de la Palestine.
--   
Ouverture de la conférence de Berlin, rencontre gouvernementale germano-austro-hongroise convoquée afin de définir les modalités d'un partage des conquêtes de la quadruplice.
--   
Roques devient inspecteur Général des Travaux et Organisation de la zone des armées.
27/03
Des soldats allemands font sauter en Picardie le donjon du château de Coucy, l'un des châteaux féodaux médiévaux les plus importants d'Europe, malgré les nombreuses protestations des historiens des deux côtés.
Avril
01/04
Les rations de pain sont réduites à 170 g/j et celles de pommes de terre à 2,5 kg par semaine.
04/04
Le Sénat approuve (82-6) la déclaration sur une déclaration de guerre contre l'Allemagne.
06/04
Les Etats-Unis entrent en guerre.
--   
Le Président Wilson proclame la restriction des libertés des civils ennemis.
07/04
Déclaration de guerre de Cuba à l'empire allemand.
--   
L'empereur Guillaume II annonce des réformes de la constitution et de la loi électorale dans le message de Pâques rédigé par Theobald von Bethmann Hollweg sous la pression du commandement suprême de l'armée.
09/04
Offensive alliée entre Vimy et Bullecourt. Premier jour de la bataille d'Arras.
16/04
Bataille du chemin des Dames.
Mai
04/05
L'ancien paquebot Transylvania, reconverti en transport de troupes, est coulé par le sous-marin allemand U 63 dans le golfe de Gênes. 412 soldats et membres d'équipage meurent.
--   
Le Nicaragua rompt les relations diplomatiques avec l'Allemagne.
05/05
Le général Estienne engage les premiers chars dans un combat, à Laffaux.
15/05
Remaniements du haut-commandement français : Philippe Pétain remplace Nivelle comme commandant en chef des armées françaises après sa démission. Foch est nommé chef d’état-major.
17/05
Conférence germano-austro-hongroise de Kreuznach : la première rencontre officielle des deux empereurs, Guillaume II et Charles Ier, se solde par un échec des pourparlers, le Reich souhaitant poursuivre la guerre et la double monarchie aspirant à se retirer du conflit.
Juin
07/06
Bataille de Messines.
08/06
Haïti déclare la guerre à l'Allemagne.
13/06
Le Général Pershing arrive à Paris pour mettre sur pied l'organisation de l'arrivée de l'Armée américaine.
18/06
Une loi précise la déchéance de nationalité des naturalisés d'origine ennemis.
20/06
La "cloche de l'empereur" de la cathédrale de Cologne (une des plus lourdes du monde : 2,7 tonnes) est fondue pour l'effort de guerre.
29/06
La Grèce entre dans la guerre au côté des Alliés.
30/06
Débarquement à Saint-Nazaire des premières troupes américaines.
Juillet
 
Luxemburg est transférée de la forteresse de Wronke à la prison de Breslau.
06/07
Victoire des Arabes à Aqaba : Menés par Thomas Edward Lawrence, les Arabes s’emparent d’Aquaba, ville portuaire stratégique de la mer Rouge. L’officier britannique, connu désormais sous le nom de Lawrence d’Arabie, organise la révolte arabe contre l’empire Ottoman depuis le début de la guerre.
19/07
La majorité du Reichstag vote une motion en faveur de la paix.
22/07
Entrée en guerre du Siam, qui déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie.
25/07
Le procès de la prétendue espionne Mata Hari débute devant le 3ème conseil de guerre de Paris. Le sort de Mata Hari est presque joué d'avance. Dix minutes de délibération suffisent à la reconnaître coupable. La sanction est lourde : la mort devant un peloton d'exécution.
Août
01/08
Appel du pape Benoît XV à une « paix blanche ».
14/08
Déclaration de guerre de la république de Chine au Reich et à l'Autriche-Hongrie.
--   
La République de Chine déclare la guerre à l'empire allemand.
16/08
Succès de l’offensive franco-britannique dans les Flandres.
