Loading...
1 2
Portugal (1510 événements)
Portugal

(1510 événements)

 
Les premiers mégalithes ont été érigés.
 
Fondation du comptoir phénicien Alis Ubbo (Lisbonne), situé au centre de la ville actuelle, sur la pente sud de la colline du château Saint-Georges, jusqu'aux rives du Tage.
 
Les Celtibères fondent la ville d'Arcobriga.
 
Olisipo devient une ville romaine dans la province de Lusitanie.
 
Scipion Nasica est nommé préteur en Hispanie ultérieure. Il combat les Lusitaniens qu'il vainc à Ilipa.
 
Guerre lusitanienne : le préteur d'Hispanie ultérieure Manilius est battu par les Lusitaniens de Punicus. Son successeur Calpurnius Piso est vaincu à son tour l'année suivante. Ils perdent au total 6 000 hommes.
 
Le préteur d'Hispanie ultérieure Calpurnius Piso est battu à son tour par les Lusitaniens de Punicus.
 
Le préteur Mummius est envoyé en Hispanie ultérieure face à la révolte des Lusitaniens. D’abord vainqueur du chef Caesarus (Kaisaros), il est battu lors de la contre-attaque, perd 9 000 hommes et voit son camp pillé. Après avoir reçu des renforts, il se tourne au sud du Tage contre le chef Caucenus (Kaukainos) qui a pris Conistorgis dans l’Alentejo, puis s’est réfugié à Zilis en Afrique du Nord. Mummius passe le détroit de Gibraltar et bat cette armée lusitanienne. Il obtient les honneurs du triomphe.
 
Le préteur d'Hispanie ultérieure Atilius Seranus obtient quelques succès contre les Lusitaniens révoltés ; il leur prend leur principale cité Oxthracae mais ils se soulèvent à nouveau dès qu'il a pris ses quartiers d'hiver.
 
Le préteur serbe Sulpício Galba attire les Lusitaniens dans un piège, en massacre des milliers et vend le reste comme esclaves.
 
Les troubles en Espagne s'intensifient à nouveau avec la reprise de la guerre lusitanienne, sous la direction de Viriathe, et de la guerre celtibère.
 
Les Lusitaniens rassemblent une force de 10 000 hommes et attaquent la Turdetanie. Gaius Vetilius est alors envoyé pour s'occuper du raid. Après avoir rassemblé une force égale à celle des Lusitaniens en nombre, Vetilius vainc les Lusitaniens, qui demandent des conditions de paix. Alors que les conditions de paix sont en cours d'élaboration, Viriathus rappele à ses compatriotes lusitaniens la trahison des Romains, dont il avait été témoin direct avec Galba. Les Lusitaniens choisissent Viriathus comme chef et concoctent un plan d'évasion : ils s'organiseient comme s'ils allaient au combat, puis fuient dans toutes les directions et se rassemblent plus tard dans une ville nommée Tribola. Vitilius, voyant les forces lusitaniennes se disperser, attaque directement Viriathus, mais Viriathus et 1 000 de ses meilleurs hommes occupent Vitilus pendant deux jours pendant que les autres se regroupent en sécurité. Viriathe échappe alors aux Romains et rejoint son armée. Le succès de la campagne de Viriathus convainc les tribus celtiques voisines, comme les Galléciens, de soutenir sa cause.
 
Révolte des Lusitaniens menée par Viriathe contre les légions romaines. Le préteur d'Hispanie ultérieure Caius Vetilius, à la tête de dix mille fantassins et treize cents cavaliers, est battu et tué à Tribola, au sud d'Osuna, en Turdétanie. Les Lusitaniens feignent la fuite, entraînent les Romains dans des taillis denses où ils ont dressé une embuscade. 4 000 soldats romains sont tués.
 
