Loading...
1 2 3
Chine (2168 événements)
Chine

(2168 événements)

 
Naissance de Fu Xi, roi légendaire de Chine.
 
Travail du bronze en Chine ; couteau de bronze découvert en 1978 sur le site de Linjia, Xian de Dongxiang, Gansu, appartenant à la culture de Majiayao.
 
Début possible de l'utilisation du soc en agriculture (région de Hangzhou).
 
Des objets de jade sont réalisés.
 
Culture du riz et du mil, Domestication du vers à soie.
 
Selon la tradition, Fu Hsi devient auguste de Chine.
 
Début de la période des Trois Augustes et des Cinq Empereurs en Chine.
 
Selon une légende chinoise, Shennong aurait inventé l'utilisation du thé comme boisson.
 
Le début supposé du règne mythique du légendaire Empereur Jaune.
 
Huangdi bat Chi Yu dans une bataille mythique, prenant le contrôle de la vallée du fleuve Jaune.
 
Selon la tradition, le mythique empereur Huang Di bat Chi You dans la bataille pour le contrôle de la vallée de Huang He.
 
Selon la tradition, le 1er empereur de Chine, le légendaire Huang Di, décède.
 
Le légendaire Shaohao, le 2e des 5 empereurs monte sur le trône de Chine.
 
Le légendaire Zhuanxu, le 3ème des 5 empereurs, monte sur le trône de Chine.
 
Les premières cités chinoises de Taosi au Shanxi, de Liangchengzhen et de Yaowangcheng, au Shandong, sites de la culture de Longshan, atteignent 10 000 habitants. Elles se développent pour atteindre 14 000 habitants vers 2250 av. J.-C.. Commerce à longue distance de produits de luxe, témoignage d’une stratification sociale accrue.
 
Règne légendaire de l'empereur Yao, troisième des Cinq empereurs. Il aurait contenu les invasions des « barbares du sud » et inventé un calendrier et le jeu de Go.
 
Premier traité de médecine en Chine.
 
La ville de Erlitou est fondée le long du fleuve jaune : poterie blanche, objets d'ivoire et de turquoise et des outils de bronze.
 
Début de la dynastie Shang (Chang) qui succède à la dynastie Xia en Chine.
 
Début de l'âge du bronze en Chine.
 
Apparition de l'écriture sous les Shang en Chine.
 
Cheng Tang devient roi.
 
Des baguettes sont utilisées pour manger.
 
Début de règne de Wo Jia, quatorzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition.
 
Début de règne de Zu Ding, quinzième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition.
 
Règne de Yang Jia, dix-septième roi de la dynastie Shang en Chine selon la tradition. La capitale est transférée de Zhengzhou à Yin, près d'Anyang.
 
Règne de Pan Geng, dix-neuvième roi de la dynastie Shang de Yin en Chine selon la tradition.
 
Les chinois évaluent l'année solaire à 365,25 jours et la lunaison à 29,5 jours.
Mai
03/05
1er témoignage de l'observation d'une éclipse de soleil. (Les témoignages plus anciens sont trop fragmentaires ou pas assez précis pour être considérés comme fiables).
 
Un système décimal est utilisé par la dynastie Shang.
 
Apparition, en Chine, d'un système de numération décimal.
 
Règne de Wu Ding, vingt-et-unième roi de la dynastie Shang, en Chine, selon la tradition.
 
Les Shang installent leur capitale à Yin.
 
Les Shang transfèrent leur capitale à Yin Xu.
 
Premiers échanges commerciaux entre les mongols du plateau du Gobi et le nord
de la Chine.
 
Règne de Zu Geng, vingt-deuxième roi de la dynastie Shang, en Chine selon la tradition.
 
Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale.
 
Les Zhou mettent en place l'organisation de la société féodale.
 
La coalition de Zhou Wuwang défait les troupes du roi Shang Di Xin à Muye.
 
Construction de l'observatoire de Songshang à Dengfeng.
 
Apparition en Chine (Zhou) de nouvelles formes de bronzes.
 
Des cerf-volants sont utilisés.
 
La ville de Beijing (Pékin) est fondée sous le nom de « Ki ».
 
Règne de Zhou Zhaowang, quatrième roi de la dynastie Zhou, en Chine.
 
Les chinois élaborent une méthode de résolution des triangles et des racines.
 
Règne de Zhou Muwang, cinquième roi de la dynastie chinoise des Zhou ; il entreprend de nombreuses campagnes militaires contre ses voisins. Il promulgue un code pénal qui contient une liste de 3000 crimes ou infractions passibles de peines sévères pouvant être rachetées par des paiements en espèce.
 
Règne de Zhou Gongwang, sixième roi de la dynastie Zhou, en Chine.
 
Règne de Zhou Yiwang, septième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Règne de Zhou Xiaowang, huitième roi de la dynastie Zhou en Chine.
 
Règne de Zhou Liwang, dixième roi de la dynastie Zhou en Chine. Il mène un règne tyrannique.
 
Disparition de l'État de E en Chine au profit de Chu.
 
Face à son impopularité, la population chinoise se soulève contre Zhou Liwang qui doit s'exiler. Régence de Gonghe de 841 à 827 av. J.-C.
 
Xuan devient roi.
 
Règne de Zhou Xuanwang, onzième roi de la dynastie Zhou.
 
Naissance du roi You de Zhou (dynastie Zhou).
 
Le roi Xuan meurt ; You lui succède.
 
Le roi You de Zhou devient roi de la dynastie Zhou.
 
La première éclipse solaire historique est enregistrée en Chine Bien que la Grèce, l’Égypte et d’autres sociétés orientales aient mentionné les éclipses solaires et lunaires et aient compté leurs siècles sur les cycles lunaires et solaires, l’éclipse solaire mentionnée a duré plus longtemps que les enregistrements précédents.).
Septembre
06/09
éclipse solaire observée en Chine.
 
Fin de la dynastie des Zhou occidentaux en Chine avec le pillage de la capitale Hao par les tribus barbares « occidentales ». Le roi You de Zhou est tué. Le prince héritier Ji Yijiu s'échappe et régnera en tant que roi Ping de Zhou.
 
Début de la dynastie des Zhou de l'Est en Chine alors que le roi Ping des Zhou devient le premier roi des Zhou à régner depuis la nouvelle capitale de Chengzhou (aujourd'hui Luoyang ).
 
Période d'expansion culturelle et intellectuelle dite des « Cent Ecoles », en Chine.
 
En Chine, l'usage de la laque est communément répandu.
 
Âge du fer en Chine.
 
Le duc Zhuang de l'État chinois de Zheng accède au pouvoir.
 
Au cours du cinquième mois de l'année, au cours de l'été, le duc Zhuang de Zheng bat son jeune frère Gongshu Duan au nord de l'actuel comté de Yanling.
 
Le duc Yin accède au trône de Lu en Chine, premier événement enregistré dans les Annales du Printemps et de l'Automne.
 
Pingwang, roi des Zhou, meurt ; Zhou Huanwang lui succède.
 
Le duc Zhuang de Zheng bat les armées du roi Huan de Zhou.
 
Les barbares Man, sinisés, fondent le royaume de Chu au Hubei.
 
Le traité "Yi Jing" est rédigé.
 
Mort du roi Huan de Zhou , roi de la dynastie Zhou de Chine.
 
Règne de Zhou Zhuangwang troisième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Le terme "xian" (circonscription) est appliqué à un territoire conquis.
 
Règne du duc Huan de Qi ; après trois ans de luttes, il remporte une victoire décisive sur le duc de Lu Zhuang.
 
Le duc Huan convoque à Zhen réunit les chefs des États de Chen, Song et d'autres pour former une alliance.
 
Règne de Zhou Xiwang quatrième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Règne de Zhou Huiwang cinquième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Hégémonie de Qi en Chine. Le duc Huan de Qi convoque les dirigeants de Lu, Song, Chen et Zheng et se fait confirmer son rôle de chef de la confédération des cités de l’Est et de gardien des traditions par un serment d’alliance, et il parvient à protéger les principautés de la Grande plaine contre les entreprises du royaume de Chu.
 
Qi, royaume du Shandong, s'impose comme chef de la confédération chinoise contre les invasions barbares.
 
Victoire de la coalition menée par Huan Gong sur l'État de Chu au sud au nom du roi Zhou.
 
Règne de Zhou Xiangwang sixième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Fin de l'hégémonie de Qi à la mort de Huan.
 
Le duc Cheng prend le pouvoir dans l'État de Wei.
 
Bataille de Chengpu entre le royaume de Jin et le royaume de Chu en Chine. Le royaume de Jin succède à Qi dans le rôle de protecteur de la vieille Chine à la suite de la défaite qu’il inflige à Chu et le duc Wen Gong s’affirme comme hégémon lors de la conférence des dirigeants de sept États réunis à Jiantu.
 
A la mort de Wen, la noblesse prend le pouvoir dans l'État de Jin, en Chine, désormais gouverné par six familles. Le phénomène touche bientôt les autres États, dont Qi.
 
Règne de Zhou Qingwang, septième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Hégémonie de Chu en Chine pendant le règne du roi Zhuang, qui annexe 26 États. Le royaume de Chu procède plus souvent que ses prédécesseurs à des annexions de cités et de territoires, considérées longtemps comme une impiété majeure, et a moins souvent recours aux serments. Ces annexions sont cependant réalisées par un triomphe solennel et des sacrifices : lorsque Chu détruit, en 531 av. J.-C., la petite cité de Cai, au Henan, il estime nécessaire de sacrifier aux montagnes le prince héritier.
 
Règne de Zhou Kuangwang, huitième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Règne de Zhou Dingwang, neuvième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Naissance de Lao Tseu (ou Laozi), fondateur du taoïsme.
 
Victoire du royaume de Chu qui affirme sa puissance.
 
Réforme fiscale et agraire à Lu, petite cité du Shandong, en Chine. Alors qu'à l'époque archaïque la paysannerie semble avoir été tenue à cultiver gratuitement des terres dont la noblesse se réservait les produits, le système de l'impôt sur le grain se répand à partir du vie siècle av. J.-C. Il est généralement du dixième et parait être calculé soit d'après la moyenne annuelle soit d'après la production réelle de chaque année. La pratique de l'imposition en nature accompagne très probablement un changement sensible de la condition paysanne : les cultivateurs y gagnent sans doute plus de liberté et d'indépendance à l'égard de leurs anciens maîtres. Une certaine autonomie villageoise se développe.
 
Règne de Zhou Jianwang, dixième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Règne de Zhou Lingwang, onzième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Le prince légitime du royaume de Lu garde ses fonctions de chef religieux, mais perd la réalité du pouvoir au profit de la noblesse qui divise le pays en trois districts.
 
Le prince légitime du royaume de Lu garde ses fonctions de chef religieux, mais perd la réalité du pouvoir au profit de la noblesse qui divise le pays en trois districts.
 
Jin assiège la capitale de Qi, qui vient de rejeter sa suzeraineté.
 
Au Jin révolte des Luan conduite par le général Luan Ying. Aidé par le clan Wei, les forces de Luan capturent la capitale Jiang (綘), avant d'être vaincues par l'armée Jin. Luan Ying est tué à Quwo et le clan Luan est exterminé.
Septembre
28/09
Naissance de Confucius, philosophe chinois. Son enseignement a donné naissance au conficianisme.
 
Un accord de paix conclu à l’initiative de l’État de Song sanctionne la suprématie de Chu et Jin. Les États de la Grande plaine, Song, Lu, Zheng, Wei, Cao, Xu, Chen, Cai acceptent de verser un tribut à Chu et à Jin tandis que Qi et Qin leur font allégeance.
 
Règne de Zhou Jingwang, douzième roi des Zhou Orientaux.
 
Premier code de loi écrit en Chine, gravé sur des chaudrons par Zichan, premier ministre de Zheng.
 
Confucius se marie.
 
Règne de Zhou Daowang, treizième roi des Zhou Orientaux en Chine5. Il est assassiné le 12 novembre 520 av. J.-C., par son frère le prince Chao.
Novembre
12/11
Assassinat de l'éphémère roi de Chine Dao, par son demi-frère le prince Chao.
 
Règne de Zhou Jingwang, quatorzième roi des Zhou Orientaux.
 
Le Code impérial de l'État des T'sin est gravé sur une marmite de fer tripode.
 
Parution de L'Art de la guerre de Sun Tzu.
 
Le royaume de Wu, qui occupe le sud de la province actuelle du Jiangsu, parvient à s’emparer de la capitale du pays de Chu.
 
Confucius devient gouverneur de Zongdhu.
 
Le philosophe et ancien ministre de la Justice Confucius devient vice-chancelier de l'État chinois de Lu.
 
La ville chinoise de Taiyuan estfondée sous le nom de Jìnyáng.
 
L'ancien vice-chancelier Confucius quitte l'État de Lu en raison de divergences de contenu avec le duc Ding Gong et se lance dans un voyage de 13 ans à travers les royaumes des Annales du Printemps et de l'Automne.
 
Début du règne en Chine de Goujian de Yue.
 
Le roi Fuchai de Wu monte sur le trône après son père, le roi Helü de Wu, régnant comme dernier roi de Wu jusqu'en 473 avant JC.
 
Ai Gong devient dirigeant de l'État chinois de Lu après la mort de Ding Gong l'année précédente.
 
Le roi Goujian revient dans son royaume de Yue après plusieurs années d'emprisonnement à Wu.
 
L'État de Song bat et annexe l'État de Cao, qui cesse ainsi d'exister.
 
Construction de canaux entre les grands fleuves de Chine. Le prince de Wu ordonne la construction d’un canal de 150 km reliant les fleuves Huai et Yangzi à des fins militaires. Cet ouvrage, prolongé jusqu’aux rivières du sud du Shandong en 482 av. J.-C., est encore en usage.
 
Confucius est rappelé dans son pays natal de Lu après ses 13 années d'errance à travers les États chinois.
 
A 68 ans, Kong Qiu [Confucius] renonce définitivement à la politique pour se consacrer exclusivement à l'enseignement.
 
En Chine, le prince de Wu Fu Chai se rend à Huangchi dans le Henan avec le gros de ses troupes où il participe à une réunion avec les princes des autres états pour obtenir l’hégémonie. Le roi de Yue lance une offensive surprise contre Wu et prend Suzhou, la capitale.
 
En Chine, fin de la période couverte par la Chronique du Pays de Lu, « des Printemps et des Automnes ». Début de la période des « royaumes combattants » de 481 à 221 av. J.-C.. Les guerres, qui conduisent durant cette période à l’élimination de 22 États sont moins nombreuses mais d’une ampleur et d’une durée considérable par rapport à celles de l’époque précédente. L’abandon de la guerre courtoise permet que des roturiers, militaires de carrière, accèdent à des fonctions d’autorité et que certains nobles soient déchus par leur incompétence. La condition paysanne se dégrade du fait de la conscription et des lourds tributs imposés par les États guerriers pour financer guerres et fortifications.
 
L'État chinois de Chu conquiert l'État de Chen à la transition de la période des Annales du Printemps et de l'Automne à la période des Royaumes combattants.
Avril
11/04
Le philosophe Kong Qiu [Confucius] meurt au pays de Lu [Shandong].
 
Chen est annexé par le royaume de Chu.
 
Un temple de Confucius est établi à Qufu.
 
Début du règne de Zhou Yuanwang, seizième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Zhou Yuan Wang devient roi de la dynastie Zhou.
 
Premier traité de pisciculture, en Chine, par Fan li.
 
Le texte géographique du livre "Shu Jing" est rédigé.
 
En Chine le royaume de Wu est détruit par le Yue, qui étend sa domination sur le
Chu.
 
Début du règne de Zhou Zhendingwang, dix-septième roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Zhou Zhen Ding Wang devient le vingt-huitième souverain de la dynastie chinoise des Zhou.
 
Observation avérée de la [comète de Halley] par des astronomes chinois.
 
Apparition de la comète de Halley mentionnée en Chine pour la première fois.
 
Le royaume de Qin fortifie les digues du fleuve Jaune en face des limites du royaume de Wei.
 
La bataille de Jinyang commence avec les armées de Zhi, Wei et Han assiégeant Jinyang.
 
Eclatement du royaume de Jin en trois, le Han, le Wei et le Zhao.
Mai
08/05
La maison de Zhao bat la maison de Zhi, mettant fin à la bataille de Jinyang, un conflit militaire entre les familles d'élite de l'État de Jin.
--   
La ville chinoise de Jinyang est gravement inondée lors de la bataille de Jinyang, où combattent les familles d'élite de Jin, Zhao, Zhi, Wei et Han. Les Wei et les Han échangent leur allégeance pour se ranger du côté de Zhao et éliminer la maison Zhi, mettant ainsi fin à la période des printemps et des automnes de l'histoire chinoise.
 
L'État chinois de Chu conquiert l'État de Cai pendant la période des Royaumes combattants.
 
Fondation du royaume de Wei à l'issue de la guerre civile qui a entrainé la partition de Jin en 453 av. J.-C.
 
Les chinois calculent avec précision la durée du calendrier solaire.
 
Règne de Zhou Aiwang, roi des Zhou Orientaux en Chine ; il est assassiné après deux mois et remplacé par son régicide, Zhou Siwang, lui même assassiné après cinq mois.
 
Le roi Kao de la dynastie Zhou 周考王 monte sur le trône.
 
Le Marquis Yi de Zeng est inhumé à Leigudun (près de Suixian [Suizhou]) ; le cercueil de la tombe 1 est peint (il figure des créatures hybrides autour des portes et fenêtres pour protéger son âme) ; un "jian" de bronze (ustensile contenant de la glace) est posé là.
 
Le tombeau du margrave Yi de Zeng est construit en Chine.
 
Le marquis chinois Yi de Zeng est enterré (date approximative) avec de somptueux objets funéraires, dont un ensemble de 65 cloches en bronze ( bianzhong ) avec une gamme musicale de cinq octaves et deux tonalités musicales pouvant être produites par chaque cloche. Le marquis Yi était originaire de l'État de Chu pendant la phase des Royaumes combattants de la dynastie Zhou.
 
Le règne du roi Jian commence à Chu. L'état de Ju est annexé par Chu.
 
Le duc Zhao prend le pouvoir dans l'État de Wey.
 
Début du règne de Zhou Weiliewang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Le royaume de Qin est repoussé vers l'est par Wei du fleuve Jaune à la vallée de la Luo.
 
En Chine, rédaction du « Livre de la Loi » par le ministre Li Kui.
 