20/08
Déclenchement des attaques françaises dans la région de Verdun : au terme de quatre journées de combat, l'armée française recouvre les positions abandonnées l'année précédente.
27/08
L'état-major britannique des forces navales en Méditerranée (amiral Calthorpe) s'installe à Malte.
Septembre
03/09
Les Allemands prennent Riga.
07/09
Le Gouvernement Ribot est remplacé par un Gouvernement Painlevé.
08/09
Fin de la bataille de Marasesti.
11/09
Dernière mission de l'as français Georges Guynemer qui disparait à 22 ans lors d'une mission en Belgique.
12/09
Masse est nommé sous-secrétaire d'État à la Guerre chargé de la justice militaire dans le Gouvernement Painlevé.
17/09
Le Zeppelin R effectue sa 1ère mission militaire sur Londres.
Février
20/02
L'Empire allemand (II Reich) introduit les pièces d'aluminium et supprime les pièces de cuivre pour profiter de ce métal à des fins de guerre.
Octobre
07/10
A Kreuznach, une conférence gouvernementale allemande définit de nouveaux buts de guerre pour le Reich.
11/10
Des troupes allemandes débarquent sur l'île de Saaremaa.
15/10
Margaretha Zelle, connue sous le nom de Mata Hari, est fusillée en France pour espionnage.
17/10
Bataille du détroit de Muhu, la Kaiserliche Marine l'emporte sur la Marine impériale russe (première guerre mondiale pré-révolution d'octobre).
23/10
Début des offensives françaises sur le fort de la Malmaison.
24/10
Bataille de Caporetto se soldant par une très lourde défaite des Italiens, alors dans le camp de la Triple-Entente, face aux armées austro-allemandes.
26/10
Déclaration de guerre du Brésil au Reich, à la suite d'attaques de sous-marins allemands contre des navires de commerce brésiliens.
27/10
Bataille de Caporetto.
31/10
Les forces britanniques triomphent sur la coalition germano-turque, à la bataille de Beer-Sheva.
Novembre
01/11
Hertling devient Chancelier.
02/11
Premier engagement du corps expéditionnaire américain sur le front français.
16/11
Investiture de Georges Clemenceau à la présidence du conseil des ministres.
20/11
Début de la bataille de Cambrai (→ 07/12).
21/11
Mandel devient chef de cabinet du Président du Conseil Clémenceau.
--   
Un sous-marin U-Boot allemand coule le vapeur "Maine" à 30 milles de Newhaven : 29 morts. Ce cargo, chargé de munitions et de matériel médical, effectuait une liaison entre Newhaven et Dieppe.
23/11
Lebrun est nommé ministre du Blocus et des Régions Libérées (cabinet Clémenceau).
26/11
La Russie soviétique signe un Cessez-le-feu séparé avec l’Empire allemand.
30/11
La 42e "Rainbow Division" des États-Unis arrive en France, composée de troupes de chaque État de l'Union.
Décembre
06/12
Explosion de Halifax.
--   
Après la contre-offensive allemande, la bataille de Cambrai, lors de la Première Guerre mondiale, se termine à nouveau par une impasse.
09/12
Ouverture de négociations de paix, entre la jeune République russe bolchevique et l'agonisant Empire allemand, à Brest-Litovsk.
15/12
Les négociations de la Russie avec les empires centraux débutent à Brest.
22/12
Les négociations de paix russo-autrichienne à Brest sont rompues.
23/12
Bataille de la Malmaison.
Janvier
 
Rommel à son grand regret est affecté à l'état-major du front français.
01/01
Le rationnement alimentaire commence avec du sucre.
08/01
Les 14 points de Woodrow Wilson.
23/01
En France, en raison des restrictions alimentaires, le livret de pain commence à fonctionner, ce qui ne donne droit qu'à 300 grammes par personne et par jour.
28/01
Déclenchement d'une vague de grèves dans le Reich, destinée à imposer au gouvernement impérial l'ouverture de négociations de paix avec les Alliés.