Viriathe attaque la Carpétanie. Le préteur d'Hispanie Caius Plautius, à la tête de dix mille hommes d'infanterie et treize cents chevaux, est battu à son tour ; les Lusitaniens feignent une nouvelle fois la fuite, et Plautius envoie quatre mille hommes à leur poursuite. Viriathe fait volte-face et taille en pièces ses poursuivants. Il prend position dans la région de la montagne de Vénus, plantée d’oliviers, peut-être la Sierra de San Vicente, près de Tolède ; Plautius le rattrape mais est de nouveau battu et se réfugie vers le sud pour prendre ses quartiers d’hiver en plein été. Viriathe s’empare de Segóbriga par ruse, simulant un siège puis se retirant avant d'attaquer les habitants soulagés. Il bat la même année le gouverneur d'Hispanie citérieure, Claudius Unimanus, puis l'année suivante son successeur C. Nigidius.
 
Le consul Fabius Maximus Aemilianus mène la guerre contre Viriathe en Hispanie ultérieure. Le préteur Caius Laelius est envoyé en Hispanie citérieure ; selon Ciceron, il obtient des succès contre Viriathe.
 
Le préteur Laelius (ou Nigidius) est envoyé en Hispanie citérieure, le préteur Quinctius en Hispanie ultérieure où il obtient quelques succès contre les Lusitaniens révoltés, mais Viriathe envahit la Bastétanie (région de Grenade) et Quinctius doit se retirer à Corduba. Le consul Metellus arrive en Citérieure avec 30 000 hommes pour combattre le soulèvement des Celtibères, encouragés par les succès de Viriathe. Il prend Contrebia, Nertobriga et Centobriga dans la vallée du Jalón pour isoler Numance. Début de la Seconde Guerre de Numance.
 
Le proconcul Fabius Servilianus en Hispanie ultérieure est battu par Viriathe alors qu'il assiège Erisana (Azuaga) en Béturie, à mi-chemin entre le Guadiana et le Guadalquivir. Encerclé, il doit négocier un traité de paix, qui reconnait Viriathe comme ami du peuple romain et permet aux Lusitaniens de conserver les terres qu'ils occupent. Le Sénat ratifie le traité.
 
Le consul Caepio est envoyé en Hispanie ultérieure relever son frère Fabius Servilianus ; il reprend la lutte contre Viriathe au mépris du traité signé par Servilianus. Il réussit à prendre Erisana par un coup de main. Surpris, Viriathe quitte la Bétique et se retire en Carpétanie. Caepio le poursuit, mais il réussit à s'échapper et à gagner la Lusitanie. Caepio attaque alors ses alliés Vettons pour lui couper le ravitaillement et pour la première fois pénètre dans le pays montagneux des Gallaeci. Il construit une route entre le Guadiana (Anas) et le Tage (Tagus) et un camp permanent à Castra Servilia, près de Cáceres.
 
Le consul Popillius Laenas est envoyé en Hispanie citérieure ; après un échec contre Numance, il joint ses forces au proconsul Caepio pour combattre les Lusitaniens révoltés sur deux fronts. L'avance de Caepio est retardée par une mutinerie de sa cavalerie, provoquée par sa sévérité. Cependant les Lusitaniens, épuisés par la guerre, demandent à Viriathe de négocier avec Laenas. Le consul réclame que les soldats romains déserteurs lui soient livrés et la reddition des armes. La première condition lui est accordée, et les malheureux son amputés de la main droite, supplice appris des Espagnols. Viriathe s'oppose à la seconde, mais envoie trois émissaires : Audax, Ditalkon et Minuros pour poursuivre les négociations. Ils sont soudoyés par le consul et assassinent Viriathe pendant son sommeil à leur retour.
 
Viriathus est tué par trahison.
 
Junius Brutus Callaicus est envoyé en Espagne pour soumettre les Lusitaniens et les Gallaeci.
 
Rome soumet définitivement la Lusitanie et met fin à la civilisation castrale en contraignant la population à s'installer dans les plaines pour faciliter son unification. Cette politique est à l'origine des villes de Braga (Bracara Augusta), Chaves (Aquae Flavia) ou Beja (Pax Iulia).
 