Le roi Zhou reconnait la partition de Jin. Outre quelques principautés sans importance, les puissances en lice sont : Han, Wei et Zhao, récemment constituées au centre par l’éclatement de Jin (Shanxi), Qi (Shandong) et Yan (Hebei) au nord-est, Chu au sud (Hubei) et Qin à l’ouest (Shaanxi).
 
Les États de Han, Zhao et Wei reçoivent une reconnaissance officielle en tant que marquis de la dynastie des Zhou de l'Est, confirmant ainsi la partition de Jin. C'est l'un des points de départ traditionnels de la période des Royaumes combattants.
 
Le marquis Wen de Wei accède au pouvoir à Wei. Il soutient le confucianisme et emploie des conseillers politiques compétents tels que Li Kui, Wu Qi et Ximen Bao.
 
Le marquis Lie de Zhao devient le dirigeant de l'État de Zhao.
 
Le marquis Jing de Han accède au pouvoir à Han.
 
Début du règne de Zhou Anwang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Les Chinois utilisent le système astronomique équatorial basé sur l'étoile "la Grande Première du Compagniel" (polaire).
 
La magnétite est utilisée pour repérer le Sud.
 
Les Chinois utilisent le système astronomique équatorial basé sur l'étoile "la Grande Première du Compagniel" (polaire).
 
Les Chinois commencent l'observation des taches solaires.
 
Début de l'apparition des premières peintures sur soie en Chine.
 
Le « Zuozhuan » de Zuo Qiuming, premier texte chinois commentant Confucius.
 
En Chine, diffusion de la charrue, des houx et des sarcloirs en fer.
 
La bride de poitrail et le harnais s'imposent en Chine.
 
Lie de Han succède à Jing de Han sur le trône de la Chine Han.
 
Wu Qi, premier ministre de l'État de Chu, met en œuvre sa première série de réformes politiques, municipales et martiales. Wu Qi suscite la colère et la méfiance des responsables du Chu et de l'élite aristocratique qui s'opposent à ses croisades visant à balayer la corruption dans l'État et à limiter leur pouvoir. Il est finalement assassiné en 381 avant JC lors des funérailles du roi Diao de Chu, bien que ses assassins soient exécutés peu de temps après par le nouveau roi Su de Chu.
 
La ville chinoise de Handan est fondée par l'État de Zhao.
 
Lu Gong Gong succède à Lu Mu Gong sur le trône de l'État de Lu.
 
Le Premier ministre Wu Qi est assassiné lors des funérailles du roi Diao du royaume de Chu. Les auteurs sont arrêtés et exécutés sur ordre du nouvel héritier du trône, le roi Su.
 
Début du règne de Zhou Liewang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Zheng (Henan) est annexé par l’État de Han.
 
Han Wen devient le nouveau margrave de l'empire chinois Han.
 
Dans la principauté de Wei 魏, en Chine, le roi Hui 惠王 monte sur le trône.
 
La principauté barbare de Zhongshan, dans le nord-est du Shanxi, construit une muraille pour se protéger vers le sud.
 
Début du règne du roi Xuan (楚宣王) de Chu.
 
Le royaume de Qin s'empare du nord de la province de Shaanxi.
 
Début du règne de Zhou Xianwang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Han Ai devient le nouveau margrave de l'empire Han.
 
L'astronome chinois Gan De de l'État de Qi aurait découvert la lune Ganymède, appartenant à Jupiter, et aurait effectué les premières observations connues de taches solaires.
 
Les États de Qin, Han et Zhao battent l'État de Wei et Qin capture le prince de Wei. La bataille de Shaoliang se déroule ensuite entre Qin et Wei, que Wei perd, après quoi Qin capture le premier ministre de Wei.
 
Qin Xiao devient le nouveau duc de l'empire Qin, qui s'étend systématiquement sous son règne grâce à son gouvernement à orientation légaliste. Il conquiert plusieurs pays voisins et transforme son empire en un État modèle de légalisme, qui recommande le droit pénal comme instrument de gouvernement. Qin est divisé en 31 comtés administrés par des fonctionnaires.
 
Le légiste Gongsun Yang, seigneur de Shang, ancien fonctionnaire de Wei devient chancelier de Xiao, duc de Qin. De 356 à 348 av. J.-C., il fait adopter des réformes radicales (dont la possibilité d’acheter et de vendre des terres agricoles, éliminant la vieille aristocratie) et réunit toutes les forces du pays pour lutter contre les Wei. Il sera accusé de trahison en 338 av. J.-C. à la mort de Xiao.
 
Le royaume de Wei fortifie la vallée de la Luo du nord au Shanxi et prolonge cette muraille jusqu’à la boucle des Ordos sur plus de 800 km.
 
En Chine, début du règne de Wei, roi de Qi. Plusieurs mesures sont adoptées pendant son règne pour encourager l’agriculture et le défrichement de nouvelles terres. Des récompenses sont prévues, d’autre part, pour quiconque est capable d’adresser au prince des remontrances. L’antique coutume de la remontrance, jusqu’alors un devoir des conseillers nobles, est ainsi étendue à l’ensemble de la population.
 
L'État de Qi remporte la victoire sur l'État de Wei lors de la bataille de Guiling, un conflit qui implique la stratégie militaire de Sun Bin.
 
Lu Kang Gong devient le nouveau dirigeant de l'Empire Lu.
 
Du gaz naturel commence à être utilisé comme combustible et source d'éclairage.
 
Gan De, Shi Sen et Wu Xian dressent un catalogue des étoiles.
 
Le "Tao Tö King" (Livre de la voie et de la vertu) est rédigé.
 
Le légiste Shang Yang met en place son second ensemble de réformes de l'État de Qin : réformes politiques (institution d'un État centralisé avec quarante et une préfectures) et réformes agraires.
 
En Chine, le roi de Qin installe sa capitale à Xianyang.
 
En Chine, Kaifeng (Daliang) est à cette époque la capitale intellectuelle du
royaume de Wei.
 
Le royaume de Zhao au Hebei construit une muraille pour se protéger de Wei vers le sud.
 
Au cours de la période des Royaumes combattants, l'armée de l'État de Qi bat l'armée de l'État de Wei lors de la bataille de Maling. Cette bataille implique la stratégie militaire du général Sun Bin (descendant de Sun Tzu ) et est la première bataille de l'histoire enregistrée à donner un récit fiable de l'arbalète à main avec mécanisme de déclenchement.
 
Durant la période des Royaumes combattants, l'État de Qin triomphe de Wei, affaibli par les guerres précédentes, qui doit céder de larges pans de son territoire.
 
Le royaume de Wei creuse un canal dans la région de l’actuelle Kaifeng.
 
Le réformateur de Qin, Shang Yang, est condamné à être écartelé à la mort de Xiao.
 
Début du règne en Chine du roi Huiwen, duc puis roi de Qin ; il élimine le réformateur Shang Yang mais conserve ses réformes.
 
Yue est rattachée au Chu.
 
Le royaume Zhao construit une muraille pour se protéger de ses voisins.
 
Les forces de Qin font prisonnière l’armée de Wei. 80 000 hommes sont décapités.
 
L'État Qin conquiert la rive ouest du fleuve Jaune.
 
L'État de Zhao soumet les barbares du nord-ouest.
 
Qin conquiert le Nord-Ouest et l’Ouest de la Chine. Il repousse les nomades de la steppe du nord de la province actuelle du Shaanxi.
 
Allant à l'encontre de sa loyauté envers le monarque figure de proue de la dynastie Zhou, le dirigeant Qin, le duc Huiwen, prend le titre de roi Huiwen, revendiquant le titre royal et déclenchant une tendance parmi les autres dirigeants des États en guerre à faire de même.
 
Le roi Wuling monte sur le trône de Zhao.
 
Début du règne de Zhou Shenjingwang, roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Le confucianiste Mengzi commence son travail en tant que fonctionnaire dans l'État de Qi.
 
Qin disperse la coalition de Wei, Han et Zhao, aidé par les Xiongnu (82 000 hommes décapités).
 
Conquête de Chu et de Ba par Qin. Les armées de Qin entrent dans la plaine de Chengdu.
 
Le royaume de Qin pénètre dans le Chendu.
 
Début du règne de Zhou Nanwang, dernier roi des Zhou Orientaux en Chine.
 
Victoire de Qin sur Zhou (80 000 hommes sont décapités). Les armées de Qin occupent tout le sud du Shaanxi jusqu’au cours supérieur de la Han et menacent le vieux royaume de Chu.
 
Fortification de Chengdu par le roi de Qin.
 
Peu de temps après que l'État de Qin ait conquis l'État de Shu (dans l'actuelle province du Sichuan ), ils emploient l'ingénieur Shu Bi Ling pour créer le système d'irrigation de Guanxian, qui permettra à terme de subvenir aux besoins de plus de cinq millions de personnes sur une superficie de 40 à 100 hectares.
Décembre
 
Les armées de Qin occupent la partie occidentale du Henan.
 
Mort du roi Wu de Qin, en essayant de soulever un tripode en bronze à la suite d’un pari.
 
Début du long règne en Chine de Zhaoxiang, roi de Qin.
 
Le royaume de Yue est anéanti par le royaume de Chu.
 
Les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotent de murs défensifs, le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades.
 
Le thé est mentionné, pour la 1ère fois, comme substitut au vin, dans le dictionnaire "Erh Ya".
 
Le roi de Qin Zhaoxiang invite le roi Huai de Chu pour conclure un accord de paix ; il prend Huai en otage pour lui extorquer des concessions territoriales. Devant le refus du roi, Qin déclare la guerre à Chu.
 
Fin de la période décrite par les Annales de Bambou.
 
L'État de Qin annexe huit villes de l'état de Chu. Chu envoie alors un envoyé demander au roi de Huai de se rendre à Qin pour négocier la paix. Qu Yuan risque sa vie pour monter au tribunal afin de persuader le roi de Huai de ne pas se lancer dans les négociation.
 
L'État de Zhao annexe l'État de Zhongshan.
 
Le roi Wuling de Zhao abdique le trône de Zhao au profit de son fils.
 
Le roi Huai de Chu visite l'État de Qin pour négocier la paix mais est arrêté.
 
L'État de Zhao (dans les actuels Shanxi et Hebei) annexe le territoire de Zhongshan (autour de l'actuel Baoding ).
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin lance une attaque surprise sur l'État de Han et s'empare de la ville de Xincheng.
 
Victoire de Bai Qi, général de Zhaoxiang, roi de Qin, sur les États de Han et Wei à la bataille de Yique (240 000 soldats sont décapités).
 
L'État de Qin, dirigé par le commandant Bai Qi, remporte une victoire décisive sur les États de Wei et Han lors de la bataille de Yique. Il capture ensuite des territoires en Han avant d'envahir et de capturer d'autres territoires en Wei.
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin bat l'État de Wei dans une bataille majeure et capture les villes de Wei. Wei cède le contrôle de 61 villes.
 
Les généraux Sima Cuo et Bai Qi de l'État de Qin attaquent l'État de Wei et s'emparent de la ville de Yuan. Ensuite, Sima Cuo capture les villes de Zhi et Deng.
 
Bai Qi s'empare alors de la ville de Wan dans l'état de Chu.
 
La ville de Yuan est restituée par l'État de Qin à l'État de Wei en échange des villes de Puban et Pishi.
 
Le général Sima Cuo de l'État de Qin attaque l'État de Wei, reprend la ville de Yuan et s'empare des villes de Heyong et Jueqiao.
 
Le roi Zhao de Qin et le roi Min de Qi prennent respectivement le titre de « Di », (帝 littéralement empereur), de l'ouest et de l'est. Ils jurent un pacte et commencent à planifier une attaque contre l'État de Zhao.
 
Qi conquiert l'État de Song.
 
Les États de Zhao et Wei se sont alliés contre Qin pendant la période des Royaumes combattants.
 
Le général Sima Cuo de l'État de Qin attaque la région de Henei de l'État de Wei. Wei répond en cédant la grande ville d'Anyi.
 
Le succès de Qi a effrayé les autres Etats. Sous la direction du Seigneur Mengchang, exilé à Wei, Qin, Zhao, Han et Yan forment une alliance. Yan avait normalement été un allié relativement faible de Qi et Qi avait peu peur de ce trimestre. L'assaut de Yan sous les ordres du général Yue Yi est une surprise dévastatrice. Simultanément, les autres alliés attaquent depuis l’ouest. Chu se déclare allié de Qi mais se contente d'annexer certains territoires au nord. Les armées de Qi sont détruites tandis que le territoire de Qi est réduit aux deux villes de Ju et Jimo. Le roi Min lui-même est ensuite capturé et exécuté par ses propres partisans.
 
Le général Lian Po de l'État de Zhou bat une armée de l'État de Qi et s'empare de la ville de Yangqin.
 
Fondation de la ville de Huainan.
 
Le général Sima Cuo de l'État de Qin attaque l'État de Chu, conquérant la région occidentale de Qianzhong en traversant la région de Bashu. Cette conquête permet aux futures armées Qin d'envahir Chu plus facilement.
 
Le général Bai Qi de Qin attaque l'État de Zhou et s'empare de la ville de Guanglang.
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin attaque l'État de Chu et s'empare des villes de Yan et Deng.
 
Le général Lian Po de l'État de Zhou bat une armée de l'État de Qi.
 
Le cœur de l'État de Chu, dans la province moderne du Hubei, est envahi par le puissant État de Qin venu de l'ouest sous la direction de Bai Qi. En descendant la rivière Han depuis Bashu, Bai Qi capture Ying - la capitale de Chu - ainsi que Yiling, et son armée atteint Jingling. Bai Qi est honoré en tant que Seigneur Wu'an (武安君 ; littéralement : Seigneur de la paix martiale). Le gouvernement Chu se déplace vers l'est, occupant diverses capitales temporaires.
 
Li Bing est nommé gouverneur Qin dans l’État de Shu, conquis en 316 av. J.-C.. Il entreprend la construction du système d'irrigation de Dujiangyan, qui protège la plaine de Chengdu (Sichuan) des inondations par un grand barrage qui détourne le cours du Minjiang dans une gorge creusée au travers d’une montagne, et fonctionne encore de nos jours.
 
Début du règne d'Anxi ou Anli, roi de Wei. Long Yang Jun devient son favori.
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin attaque l'État de Wei et s'empare de deux villes.
 
Le général Lian Po de l'État de Zhou s'empare de la ville Wei de Qi.
 
Victoire de Zhaoxiang, roi de Qin, sur Wei (40 000 soldats décapités).
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin remet de l'ordre dans les provinces rebelles de Wu et de Qianzhong, formées à partir des territoires conquis à l'État de Chu entre 280 et 278.
 
Victoire de Zhaoxiang, roi de Qin, sur Wei (150 000 soldats décapités).
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin attaque l'État de Wei et l'État de Zhou. Il s'empare de la ville de Huyang et remporte trois batailles, battant l'armée du général Zhao Jia Yan.
 
Le roi Zhaoxiang du royaume de Qin fortifie ses frontières septentrionales après la destruction d’un groupe de guerriers nomades Yiju.
 
Fan Sui devient premier ministre de l'État de Qin en prônant une politique d'expansion territoriale jusqu'en 255 av. J.-C., contribuant à la victoire finale de Qin à la fin de la période des Royaumes combattants.
 
L'État de Zhao stationne le général Li Mu dans la commanderie de Yanmen, où il remporte de multiples victoires sur les Xiongnu.
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin attaque l'État de Han et s'empare de la ville de Jing, battant sa grande garnison. Il capture ensuite diverses autres villes.
 
Le philosophe confucianiste Xunzi visite l'État de Qin. Il écrit sur son admiration et celle des autres pour les représentants du gouvernement de Qin, qu'il considère comme sérieux et sincères, sans tendance à former des cliques. Les fonctionnaires Qin sont disciplinés par une méritocratie de méthodes plutôt dures imposées par la philosophie légaliste.
 
Le général Bai Qi de l'État de Qin s'empare de la province Han de Nan, coupant ainsi la commanderie Shangdang du reste de l'État Han. Cette commanderie se rend ensuite à l'État de Zhao plutôt que de passer sous le contrôle de Qin, ce qui déclenchera la bataille décisive de Changping en 260 avant JC.
 
Suite à la reddition de la commanderie Shangdang, anciennement Han, à l'État de Zhao, des combats entre Zhao et l'État de Qin commencent dans la région de Changping.
 
Les armées de l'État de Qin et de l'État de Zhao contestent le contrôle de la zone autour de Changping. Après avoir subi des défaites face au général Wang He de Qin et à l'armée supérieure de Qin, le général Lian Po de Zhao refuse de livrer bataille, ce qui entraîne une impasse.
Septembre
 
Bataille de Changping, en Chine. Les armées de Qin, après avoir écrasé celles de l’État de Zhao, exécutent 450 000 prisonniers. L’ampleur croissante des affrontements conduit à de nombreux massacres de cet ordre, les belligérants ne faisant pas de prisonniers, brisant ainsi toute résistance future de l’ennemi.
 
L'État de Zhou cède à l'État de Qin la région Han de Yuanyong et six villes de Zhao en échange de la paix.
 
L'État de Qin assiège Handan, la capitale de l'État de Zhou, mais l'armée Qin dirigée par Wang Ling subit de lourdes pertes. Wang Ling est alors remplacé par Wang He.
 
Le marchand Lu Buwei sauve de Handan le prince Qin Ying Yiren, otage à la cour de Zhao. Ying Yiren deviendra finalement le roi Zhuangxiang de Qin.
 
L'État de Chu et l'État de Wei envoient des armées pour aider Zhao contre les Qin, et ils battent l'armée Qin de Wang He à l'extérieur de Handan. Cela oblige Wang He à lever le siège.
 
Luoyang est prise par le roi de Qin. Nanwang, le dernier empereur de la dynastie des Zhou orientaux est déposé.
 
Lu est annexé par Chu.
 
La langue chinoise ancienne se transforme progressivement en langue morte lors de la transition de la dynastie Zhou à la dynastie Qin. Le chinois parlé s'éloigne du chinois classique, qui ne conserve de sens qu'en tant que langue écrite.
 
Construction du système d'irrigation de Dujiangtan en Chine.
 
Le roi Hui de Zhou devient le dernier roi prétendant de la dynastie Zhou de Chine.
 
L'État chinois de Wei conquiert et détruit l'État de Wey.
 
Le général Zhao Lian Po remporte une victoire décisive dans la bataille contre l'État de Yan à Hao. Il est promu Premier ministre suite au décès de Lord Pingyuan.
 