31/01
Bataille de l'île de May.
--   
Guillaume II proclame la loi martiale, suite aux grèves ouvrières en faveur de la paix.
--   
Une série de collisions accidentelles au cours d'une nuit brumeuse écossaise entraîne la perte de deux sous-marins de la Royal Navy, faisant plus d'une centaine de morts, et endommageant cinq autres navires de guerre britanniques.
--   
A Paris, l'Allemagne largue 14 000 bombes sur la population civile.
Février
01/02
Sur quarante navires de la marine austro-hongroise pendant la Première Guerre mondiale, un soulèvement des marins commence par le lever des drapeaux rouges dans le port de Kotor. Les officiers sont désarmés et des conseils de marins sont formés.
05/02
Le transport de troupes britannique Tuscania est coulé par le sous-marin allemand UB 77 au large de l'Irlande du Nord pendant la Première Guerre mondiale. 166 personnes sont tuées.
13/02
Les principaux dirigeants allemands réunis à Bad Hombourg pour un conseil de la couronne impériale décident de ne pas renouveler l'armistice avec le gouvernement bolchevique et de reprendre les opérations militaires.
15/02
Les 2 pilotes français Garros et Marchal parviennent à s'évader du fort allemand de Magdebourg, où ils étaient prisonniers.
16/02
Le port anglais de Douvres est attaqué par un sous-marin allemand.
19/02
L'empereur Guillaume II décerne au Général turc Kemal le Cordon de Prusse de 1ère catégorie, à Berlin.
Mars
03/03
Traité de paix à Brest-Litovsk.
05/03
Les troupes des puissances centrales commandées par August von Mackensen imposent la paix préliminaire de Buftea en Roumanie, mettant ainsi fin à leurs hostilités à l'est.
08/03
Le grand quartier général des forces allemandes se déplace à Spa (Belgique).
18/03
La quatrième bataille d'Ypres commence par des tirs d'artillerie des troupes allemandes sur les positions alliées, suivis deux heures plus tard par la traversée allemande de l'Yser.
21/03
Début de l'Opération Michael.
23/03
Premiers tirs de la « Grosse Bertha » sur Paris. La vingtaine d'obus tombés sur Paris et des communes avoisinantes ce jour-là fait 15 morts et 29 blessés.
25/03
Conférence d'Abbeville entre le maréchal Haig et les généraux Wilson et Foch, prépare la conférence de Doullens.
26/03
Conférence de Doullens anglo-française à l'issue de laquelle le maréchal Foch est nommé général en chef des armées alliées.
--   
Le Président du Conseil Clemenceau, à Doullens, impose Foch au commandement unique des armées alliées.
28/03
Début de l'émeute de Québec.
--   
Le général John J. Pershing, pendant la Première Guerre mondiale, annule les ordres de la 42e Division « Rainbow » à Rolampont pour une formation continue et la détourne pour occuper le secteur de Baccarat. La Division Rainbow devient « la première division américaine à reprendre à elle seule un secteur entier, qu'elle a détenu plus longtemps que tout autre secteur occupé par une division américaine pendant une période de trois mois ».
29/03
Dans le ciel de Ponte di Piave, le pilote Marshal Ernesto Cabruna de Tortona affronte seul onze avions ennemis, abat le chef de patrouille et disperse les autres.
--   
Les Allemands, avec la "Grosse Bertha", bombardent Paris, depuis la forêt de St-Gobain (Aisne), touchant l'église l'église St-Gervais : 75 morts.
Avril
01/04
Création de la Royal Air Force, par fusion du Royal Flying Corps et du Royal Naval Air Service.
09/04
Offensive allemande dans les Flandres, entre Armentières et La Bassée. Premier jour de la bataille de la Lys.
--   
Début d'un soulèvement au sein de la flotte française de la mer Noire contre une intervention en Russie soviétique.
14/04
Le Général Foch devient le Commandant en chef des forces alliées en France.