Le combat reprend en Lusitânia, sous le commandement de Sertório.
Juillet
 
Metellus, gouverneur d'Hispanie ultérieure, mène campagne contre Sertorius dans le sud de la Lusitanie ; il veut prendre Sertorius en tenaille avec l’appui du propréteur de Citérieure C. Domitius Calvinus, mais celui-ci est battu et tué par le questeur de Sertorius, Lucius Hirtuleius ; Metellus passe du Baetis à la vallée de l’Anas où il installe son camp à Metellinum. Le légat de Metellus, L. Thorius Balbus, envoyé au secours de Domitius Calvinus, est vaincu près de Consabura sur l’Anas et tué par Sertorius, accouru à la rescousse de son lieutenant.
 
Metellus mène des opérations dans l'ouest et le sud-ouest de la péninsule ibérique et fait le siège de Lacobriga, en Lusitanie ; il réclame l'intervention du gouverneur de Gaule transalpine Lucius Manlius, mais ce dernier est battu et chassé par Lucius Hirtuleius et Sertorius parvient à lever le siège de Lacobriga. Metellus se retire sur le Baetis et réclame des renforts.
Août
 
Lucius Hirtuleius défend la Lusitanie tandis que Sertorius envahit l'Hispanie citérieure entre Consabura et Augusta Bilbilis par Segóbriga, Caraca et Segontia. Après 44 jours de siège et l'effondrement d'une partie de la muraille, Sertorius s'empare de la ville de Contrebia Leucade. Il contrôle Calagurris et Ilerda dans la vallée de l’Ebre. À la tête de 70 000 hommes, il domine désormais la Lusitanie, la meseta de Castille et d’Aragon et la côte au nord de Carthagène, sauf Lauro et Sagonte. Il organise son territoire à la romaine, avec un Sénat. Il crée à Osca (Huesca) une école pour former à l’éducation romaine les fils de notables espagnols.
 
César est envoyé comme propréteur en Hispanie ultérieure. Il s’y distingue par ses qualités remarquables d’administrateur et ses succès contre les Gallaeci et les Lusitaniens. Selon Suétone, César ne peut sortir de Rome à cause de ses créanciers. Crassus rembourse une partie de ses dettes et se porte garant de ses autres créances.
 
Jules César, à la tête d'une armée de 15 000 hommes, parvienT à consolider le pouvoir de Rome sur la Lusitanie.
 
Jules César accorde le statut de municipe à Olisipo (Felicitas Julia) en échange de sa fidélité.
 
Olisipo devient une commune romaine.
 
La province romaine de Lusitanie est créée.
 
Fondation d'Augusta Emerita (aujourd'hui Mérida), dans la province de Lusitanie.
 
Lisbonne devient la capitale de la Lusitanie.
 
Théâtre romain et thermes construits à Olisipo.
 
Othon est envoyé comme gouverneur en Lusitanie alors que sa femme Poppée devient la maîtresse de Néron.
 
Vespasien accorde le « droit latin » (égalisation aux communes d'Italie) à une grande partie des communes de Lusitanie.
 
Prise de Lisbonne par les Vandales.
 
Les Alains s'installent en Lusitanie, sous l'autorité de Rome.
 
Touchés par la famine, les peuples fédérés par Gerontius, entrés en Hispanie, se sédentarisent : royaume des Suèves en Galice (Tarraconaise) et au nord du Tage avec Braga pour capitale, des Vandales Silingues la Galice au Nord du Douro, des Alains de Respendial dans la meseta centrale (Lusitanie et Carthaginoise), des Vandales Asdingues en Andalousie.
 
Pillage et incendie de Lisbonne par les Wisigoths menés par leur roi Wallia.
 
Les Wisigoths battent les Vandales Silingues, qui sont exterminés en Bétique, puis les Alains en Lusitanie et Carthaginoise, pour le compte de l'empire d'Occident. Quand leur roi Addac est tué, les Alains affaiblis décident de se joindre aux Vandales Asdingues sous leur roi Gondéric. Après leur victoire, les Wisigoths obtiennent de Constantius de s'établir comme fédérés en Aquitaine seconde. Après la mort de Wallia peu de temps après son arrivée à Toulouse, Théodoric Ier devient roi des Wisigoths.
 