Achèvement du système d'irrigation de Dujiangyan près de Chengdu, permettant à l'État de Qin d'augmenter ses rendements.
Octobre
 
Début du règne de Xiaowen, roi de Qin.
 
Le général Qin Meng Ao s'empare des villes Han de Chenggao et Xingyang, établissant ainsi la commanderie de Sanchuan.
Septembre
15/09
Mort de Xiaowen, roi de Qin, trois jours après son couronnement. Son fils Zichu lui succède sous le nom de règne de Zhuangxiang.
 
Les derniers vestiges de la dynastie Zhou, rebelles contre l'État de Qin, sont vaincus par le Premier ministre Lü Buwei.
 
Le général Qin Meng Ao s'empare de la région de Taiyuan à l'État de Zhao.
 
Le roi Kaolie de Chu annexe l'État de Lu.
 
Le général Qin Meng Ao s'empare des villes Wei de Gaodu et Ji.
 
Meng Ao annexe ensuite 37 villes de l'État de Zhao, conquérant les villes de Yuci, Xincheng et Langmeng.
 
Le général Wang He de l'État de Qin prend la ville de Shangdang à l'État de Zhao et établit la commanderie de Taiyuan.
Mai
 
Avènement de Zheng, futur Qin Shi Huangdi, roi de Qin en Chine. Il monte sur le trône à 13 ans à la mort de son père Zhuangxiang. Le légiste Lü Buwei, marchand, fils de marchand, devient son conseiller.
 
Ying Zheng [Qin Shi Huang] devient roi de Qin mais sa mère et Lü Buwei assurent la régence.
 
Mise en service du canal Zhengguo, qui irrigue la région du Shaanxi, en Chine. Un canal d’irrigation est creusé sous la direction de l’ingénieur Zheng Guo entre les cours de la Jing et de la Luo, parallèlement à la rivière Wei (Shaanxi). À l’origine fruit d’une machination du prince de Han afin d’affaiblir les Qin par de grands travaux, cet ouvrage contribuera à l’essor de l’État de Qin. Ces grandes réalisations, créées au départ pour approvisionner les armées, provoquent l’accroissement des productions agricoles et de la démographie.
 
Le général Qin Meng Ao écrase une révolte à Jinyang.
 
Le général Qin Pao Gong s'empare de la ville Wei de Juan.
 
Le général Zhao Lian Po s'empare de la ville Wei de Fanyang.
 
La construction du mausolée du roi de Qin commence.
 
Le général Qin Meng Ao annexe 13 villes de l'État de Han.
 
L'envoyé Qin Gan Luo persuade le roi Daoxiang de Zhao de céder cinq villes.
 
L'État de Zhao annexe des dizaines de villes de l'État de Yan.
 
Le général Qin Meng Ao saccage les villes Wei de Shizhang et Yougui.
 
Le général Zhao Li Mu prend les villes de Wusui et Fancheng à l'État de Yan.
 
Le général Qin Meng Ao annexe 20 villes de l'État de Wei, conquérant les villes de Suanzao, Yan, Xu, Changping, Yongqiu et Shanyang. Il fonde alors la commanderie Dongjun.
 
Le général Zhao Pang Nuan bat l'armée de l'État de Yan et tue son général Chu Xin.
 
Cinq des sept principaux États en guerre : Chu, Zhao, Wei, Yan et Han, forment une alliance pour combattre la puissance montante de Qin. Le roi Kaolie de Chu est nommé chef de l'alliance et Lord Chunshen le commandant militaire, Pang Nuan de Zhao étant également général. La coalition pénètre jusqu'à la ville Qin de Zui, à l'ouest du col stratégique de Hangu et au cœur du pays Qin de Guanzhong, mais elle est vaincue. Ensuite, Chu déplace sa capitale vers l'est, vers Shouchun, plus loin de la menace de Qin. Qin contre-attaque, saccageant la ville Wei de Chaoge.
 
Première observation avérée de la comète de Halley par des astronomes chinois.
 
Cheng Jiao, le demi-frère de Ying Zheng, le roi de Qin, est envoyé pour attaquer l'État de Zhao, mais il tente d'usurper le pouvoir et est vaincu et exécuté.
 
Le général Zhao Pang Nuan s'empare de la ville Qi de Rao'an et des villes Yan de Li et Yangcheng.
 
Haemosu, qui est un descendant du peuple de l'empire de Gojoseon, établit l'ancien royaume de Bukbuyeo dans l'actuel Jilin, au nord-est de la Chine.
 
La comète de Halley est signalée pour la première fois (Chine).
Août
11/08
Selon la postface, les enregistrements de l'œuvre philosophique Lüshi chunqiu ( Printemps et automne de Lü Buwei ) de l'homme politique et poète chinois Lü Buwei sont terminés.
 
Ying Zheng, ayant atteint l'âge adulte, célèbre sa cérémonie de couronnement en tant que roi de Qin.
 
Ying Zheng et le Premier ministre Lü Buwei écrasent la rébellion de Lao Ai. Lao Ai est exécuté.
 
Lü Buwei est démis de ses fonctions de Premier ministre de Qin.
 
Le fonctionnaire Qin et philosophe Li Si persuade le roi Ying Zheng de ne pas expulser les officiers étrangers avec sa « Pétition contre l'expulsion des officiers invités ».
 
Le roi Ying Zheng lance de vastes projets militaires et unifie une partie du bassin du fleuve jaune.
 
L'exilé Lü Buwei, confronté aux soupçons de Ying Zheng, se suicide.
 
Victoire de Qin sur Zhao à la bataille de Pingyang (100 000 têtes coupées).
 
Le général Zhao Li Mu bat l'armée Qin, dirigée par Huan Yi, lors de la bataille de Fei.
 
Le roi de Qin, Ying Zheng, invite le prince Han Fei, philosophe légaliste et membre de la famille royale Han, à la cour de Qin. Cependant, à l'instigation de Li Si, il le fait ensuite emprisonner et exécuter comme menace pour l'État.
 
Le général Zhao Li Mu bat l'armée Qin lors de la bataille de Fanwu.
 
La culture du thé au Zhejiang, utilisé comme médicament, débute.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Han.
 
L’empereur de Chine Shih Huang-ti envoie le moine taoïste Xu Fu vers des îles
mystérieuses afin d'en rapporter des plantes magiques.
 
Le général Qin Wang Jian lance une triple invasion de l'État de Zhao mais est gêné par le général Zhao Li Mu.
 
Le Premier ministre Zhao Guo Kai, influencé par les machinations de Qin, exécute Li Mu.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Zhao.
 
Les restes de la monarchie Zhao forment un État résiduel à Dai.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Yan.
 
Jing Ke tente d'assassiner Qin Shi Huang.
 
Les généraux Qin Wang Jian, Li Xin et Wang Ben conquièrent l'ouest de Yan et sa capitale Ji. Pour assurer la paix, le roi Xi de Yan exécute son fils le prince héritier Dan, recherché pour la tentative d'assassinat du roi de Qin, Ying Zheng.
 
Changping quitte l'État de Qin et retourne dans sa patrie à Chu.
 
L'ancienne noblesse Han a lancé une rébellion ratée contre les forces Qin. Mais ils ont fini par être écrasés.
 
Le roi Ying Zheng vainc le royaume de Wei.
 
Le Qin conquiert le Wei.
 
Destruction de Kaifeng (Daliang) en Chine par Qin Huang-ti.
 
Le Premier ministre Qin, Lord Changping, né à Chu, incite à une rébellion Chu contre les envahisseurs Qin. Lui et le général Chu Xiang Yan surprennent et battent ensuite l'armée Qin dirigée par Li Xin et Meng Tian lors de la bataille de Chengfu. Prenant le commandement de l'effort de guerre Qin, Wang Jian bat à deux reprises Xiang Yan et capture Fuchu, le roi de Chu, ainsi que Chen, la capitale de Chu, et la ville de Pingyu.
 
Le Qin conquiert le Yan et capture le roi Jia du Dai (demi-frère du roi Qian du Zhao) qui avait dirigé les dernières forces du Zhao.
 
Le général Qin Wang Jian conquiert Wuyue, forçant la capitulation de son dirigeant. La région conquise devient la province de Kuaiji. Cette campagne achève l'asservissement des terres autrefois détenues par l'État de Chu et sert également de précurseur à la campagne Qin contre les tribus Yue.
 
Les généraux Qin Wang Ben et Li Xin conquièrent le Liaodong, achevant ainsi l'assujettissement de Yan.
 
Wang Ben conquiert Dai, achevant ainsi l'assujettissement de Zhao.
 
Le roi Zheng de Qin devient l'empereur Qin Shi Huangdi.
 
Conquête de Qi par Qin. L'unification de la Chine sous son premier empereur Qin Shi Huang (Che Houang-Ti) met fin à 180 années de guerre.
 
Le général chinois Zhao Tuo (Trieu Da) conquiert partiellement le royaume d'Au
Lac au Vietnam.
 
L'empereur de Chine Shih Huang-ti fait établir le premier catalogue des caractères de l'écriture chinoise.
 
Institution d'un « Bureau de la Musique impériale », en Chine.
 
La Chine est divisée en 36 commanderies par l'empereur Shih Huang-ti.
 
Unification de instruments de mesure en Chine.
 
La sapèque devient la seule monnaie autorisée en Chine.
 
Qin Shi Huang commence un système de routes bordées d'arbres pour relier toutes les régions de la Chine et commence à rejoindre les murs régionaux pour former les débuts de la Grande Muraille (Wan li chang cheng).
 
Qin Shi Huang ordonne à ses généraux de capturer les actuels Guangdong et Guangxi.
 
L'empereur de Chine Qing préside solennellement une cérémonie au sommet du Taishan proclamant l'unité de l'Empire.
 
Date traditionnelle de l'arrivée de religieux bouddhistes indiens en Chine.
 
Achèvement de la Grande Muraille de Chine.
 
Qin Shi Huangdi, l'architecte de l'unité politique et administrative de la Chine, réunit les différentes parties de remparts pour former la Grande Muraille.
 
L'empereur Qin Shi Huang et le Premier ministre Li Si ordonnent la destruction de tous les écrits confucéens en brûlant des livres et en enterrant des érudits.
 
La construction du palais d'Epang commence sous l'empereur chinois Qin Shihuangdi.
 
La Muraille est consolidée : elle part de la région de Lanzhou dans le Gansu pour aboutir dans la presqu'île du Liaodong, près de la Corée, en contournant la boucle du fleuve Jaune.
Septembre
 
L'empereur Qin Shi Huang meurt au palais de la préfecture de Shaqiu.
 
Qin Ershi devient empereur.
Octobre
15/10
Le roi de Qin, Ershi, meurt ; Ziying lui succède.
Décembre
 
Les forces insurgées de Liu Bang [Han Gaozu] défont le roi de Qin, Ziying.
Février
22/02
La dynastie Han commence en Chine avec le règne de Liu Bang (Gaozu) ; elle met fin à la dynastie Qin.
 
Liu Bang se proclame empereur sous le nom de Han Gaozu, à Luoyang.
Février
--   
La dynastie Han commence en Chine avec le règne de Liu Bang (Gaozu) ; elle met fin à la dynastie Qin.
28/02
Han Gaozu devient empereur de Chine, marquant simultanément l'avènement de la dynastie Han.
 
Les Chinois utilisent l'arbalète.
 
Les Chinois conaissent l'usage du chromage puisque des objets chromés ont été mis au jour dans le mausolée de l'empereur Qin.
 
Traité de paix entre la dynastie Han et le chan-yu des Xiongnu, Modu, qui épouse une princesse impériale. L’empereur de Chine Liu Bang lui paie un tribut annuel en soie, grains et autres denrées.
 
La doctrine de Confucius conquiert la Chine après une longue répression.
Juin
01/06
Mort de l'empereur de Chine Liu Bang des suites d’une blessure infectée à Chang'an à l’âge de 52 ans.
23/06
Hui, fils de Liu Bang, trop jeune, gouverne sous la régence sanglante de sa mère Lu Zhi.
Juin
01/06
L'empereur Han Gaozu meurt ; son fils Liu Ying lui succède sous le nom de Huidi.
Septembre
26/09
Mort en Chine de Han Huidi, deuxième empereur de la dynastie Han6 ; son successeur Liu Gong, un enfant en bas âge, règne jusqu'en 184 av. J.-C. sous la tutelle de l'impératrice douairière Lü Zhi.
 
Lü Zhi devient impératrice.
Février
02/02
A Gansu se produit un séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle sismologique de Richter, qui laisse un bilan de 760 morts.
22/02
Dans la province du Gansu (centre-nord-ouest de la Chine ) est enregistré un tremblement de terre de magnitude 7,0 sur l'échelle sismologique de Richter, qui laisse un bilan de 760 morts.
Février
 
Le jeune empereur Liu Gong est tué par l'impératrice douairière Lü Zhi, qui place Liu Hong sur le trône.
Novembre
14/11
Après le décès de l'impératrice douairière Lü Zhi, qui dirige la Chine depuis la mort de Liu Bang, l'empereur Wendi, de son nom personnel Liu Heng, monte sur le trône. Les partisans de Lu Zhi sont égorgés par les princes impériaux.
 
Agitation des grands féodaux en Chine contre l’empereur Wendi.
 
Victoire des Xiongnu sur les Yuezhi dans la région de Dunhuang. Les Yuezhi sont repoussés à l’ouest.
 
Début du règne de Laoshang (en), empereur (chan-yu) des Xiongnu. Il vainc définitivement les Yuezhi du Gansu (174/165 av. J.-C.). Les Yuezhi, chassés vers l’ouest, s’établissent dans la région de l’Oxus.
 
Laoshang fait une coupe à boire avec le crâne du roi Yuezhi vaincu, pratique qu’Hérodote note chez les Scythes.
 
Incursion des Xiongnu en Chine. Une armée de 140 000 cavaliers s'approche à 300 li de la capitale.
 
Raid de 60 000 Xiongnu contre les commanderies chinoises de Shang (est du Gansu, nord du Shaanxi) et de Yunzhong (près de Hohhot, Mongolie-Intérieure).
Juillet
14/07
Début du règne de Jingdi, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
Révolte des sept princes contre l'empereur Han de Chine Jingdi (Wu, Chu, Zhao, et quatre principautés du Shandong) dont l’instigateur était Liu Pi, prince de Wu. Elle est réduite au bout de trois mois. Les principautés revinrent ainsi progressivement sous contrôle impérial.
 
Le semoir à rangs multiples et la manivelle est mentionné.
 
En Chine l'usage de la brique supplante celui de la terre damée et du bois.
 
Chengdu Shishi Zhongxue, la première école secondaire au monde, a été fondée en Chine.
 
Début du règne de Wu Di (Wou Ti), empereur Han de Chine.
Mars
09/03
L'empereur Han Jing Di meurt ; Han Wu di lui succède.
 
Le voyageur chinois Zhang Qian est envoyé par l'empereur Wudi en ambassade chez les Yuezhi en Asie centrale. Il est capturé par les Xiongnu avec son escorte d'une centaine d'hommes peu après son départ, alors qu'il traverse le corridor du Hexi dans le Gansu, et reste prisonnier une dizaine d'années. Il parvient à s'échapper, marche jusqu'à Kashgar et Ferghana et arrive chez les Yuezhi, installés en Bactriane (Daxia). Il tente vainement de les convaincre de prendre à revers les Xiongnu.
 
Annexion du royaume de Minyue (Zhejiang et Fujian) par la Chine des Han.
 
Campagne des Han contre le royaume de Dian, dans le Yunnan, au sud-ouest de la Chine. Ils établissent la préfecture de Jian-wei, dans le sud du Sichuan et ouvrent des routes commerciales.
 
Bataille de Mayi. Échec d'une tentative chinoise pour piéger le chanyu des Xiongnu Junchen dans la ville frontière de Mayi (aujourd'hui, Shuozhou, dans le Shanxi). La paix entre les Xiongnu et les Han est définitivement rompue.
 
Un texte chinois décrit une supernova, nommée alors «étoiles invitées».
 
Début du règne en Inde de Vasumitra, roi Shunga du Magadha.
Octobre
 
Offensive chinoise contre les Xiongnu. Les armées Han attaquent quatre marchés frontaliers fréquentés par les Xiongnu. En dépit de l’effet de surprise, une seule de ces attaques obtient un succès modéré.
Octobre
 
Raid des Xiongnu contre les Han. 20 000 cavaliers ravagent le Liaoxi, font prisonnier le magistrat de la préfecture et réduisent en esclavage 2 000 personnes, puis avancent jusqu’à Yuyang et Yanmen (Xian de Dai) où ils en capturent encore 1 000. Ensuite, ils assiègent le camp du général chinois Han Anguo qui doit se retirer à Beiping. La cour des Han décide d'envoyer deux expéditions contre les Xiongnu, l'une conduite par le général Wei Qing au départ de Yanmen, l'autre par le général Li Xi à partir de la préfecture de Dai. Dans cette campagne, Wei Qing fait prisonnier et réduit en esclavage plusieurs milliers de Xiongnu.
 
Deux mille Xiongnu envahissent Shanggu et Yuyang. Le général Wei Qing avance en Mongolie jusqu’à l’Onghin. Il rallie à l’empire la steppe des Ordos au sud du fleuve Jaune.
 
Le général chinois Zhang Qian revient d'une mission d'exploration en Asie centrale. Cette initiative atteste de l'ouverture de la route de la soie qui relie la Chine à la Méditerranée. Zhang Qian décrit le Ferghana, la Sogdiane (Samarcande) et la Bactriane, les territoires des Wusun, des Yuezhi et des Aorses, et mentionne les Parthes et l'Inde. Il ramène des pieds de vigne d'Ouzbékistan, mais la plante restera médicinale.
 
Fondation de la première université en Chine enseignant la doctrine de Confucius aux futurs fonctionnaires.
Mars
 
Le général Wei Qing chasse un roi Xiongnu et capture un grand nombre de nobles de sa suite.
Mai
 
Le général chinois Wei Qing part en campagne en Mongolie avec une armée contre les Xiongnu. Il est victorieux à Dingxiang.
Juillet
 
Nouvel assaut de Wei Qing contre les Xiongnu, qui se retirent au nord du désert de Gobi.
 
Le général chinois Huo Qubing, neveu de Wei Qing, victorieux à Gaolan, conquiert sur les Xiongnu le Gansu occidental à la tête de 10 000 cavaliers. Il réorganise la cavalerie légère chinoise sur le modèle hunnique. L'empereur Han Wudi établit les préfectures de Jiuquan et Wuwei dans le corridor du Hexi pour le contrôle de la route de la soie.
 