21/04
Manfred von Richthofen, alias "Le Baron rouge", meurt au combat.
Mai
12/05
La conférence de Spa, réunissant les empereurs allemand et austro-hongrois, Guillaume II et Charles Ier, conseillés par leurs principaux collaborateurs, se conclut par la vassalisation de la double monarchie épuisée par 45 mois de conflit, au Reich. Des formules diplomatiques plaçant les deux empires sur un pied d'égalité masquent la réalité de la sujétion austro-hongroise au Reich.
27/05
Début de l'opération Blucher par les troupes allemandes du général Erich Ludendorff.
29/05
Victoire arménienne à la bataille de Sardarapat.
--   
Le Président Wilson publie le décret créant le "War Industries Board", un organisme visant à coordonner la production de guerre et de transport.
31/05
Les chars Renault sont engagés pour la 1ère fois sur le front.
Juin
01/06
Début de la bataille du Bois Belleau : les Marines américains attaquent les positions allemandes dans l'Aisne.
02/06
L'Ordre pour le Mérite est décerné à Goering.
09/06
Déclenchement de la bataille du Matz. En dépit de succès initiaux, contrariés par des tirs d'artillerie, les Allemands échouent à percer le front français.
10/06
Déclenchement de l'ultime offensive austro-hongroise du conflit, le long du Piave.
13/06
Bataille du Piave.
15/06
Bataille du Piave.
21/06
La VIe armée ottomane, commandée par le Général Sabis, arrive à Khoy, en Azerbaïdjan iranien, et le chef kurde Simko et ses hommes procèdent à l'extermination de la population arménienne de la ville et des villages des environs.
Juillet
02/07
Ouverture de la grande conférence de Spa.
04/07
Bataille d'Hamel.
15/07
Les Allemands déclenchent les opérations en Champagne : cette dernière tentative de rompre le front allié échoue dès le lendemain.
--   
Bataille de Chateau-Thierry : attaque surprise de Alliés sur le flanc du front allemand.
17/07
Le sous-marin allemand U-55 torpille le paquebot Carpathia.
18/07
Début de la grande contre-offensive alliée. Les Alliés (Français et Américains) obligent les Allemands à se replier.
--   
Goering remporte une victoire aérienne sur un Spad près de Bandry lors d'une sortie matinale à bord de son Fokker VII.
28/07
Apollinaire est promu lieutenant.
Août
02/08
La ville de Soissons est définitivement libérée par les unités alliés.
06/08
Foch est fait maréchal de France.
08/08
« Jour de deuil de l'armée allemande », selon Erich Ludendorff : lancement de la bataille d'Amiens, attaque de flanc entraînant des pertes allemandes sévères et la rupture partielle du front.
13/08
Bataille de San Matteo : dernier succès austro-hongrois dans les Alpes.
--   
Conseil de la couronne allemande, à Spa, premier jour de la troisième conférence de Spa.
17/08
Bataille de l'Ailette (→ 27/08).
--   
Début de l'offensive française sur l'Ailette.
20/08
Nomination de Mustapha Kemal à la tête de l'armée ottomane opérant sur le front de Palestine.
--   
Mustapha Kemal rejoint la Syrie et prend la tête de l'armée ottomane sur le front syro-palestinien.
21/08
Seconde Bataille de la Somme (→ 12/09).
31/08
Début de la bataille du mont Saint-Quentin.
Septembre
02/09
Erich Ludendorff ordonne la retraite des troupes allemandes positionnées en Belgique et dans le Nord de la France sur la position Siegfried.
03/09
Koenig est promu sous-lieutenant.
14/09
Debs est condamné à une peine d'emprisonnement de 10 ans pour avoir enfreint la Loi sur l'espionnage, suite à un discours anti-guerre qu'il a prononcé à Canton (Ohio).
15/09
Les Ottomans et les indépendantistes azerbaïdjanais prennent Bakou, évacuée par les Britanniques à l'issue de la bataille de Bakou. Ce combat constitue le dernier succès ottoman du confli.