Olisipo est prise par les Wisigoths, qui l'appellent Ulishbona.
Octobre
28/10
Les Wisigoths pillent brutalement la capitale des Suebi de Braga.
 
Les Wisigoths s'emparent de la Lusitanie et l'intègrent à leur royaume.
 
Les Suèves pillent et détruisent Conímbriga.
Mars
20/03
Martin, évêque métropolitain de Bracara Augusta, meurt.
 
Fin du royaume suève et annexion au royaume wisigoth de Leovigildo.
 
Prise de Lisbonne par Abd al-Aziz ibn Musa bin Nusair.
 
Rattachement de Lisbonne à l'Émirat de Cordoue.
 
Assaut viking sur Lisbonne.
 
Vimara Peres occupe la ville de Portucale. Devient le premier comte de Portucale.
 
Coimbra est conquise sur les Maures.
 
Mort de Vimara Pérès. Son fils Lucídio Vimaranes lui succède.
 
Hermenegildo Gonçalves épouse Mumadona Dias.
 
La comtesse Mumadona Dias partage ses domaines entre ses enfants. Son fils Gonçalo Mendes, comte de Portucale devient comte.
 
Révolte de Gonçalo I Mendes contre Sancho I de Leão.
 
Décès de Mumadona Dias.
 
Gonçalo Mendes utilise le titre magnus dux portucalensium.
 
Al-Mansur, souverain de facto d'Al-Andalus, conquiert le château de Montemor-o-Velho, élargissant le califat omeyyade de Cordoue.
 
Reconquête définitive de Coimbra.
 
Le comte de Portucale Nuno Mendes se révolte contre Garcia da Galicia et est tué.
 
Soeiro Mendes devient comte de Coimbra, en remplacement du comte Sesnando Davides.
 
Arrivée des Almoravides à Lisbonne.
 
Le roi Afonso VI céda le gouvernement du comté de Portucalense , formé en 868 entre les fleuves Minho et Douro, à Henrique de Bourgogne pour son mariage avec sa fille Teresa de Leão.
 
Mauricio Burdino est nommé successeur de Cresconio, comme évêque de Coimbra.
 
Révolte des méchants chevaliers de Coimbra contre D. Henrique.
 
Le comte D. Henrique attribue les chartes de Sátão, Soure, Tavares et Azurara da Beira, dans le but de renforcer les privilèges des communautés locales et de les encourager à participer à la défense du territoire chrétien, alors gravement menacé par les Almoravides.
Novembre
01/11
Henri de Bourgogne, comte de Portugal, est tué au siège d’Astorga alors qu’il combattait les Maures. Alphonse Henriques, alors âgé de trois ans, lui succède sous la régence de sa mère Thérèse de León. En 1128, la reine Thérèse entre en conflit avec son fils. Thérèse s’appuie sur l’aristocratie galicienne, son fils, Alphonse-Henri, sur les Portugais.
 
Restauration du diocèse de Porto et consécration épiscopale de l'archidiacre Hugo, évêque de Porto, fidèle clerc de l'archevêque Diego Gelmírez.
 
Elevé à Guimarães, Alphonse Henriques est armé chevalier.
 
Des incidents provoquent l'invasion du comté du Portugal par le roi Alphonse VII de Castille qui encercle Guimarães où se trouve Alphonse Henriques, afin de faire valoir ses droits sur le comté, vassal du royaume de Castille.
Juin
24/06
La bataille de São Mamede oppose les troupes d'Afonso Henriques aux armées de sa mère, Thérèse de León, alliée au comte de Galice Ferdinand Pérez de Traba (en). Thérèse de León, héritière du comté de Portugal, tente de le rapprocher du comté de Galice, ce qui provoque une forte opposition de la noblesse portugaise qui se range derrière Afonso Henriques. La bataille se solde par la victoire d'Henriques et de ses partisans et Afonso Henriques.
 
Coimbra devient la capitale, en remplacement de Guimarães.
 