Bataille de Mobei, dans la vallée de l'Orkhon, à l'issue d'une double expédition chinoise contre les Xiongnu menée par Wei Qing et son neveu Huo Qubing. Dix-neuf mille Xiongnu, pris en tenaille, sont capturés par Wei Qing et le chanyu doit s'enfuir au-delà du désert de Gobi tandis que Huo Qubing obtient la reddition de quatre-vingt chefs.
 
L'empire Han finance la guerre contre les Xiongnu en nationalisant les industries du fer et du sel et en levant des taxes sur les bateaux et sur les chariots.
 
Seconde expédition de Zhang Qian en Asie centrale auprès des Wusun, rivaux des Xiongnu.
Mai
 
Bataille de Mobei : Wei Qing traverse le désert de Gobi, bat Yizhixie Chanyu et tue ou capture 19 000 Xiongnu.
 
Réforme du calendrier chinois.
 
Traité de commerce entre les Parthes et la Chine des Han.
 
Les Han réglementent la frappe des monnaies.
 
La Chine des Han annexe le royaume de Nanyue (ou Nam Viêt). Il s'étend sur les actuelles provinces chinoises du Guangdong et du Guangxi et le nord Viêt Nam actuel.
 
L'empereur Han Wudi établit les préfectures de Zhangye et Dunhuang dans le corridor du Hexi pour le contrôle de la route de la soie.
 
Expédition chinoise contre le royaume de Dian au Yunnan. Création de la commanderie de Yizhou. Le royaume disparaît.
 
Début de la présence chinoise en Corée (période Samhan). La Chine continue sa politique expansionniste en établissant un protectorat sur le Chosŏn de Wiman (Chaoxian), un royaume frontière de la péninsule de Corée. Les Han construisent au nord du fleuve Han quatre commanderies Nangnang : (Lelang), Chinbŏn (Zhenfan), Imdun (Lintun) puis Hyŏndo.
 
La Chine occupe Loulan et Tourfan dans le Xinjiang.
 
Première ambassade chinoise auprès de Mithridate II, roi des Parthes. Des contacts réguliers s’établissent entre les deux empires.
 
Le général Li Guangli mène une expédition contre le roi de Ferghana qui refuse de vendre des chevaux à la Chine, à la tête de six mille cavaliers et de plusieurs dizaines de milliers de fantassins. Battu à deux reprises, il perd 90 % de ses effectifs et doit se replier sur Dunhuang.
 
Les Han instaurent le calendrier Taichu ou calendrier du « Grand commencement ».
 
Sima Qian commence à écrire une histoire de la Chine.
 
Après s'être frayé un chemin vers l'ouest à travers des régions arides, le corps expéditionnaire Han sous Li Guangli échoue à capturer la ville de Dayuan de Yucheng et retourne à l'est dans la région de Dunhuang, après avoir perdu 90% de ses hommes.
 
L'empereur Wu de Han renforce l'armée de Li Guangli avec 60 000 hommes, de nombreux chevaux et bêtes de somme, et plus de cinquante officiers de haut rang. L'armée de Li Guangli retourne alors vers l'ouest.
 
Les Xiongnu envahissent certaines parties de la Chine et attaquent sans succès Shouxiang.
Avril
 
Après que le commandant de gauche Xiongnu ait proposé de tuer Er Chanyu et de se rendre aux Han, l'empereur Wu envoie le général Han Zhao Ponu avec une armée de 20 000 hommes pour envahir le territoire Xiongnu. Lorsque Zhao atteint les montagnes de l'Altaï, la conspiration du commandant est découverte, et après avoir tué le commandant, Er marche contre Zhao mais subit une première défaite.
Juillet
 
L'armée Han bat en retraite vers le sud, mais les Xiongnu les encerclent. Après avoir capturé Zhao Ponu pendant la nuit, les Xiongnu vainquent et forcent la reddition des soldats Han.
 
Le général chinois Li Guangli, à la tête de 60 000 soldats, atteint le Ferghana (Transoxiane). Les Dayuan vaincus doivent verser aux Chinois un tribut annuel composé d’étalons d’une race de coursiers plus résistante que les races chinoises.
 
Les propriétés psychoactives du cannabis sont documentées.
 
Le théâtre d'ombres apparaît en Chine vers cette époque.
 
Désastre de l’expédition chinoise de Li Ling en Mongolie. Cinq mille fantassins sont assaillis par les Xiongnu, battent en retraite mais sont faits prisonniers au détour d’un défilé. Seuls 400 hommes parviennent à s’échapper. Cette défaite en Mongolie est l’occasion pour les lettrés confucéens de critiquer la politique d’expansion et de guerre de l’empereur. L’historien chinois Sima Qian, après avoir provoqué la colère de l’empereur Wu Di en plaidant en faveur de Li Ling, est condamné à être castré ou exécuté. Il choisit de vivre.
 
Monopole d’État sur les alcools dans la Chine des Han.
 
Les généraux Han Li Guangli, Gongsun Ao, Han Yue et Lu Bode mènent des armées sur le territoire Xiongnu. La campagne n'aboutit pas à grand chose et Gongsun Ao subit une défaite. L'empereur Wu de Han le condamne à mort, mais il s'échappe en feignant sa mort. Il est finalement découvert et exécuté lors des procès pour sorcellerie de 91 avant JC.
 
Sima Qian achève son "Shiji" (Mémoires Historiques).
Mars
27/03
Le prince Fuling, plus tard empereur Zhao de la dynastie Han de Chine, est nommé successeur et héritier de l'empereur Wu de Han. L'empereur Wu mourrait deux jours plus tard.
 
Première utilisation en Chine de la poudre pour des feux d'artifice.
Juin
18/06
La suite de la mort de Zhaodi sans héritiers, le prince de Changyi Liu He est déclaré empereur de Chine.
Juillet
18/07
L'empereur Han Zhao Di meurt ; le Prince He de Changyi lui succède.
Août
14/08
Le prince de Changyi Liu He est déposé.
Septembre
10/09
Début du règne de Xuan, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
Les Dingling et les Wuhuan se révoltent contre les Xiongnu.
 
Le roi japonais du "Na Koku" envoie le 1er envoyé japonais à la cour des Han, à Xian.
Mai
 
Le chef des Xiongnu du Sud Huhanye, en conflit avec le chanyu Zhizhi, se reconnaît vassal des Chinois en échange de leur soutien. Zhizhi, vaincu dans la région de l'Orkhon, part fonder un nouveau royaume xiongnu au Kazakhstan actuel, à l’ouest du lac Balkhach.
 
Les Chinois connaissent les "Carrés Magiques".
 
L'empereur Han Xuan Di meurt ; son fils Liu Shi [Han Yuan di] lui succède.
 
Les Xiongnu se divisent définitivement en deux branches, l'une au Sud, l'autre au Nord. Huhanye, chef des Xiongnu du Sud, renouvelle son alliance avec la Chine. Zhizhi, allié aux Kangju, marche vers le pays des Wusun.
Janvier
29/01
Début du règne de Yuandi, empereur de Chine de la dynastie Han. Lettré timide et irrésolu, il laisse le pouvoir aux eunuques.
 
Expédition chinoise contre les Xiongnu du Kazakhstan. Leur chef Zhizhi, surpris sur les bords du fleuve Tchou, est décapité.
 
Le chanyu des Xiongnu du Sud Huhanye se présente devant l’empereur Han pour lui assurer sa fidélité de vassal. Yuandi lui offre cinq femmes comme épouses, dont la belle Wang Zhaojun.
Août
04/08
Début du règne de Cheng, empereur de Chine de la dynastie Han.
 
La bière "Kiu" est brassée.
 
Description d’un rouet destiné à bobinner la soie en Chine.
 
Wang Mang désigne sa fille comme épouse officielle de l'empereur Ping Di.
Janvier
10/01
Wang Mang devient empereur de Chine.
 
Inondation des plaines du Shandong et du Hebei ; nombreuses victimes et famine consécutive, déstabilisant le régime de Wang Mang.
 
L'opposition politique parvient à faire renoncer Wang Mang aux mesures d'abolition du commerce des esclaves.
 
Famine en Chine. Les paysans deviennent anthropophages.
 
Première année de l'ère tianfeng de la dynastie chinoise Xin.
 
Fan Chong réunit dans une armée de 10 000 hommes les révoltés du Shandong, qui se rend maître du bassin inférieur du fleuve Jaune, mouvement à l'origine de la « Révolte des Sourcils Rouges ».
 
Première machine volante, selon le Hanshu.
 
Première année de l' ère Dihuang, de la dynastie chinoise Xin.
Septembre
 
Mauvaise récolte en Chine aggravant les révoltes agraires ; Wang Mang envoie des troupes qui sont battues.
Janvier
 
Wang Mang envoie les généraux Wang Kuang et Lian Dan à la tête de 100 000 hommes contre les rebelles du Shandong menés par Fan Chong, désormais appelés « Sourcils Rouges » et qui reçoivent de nombreux ralliements. L'armée impériale est battue, et Lian Dan est tué. Les « Sourcils Rouges » marchent ensuite vers le sud jusqu'à la riche région de Nanyang dans le Henan, où ils lèvent de nouvelles forces.
Novembre
 
Les troupes impériales contiennent provisoirement la révolte des « Sourcils Rouges ».
 
La propriété privée terrienne est rétablie en Chine.
Février
 
Offensive des « Sourcils Rouges », qui battent l'armée impériale de Wang Mang lors de la bataille de Chengchang.
Mars
11/03
Le prince Liu Xuan est installé comme empereur de Chine par les rebelles loyalistes Han.
Juillet
 
Les « Lulins » infligent une défaite décisive aux troupes impériales de Wang Mang à Kunyang.
Octobre
04/10
Prise et sac de Chang'an par les « Sourcils Rouges ». Wang Mang est capturé et mis à mort deux jours plus tard.
 
Fin de la dynastie Xin en Chine . La dynastie Han revient au pouvoi.
 
Révolte des « Sourcils rouges » et seconde prise de Changan en Chine.
 
Restauration des Han en Chine par un descendant de la famille Liu, Guang Wudi.
Août
 
Début du règne du nouvel empereur de Chine Guangwudi, descendant de la famille Liu, avec son règne débute la restauration de la seconde dynastie Han en Chine.
 
Les « Sourcils Rouges », mécontents de la politique inefficace de l'usurpateur Genshi, de son nom personnel Liu Xuan, marchent sur Chang'an et la livrent au pillage. Liu Xuan est étranglé. Liu Xiu, homme adroit et énergique se proclame empereur sous le nom de Guangwudi.
Novembre
27/11
Guangwudi entre à Luoyang où il transfère la capitale.
Mars
 
Les « Sourcils Rouges » évacuent Chang'an après avoir pillé et incendié la ville.
Octobre
 
Les Sourcils Rouges réoccupent brièvement Chang'an (→ 01/27).
Janvier
 
Les « Sourcils Rouges » évacuent Chang'an.
Mars
 
Les partisans de la Révolte des Sourcils Rouges sont défaits et massacrés par l’armée impériale alors qu’ils refluaient de Chang'an vers l’est. 80 000 d'entre eux sont faits prisonniers et certains sont enrôlés dans les régiments de Liu Xiu.
 
Fondation d'un Grand Collège (Tai xue) à Luoyang en Chine.
 
L'empereur de Chine Han Guang Wudi annonce que l’impôt est ramené du dixième au trentième des récoltes et des bénéfices.
 
Bien que l'usurpation de Wang Mang et la rébellion Chimei soient derrière lui, l' empereur Guangwu fait désormais face à une nouvelle menace pour la dynastie Han : la rébellion de Gongsun Shu dans la province du Sichuan . Les forces navales de Gongsun échouent contre le général Han Cen Peng, alors Gongsun décide de fortifier sa position en bloquant l'ensemble du fleuve Yangtze avec un grand pont flottant , complété par des postes fortifiés flottants. Après que Cen Peng soit incapable de percer, il construit plusieurs « vaisseaux-châteaux » avec de hauts remparts et un éperonnagedes navires qui franchissent les lignes de Gongsun et permettent à Cen de réprimer sa rébellion. Gongsun Shu est totalement vaincu trois ans plus tard.
 
Kouang Wou-di (Guangwu Di) s'empare du royaume de Wei Ao, au Gansu.
 
Interdiction est faite en Chine de tuer ou de marquer ses esclaves.
Décembre
24/12
L'armée de la dynastie Han attaque Chengdu, capitale de Gongsun Shu, rival de Guangwudi, qui est mortellement blessé. Chengdu tombe le lendemain.
 
Une épidémie éclate à K'aui-chi , faisant de nombreux morts. Le fonctionnaire impérial Ch'ung-li I fournit des médicaments qui sauvent de nombreuses vies.
 
Les s½urs Trung résistent aux influences chinoises au Vietnam.
 
Obligation est faite en Chine de faire enregistrer les propriétés.
Mars
 
Révolte des Annamites contre la Chine à l’appel de deux héroïnes, les s½urs Trung.
 
L'empereur Guang Wu de la dynastie Han destitue sa femme, Guo Shengtong , en tant qu'impératrice, et fait de son épouse Yin Lihua l'impératrice à sa place.
 
Le général chinois Ma Yuan réprime les rébellions des s½urs Trưng au Tonkin.
 
Les guerrières Trung Sisters se suicident après la défaite de leur résistance à Nam Viet.
Janvier
 
Expédition chinoise pour réduire la révolte du fleuve Rouge, menée par le général chinois Ma Yuan. Suicide des s½urs Trung. Le Vietnam devient une province chinoise (→ Mai).
 
Expédition du général chinois Ma Yuan contre les Xiongnu et les Xianbei (près du Grand Khingan en Mandchourie).
 
Sécheresse dans la steppe mongole, invasion de criquets, provoquant la famine et la révolte chez les Xiongnu.
 
La sécheresse et l'invasion de criquets qui s'ensuit frappent les steppes de Mongolie, provoquant une grave famine et une révolte contre l'empire chinois par les Xiongnu.
 
Scission des Xiongnu en deux royaumes au sud (Mongolie-Intérieure) et au nord (Mongolie extérieure). Les Xiongnu de Mongolie intérieure, 50 000 familles, acceptent la suzeraineté chinoise des Han. Ils sont établis comme fédérés pour la garde de la frontière nord de l’empire (boucle des Ordos).
 
Une ambassade japonaise est reçue à la cour de Chine.
Mars
29/03
Han Mingdi succède à l'empereur de Chine Guangwudi.
 
Le nouvel empereur chinois, Ming-Ti, introduit le bouddhisme en Chine et dans la vallée de l'Indus.
 
Des sacrifices à Confucius sont ordonnés dans toutes les écoles publiques.
 
Première référence officielle concernant la religion bouddhiste.
 
L'empereur de Chine fait construire le premier temple du mont Wutai.
 
Construction d'un pont suspendu à chaînes de fer en Chine.
 
Début de la guerre des Han contre les Xiongnu (fin en 91). Les généraux Dou Gu (Teou Kou) et Geng Bing (Keng Ping) dirigent une expédition en Mongolie contre les Xiongnu du Nord qui se dérobent par la fuite. Une colonie militaire est établie dans l’oasis de Hami dans le désert de Gobi oriental pour couper la route aux Xiongnu.
 
Les généraux chinois Dou Gu (Teou Kou) et Geng Bing (Keng Ping) soumettent l’oasis de Tourfan.
 
Première mention de la pompe à godets permettant d’élever de la terre ou de l’eau.
 
Révolte avortée du roi de Kachgar contre le général chinois Ban Chao.
Avril
09/04
Début du règne de l'empereur Han de Chine Hedi.
Juin
 
Expédition du général chinois Dou Xian contre les Xiongnu ; il vainc le Chanyu du Nord à bataille des Monts Altai ; 13 000 soldats Xiongnu sont tués et 200 000 autres, appartenant à 81 tribus différentes, se rendent aux Han.
 
Les Chinois lancent un raid jusqu'à l'Orkhon. La famille du roi des Xiongnu est faite prisonnière et un nouveau Chanyu est désigné.
 
Les villes rebelles du nord du bassin du Tarim, Koutcha, Aksou et Tourfan, privés du secours des Xiongnu et des Kouchans, se soumettent à Ban Chao.
 
Les partisans de l'empereur de Chine Hedi accusent le général Xian Dou de comploter pour le tuer ; Dou se suicide en prison et un certain nombre de ses complices sont exécutés. Parmi eux se trouve l'historien Ban Gu.
 
La technique de fabrication du papier est améliorée pour le produire en masse.
 
Le plus ancien dictionnaire chinois, le Shuo Wen, est terminé.
 
Une ambassade de l'empire parthe arrive à Pékin.
 
Ayant organisé les territoires du bassin du Tarim, le général chinois Ban Chao se retire à Luoyang pour mourir peu après.
 
Le fonctionnaire Cai Lun fait accepter le papier comme supports de l'écriture en substitut à la soie (chère) et aux planchettes de bambou (lourdes).
 
Invention du papier par l'eunuque chinois Cai Lun, qui le présente à l'empereur Hedi de la dynastie Han.
Mars
11/03
Cai Lun fabrique le premier papier à lettres.
Février
13/02
Règne de Shangdi, empereur Han de Chine, enfant âgé de trois mois.
23/02
Début du règne de Andi, empereur Han de Chine.
 
Plus ancienne représentation connue de la brouette, sur une fresque tombale à Chengdu en Chine.
 
Mise au point en Chine du sismoscope de Zhang Heng.
 
Révolte des Xiongnu méridionaux contre la Chine.
Septembre
20/09
Début du règne de Chongdi, empereur de la dynastie Han.
Mars
06/03
Début du règne de Zhidi, empereur Han de Chine.
Août
01/08
Début du règne de Huandi, empereur Han de Chine.
 
Le moine parthe An Shigao arrive dans la capitale chinoise Luoyang et entreprend le premier projet de traduction systématique des textes bouddhiques en chinois.
 
Le gouvernail d'étambot est utilisé.
Octobre
 
Début des raids des Xianbei contre la Chine. Tanshihuai attaque Yunzhong avec trois ou quatre mille cavaliers.
 
Des Romains partis en 162 arrivent en Chine par la voie maritime et remettent des cadeaux à l'empereur chinois.
Janvier
25/01
Crise politique en Chine à la mort de Huandi ; le régent Dou Wu et un groupe de hauts fonctionnaires tentent de prendre le pouvoir dominé par les eunuques.
Février
19/02
Début du règne de Lingdi, empereur Han de Chine.
Octobre
24/10
Echec du complot de Dou Wu contre les eunuques ; suicide de Dou Wu.
 