--   
Victoire franco-serbe décisive, à la bataille de Dobro Polje.
19/09
Percée de la ligne Hindenburg.
26/09
Lancement de l'offensive Meuse-Argonne, offensive de rupture franco-américaine sur le front de l'Ouest.
--   
Bataille de Montfaucon. La ligne Hindenburg est brisée.
--   
L'as français Fonck abat 6 avions allemands.
27/09
Louise de Bettignies, agent secret français, meurt à Cologne de maladie en prison.
29/09
Réunion à Spa du gouvernement, du haut commandement et de l’empereur allemand : les généraux, face à l’épuisement de l’armée, suggèrent de demander l’armistice sur la base des quatorze points de Wilson.
--   
Lancement de l'offensive Meuse-Argonne, offensive de rupture franco-américaine sur le front de l'Ouest.
--   
Signature, à 23 h 30, de l'armistice de Thessalonique entre les Bulgares épuisés et vaincus et les alliés, représentés par les Français.
--   
Les Gaux Ludendorff et Hindenburg exigent que le Gouvernement entame des démarches de paix incluant une demande d'armistice.
30/09
Les tribus arabes du roi Fayçal, le prince de la Mecque et fils d'Hussein, aidées des Britanniques prennent la ville de Damas à l'Empire ottoman.
--   
Évacuation de Damas par les troupes germano-ottomanes en retraite. Prise de contrôle de la ville par les nationalistes arabes.
Octobre
03/10
Max von Baden forme un nouveau gouvernement en Allemagne. La demande d’armistice est adressée aux États-Unis dans la soirée.
04/10
Le Gouvernement allemand demande l'armistice au Président américain Wilson.
05/10
Mort de l'as français Roland Garros abattu près de Saint-Morel. Touché par les tirs d'un chasseur allemand, son avion explose en vol.
--   
Rupture de la ligne Hindenburg.
07/10
Le cabinet Talât démissionne.
09/10
Les troupes canadiennes s'emparent de Cambrai.
12/10
Lille est libérée.
20/10
Libération de la totalité de la côte belge par les actions conjuguées des armées françaises, belges, britanniques et américaines engagées en Belgique.
21/10
Ordre de retraite générale des troupes austro-allemandes engagées en Serbie.
24/10
Offensive italienne victorieuse à Vittorio Veneto. Les Autrichiens refluent sur tous les fronts.
26/10
La Général Ludendorff démissionne.
27/10
Télégramme d'Arthur Arz von Straußenburg, chef d'état-major austro-hongrois, à Paul von Hindenburg, chef du grand état-major allemand, exposant l'épuisement et la dissolution de l'armée commune, justifiant ainsi l'ouverture de négociations d'armistice.
28/10
La première république tchécoslovaque est proclamée.
--   
Réforme d'octobre, passage officiel à un régime parlementaire.
29/10
Le gouvernement autrichien demande l’armistice à l’Italie.
--   
Des mutineries éclatent à Wilhelmshaven.
--   
Une Conférence interalliées ouvre à Paris.
30/10
Armistice de Moudros entre les Alliés et l'Empire ottoman.
31/10
Occupation des Détroits par la Royal Navy au nom des Alliés.
--   
Ecrasés en Palestine par les troupes du général britannique Edmund Allenby, les Ottomans signent l'armistice.
--   
Mustafa Kemal est promu Commandant du Groupe d'Armées Eclair.
Novembre
01/11
Le nouveaux gouvernement hongrois dénonce les liens qui unissent la Hongrie à l'Autriche.
--   
Libération de Belgrade par les unités franco-serbes .
--   
Au cours d'une action courageuse menée dans les eaux du port austro-hongrois de Pula, deux nageurs de combat de la marine italienne coulent avec une torpille habitée le cuirassé ennemi SMS Viribus Unitis.
02/11
Premières opérations alliées en Hongrie.
03/11
Armistice de Villa Giusti entre le royaume d'Italie et l'Autriche-Hongrie.