Echec d'une tentative du jeune duc du Portugal Afonso Henriques de conquérir Lisbonne.
 
Le traité de Tui entre Alphonse VII de Castille et son cousin Alphonse Henriques qui n'est encore que Comte du Portugal mais lutte pour son indépendance vis-à-vis de la Castille. Il met un terme aux hostilités après la bataille de São Mamede.
Juillet
25/07
Alphonse Henriques se proclame roi de Portugal après la bataille d'Ourique.
 
Afonso Henriques utilise officiellement le titre de Roi.
 
Bataille d'Arcos de Valdevez.
Octobre
05/10
Le roi de Castille Alphonse VII reconnaît le royaume de Portugal au traité de Zamora.
 
Alphonse Ier épouse Mathilde de Savoie.
Mars
15/03
D. Afonso Henriques conquiert Santarém aux Maures.
Juillet
01/07
Siège de Lisbonne (→ 25/10).
Octobre
23/10
Les chrétiens pénètrent dans Lisbonne. Suivirent 5 jours de pillages, assassinats et viols par et les Croisés et les Portugais envers la population, sans aucune distinction de religion. La légende raconte que même l'évêque fut tué par des pillards intéressés par le vol des trésors de son église. Selon les chroniques, 30 000 personnes furent mis en esclavage. Beaucoup moururent ou s'enfuirent. Les musulmans restant furent cloisonnés dans un quartier spécifique, la Mouraria.
Novembre
01/11
Dom Afonso Henriques prend officiellement possession de Lisbonne. Une cérémonie religieuse a lieu, transformant la grande mosquée en la cathédrale Sé. Un nouvel évêque est nommé : Gilbert de Hastings, un croisé anglais. De nombreux croisés obtinrent des terres et des titres dans la région. Une légende raconte que c'est aussi à cette époque que la dépouille de saint Vincent accosta le rivage de Lisbonne sur une embarcation vide, uniquement guidée par deux corbeaux. Saint Vincent devint donc le saint de la ville et depuis figure sur son blason une barque flanquée de deux corbeaux.
 
L'abbaye cistercienne d'Alcobaça est fondée sur l'ordre de Henriques.
 
Dom Gualdim Pais, maître de l'ordre du Temple, fait construire le couvent de Tomar.
 
Reconquête de Beja.
 
Reconquête d'Évora.
 
Défaite de Badajoz. Afonso Henriques est fait prisonnier par son gendre et libéré.
 
Le pape Alexandre iii, par sa bulle Manifestis probatum, reconnaît le Portugal comme pays indépendant et vassal de l'Église à condition de lui payer un tribut.
Décembre
06/12
Sancho Ier devient roi.
Juillet
13/07
Le roi du Maroc assiège les Templiers à Tomar.
 
Odon III de Bourgogne rejette Mathilde de Portugal et se remarie Adélaïde de Vergy.
Novembre
27/11
D. Sancho I rédige la charte qui donne naissance à Guarda.
 
Par l'intermédiaire du Souverain Pontife , la paix est rétablie entre le Royaume de Portugal et le Royaume de Léon.
 
Révolte de la bourgeoisie de Porto contre l'évêque.
 
Conflit entre le roi et l'évêque de Coimbra.
 
Sous le règne de D. Afonso II de Portugal , les cours sont réunies à Coimbra pour la première fois avec des représentants du clergé et de la noblesse. Des lois importantes sont promulguées pour protéger les biens de la Couronne, garantir les libertés et interdire les abus de la part des fonctionnaires royaux.
Mars
26/03
Alphonse II devient roi de Portugal.
Mars
27/03
Début du règne d'Alphonse II le Gros, roi de Portugal.
Mars
25/03
Début du règne de Sanche II, dit Capel roi de Portugal.
 
Le pape Innocent IV dépose le roi Sancho comme rex inutilis et nomme son frère Afonso gouverneur du royaume. Guerre civile.
Janvier
04/01
Alphonse III prend le titre de roi de Portugal.
 
Alphonse III repousse définitivement les Maures du Portugal.
 