Les lettrés confucéens tentent d’assurer le pouvoir à la cour de Han Lingdi en Chine. Ils se heurtent aux eunuques qui les font massacrer. Plus de 5 000 personnes périssent dans ce conflit.
Avril
 
Zhang Jiao, fondateur de la secte taoïste Taiping, soulève le peuple contre la dynastie Han, jugée décadente et corrompue.
Avril
04/04
Dong Zhuo fait évacuer la capitale Luoyang par ses troupes et la brûle entièrement.
09/04
Dong Zhuo met le feu à Luoyang dans le cadre de la campagne menée contre lui.
Mai
01/05
Dong Zhuo incendie Luoyang et installe sa résidence à Chang'an d'où il pratique une dictature, sous le couvert du règne de Xiandi, dernier empereur des Han.
Mai
22/05
Dong Zhuo est assassiné par son fils adoptif Lü Bu.
 
Dernière (4ème) année de l'ère Chuping de la dynastie chinoise Han.
 
Invasion de la province de Xu par Cao Cao : Cao Cao envahit la province de Xu de Tao Qian, le tenant pour responsable de la mort de Cao Song.
 
Sun Ce part de Danyang, où son oncle Wu Jing est gouverneur, avec quelques centaines d'hommes pour servir le chef de guerre voisin Yuan Shu. Yuan Shu accueille Sun Ce avec joie et déplore qu'il n'ait pas de fils comme lui. Il lui assigne des troupes de la division de son père déchu Sun Jian. Il promet en outre à Sun Ce le commandement de la ville de Jiujiang, mais laisse ensuite le soin à son officier Chen Ji. Lorsque le gouverneur de Lujiang refuse d'envoyer à Yuan Shu une importante cargaison de céréales, Yuan Shu envoie Sun Ce avec une force et lui promet le commandement de Lujiang. Après la victoire de Sun Ce, Yuan Shu rompt à nouveau sa promesse et Sun Ce se demande s'il doit le quitter. Pendant ce temps, le chef de guerre Liu Yao conquiert la ville de Qu'e et en chasse l'oncle de Sun Ce, Wu Jing. Yuan Shu envoie Sun Ben, le cousin de Sun Ce, contre Liu Yao, mais il ne peut rien faire.
 
La ville de Ru'nan est en proie à des bandits dirigés par l'ancien Turban Jaune Gong Du.
 
Le gouverneur Tao Qian doit assister sur son lit de mort à la conquête de son territoire par Cao Cao. Il envisage de confier son héritage à Liu Bei, mais meurt le premier. Cao Cao reprend les provinces de Yang et Xu contrôlées par Tao Qian.
 
La fédération Xiongnu traverse la Grande Muraille et s'implante dans la province du Shanxi.
 
L'empereur Xian de Han fait de son épouse Fu Shou une impératrice. Une bagarre éclate entre les officiers Li Jue et Guo Si, qui ont l'empereur sous leur contrôle. Après une bataille aux lourdes pertes, ils font à nouveau la paix et permettent à l'empereur de regagner la capitale incendiée Luoyang. La marche là-bas devient une épreuve meurtrière pour l'empereur et son entourage, et Luoyang s'avère être un logement inadapté.
 
Au nom du chef de guerre Yuan Shu, le général Sun Ce bat son rival Liu Yao et jette les bases de son propre empire. Les gouverneurs Ze Rong, Yan Baihu et Wang Lang n'ont également rien à lui opposer.
 
Le chef de guerre Yuan Shu se proclame empereur. Sun Ce écrit une lettre l'informant de son mécontentement face à cette décision et rompt avec Yuan Shu.
 
'officiel Kong Rong est nommé gouverneur de la province Qing après sa victoire sur les Turbans jaunes (par son général Taishi Ci ).
 
Le chef de guerre Liu Yao perd la bataille contre les généraux Sun Ce et Sun Ben. Il se retire et ordonne à ses généraux Zhang Ying et Ze Rong d'affronter Sun Ce.
 
Le chef de guerre Cao Cao décide d'inviter l'empereur Xian dans sa capitale, Xuchang. Dès lors, il utilise l’empereur comme un outil pour faire avancer ses projets d’unification de la Chine.
 
Le chef de guerre Lü Bu s'enfuit à Xiapi pour chercher refuge auprès du chef de guerre local Liu Bei. Il se rebella bientôt contre son hôte et se déclara gouverneur de la ville. Il envoya Liu Bei à Xiaopei, où il fut attaqué par le général Ji Ling (sous Yuan Shu ). Cependant, Lü Bu parvient à persuader Liu Bei et Yuan Shu de former une alliance pour renforcer ses arrières.
 
Après que le chef de guerre Cao Cao ait invité l'empereur à son quartier général à Xuchang, il propose un décret fictif de sa part contre les anciens dirigeants Guo Si et Li Jue dans l'ancienne capitale Chang'an. Il parvient à les vaincre avec de lourdes pertes.
 
Le général Zhang Xiu, qui sert le chef de guerre Liu Biao, se rend avec ses troupes et sa forteresse de Wancheng (aujourd'hui Nanyang, Henan ) à l'approche de Cao Cao. En raison de différences personnelles, Zhang Xiu attaque bientôt son nouveau maître à Wancheng, mais il parvient à s'échapper grâce au sacrifice de son garde du corps Dian Wei, de son fils Cao Ang et de son neveu Cao Anmin. Zhang Xiu dirige désormais Wancheng en tant que chef de guerre indépendant et peut tenir tête à Cao Cao pendant trois ans. Le nouveau chef des gardes du corps de Cao Cao devient Xu Chu.
 
L'invasion du sud encore peu développé de l'empire par le seigneur de guerre Sun Ce entre dans sa phase finale, la conquête de Jiangdong (actuelle province du Zhejiang ). Le gouverneur local Liu Yong envoie contre lui le méritoire général Taishi Ci, mais celui-ci est vaincu par Sun Ce et le rejoint à l'invitation de Sun Quan.
 
Le chef de guerre Liu Yao se brouille avec son général Ze Rong alors qu'il fuit Sun Ce. Il le chasse de la ville de Yuzhang avec de lourdes pertes, et alors qu'il bat en retraite, Ze Rong est tué par des bandits dans les montagnes. La position de Liu Yao à Yuzhang est incertaine et l'invasion de Sun Ce est imparable. Le chef de guerre Liu Bei tente de s'affirmer contre lui avec l'aide de l'officier Chen Deng, mais n'y parvient pas.
 
Le chef de guerre chinois Lu Bu conquiert le château de Xia Pi pendant l'absence de Liu Bei. Liu Bei s'allie alors au chef de guerre chinois Cao Cao et assiège le château. Grâce à la stratégie de Guo Jia, le château est inondé, Lu Bu est capturé puis exécuté.
Février
07/02
Le seigneur de guerre Cao Cao vainc Lü Bu à Xiapi et le fait exécuter.
 
Yuan Shao est vaincu par Cao Cao à la bataille de Guandu. Cao Cao met la main sur tout le nord de la Chine.
 
Le lettré Zhao Yi écrit une diatribe contre l'écriture cursive.
 
Une communauté bouddhiste s'installe à Péngchéng [Xuzhou] dans le Jiangsu.
 
L'usage d'instruments en céramique remplace progressivement celui du
bronze et du bois laqué.
 
Les chinois perfectionnent l'horloge hydraulique.
Mai
05/05
Sous la dynastie Han de Chine, le général Sun Ce meurt après avoir été mortellement blessé alors qu'il chassait. Son jeune frère Sun Quan lui succède.
Octobre
 
A la bataille de Guandu, Cao Cao bat son rival Yuan Shao et unifie le nord de la Chine.
 
Bataille de Cangting : Le seigneur de guerre Cao Cao bat son rival, Yuan Shao.
 
Bataille de Bowang : Le seigneur de guerre Liu Bei bat les forces de Cao Cao sous Xiahou Dun.
 
Bataille de Xiakou : Le seigneur de guerre Sun Quan combat son rival Huang Zu le long du fleuve Yangtze, près de Wuhan.
 
Gongsun Kang, un chef de guerre chinois du Liaodong, établit la commanderie Daifang en Corée du Nord.
 
Bataille de Ye : Le seigneur de guerre Cao Cao assiège et capture le quartier général militaire de Yuan Shao à Ye.
 
Gongsun Kang, chef de guerre chinois du Liaodong, établit la commanderie Daifang en Corée du Nord.
 
Le médecin chinois Zhang Zhongjing rédige son « Shanghanlun ».
 
Bataille de Nanpi : Le seigneur de guerre Cao Cao bat et tue Yuan Tan, le fils aîné de son rival Yuan Shao.
 
Le chef de guerre Cao Cao réprime le soulèvement de l'officier Gao Gan, qui s'enfuit vers le sud.
 
Le seigneur de guerre Sun Quan demande à ses généraux Zhou Yu et Sun Yu d'attaquer le général ennemi Huang Zu dans la province de Jing. Tout d'abord, Zhou Yu conquiert les colonies de Mo et Bao, situées sur le lac Pengli et isolées par des marécages du quartier général de Huang Zu à Xiakou (Wuhan moderne). Après la victoire, il augmente ses troupes et bat les forces de Huang Zu, dont il capture le chef Deng Long et l'envoie à Sun Quan.
 
Bataille de la Montagne du Loup Blanc : Le seigneur de guerre Cao Cao bat les tribus Wuhuan, envoyant les Wuhuan dans le déclin.
Mars
 
Bataille de Jiangxia : Sun Quan bat Huang Zu.
Août
 
Cao Cao marche vers le sud vers Jingzhou contre Liu Biao ; après la mort de ce dernier de maladie, son fils Liu Cong se rend facilement.
Décembre
 
Bataille de Jiangling sur le Yangzi Jiang entre Liu Bei et Cao Cao, qui doit renoncer à conquérir la Chine du Sud.
Décembre
 
Le seigneur de guerre Liu Bei et ses alliés envahissent l'ouest de la province de Yi. Il tente de fonder son propre empire, de là pour restaurer la dynastie Han.
Janvier
 
Le seigneur de guerre Cao Cao écrit Ràng Xiàn Zì Míng Běn Zhì Lìng.
Mars
 
Bataille du Col de Tong : Cao Cao bat Ma Chao.
 
Cao Cao crée officiellement le duché de Wei, dont il est promu roi en 216.
 
Bataille de Ruxu : Cao Cao affronte Sun Quan.
 
Bataille de Xiaoyao Ford : Le général Zhang Liao sous le commandement de Cao Cao repousse Sun Quan à Hefei.
 
Liu Bei prend la province de Yi à son clan Liu Zhang, formant la base ultérieure de Shu Han pendant la période des Trois Royaumes.
 
Pang Tong meurt entre les mains de l'ennemi dans une embuscade dans la Vallée du Phénix déchu.
 
Zhang Liao retient la force d'invasion de Sun Quan lors de la bataille de Xiaoyao Ford à Hefei, en Chine.
 
Cao Cao déjoue un complot et fait exécuter l'impératrice.
 
Cao Cao disperse les Hiong-nou méridionaux.
 
Le seigneur de guerre chinois Cao Cao est fait vassal et dirigeant de Wei ( ancien Wei ) par l'empereur Xian, le dernier dirigeant de la dynastie Han.
 
Sun Quan abandonne l’alliance avec Liu Bei pour se rallier à Cao Cao.
 
Bataille de Ruxu : Le seigneur de guerre Cao Cao affronte à nouveau son rival Sun Quan dans la province de Yang.
 
La comète de Halley est signalée en Chine.
Avril
 
Ji Ben (ou Ji Ping ), médecin de la cour chinoise, prépare une rébellion dans la capitale impériale Xu (aujourd'hui Xuchang ), mais la révolte est réprimée et les conspirateurs sont capturés et exécutés.
 
Victoire de Liu Bei à la bataille du mont Dingjun.
 
Bataille de Fancheng. Le seigneur de la guerre Guan Yu est pris à revers par l’armée de Sun Quan. Capturé, il sera décapité.
 
Cao Cao contrôle le bassin du fleuve Jaune et le nord de la Chine. Sun Quan règne sur le sud de la Chine. Liu Bei contrôle la province de Yi (couvrant les actuelles Sichuan et Chongqing ).
 
Tuoba Liwei devient le premier chef du clan Tuoba du peuple Xianbei.
 
La dynastie Wei reconnaît officiellement le taoïsme comme sa secte religieuse, et les maîtres célestes de la secte rendent la pareille en donnant leur approbation spirituelle aux Wei en tant que successeurs des Han. À la fin du siècle, les familles les plus puissantes du nord de la Chine avaient souscrit aux principes taoïstes.
 
En Chine du Nord l'empereur Wendi fait rédiger un nouveau code civil.
Mars
15/03
Décès de Cao Cao, chancelier impérial et dirigeant du royaume de Wei.
Décembre
10/12
L'empereur Han Xiandi est destitué par son Premier Ministre Cao Pi qui devient roi des Wei. La période dite des Trois Royaumes débute.
11/12
Cao Pi reçoit l'abdication de l'empereur Xian de Han et se proclame empereur de Cao Wei. Ceci met fin à la dynastie Han, l'ancien empereur étant créé duc de Shanyang.
 
Apparition d'un nouveau style de figurines d'accompagnement mortuaire dans
la céramique chinoise.
Mars
15/03
La Chine divisée en trois royaumes : Liu Bei, seigneur de guerre chinois et membre de la maison impériale de Liu ( dynastie Han ), se déclare empereur de Shu Han et prétend être l'empereur légitime de toute la Chine, mais deux empereurs rivaux refusent. d'accepter leur souveraineté et le pays reste divisé en Trois Royaumes.
Mai
15/05
Fondation du royaume de Shu par Liu Bei, qui se proclame empereur, après la mort de Zhang Fei lors de la campagne de Liu Bei contre Sun Quan.
 
Défaite de Shu par Wu à la bataille de Yiling durant la période des Trois Royaumes.
Juin
21/06
Mort de Liu Bei. Régence de Zhuge Liang sur Shu Han. La Chine est divisée en trois États indépendants, les Trois Royaumes : Shu Han, Wei et Wu.
 
Tsao Pei (Chine du nord) fait reconnaître son autorité sur les petits royaumes du
Tarim.
 
Les Chinois prennent et détruisent la capitale de Koguryo.
 
Début du règne du général Fan-che-man au Fou-nan (Funan).
 
Un marchand de l'Empire romain, appelé « Qin Lun » par les Chinois, arrive à Jiaozhi ( Hanoi moderne ) et est emmené chez le roi Sun Quan du Wu oriental, qui lui demande de faire un rapport sur son pays et son peuple natal. Il reçoit une escorte pour le voyage de retour, comprenant un cadeau de dix « nains de couleur noirâtre » mâles et dix femelles. Cependant, l'officier responsable de l'escorte chinoise décède et Qin Lun doit continuer seul son voyage de retour.
Juin
29/06
Mort de Cao Pi. Son fils Cao Rui devient roi du royaume de Wei.
 
Bataille de Shiting : Le royaume Wu oriental bat le royaume Cao Wei.
Avril
 
Début des campagnes vers le Nord de Zhuge Liang, général du Royaume de Shu, contre les Wei.
Mai
 
Victoire de Wei à la bataille de Jieting.
 
Bataille de Jianwei : L'état de Shu Han est victorieux sur l'état de Cao Wei.
 
Fondation Nankin.
Juin
23/06
Sun Quan se proclame empereur de Wu. Il y a désormais trois empereurs régnant en Chine. Sun Quan installe la capitale de Wu à Jianye, près de Nankin, qui prend le nom de Jiankang.
Mars
 
Bataille du Mont Qi : L'État chinois de Shu Han remporte une victoire tactique, et l'État de Cao Wei une victoire stratégique.
 
Dernière expédition vers le nord de Zhuge Liang, stratège du royaume de Shu contre Sima Yi, le stratège de Wei.
 
Bataille des plaines de Wuzhang entre les États chinois de Shu Han et Cao Wei : L'armée de Shu Han bat en retraite, suite à un résultat peu concluant.
 
Sima Yi, un général chinois de l'État de Cao Wei, détruit le chef de guerre du nord-est, Gongsun Yuan, lors de la campagne du Liaodong.
 
Une ambassade japonaise est envoyée en Chine.
 
Le royaume de Wei conquiert les commanderies de Lolang et Taibang de Koguryo.
 
Un corps expéditionnaire chinois de l'État de Wu oriental découvre l'île de Taiwan.
Janvier
22/01
Mort de Cao Rui (nom de règne Mingdi). Son fils Cao Fang, un enfant de 8 ans, devient roi de Wei. Les ministres Sima Yi et Cao Shuang exercent ensemble la régence.
Juillet
 
La reine Himiko de Yamatai, au Japon, envoie un émissaire en Chine à la commanderie Han de Daifang en Corée. Il sollicite une audience auprès de l’empereur à Luoyang et revient avec des cadeaux dont un sceau d'or confirmant la reine des Wa comme vassale du royaume de Wei. Des voyageurs chinois se rendent au Japon. Il dépeignent une société organisée comprenant « plus d'une centaine de communautés » qu’ils désignent comme le pays des « Nains ».
 
Début d'une période de gouvernement des généraux en Chine du Nord.
 
La comète de Halley est signalée en Chine.
 
Le royaume de Koguryo en Corée attaque le Liaodong.
 
Bataille de Xingshi : Shu Han bat l'État chinois de Cao Wei.
 
La guerre Goguryeo-Wei oppose le royaume coréen Goguryeo et l'État chinois Cao Wei.
 
Lady Triệu, une guerrière vietnamienne, commence sa résistance de 3 ans contre les envahisseurs chinois.
 
Le royaume de Baekje sous le roi Goi de Baekje attaque la commanderie chinoise de Daifang.
 
La reine Himiko de Yamatai, au Japon, entre en conflit avec le roi Himikoko de Kona. Elle demande de l'aide à la Chine, et le nouveau gouverneur de la commanderie Han de Daifang en Corée envoie une mission pour apaiser le conflit.
 
Au Vietnam, répression de l'insurrection contre la Chine des Wu conduite par la jeune paysanne Trieu Thi Trinh.
 
Coup d'État du général Sima Yi, qui prend le contrôle du royaume de Wei. Son rival Cao Shuang est exécuté avec tous ses partisans. La dynastie Wei n'a plus qu'un pouvoir nominatif.
 