--   
Le conseil des commissaires du peuple dénonce de façon unilatérale l'ensemble des traités conclus entre la République socialiste fédérative soviétique de Russie d'une part, et le Reich et ses alliés d'autre part..
--   
Début des mutineries de Kiel : les marins de la Hochseeflotte refusent d'affronter la Royal Navy, supérieure en nombre et en armements.
05/11
Heidegger est promu caporal.
--   
Le Président du Conseil Clemenceau énonce ses "Vues d'ensemble sur la paix".
07/11
Matthias Erzberger homme politique allemand, membre du Zentrum, représentant le gouvernement allemand accompagné d'une délégation, passe la ligne de front et il est dirigé vers la clairière de Rethondes, dans la forêt de Compiègne, pour discuter les conditions du texte de futur Armistice avec Foch. L'Armistice est prévu pour entrer en vigueur à la onzième heure du onzième jour du onzième mois..
--   
Le roi Louis III de Bavière se réfugie en Autriche il est ainsi le premier des souverains allemands à quitter le pouvoir.
08/11
La délégation allemande rencontre une 1ère fois les émissaires alliés conduits par Foch.
09/11
Abdication de l'empereur Allemand Guillaume II, et proclamation de la République, deux jours avant l'Armistice mettant fin à la première guerre mondiale.
--   
Abdication du grand-duc Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach.
10/11
L'ex-empereur allemand Guillaume II quitte le QG de Spa et se réfugie à Doorn aux Pays-Bas.
11/11
Signature de l'armistice.
--   
L'empereur Charles n'abdique pas mais « renonce aux affaires de l'État » en Autriche et déclare « reconnaître toute décision quant à la forme du nouvel État ».
--   
Abdication du grand-duc Frédéric-Auguste II d'Oldenbourg.
--   
Les troupes canadiennes libèrent Mons.
--   
Augustin Trébuchon meurt au combat à Vrigne-Meuse (Ardennes) : dernier soldat français à mourir lors de la guerre.
13/11
Les rois Frédéric-Auguste III de Saxe et Louis III de Bavière renoncent à l'exercice du pouvoir.
--   
Charles Ier abdique.
19/11
Les troupes Françaises entrent dans Metz et en chassent les soviets.
22/11
Le président de la République Française Raymond Poincaré signe le décret élevant Philippe Pétain à la dignité de Maréchal de France.
Décembre
01/12
Évacuation totale de la Roumanie par les troupes allemandes en retraite.
25/12
Parution du dernier numéro du journal de tranchées, Le Bochofage.
Janvier
16/01
Les Alliés prolongent l'armistice avec l'Allemagne jusqu'au 16 février.
18/01
Début de la conférence de paix de Paris.
Mars
23/03
Fuite de l'empereur Charles Ier et de sa famille en Suisse.
Juin
21/06
Sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow.
28/06
Traité de Versailles.
Juillet
14/07
Le défilé de la Victoire a lieu sur les Champs-Elysées à Paris : 1000 mutilés, les Maréchaux, l'état-major interallié, des régiments étrangers et de l'armée française conduite par le Maréchal Pétain ; Kessel y assiste.
Septembre
10/09
Traité de Saint-Germain-en-Laye sur la protection des minorités entre les principales Puissances alliées et associées et le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes. Traité de Saint-Germain-en-Laye entre les Alliés et la Tchécoslovaquie.
Mars
19/03
Le Sénat américain rejette le traité de Versailles.
Juillet
06/07
A la Conférence de Spa sur les réparations de guerre : 52% sont réservés à la France, 22% au Royaume-Uni, 10% pour l'Italie et 8% pour la Belgique.
16/07
Fin de la conférence de Spa, pour discuter des réparations de la Première Guerre mondiale, à la suite du traité de Versailles de juin 1919.
Août
10/08
Traité de Sèvres.
Novembre
11/11
Le soldat inconnu à l’Arc de Triomphe.
Mars
12/03
Mort du dernier poilu français.