Mariage de D. Afonso III, roi du Portugal avec D. Beatriz de Castille.
 
D. Afonso III publie la loi Almotaçaria, une mesure qui vise à fixer les prix, interdisant l'exportation de céréales et de métaux précieux.
 
Aux Cortes de Leiria, D. Afonso III a cherché à obtenir le soutien des représentants du clergé, de la noblesse et des procureurs de la municipalité dans la dévaluation de la monnaie, mesure qui n'a finalement pas été appliquée. La présence des procureurs départementaux devient désormais courante aux séances du tribunal, comme c'était déjà le cas dans le royaume de León.
Juillet
13/07
Lisbonne devient la capitale du Portugal, à la place de Coimbra.
Février
16/02
Le roi Alphonse III meurt à Coimbra ; son fil Denis lui succède.
 
Le roi Diniz fonde une université à Lisbonne, pour répondre à une demande des maîtres de l'école capitulaire.
 
L'Université de Coimbra est fondée.
 
Confirmation par le roi de la bourse commerciale fondée par les marchands portugais.
 
D. Dinis scelle la paix avec les royaumes de Léon et de Castille et fixe les limites des frontières par le traité d'Alcanize.
 
Le roi interdit à toute personne autre que lui-même d'armer les chevaliers.
Février
15/02
Des incidents entre étudiants et bourgeois amènent le transfert de l'université de Lisbonne à Coimbra.
 
L'ordre du Christ reçoit en dévolution les biens de l'ordre du Temple.
Octobre
30/10
Révolte de l'infant Afonso contre le roi.
Mars
14/03
Le roi Denis reçoit l'Approbation pontificale de Jean XXII comme fondateur de l'ordre du Christ suivant la Règle de St-Benoît.
Janvier
07/01
Alphonse IV devient roi de Portugal.
Juin
24/06
Mariage de Marie de Portugal, fille d'Alphonse IV de Portugal, avec Alphonse XI de Castille.
Juin
28/06
Traité signé à Séville entre Alphonse IV de Portugal et Alphonse XI de Castille.
Octobre
30/10
Le roi du Maroc Abû al-Hasan est battu sur terre par les Castillans et les Portugais à bataille du rio Salado (Tarifa) à l'extrême sud de l'Espagne.
Novembre
13/11
L’infant de Portugal, Pierre, est secrètement amoureux d’Inès de Castro une jeune femme de la suite de sa femme Constance de Castille. À la mort de cette dernière en couche (13 novembre), il épousera secrètement Inès avec laquelle il aura quatre enfants.
Octobre
20/10
Traité de commerce entre l’Angleterre et les ports de Lisbonne et de Porto.
Janvier
07/01
Le roi Alphonse IV de Portugal, apprenant le mariage de son fils Pierre avec Inès de Castro, la fait assassiner. Inès a la tête tranchée dans le palais de Santa Clara à Coïmbra.
Avril
11/04
Naissance de João Ier du Portugal.
Mai
28/05
Début du règne de Pierre Ier, le Justicier, ou le Cruel, roi de Portugal. Il torture et fait périr les meurtriers d’Inès de Castro.
 
Afin de légitimer les enfants qu'il avait eu avec Inès, Pierre, devenu roi, affirme s'être marié secrètement avec elle. Le corps de la défunte est exhumé, et Inès couronnée reine. Les grands du royaume sont obligés de baiser la main du cadavre. De nouvelles funérailles sont célébrées et le corps mis dans le tombeau qui lui était réservé dans l'abbaye d'Alcobaça.
Mars
28/03
Pierre le Cruel quitte Burgos pour réorganiser sa défense à Séville.
Janvier
18/01
Début du règne de Ferdinand Ier, roi de Portugal, dernier souverain de la dynastie de Bourgogne.
 