Début du règne de Sun Liang sur le royaume de Wu.
 
Shu-Régent Fei Yi est assassiné par le chef de guerre Guo Xun à Chengdu. Jiang Wei devient un haut fonctionnaire de l'État. Huang Hao gagne également de plus en plus d'influence à la cour.
Novembre
02/11
L'empereur Cao Fang, aigri par l'expansion du pouvoir de Sima Shi, prépare une conspiration contre le régent avec ses confidents. Le plan est de reprendre les troupes du fils de Sima Shi Sima Zhao alors qu'elles sont en route vers Chang 'et faites une pause dans la capitale. Bien que le plan ne se concrétise pas, le régent Sima Shi apprend le complot et force la déposition de l'empereur Cao Fang. L'impératrice douairière Guo veille à ce que Cao Mao, 13 ans, soit nommé nouvel empereur.
 
L'ingénieur chinois Ma Jun met au point un chariot pointant le sud, un véhicule faisant office de boussole sans fonction magnétique, qui utilise un mécanisme de différentiel.
 
Sima Shi réprime la rébellion de Guanqiu Jian et Wen Qin.
Mars
23/03
Décès de Sima Shi. L'Empereur Cao Mao tente de renforcer son pouvoir contre le clan Sima après la mort de Sima Shi. Il ordonne au frère de Sima Shi Sima Zhao, qui se trouve à Xuchang, de poursuivre les insurgés restants. Cependant, contrairement à ses ordres, Sima Zhao conduit ses troupes vers la capitale Luoyang et y prend le poste de régent.
 
La paix et l'unité sont enfin rétablies en Chine, avec les victoires du Royaume Wei au nord. La dynastie au pouvoir est épuisée par la guerre et le royaume est dirigé par des ministres en leur nom.
 
Sima Zhao réprime la rébellion de Zhuge Dan, mettant ainsi fin à ce que l'on sait. comme les Trois rébellions à Shouchun.
 
Sun Xiu succède à son frère Sun Liang en tant qu'empereur de l'État chinois de Wu oriental.
 
Fondation de l'Université de Nanjing.
 
Liu Hui calcule Pi avec la méthode d'Archimède avec des polygones à 192 côtés puis 3072 côtés pour trouver une approximation au cent-millième.
 
Wang Shuhe rédige le traité mathématique "Maijing" (Canon de sphygmologie).
Mars
15/03
La Chine divisée en trois royaumes : l'empereur Sun Hao de la dynastie Wu orientale se rend à l'empereur Sima Yan de la dynastie Jin. Sima Yan serait l'empereur qui réunifierait la Chine sous le trône d'un monarque unique.
 
De la fonte (alliage de fer et de carbone) est produite industriellement.
 
Début de rapports relativement systématiques de l'observation des taches solaires dans le monde chinois.
 
Le système idéographique chinois est adopté en Corée.
 
Premières incursions des Huns Hsuiung-nu (Xiongnu) en Chine du nord.
 
Des équations algébriques sont traitées dans le manuel chinois de mathématiques de Liu Hui Jiuzhang suanshu (Les Neuf Chapitres sur l'art mathématique), qui contient la solution de systèmes linéaires utilisant la méthode de la fausse position, des solutions géométriques d'équations quadratiques et la recherche de matrices équivalentes selon la méthode de Sylvester-Gauss.
Janvier
08/01
Jin Huidi meurt empoisonné, son frère Jin Huaidi lui succède.
Novembre
02/11
Le chef xiongnu Liu Yuan (en), dans une assemblée tenue à Taiyuan (Shanxi), se proclame héritier légitime des Han et à la tête de cinquante mille hommes, réclame l'empire chinois (dynastie Bei Han ou Zhao antérieur).
 
Le roi de Koguryo, Mich'on, s'empare de la commanderie chinoise de Lolang, chassant les Chinois de la péninsule.
Mars
14/03
L'empereur Jin Huidi est exécuté par Liu Cong, législateur de l'État Xiongnu.
 
Zhang Shi, Zhang duc de Xiping et gouverneur de la province de Liang, est assassiné par Yan She et Zhao Ang et remplacé par Zhang Mao, communément accepté en premier dirigeant de l'État chinois Ancien Liang.
Avril
01/04
Le prince Cheng de Jin, âgé de quatre ans, succède à son père Ming de Jin en tant qu'empereur de la dynastie des Jin de l'Est.
 
Les Xianbei (Protomongols) dominent le Nord de la Chine, sous les ordres du clan Murong.
 
Shi Zhi, le dernier empereur du Zhao postérieur assiégé par Ran Min dans sa capitale Xiangguo, est assassiné par un de ses officiers. Ran Min fonde un État éphémère sous le nom de Wei. Celui-ci, d'ethnie Han, commence le génocide des Jie et autres barbares autour de Ye, la capitale.
 
Le tibétain Fu Jian (苻健), profitant de l’affaiblissement du Zhao postérieur, se proclame prince céleste et fonde la dynastie des Qin antérieurs en Chine du Nord.
Juin
01/06
Ran Min, battu par la cavalerie xianbei de Murong Jun est capturé et exécuté.
 
Installation de moines bouddhistes sur le site des grottes de Mogao près de Dunhuang, au Gansu.
Janvier
04/01
Murong se proclame empereur des Yan antérieur.
Avril
22/04
Le calligraphe chinois Wang Xizhi convie quarante-et-un de ses amis lettrés à une fête de purification dans sa résidence du Pavillon des Orchidées, dans l'actuel Shaoxing ; après avoir bu du vin et récité des poèmes, les participants produisent en calligraphie courante La Préface rédigée au pavillon des Orchidées, sans doute l'un des textes le plus souvent copiés au monde.
 
Début du règne au Shaanxi en Chine du Nord de Fu Sheng, roi barbare de la dynastie des Qin antérieur. Il refuse de combattre les tigres et les loups qui ont envahi la vallée de la Wei dépeuplée par les invasions.
 
L'aménagement des grottes de Dunhuang, lieu du bouddhisme au croisement de plusieurs routes de commerce entre la Chine et l'Asie centrale, débute.
 
Supernova, SN 386, observée par les astronomes chinois.
 
Nouvelle supernova, SN 393, observée par les astronomes chinois.
 
L'empereur Jìn Ān Dì, âgé de 14 ans, succède à son père, l'empereur Xiaowu, à la tête de la dynastie des Jin de l'Est, après avoir été assassiné par sa concubine, l'honorable dame Zhang.
 
Dynastie chinoise du Liang septentrional dans le Gansu, en Chine.
 
Les Ruanruan, dirigés par Shelun (Chö-louen), après avoir vaincu les Gaoju Dingling (Kao-kiu Ting-ling) vers Kobdo, reconstituent un empire nomade de la Corée à l’Irtych. Le souverain Wei du Nord Daowudi rejette le khagan Chö-louen loin de la grande boucle du fleuve Jaune.
 
Première mention des Khitans par les chroniques chinoises en 405-406. Ils nomadisent sur les bords du Kara-muren, et font partie de la confédération Donghu (Tong-hou).
Mars
25/03
La capitale du sud des Yan, Guanggu, tombe aux mains du général de la dynastie Jin, Liu Yu, mettant fin à la dynastie des Yan du sud.
 
Les Tuoba (T'o-pa) de la dynastie des Wei du Nord occupent l’oasis de Hami.
Février
02/02
Les impératrices Vérine et Ariane obtiennent de l'empereur Léon, mourant, que Zénon devienne co-empereur de son successeur Léon II (celui-ci ayant 4 ans).
 
L'impératrice douairière Feng (Wei du nord) fait assassiner l'empereur "en retraite" Xianwen et, avec le titre de "grande impératrice douairière", assume la régence au nom de l'empereur Xiaowen (fils de Xianwen).
 
Le monastère Shaolin est fondé dans le Henan, en l'honneur du moine indien Batuo qui prêche le bouddhisme theravada.
 
A Jiankang [Nankin], le Général et ministre Xiao Daocheng [Qi Gaodi] fait assassiner l'empereur Houfei (dynastie Liu Song), devenu d'une violence incontrôlable. Il le remplace par son frère Liu Zhun (empereur Shun).
 
L'impératrice Feng (Wei du nord) promulgue un édit obligeant chacun à se marier dans sa propre classe sociale.
 
Sous une fausse accusation de complot, l'impératrice Feng (Wei du Nord) fait exécuter toute la famille maternelle de l'empereur Xiaowen.
Juillet
 
Le général Xiao Daocheng fait assassiner l'enfant empereur de la dynastie Song du Sud et toute sa famille et fonde la dynastie Qi du Sud.
 
Zu Chongzhi calcule Pi par la méthode des périmètres : 355/113 (correct à la 6è décimale).
 
L'impératrice Feng (Wei du nord) promulgue un code pénal de 832 articles (16 prescrivant comme peine le massacre du clan, 235 la peine de mort personnelle).
 
Le moine bouddhiste Faxiu fomente un soulèvement populaire à Pingcheng [Datong], capitale des Wei du nord ; il est arrêté et exécuté. Malgré l'avis de plusieurs ministres, l'impératrice Feng refuse d'interdire le bouddhisme.
Mars
 
L'empereur Qi Gaodi meurt. Son fils Xiao Ze [Qi Wudi] lui succède.
 
L'empereur Xiao Ze [Qi Wudi] rétablit l'université impériale à Jiankang.
 
Le système agraire "juntian zhidu" (répartition équitable des parcelles par l'Etat) est introduit par l'empereur Xiaowen (Wei du nord).
 
La construction d'un canal à grand gabarit débute à Hangkou.
 
Le premier temple confucéen (exception faite du temple ancestral de Qufu) est construit en Chine par l'empereur des Wei du Nord.
 
La "grande impératrice douairière" Feng (Wei du nord) meurt, ses funérailles sont grandioses, l'empereur Xiaowen commence un deuil de 3 ans.
 
L'empereur Xiao Ze [Qi Wudi] promulgue une grande réforme des lois pénales pour en éliminer l'arbitraire et l'iniquité.
Décembre
 
L'empereur Xiao Ze [Qi Wudi] meurt. Son petit-fils Xiao Zhaoye lui succède.
 
L'empereur Xiaowen (Wei du nord) transfère sa capitale de Pingcheng [Datong, Shanxi] à Luoyang (au coeur du pays han).
Octobre
 
L'empereur Xiao Zhaoye (Qi du Sud) voulant faire assassiner le Premier Ministre Xiao Luan [Qi Mingdi] (neveu de Qi Gaodi), celui-ci le devance. Son frère Xiao Zhaowen (14a) lui succède.
Décembre
 
L'empereur Xiao Zhaowen est déposé par le prince et Premier Ministre Xiao Luan, qui se proclame lui-même empereur (Qi Mingdi).
 
Construction du temple de Shaolin par l'empereur de Chine Xiaowendi, en l'honneur d'un moine indien nommé Batuo.
Janvier
 
L'empereur Qi Mingdi fait empoisonner l'ex-empereur Xiao Zhaowen par des médecins.
Juillet
 
L'empereur Xiaowen promulgue une série d'édit interdisant la langue et le costume des Xianbei (ethnie des Wei du nord) et imposant la langue et le costume des Han.
Mars
 
L'empereur Xiaowen ordonne aux Xianbei d'adopter des noms de famille han (lui-même abandonnant le nom Tuoba pour celui de Yuan).
Octobre
 
Yuan Xun (aîné et héritier de l'empereur Xiaowen) quitte Luoyang avec des partisans pour prendre le pouvoir dans l'autre capitale Pingcheng [Datong, Shanxi]. Son complot échoue et il est destitué.
 
Yuan Ke [Xuanwudi], 2e fils de l'empereur Xiaowen, est fait prince héritier.
Mars
 
L'empereur Mingdi fait exécuter les 10 fils survivants des empereurs Gaodi et Wudi.
Octobre
 
L'empereur Mingdi (Qi du Sud) meurt. Son fils Xiao Baojuan lui succède.
 
L'empereur Xiaowen (Wei du nord) meurt pendant une campagne militaire contre les Qi du sud. Son fils Yuan Ke est proclamé empereur (Xuanwudi) à Luoyang.
 
Début du règne de Xuanwudi (en), de son nom personnel Tuoba Ke (T'o-pa Ki'ao) ou Yuan Ke, roi des Wei du Nord.
 
Bodhidharma arrive en Chine.
Janvier
 
L'empereur Xiao Baojuan (Qi du sud) force son Premier Ministre Xiao Yi au suicide. Le frère de celui-ci, Xiao Yan [Liang Wudi], gouverneur de la province de Yong, se déclare rebelle.
Mars
 
Xiao Baorong (frère de l'empereur Xiao Baojuan), gouverneur de la province de Jing, se proclame empereur (Qi Heidi), reconnu par Xiao Yan, gouverneur de la province de Yong.
Décembre
 
Xiao Yan [Liang Wudi], gouverneur de la province de Yong, assiège la capitale impériale Jiankang [Nankin], défendue par les Gaux Wang Zhenguo et Zhang Ji.
Janvier
 
Les Gaux Wang et Zhang, se sentant menacés par l'empereur Xiao Baojuan, le font assassiner et offrent sa tête à Xiao Yan. Celui-ci prend le pouvoir et nomme Wang Baoming (mère de l'ex-empereur Xiao Zhaoye) régente en titre, ignorant Qi Heidi.
Mars
 
Xiao Yan, devenu prince de Liang, se fait accorder par la régente Wang Baoming "les 9 faveurs", tout en retardant le retour de Qi Heidi dans la capitale Jiankang et en faisant exécuter ses frères et cousins.
Mai
 
Avant l'arrivée de Qi Heidi à Jiankang [Nankin], Xiao Yan se proclame empereur (Liang Wudi), fondant la dynastie Liang du sud. Heidi est nommé prince de Baling, puis assassiné.
Mai
07/05
L'empereur de Chine Liang Wudi publie un édit qui proscrit le taoïsme et le remplace par le bouddhisme.
 
L'empereur Xuanwu (Wei du Nord) envoie son Premier Ministre Gao Zhao à la tête d'une armée attaquer la province de Yi [Sichuan] de l'empire des Liang du sud.
Mars
 
L'empereur Xuanwu (Wei du nord) meurt d'une maladie de 3j. Son fils Yuan Xu (5) devient l'empereur Xiaoming, sous la régence des princes Yuan Yong et Yuan Cheng (oncles de Xuanwu). L'impératrice Gao devient "impératrice douairière".
Juin
 
Le Premier Ministre Gao Zhao, de retour de campagne militaire, est arrêté et exécuté sur l'ordre des régents Yuan Yong et Yuan Cheng. Sa nièce l'impératrice Gao est déposée et doit se retirer dans un temple bouddhiste. La concubine Hu (mère de l'empereur Xiaomingdi) la remplace.
 
L'empereur Liang Wudi, devenu un fervent bouddhiste, interdit que les manufactures impériales de tissage représentent des dieux ou des animaux sur les tissus.
 
L'ex-impératrice Gao, rendant visite à sa mère, est assassinée sur l'ordre de l'impératrice douairière Hu (mère de l'empereur Xiaomingdi).
 
L'empereur Liang Wudi abolit dans son Etat la monnaie de cuivre (objet de contrefaçon massive) et la remplace par une monnaie de fer.
 
L'empereur Liang Wudi fait construire le temple bouddhique Tongtai [temple Jiming] à Jiankang [Nankin] et y fait une retraite de 3 jours.
Mars
31/03
L'empereur Xiaoming (18a) est empoisonné sur l'ordre de sa mère, l'impératrice douairière Hu, dont il voulait secouer la tutelle. Celle-ci fait proclamer empereur Yuan Zhao (2a), arrière-petit-fils de Xiaowendi.
Mai
17/05
Le Général Erzhu Rong (Wei du nord) s'empare de Luoyang et fait noyer l'empereur Yuan Zhao (2) et la douairière Hu dans le fleuve jaune. Il fait proclamer empereur Yuan Ziyou (Xiaozhuangdi), cousin de Xuanwudi, et exerce lui-même le pouvoir.
Octobre
 
L'empereur Liang Wudi se retire dans le temple Tongtai [Jiming], à Jiankang, revêtant l'habit monastique et participant aux tâches les plus humbles. Après 12 jours, le Gouvernement "rachète" au temple l'"empereur bodhisatva".
Novembre
01/11
Sous prétexte que l'impératrice Erzhu a accouché, l'empereur Xiaozhuang attire le Général Erzhu Rong dans son palais et le fait exécuter. Les proches du Général sont massacrés, mais sa veuve Beixiang et son cousin Erzhu Shilong s'échappent de Luoyang.
15/11
Beixiang (veuve du Général Erzhu Rong) et son cousin Erzhu Shilong rejoignent à Changzhi (Shanxi) Erzhu Zhao (neveu du Gal). Ils décident de proclamer empereur Yuan Ye (lointain cousin de Xiaozhuangdi et neveu de Beixiang).
Janvier
01/01
Erzhu Zhao (neveu du Général Erzhu Rong) s'empare par surprise de Luoyang, qui est mise au pillage, et capture l'empereur Xiaozhuang.
12/01
L'empereur Xiaozhuang, qui a été conduit à Jinyang [Taiyuan, Shanxi] et enfermé dans un temple bouddhiste, est étranglé sur l'ordre de Erzhu Zhao.
15/01
Alors que Yuan Ye, empereur proclamé par les Erzhu, arrive près de Luoyang pour prendre possession du trône, Erzhu Shilong, qui s'est ravisé, le force à céder la place à Yuan Gong (neveu de Xiaowendi) qui devient l'empereur Jiemin.
Juillet
 
Le Général Gao Huan se révolte contre le pouvoir du clan Erzhu, tout en continuant à reconnaître l'empereur Jiemin.
Octobre
 
Le Général Gao Huan retire sa reconnaissance à Jiemindi et proclame empereur Yuan Lang (apparenté au lignage impérial).
Décembre
 
Le Général Gao Huan défait Erzhu Zhao.
Juin
10/06
Le Général Gao Huan force Yuan Lang (qu'il a précédemment proclamé empereur) à céder le trône à Yuan Xiu (petit-fils de Xiaowendi) qui devient l'empereur Xiaowu.
21/06
L'empereur Xiaowu (Wei du nord) fait empoisonner son prédécesseur Jiemin.
Novembre
08/11
Ses offres de réconciliation avec Xiaowudi restant sans réponse, le Général Gao Huan nomme empereur Yuan Shanjian (Xiaojingdi), arrière-petit-fils de Xiaowendi, divisant les Wei du nord en Wei de l'est et Wei de l'ouest. Il déplace la capitale de Luoyang à Yecheng.
 
Les Turcs Tujue, vassaux des Ruanruan, établissent des relations diplomatiques avec les Wei occidentaux et obtiennent l’autorisation d’acheter de la soie chinoise.
 
L'empereur Liang Wudi fait une 3e retraite dans le temple bouddhique Tongtai, à Jiankang. Il y reste 1 mois, et rentre au palais à la suite d'un incendie dans le temple.
Juin
07/06
Gao Yang contraint l'empereur Xiaojing à abdiquer, mettant fin à la dynastie Wei de l'est. Il se proclame lui-même empereur (Wenxuandi), fondant la dynastie Qi du nord.
Novembre
01/11
Le Général Chen Baxian [Wudi] proclame Xiao Fangzhi empereur (Liang Jingdi).
Février
15/02
Yuwen Hu force l'empereur Gong (Wei de l'ouest) à abdiquer en faveur de son propre cousin Yuwen Jue (Xiaomindi), qui fonde la dynastie Zhou du nord.
Novembre
13/11
Le Général Chen Baxian [Wudi] se fait nommer "prince de Chen" par l'empereur Jing.
16/11
Le Général Chen Baxian dépose l'empereur Liang Jingdi et se proclame lui-même empereur (Chen Wudi), fondant la dynastie Chen.
Septembre
08/09
La "grande impératrice douairière" Lou (mère de Wenxuandi) dépose son petit-fils l'empereur Feidi et le remplace par son fils Gao Yan (Xiaozhaodi).
 
Gao Wei succède à son père Wu Cheng Di à la tête de la dynastie chinoise des Qi du Nord. Wu Cheng Di devient régent et grand empereur.
Février
28/02
Les empereurs père et fils Gao Wei et Gao Heng sont capturés près de Qingzhou (Shandong) par l'armée des Zhou du nord. (C'est la fin des Qi du nord).
Décembre
 
L'empereur Wu (Zhou du nord) ordonne à Gao Wei, Gao Heng et presque tous les membres de la dynastie Qi du nord de se suicider.
Juillet
 
L'empereur Wu (Zhou du nord) meurt de maladie en campagne militaire contre les Köktürks. Son fils Yuwen Yun (Xuandi) lui succède.
Juillet
 
L'"empereur retiré" Xuan (Zhou du nord) meurt de maladie à Chang'an. Le Général Yang Jian [Sui Wendi], son beau-père, prend le contrôle du Gouvernement.
Février
13/02
Le général Yang Jian usurpe le trône des Zhou du Nord et crée la dynastie Sui (581-618) en Chine du Nord.
Mars
04/03
Yang Jian se déclare empereur Wen de Sui, mettant fin aux Zhou du Nord et commençant la dynastie Sui.
Novembre
 
L'empereur Wendi nomme son fils Yangdi prince héritier.
Août
13/08
Mort de Sui Wendi. Début du règne de Yang-ti, empereur chinois de la dynastie Sui.
Décembre
17/12
Décret de Yang-ti ordonnant la reconstruction de Luoyang, nouvelle capitale des Sui . Yang-ti ordonne une expansion à grande échelle du Grand Canal reliant le fleuve Jaune à Chang'an et Luoyang.
 
L'empereur chinois Yang-ti met en place un système de concours littéraire pour le recrutement de ses fonctionnaires.
Février
18/02
Luoyang, nouvelle capitale des Sui, est achevée.
Juillet
 
Le régent Shotoku Taishi envoie une ambassade en Chine, à la cour des Sui, dirigée par Ono no Imoko. Le souverain japonais est désigné comme fils du ciel du pays où se lève le soleil, ce qui irrite l'empereur Yangdi, qui considère le Japon comme tributaire de la Chine.
 
L'empereur Sui de Chine Yangdi reçoit l’hommage de plusieurs oasis du bassin du Tarim, ce qui permet le commerce avec la Perse et l’Inde.
 
Victoire du Koguryŏ sur l'empereur de Chine Sui Yangdi à la bataille de la rivière Salsu.
Juillet
28/07
Dans la Corée actuelle, 10 000 soldats de l'ancien royaume de Goguryeo battent 305 000 envahisseurs chinois de l'Empire lors de la bataille de Salsu. Le général coréen Eulji Mundeok brise un barrage sur la rivière Salsu, tuant 302 700 soldats chinois. Cette bataille est considérée comme la plus meurtrière de tous les combats classiques.
 
L'empereur Sui Yangdi est assiégé pendant un mois par les Turcs à Yenmin au cours d’une tournée d’inspection le long de la grande muraille. Il est secouru par le jeune général de 20 ans Li Shimin, futur empereur Tang.
Octobre
 
L'empereur de Chine Sui Yangdi se retire à Jiangdu sur le Yangzi Jiang. Révolte intérieure due aux revers militaires et à une fiscalité excessive, qui fait sombrer l’empire dans l’anarchie.
Septembre
08/09
Victoire de Li Yuan à la bataille de Huoyi pendant la transition des Sui aux Tang.
Avril
10/04
Li Shimin convainc par ruse son père Li Yuan, comte de Tang et gouverneur militaire au Shanxi, de prendre les armes pour rétablir l’ordre. Jangdi et son fils se font massacrer par un coup d’État militaire en avril. Li Yuan assume la régence au nom du dernier Sui puis le dépose quelques mois plus tard à l’instigation de Li Shimin et fonde la dynastie des Tang. Il prend la capitale Chang'an. Li Shimin à la tête de 60 000 hommes part pacifier la Chine.
Juin
18/06
Début du règne de Tang Gaozu initiant en Chine la dynastie Tang.
Novembre
29/11
Bataille de Qianshuiyuan, pendant la transition des Sui aux Tang.
 
Réforme fiscale dans la Chine des Tang. L'impôt ne porte plus sur les biens mais sur les personnes. Trois sortes de taxes sont définies : le tsu, payé en céréales, le yung, sorte de corvée, et le tiao, un impôt payé en tissu.
Mai
28/05
Bataille de Hulao.
Juillet
02/07
Le prince Tang Taizong / Li Shimin tue ses deux frères et devient prince héritier lors d'un coup porte Xuanwu.
Septembre
04/09
Tang Taizong devient le deuxième empereur chinois de la dynastie Tang.
23/09
Xieli, kaghan des Köktürks orientaux, arrive devant la capitale Chang'an, à la tête de 100000 cavaliers, pour réclamer un tribut.
Septembre
 
Le moine bouddhiste Xuanzang part en pèlerinage en Inde : il fuit en passant par Yumen et Liangzhou dans le Gansu, puis Qinghai.
 
Ambassade du Japon à la cour des Tang.
 
Khagan Hsieh-li, souverain des Göktürks de l'Est, est vaincu par une attaque chinoise (après de graves troubles internes) et est fait prisonnier par les Chinois. Les tribus qui dépendaient de lui jusqu'à présent seront largement subordonnées à la Chine pour les prochaines décennies. Dans le même temps, l'empire des Göktürks occidentaux s'est effondré en raison du renversement et de l'assassinat du dirigeant local Tong Yabghu ou Tong Shehu.
 
Tai Zong établit une nouvelle abbaye taoïste, par gratitude pour les prêtres taoïstes qui avaient apparemment guéri le prince héritier d'une maladie.
 
Dans l'empire chinois, on a découvert que la queue d'une comète pointe toujours loin du soleil.
 
Campagne de l'empereur Taizong contre les Tuyuhun menée par le général Li Jing.
 
Tai Zong ordonne la construction du Palais Daming à Chang'an. Il construit le palais d'été pour son père à la retraite, l'empereur Gao Zu, comme un acte de piété filiale.
 
Début de plusieurs années de guerres entre le Tibet et l'empire chinois.
 
Arrivée à Chang'an, en Chine, du prêtre nestorien Alopen.
 
Yao Silian, historien chinois, achève son Livre de Liang. Il contient l'histoire de la dynastie Liang.
 
La pagode Xumi de Zhengding (Chine) est construite, sous le règne de l'empereur Taizong des Tang.
 
Les textes historiques du Livre du Qi du Nord, du Livre de Chen et du Livre de Sui sont compilés en Chine, pendant la dynastie Tang.
 
Chang'an, capitale de la dynastie Tang ( Chine ), devient la plus grande ville du monde, prenant le pas sur Ctésiphon, capitale de la Perse.
 
L'empereur Taizong autorise la fondation d'un monastère chrétien nestorien dans un faubourg de sa capitale Chang'an.
 
Le roi de Tourfan s'allie à des révoltés turcs pour barrer la route des caravanes entre la Chine, l'Inde et l'Iran. L'empereur de Chine Taizong intervient aussitôt et envoie le général Hou Junji qui prend la ville. Le bassin du Tarim devient un protectorat chinois.
 
Le roi tibétain de Lhassa Songsten Gampo épouse une infante chinoise, Wencheng.
 
Expédition chinoise dans le Turkestan occidental qui écrase les Turcs occidentaux insoumis dans les environs d'Ürümqi.
 
L'empereur Tang de Chine Taizong envoie une ambassade à l'empereur Harsha en Inde du Nord.
 
Les fonctionnaires du gouvernement préfectoral chinois se rendent dans la capitale de Chang'an, pour donner le rapport annuel des affaires dans leurs districts. L'empereur Taizong découvre que beaucoup n'ont pas de logement convenable pour se reposer et louent des chambres chez des marchands. Par conséquent, Taizong ordonne aux agences gouvernementales chargées de la construction municipale de construire à chaque fonctionnaire en visite son propre hôtel particulier dans la capitale.
 
Le souverain de Qarachahr dans le Tarim, sans doute inquiet de l’annexion de Tourfan en 640, s’allie à son tour aux Köktürks occidentaux et se révolte contre la Chine. Une nouvelle expédition dirigée par le général chinois Kouo Hiao-k'o réussit à prendre Qarachahr par surprise et à renverser le souverain pour le remplacer par son frère, dévoué à la Chine.
 
Xuanzang, moine bouddhiste chinois, rentre en Chine après un pèlerinage de 16 ans en Inde. Il est accueilli avec beaucoup d'honneur par l'Empereur Taizong.
 
La pagode géante de l'oie sauvage au temple Ci'en, Xi'an ( Shanxi ) est érigée pour la première fois sous la dynastie Tang.
Mai
01/05
Premier conflit de la guerre Goguryeo-Tang : Une armée expéditionnaire chinoise sous l'empereur Taizong de Tang traverse la rivière Liao vers Goguryeo.
Octobre
13/10
L'empereur Taizong est contraint d'ordonner un retrait de Goguryeo.
Janvier
19/01
Conquête de Kucha : Les forces de Kucha se rendent après un siège de quarante jours dirigé par le général de la dynastie Tang Ashina She'er, établissant le contrôle des Tang sur le nord du bassin du Tarim au Xinjiang.
Juillet
11/07
Zhangsun ordonne que la mort de l'empereur Taizong reste secrète. Il retourne avec Li Zhi [Gaozong] à Chang'an et nomme chanceliers, par édit, Yu Zhining, Zhang, et Gao Jifu.
15/07
Li Zhi devient empereur sous le nom de Gaozong.
 
Yazdgard III est assassiné. Son fils Péroz III se réfugie à la cour de Chine, et la dynastie sassanide survit quelque temps en tant que gouvernorat d'un petit territoire sous la suzeraineté des Chinois.
 
La Grande Pagode de l'Oie sauvage, à Chang'an, culminant à 54m (5 étages), est inaugurée.
 
Une figure du Bouddha Vairocana est creusée sur 17m dans la falaise aux Grottes de Longmen.
Décembre
27/12
L'empereur Tang Gaozong meurt à Luoyang.
Janvier
03/01
Zhongzong devient empereur.
Février
26/02
L'empereur Zhongzong est déposé par sa mère la régente Wu Zetian au profit de son frère Ruizong.
Avril
05/04
Le temple Daxianfusi [Dajianfu] est fondé à Chang'an comme centre de traduction des textes bouddhiques.
Octobre
16/10
L'ancienne concubine impériale Wu Zetian se proclame "empereur de la dynastie Zhou".
19/10
Wu Zetian se proclame impératrice régnante et ravale son fils l'empereur Ruizong au rang de prince.
Novembre
 
Le moine Yi Jing revient en Chine avec env. 400 textes bouddhiques en sanscrit. Il est reçu au palais de Luoyang par l'impératrice Wu Zetian.
 
Le moine bouddhiste Yixing construit la 1ère horloge mécanique, à but astronomique.
Février
20/02
Zhang Jianzhi mène un coup d'Etat et renverse l'impératrice Wu Zetian.
21/02
L'impératrice Wu Zetian est contrainte d'abdiquer en faveur de son fils.
22/02
Abdication de l'impératrice chinoise Wu Zetian en faveur de son fils Tang Zhongzong lequel restaure la dynastie Tang.
23/02
L'impératrice Wu Zetian abdique le trône, rétablissant la dynastie Tang.
Mars
03/03
La dynastie Tang est rétablie après l'interrègne de Wu Zetian.
Décembre
16/12
L'ex-impératrice Wu Zetian meurt au palais de Shangyang au sud-ouest de Luoyang.
Juillet
03/07
L'empereur Tang Zhongzong meurt. Sa veuve l'impératrice Wei fait proclamer le prince Wen (Li Chongmao) empereur.
21/07
La princesse Taiping et le prince de Linzi [Xuanzong] (soeur et fils de Ruizong) mènent un coup d'Etat : l'impératrice Wei est tuée.
Septembre
08/09
L'empereur Ruizong abdique en faveur de son fils Li Long-ki, qui devient l'empereur Xuanzong.
 
Fondation d'un institut scientifique, l'académie Hanlin utilisée dans le choix des hauts fonctionnaires.
Juillet
 
Victoire des musulmans, de l'empire du Tibet et des turcs Karlouks sur les chinois de Gao Xianzhi à la bataille de Talas.
Décembre
16/12
Début de la révolte d'An Lushan en Chine.
26/12
Le Général An Lushan prend Luoyang.
Février
05/02
An Lushan s'auto-proclame empereur, et fonde le Grand Yan.
Janvier
29/01
An Lushan « chef de la révolte contre la dynastie Tang et l'empereur des Yan » est assassiné par son propre fils, An Qingxu.
 
Comptoir musulman attesté à Canton. Les Arabes et les Persans établis à Canton profitent des troubles en Chine pour exciter un tumulte dans la ville, et à la faveur du désordre pillent les magasins, brûlent les maisons des marchands et s'enfuient par la mer.
Octobre
30/10
Guangzhou est pillé par des pirates arabes et turcs.
 
Saicho étudie, avec son disciple Gishin, le bouddhisme de la secte Zhiyi sous la direction de Daosui au temple Long-xing-si, puis au Mont Tiantai sous la direction de Xing-man.
Mai
14/05
L'empereur Kammu envoie en Chine une ambassade conduite par Fujiwara no Kadonomaro. La flotte (4 navires)prend le large au port de Naniwa-zu [Osaka] avec à son bord le moine Kukai.
Février
09/02
L'empereur Tang de Chine Xianzong reçoit en grande pompe des reliques du Bouddha dans l'enceinte du palais impérial de Chang'an. Le fonctionnaire confucéen Han Yu, qui a critiqué la présentation publique des reliques, est exilé.
 
Le traité de paix sino-tibétain de Chang'an reconnaît l'indépendance du Tibet.
Décembre
14/12
Incident de la rosée bienfaisante (Ganluzhibian). Le chancelier Li Xun et le général Zheng Zhu, qui ont la confiance de l'empereur Tang Wenzong, tentent d'éliminer les eunuques devenus trop puissants. Le complot échoue et de nombreux hauts fonctionnaires sont tués.
 
L'empereur Tri Ralpachen est assassiné par son frère, Langdarma, farouchement opposé au bouddhisme.
Février
20/02
Début du règne de Wuzong, empereur Tang de Chine.
 
Début de la proscription du bouddhisme dans la Chine de la dynastie Tang. Un édit ordonne le retour à la vie laïque de centaines de moines.
Mars
 
Un édit impérial condamne le manichéisme en Chine.
 
Édit en Chine, de l'empereur taoïste Wuzong de la Dynastie Tang, contre les manichéens, les bouddhistes et les nestoriens.
 
L'empereur Wuzong pille les temples boudhistes.
Septembre
13/09
Début du règne de Yizong, empereur Tang de Chine. Le bouddhisme retrouve son influence.
 
Soulèvement mené par P'ang Hsün en Chine. Des soldats d'une garnison du Guizhou se mutinent pour rentrer chez eux. Ils traversent la Chine du sud vers le nord le long du Yangzi Jiang avant d'être écrasés par les Tang.
Mai
11/05
Fabrication à Dunhuang, en Chine occidentale de la Sapience de diamant (le Soutra du Diamant), le plus ancien livre-rouleau imprimé conservé.
 
Début de la grande révolte menée par Wang Xianzhi contre le pouvoir du Nord dans le Hebei et le Shandong.
 
Le navigateur arabe ibn Wahab, parti de Bassorah vers Guangzhou, arrive à Chang'an où il est reçu par l'empereur Tang Taizong.
 
Huang Chao prend la tête des paysans révoltés à la mort de Wang Xianzhi8 puis les dirige vers le sud où il pillent le port de Fuzhou puis celui de Canton dont ils massacrent la population.
Janvier
15/01
Huang Chao prend Chang'an et se proclame lui-même empereur. La cour Tang s’enfuit vers le Sichuan.
Mai
 
Le chef shatuo Li Keyong chasse les révoltés de Chang'an et rétablit la dynastie Tang. Huang Chao s'enfuit au Shandong où il est tué. Li Keyong reçoit en fief la province de Shanxi tandis que Zhu Wen, lieutenant de Huang Chao rallié à la cause impériale reçoit une importante partie du Henan autour de Kaifeng. Les deux chefs se disputent le pouvoir au nord alors que le sud est partagé entre sept dynasties provinciales.
Avril
20/04
Le prince Lie Jie devient empereur de la dynastie des Tang en Chine sous le nom de Zhaozong.
Mars
26/03
Mort de Tang Aidi, dernier empereur de la dynastie Tang. Taizu lui succède.
 
Création autour de Nankin du royaume, puis Nan Tang.
 