Au titre d'arrière petit-fils de Sanche IV, Ferdinand commence par revendiquer le trône de Castille: celui-ci est occupé par Henri de Trastamare, depuis qu'il a assassiné son demi-frère et héritier légitime. Ferdinand réunit une coalition afin de s'emparer du trône et venger son cousin germain. Les erreurs stratégiques de Ferdinand et la rapidité de réaction de Henri de Trastamare, devenu Henri II de Castille, ont raison des portugais et de leurs alliés.
Mars
14/03
Henri de Trastamare et Du Guesclin remportent la victoire de Montiel, dans le sud-est de la Castille, sur une coalition pro-anglaise, conduite par le Portugal et les partisans de Pierre Ier le Cruel, abandonné par le Prince Noir.
 
L'intervention du pape Grégoire XI sauve Ferdinand Ier face aux Espagnols.
Mars
31/03
Traité d'Alcoutim. Paix entre Ferdinand Ier de Portugal et Henri II de Castille.
 
Henri II de Castille envahit le Portugal après que le mariage entre Ferdinand Ier de Portugal et Éléonore Teles de Menezes soit rendu public.
Juillet
10/07
Traité de Tagilde. Jean de Gand, époux de Constance de Castille, revendique le trône de Castille et fait un accord avec Ferdinand Ier de Portugal contre la Castille et la France.
Octobre
30/10
Traité de Tagilde. Le roi Fernando Ier du Portugal a signé avec les délégués de João de Gante, duc de Lencastre, le soi-disant « pacte de Tagilde ». Cet accord constitue le premier fondement juridique du futur traité d'alliance luso-britannique, qui existe encore aujourd'hui.
Décembre
 
Henri II de Castille envahit le Portugal après que le mariage entre Ferdinand Ier de Portugal et Éléonore Teles de Menezes soit rendu public.
Février
23/02
Henri II de Castille menace Lisbonne.
Mars
19/03
Traité de paix de Santarém entre le Portugal et la Castille.
Juin
16/06
Signature d'un traité d'amitié entre le Portugal et l'Angleterre, l'Alliance anglo-portugaise.
Mai
26/05
Promulgation à Santarém de la lei das Sesmarias, loi agraire destinée à promouvoir la mise en valeur des terres pour lutter contre la pénurie alimentaire au Portugal.
Juillet
17/07
La flotte portugaise est détruite par les Castillans à la bataille de Saltes.
 
Récurrence de la peste en Espagne et au Portugal.
Avril
02/04
Traité de Salvaterra de Magos.
Mai
17/05
L’héritière du trône de Portugal, Béatrice, épouse le roi Jean Ier de Castille.
Octobre
22/10
A la mort de Ferdinand Ier du Portugal, les nobles sont partagés entre deux candidats : les légalistes veulent confier la régence à Béatrice, en attendant la naissance d’un héritier qui réunirait les couronnes de Castille et du Portugal ; les légitimistes préfèrent promouvoir un fils légitimé d’Inès de Castro et de Pierre Ier de Portugal. La bourgeoisie, soucieuse de sauvegarder l’indépendance portugaise, préconise la désignation d’un autre fils de Pierre Ier, un bâtard, Jean, maître de l’ordre d’Avis.
Décembre
 