La dynastie qui règne sur le royaume de Nanzhao est renversée.
Février
10/02
Zhu Wen ordonne l'évacuation de Chang'an. La capitale des Tang est transférée à Luoyang pendant que les palais et les bâtiments administratifs de Chang'an sont démantelés.
Septembre
22/09
Zhu Wen fait assassiner l’empereur et met sur le trône un prince de 13 ans.
 
Zhu Wen massacre les huit frères de l’empereur au cours d’un banquet.
 
Fondation du royaume Wu-Yue au Zhejiang.
Mai
12/05
Zhu Wen détrône le dernier empereur Tang et met fin à la dynastie Tang en Chine. Il fonde la dynastie Hou Liang. Début de la période des cinq dynasties et des dix royaumes. La Chine est divisée en dix États régionaux. Le Nord retombe dans l’anarchie.
Mars
26/03
Mort du dernier empereur Tang Aidi de la dynastie Tang auquel succède Taizu.
 
Création du royaume Nan Han à Canton et du royaume Min dans le Fujian.
 
Liu Yin fonde le royaume des Han du Sud.
 
L'empereur Taizu procède à une sédentarisation des tribus Qidan et à une sinisation des élites.
 
L'empereur Taizu fonde Shangjing, l'une des cinq capitales de la dynastie Liao.
 
L'empereur Taizu fait mettre au point une écriture spécifique pour transcrire la langue liao.
 
La famille turque de Li Keyong chasse celle de Zhu Wen (Liang postérieurs) et fonde la dynastie des Tang postérieurs.
 
L'empereur Taizu chasse les Kirghizes de haute Mongolie.
Mars
16/03
Meng Zhixiang se déclare empereur et établit Later Shu comme un nouvel État indépendant de Later Tang.
Janvier
11/01
L'empereur Tai Zong de la dynastie Liao dirigée par les Khitan envahit les Jin postérieurs, entraînant la destruction des Jin postérieurs.
Mars
10/03
Les Han postérieurs sont fondés par Liu Zhiyuan. Il se déclare empereur.
Février
11/02
Guo Wei, un fonctionnaire de la cour, mène un coup d'État militaire et se déclare empereur du nouveau Zhou ultérieur.
Février
04/02
Le maréchal Song Taizu arrive au pouvoir par un coup d'État et fonde la dynastie Song.
Janvier
23/01
À l'aide d'arbalètes, les troupes de la dynastie Song battent solidement un corps d'éléphants de guerre des Han du Sud à Shao.
 
Réorganisation administrative centralisatrice en Chine : l'empereur Song Taizong fait regrouper les préfectures en quinze unités administratives afin que finances, justice et défense ne dépendent plus uniquement des découpages territoriaux. Un corps d'intendants est chargé de vérifier la gestion des préfets dans les provinces.
Mai
08/05
Zhenzong devient empereur de Chine, le troisième de la dynastie Song, après la mort de son père Tai Zong.
 
Premiers billets de banque.
Mars
17/03
Le rajah de Butuan, constituant ce qui est aujourd'hui une partie des Philippines, envoie une mission diplomatique en Chine porter un tribut à la dynastie Song.
Novembre
10/11
Les Tangut fondent un empire à Irgai.
Mars
05/03
L'empereur Shenzong meurt. son fils Zhezong lui succède.
Juin
 
Zhao Ji [Song Huizong] épouse dame Wang.
 
Le pavot à opium était cultivé à des fins médicinales dans l'Empire chinois.
Février
23/02
Zhao Ji, 11e fils de l'empereur Shenzong, devient l'empereur Song Huizong.
Août
22/08
Cai Jing propose une réforme du système éducatif.
Décembre
10/12
Des pièce de 5 "quan" sont émises.
16/12
Cai Jing édicte une réforme du système éducatif.
 
Retour au pouvoir des réformistes en Chine.
Janvier
18/01
Song Huizong abdique, son fils Song Qinzong lui succède le lendemain.
Janvier
09/01
Des soldats Jurchens de la dynastie Jin mandchoue encerclent et pillent Bianjing (Kaifeng), la capitale de la dynastie Song de Chine, et kidnappent les empereurs chinois et autres, mettant fin à la dynastie Song du Nord.
Août
21/08
Le général de la dynastie Song, Yue Fei, défait une armée dirigée par le général de la dynastie Jin, Wuzhu, à la bataille de Yancheng, pendant la guerre Jin-Song.
Décembre
15/12
Des officiers militaires conspirent contre l'empereur Wanyan Liang de la dynastie Jin après une défaite militaire à la bataille de Caishi , et assassinent l'empereur dans son camp.
Avril
 
Le prince khitan Ye-lu Liou-ko se révolte contre les Djürchet au sud-ouest de la Mandchourie dans la région du Liao Ho. Devant leur supériorité numérique, il demande l’aide de Gengis Khan qui lui envoie son lieutenant Djebe. Ye-lu Liou-ko réussit à retrouver son indépendance et à rétablir l’empire des Khitans dans sa région d’origine autour de Liaoyang jusqu’à sa mort en 1220, en restant vassal de Gengis Khan.
 
Gengis Khan divise son armée en trois groupes pour attaquer la Chine. Ses fils Ogodeï, Djötchi et Djaghataï marchent sur le Shanxi, Gengis Khan et son fils cadet Tolouï-otchigin traversent le Hebei vers Pékin, Kassar assisté de Témugué-otchigin marche sur la région de Liaoxi. Les trois armées établissent le blocus devant Pékin.
 
Le naïman Kütchlüg, après la mort de son beau-père Tche-lou-kou, arrive officiellement au pouvoir au Kara Khitaï. Chrétien, il persécute les musulmans de l’empire.
Septembre
10/09
Pendant le siège de Pékin, un officier impérial renverse l’empereur Jin Wei Chao, jugé inefficace. Il est tué le lendemain et remplacé le 22 septembre par son neveu Wudubu. Après un long siège, le nouvel empereur négocie la paix, verse une énorme contribution de guerre (or, chevaux, soie, esclave) et offre à Gengis Khan une princesse impériale.
 
Les Mongols de Gengis Khan s'emparent de Pékin.
 
Les Mongols de Moukhali, au terme d’une guerre de sept ans (1217-1223), finissent par repousser les troupes impériales et réduisent l’empire des Djürchet au territoire de Ho Nan.
Avril
08/04
Début du siège de Kaifeng, pendant l'invasion mongole de la dynastie Jin.
Février
26/02
Le siège de Kaifeng s'achève par une victoire mongole lors de l'invasion mongole de la dynastie Jin.
Mai
29/05
Le Général mongol Subötai prend Kaifeng, capitale des Jin, et épargne les habitants.
Février
09/02
L'empereur Jin Aizong, réfugié à Xian de Runan, assiégée par les Mongols, se suicide ; Modi lui succède.
10/02
L'empereur Jin Modi est tué à Xian de Runan.
Octobre
 
Les Mongols conquièrent le Setchuan.
Août
11/08
Le Grand Khan Munke ou Möngke Khan meurt, lors du siège de l'actuelle Chongqing ( Chine ), touché par un obus tiré par l'artillerie chinoise.
Décembre
18/12
Khubilai Khan rebaptise son empire "Yuan", et consacre la naissance de la dynastie impériale des Yuan.
Février
25/02
L'impératrice douairière Song, Xie, se rend aux Mongols.
 
Marco Polo parvient à la Chine.
 
La Chine est entièrement conquise. La dynastie mongole prend le nom de Yuan.
Mars
19/03
Victoire décisive de la dynastie Yuan mongole sur la dynastie Song à la bataille de Yamen.
--   
Une victoire mongole à la bataille de Yamen met fin à la dynastie Song en Chine.
Février
18/02
Le Grand Khan Kubilai meurt à Pékin.
 
Le Grand Canal, qui relie Hangzhou à Pékin sur une distance de 1800 km, est achevé.
 
L'empereur chinois Yesun Timur Khan de la dynastie mongole Yuan meurt subitement le 15 août dans sa ville de résidence de Shangdu. L'influent général musulman Dawlat Shah a ensuite proclamé le prince héritier Arigaba, âgé de huit ans, comme nouvel empereur. Cependant, la mort soudaine du vieux Khan entraîne un soulèvement des clans au pouvoir. Ils sont mécontents que Yesun Timur Khan ait concentré tout son pouvoir sur ses favoris, en particulier le musulman Dawlat Shah. En quelques jours, El Temür, le commandant de la ville de Dadu, a organisé un coup d'État et a exigé la montée de Toqa Timur, un fils de l'ancien empereur Külüq Khan, en tant que nouveau Khan. Celui-ci sera aimablement reçu à Dadu en août. Qoshila, un autre fils de Külüq, revendique également le trône chinois.
Novembre
16/11
Togatémur, fils de Qaïchan, prend le pouvoir en Chine.
Avril
 
Toqa Timur, empereur de Chine de la dynastie Yuan, abdique en faveur de son frère aîné Qoshila. Cependant, il est assassiné lors d'un banquet le 30 août, ce qui ramène Toqa Timur sur le trône. Toqa Timur, contrairement à Qoshila, est considéré comme le représentant du parti chinois à la cour, mais son gouvernement est entièrement dépendant du général El Temür, qui l'a porté sur le trône l'année précédente.
 
Incursions chinoises dans les royaumes himalayens de l'Inde. Une armée entière du sultan de Delhi est perdue dans une expédition au Garhwal, dans l’Himalaya, anéantie par les Tibétains. Le Bengale en profite pour faire sécession.
 
Les Tenryūji-bune, deux navires affrétés par le Tenryū-ji, un temple de Kyoto, se rendent en Chine. Les relations commerciales entre le Japon et la Chine reprennent quasi-officiellement.
Juin
 
Arrivée à Pékin par Caffa, Saraï et Almaligh du franciscain légat du pape Jean de Marignol.
 
Première mention de l'implantation chinoise à Singapou.
 
Début de la révolte nationaliste des « Turbans Rouges » dans les environs de Canton, préparée par les sociétés secrètes (notamment celle du Lotus Blanc).
 
Ordonnance diminuant de 20 % le prix du fermage dans tout l’empire.
Janvier
 
Le chef de la révolte des Turbans rouges Han Shantong est arrêté et exécuté par les Yuan.
Mars
 
Han Lin'er est proclamé empereur de la dynastie Song. La révolte des Turbans rouges s’étend à toute la Chine du sud qui est plongée dans l’anarchie.
Mars
27/03
Victoire navale des insurgés sur le Yangzi Jiang à la bataille de Caishi.
Avril
10/04
En Chine, le chef insurgé Zhu Yuanzhang, simple fils de paysan et ancien moine bouddhiste, prend Nankin aux Yuan, où il établit sa capitale.
 
La Corée repousse une invasion des rebelles chinois "Turbans rouges".
Juin
15/06
Siège de Nanchang en Chine (→ 28/08). Zhu Yuanzhang, maître de Nankin, vainc et tue son compétiteur Chen Youliang maître du Hubei, du Hunan et du Jiangxi lors de la bataille navale du lac Poyang et s’empare de ses territoire.
Novembre
 
Zhu Yuanzhang, maître de Nankin, lance une expédition de 250 000 hommes vers le Sud qui s'empare facilement du Fujian, du Guangdong et du Guangxi, puis envahit le Shandong en décembre.
Janvier
23/01
Zhu Yuanzhang est proclamé empereur de Chine par son armée sous le nom de Hongwu et fonde la dynastie des Ming avec Nankin pour capitale.
Septembre
10/09
Les Chinois chassent les Mongols de Pékin.
14/09
Les Mongols perdent le territoire Chinois. La dynastie Yuan s’effondre et la dynastie Ming commence son règne.
--   
Maître de toute la Chine méridionale, Hongwu marche triomphalement sur Pékin. La dynastie mongole Yuan est renversée et est remplacée par la dynastie chinoise Ming.
 
Ch'ing Chün produit une carte de la Chine.
Juin
 
Réforme du système de recrutement du mandarinat (concours) et rétablissement des titres de noblesse. Interdit sur les sociétés secrètes du Lotus Blanc et du Nuage Blanc.
 
Les Chinois franchissent la frontière mongole mais sont écrasés dans la région de la Toula par le grand khan Ayourchiridhara.
 
Une Ambassade de Bukka Ier, roi du Vijayanagar (Inde), arrive en Chine.
Avril
 
L'empereur Ming de Chine Hongwu publie un code inspiré de celui des Tang.
 
Ma Sanbao [Zheng He] est capturé et castré pour devenir eunuque à la Cour impériale.
 
Le premier empereur Ming de Chine Hongwu refuse de recevoir un ambassadeur japonais.
Juillet
 
Les troupes ming passent la rivière Liao. La Chine est entièrement conquise par l'empereur ming Hongwu.
Mai
 
Les troupes mongoles du grand khan Togustemur sont écrasées par une armée chinoise des Ming sur le Buyur Nor. Karakorum est rasée. Togustemur est assassiné peu après. La Mongolie sombre dans l’anarchie.
 
Profitant de la faiblesse de Karakorum, quelques féodaux de la région limitrophe de la Chine se soumettent à l’autorité des Ming. L’empereur chinois ordonne d’organiser les districts des trois tribus ouriankhaï sur le territoire du seigneur Nagatchou, dans la région de Kalgan, peuplés d’environ 200 000 personnes. La Chine attribue des bénéfices aux princes et hauts fonctionnaires du nouvel état nomade.
 
Chen Ki-Souen publie un traité sur l'encre d'imprimerie.
Juin
30/06
Nouveau règne de Jianwen qui devient le deuxième empereur de la dynastie Ming.
 
Campagne en Kachgarie de Mirza Iskander, petit-fis de Tamerlan. Son armée entre à Kachgar, pille Yarkand, prend la forteresse d'Aksou. Un détachement pille Baï et Kucha tandis que Mirza Iskander obtient la soumission de Khotan avant de rentrer à Samarkand par Andijan en Ferghana.
 
Kim Sa-hyeong dirige une ambassade de Corée en Chine.
 
Le Japon établit des relations officielles et commerciales avec la Chine des Ming. Le shogun Yoshimochi Ashikaga, considéré comme le souverain du Japon, se déclare vassal de la Chine et le commerce prend la forme d'un tribut.
 
Le monastère bouddhiste Bimdo GOnchen est fondé.
Juillet
13/07
L'empereur Ming Jianwen est déposé à Nankin par son oncle Zhu Di.
17/07
Ming Yongle devient le troisième empereur de la dynastie Ming, en Chine.
 
En Chine commence la politique expansionniste de la dynastie Ming ; incorporation de la Mandchourie, de l'Indochine et de la Mongolie.
 
L'empereur Yongle donne à la ville de Zhigu le nom de Tianjin (gué de l'Empereur).
Février
 
Ma Sanbao, entré dans les faveurs de l'empereur Yongle, change son nom en Zheng He.
Juin
 
Arrivée à Kyoto à la cour du shogun Yoshimitsu Ashikaga d'une ambassade chinoise des Ming qui inaugure les relations commerciales entre le Japon et la Chine.
Juillet
11/07
Zheng He reçoit l'ordre de l'empereur Ming Yongle d'accomplir une expédition dans l'océan Indien.
 
La construction de la Cité interdite commence à Pékin sous la dynastie chinoise Ming.
Novembre
19/11
Les armées chinoises des Ming envahissent le Dai-Viêt et chassent la dynastie des Ho. Début de la domination chinoise au Viêt Nam.
Avril
10/04
Deshin Shekpa, 5e Karmapa Lama visite la capitale de la dynastie Ming à Nanjing et reçoit le titre de « Grand Prince Trésor du Dharma ».
 
Tsong Khapa fonde le monastère bouddhiste Ganden (école des "Bonnets jaunes" à la discipline rigoureuse).
Février
23/02
L'empereur Yongle transfère sa capitale de Nankin à Pékin.
Septembre
23/09
Victoire de la dynastie Yuan du Nord sur la dynastie Ming, à la bataille de Kherlen.
Mars
25/03
L'empereur Yongle de la Chine Ming lance la première de ses campagnes militaires contre les Mongols, entraînant la chute du khan mongol Bunyashiri.
Décembre
18/12
L'empereur Yongle ordonne à Zheng He une 4è expédition maritime.
 
La construction du Temple du Compagniel est achevée à Pékin.
Février
02/02
Pékin devient la capitale de la Chine au lieu de Nankin pour contrer la menace mongole.
Mars
03/03
Zheng He reçoit l'ordre impérial de l'empereur Yongle d'apporter des lettres impériales, des produits en soie et d'autres cadeaux à divers dirigeants de pays autour de l'océan Indien.
Janvier
03/01
Les dernières troupes chinoises Ming quittent l'Annam.
Février
11/02
Coup d'État en Chine. L'empereur ming Zhengtong reprend le pouvoir à son frère Jingtai qui l'avait placé en résidence surveillée en 1450. Pour son second règne il prend le nom de Tianshun. Les partisans de son frère sont condamnés officiellement.
Août
07/08
Echec de la rébellion du général Cao Qin contre l'empereur Ming Zhengtong.
Juin
19/06
Zhengde devient empereur Ming de Chine.
Juillet
01/07
L'affaire de l'annulation du mariage d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon s'ouvre à Londres.
 
La "variolisation" par inoculation d'une forme bénigne de la maladie est pratiquée.
 
La Chine donne Macao pour l'aide apportée contre les pirates.
Janvier
23/01
Le tremblement de terre le plus meurtrier de l'histoire, le tremblement de terre du Shaanxi, frappe la province du Shaanxi, en Chine. Le nombre de morts peut avoir atteint 830 000.
Juin
13/06
Le khan mongol Altan s'engage à respecter les frontières de la Chine : ouverture de marchés frontaliers à Datong, Kalgan, Jining et Koukou-khoto.
Juillet
19/07
Début du règne de Wanli, empereur Ming de Chine.
--   
Règne de Wanli, treizième empereur de Chine de la dynastie Ming.
 
Li Shizhen achève la rédaction du "Bencao gangmu", grand traité de pharmacopée.
 
Nurhaci devient le chef de son clan Aisin Gioro.
Septembre
10/09
Ricci et Ruggeri entrent en Chine et établissent la 1ère maison des Jésuites à Zhaoqing (Guangdong).
Janvier
06/01
Ricci s'installe à Nankin et établit une 4è maison jésuite.
 
Nurhaci propose aux Chinois son aide pour empêcher l'invasion de la Corée par le japonais Toyotomi Hideyoshi. Il est récompensé par l'empereur Ming d'un titre militaire prestigieux.
Décembre
16/12
Victoire sino-coréenne sur la flotte japonaise, fin de la guerre d'Imjin.
 
Le jésuite Trigault arrive à Nanjing.