D. João, Mestre de Avis, mene une révolte contre la reine Leonor Teles en tuant son conseiller Andeiro.
 
La reine Leonor Teles se réfugie en Castille qui lève aussitôt une armée.
06/12
Le Galicien João Fernandes Andeiro est assassiné à Lisbonne.
Avril
06/04
Nuno Álvares Pereira remporte une victoire indécise pour la faction de Aviz à la Bataille des Atoleiros (« bataille des bourbiers »).
Mai
29/05
Siège de Lisbonne par les Castillans.
Septembre
03/09
Jean Ier de Castille doit lever le siège de Lisbonne à cause de la peste.
Avril
06/04
Début du règne de Jean Ier (João I°), roi du Portugal, fondateur de la dynastie d'Aviz.
--   
Nuno Álvares Pereira devient connétable de Portugal. Le séfarade Mossé Navarro trésorier général du royaume.
--   
Les Cortès, réunis à Coimbra, rejettent les prétentions castillanes grâce aux plaidoiries du juriste Regras et proclament le Grand Maître d'Aviz, Jean, roi de Portugal.
Mai
29/05
Bataille de Trancoso.
Août
14/08
Jean Ier de Castille, époux de Béatrix de Portugal, qui tentait de conquérir le royaume de sa femme, est vaincu à la bataille d'Aljubarrota, entre Leiria et Alcobaça, par Jean Ier de Portugal aidé par des archers Anglais.
Octobre
14/10
Bataille de Valverde de Mérida.
Mai
09/05
Traité de Windsor. Alliance du Portugal et de l’Angleterre conclue par Jean Ier de Portugal. Cette alliance est toujours en vigueur.
Février
02/02
Le roi Jean Ier de Portugal confirme le traité d'amitié conclu entre le Portugal et l'Angleterre le 9 mai de l'année précédente en épousant Philippa de Lancastre, sœur du futur roi Henri IV.
11/02
Jean Ier de Portugal épouse une princesse anglaise, Philippa de Lancastre, fille du duc de Lancastre, Jean de Gand.
Novembre
 
Les Cortès se réunissent à Braga.
 
Début de la construction du monastère de Batalha.
 
Joao das Regras est nommé recteur de l'université de Lisbonne.
 
Trêve avec la Castille.
 
Mariage entre D. Afonso, fils naturel de D. João I et D. Beatriz, fille du connétable D. Nuno. Afonso devient comte de Barcelos et plus tard duc de Bragança.
 
Les Cortès se réunissent à Lisbonne.
Octobre
31/10
Le Traité d'Ayllón. Paix entre le royaume de Portugal et le royaume de Castille.
 
Création de l'École de Sagres.
Août
21/08
Victoire de Jean Ier de Portugal, à la bataille de Ceuta.
22/08
L'expédition portugaise de Jean Ier s'empare de Ceuta, sans résistance des Maures.
 
Terçanabal devient une base pour l'étude de la géographie et la navigation : arsenal naval, observatoire, école.
 
Le roi D. João Ier du Portugal obtient du pape Martin V la bulle ("Sane Charissimus") qui donne le caractère d'une croisade à la conquête du Maroc.
Novembre
01/11
Découverte de l'île de Porto Santo, par João Gonçalves Zarco et Tristão Vaz Teixeira.
 
L'infant Henri envoie Tristão Vaz Teixeira en expédition à Madère.
Mai
25/05
Le prince portugais Henri le Navigateur est nommé gouverneur de l'Ordre du Christ par Martin V par une bulle pontificale.
 
Des marins portugais envoyés par Henri le Navigateur franchissent le cap Non, allant jusqu'au cap Bojador.
 
Les Portugais créent le vignoble de Madère avec des plants importés de Crète.
 
Les Cortes sont réunies à Lisbonne.
Novembre
01/11
Diogo de Silves découvre les îles des Açores et effectue le premier voyage de reconnaissance du groupe central et oriental des Açores. Reconnaissance de l'île de Santa Maria et de l'île de São Miguel et d'une partie du Groupe Central.
 
Henri le Navigateur fait construire les 1ères caravelles : voiliers de 40 à 60 tonneaux, avec un équipage d'une vingtaine d'hommes qui dorment sur le pont, propices à la navigation hauturière.
Janvier
07/01
Le duc Philippe III de Bourgogne épouse Isabelle de Portugal à Bruges.
Octobre
30/10
Un traité de paix perpétuelle est signé à Medina del Campo entre le Portugal et la Castille, qui reconnait l'indépendance du Portugal.
 
Gonçalo Velho Cabral prend une part active à l'exploration systématique de l'archipel des Acores.
 
Le prince Henri confie à Eanes un voyage aux Canaries. Il en ramène quelques captifs.
Août
14/08
Jean Ier, roi du Potugal, meurt à Lisbonne ; Duarte Ier devient roi.
 
Fernão Lopes est chargé par le roi de raconter les histoires des rois du Portugal.
 
Tentative ratée de conquête de Tanger. L'infant D. Fernando est pris en otage en guise de promesse de rendre Ceuta.
Septembre
09/09
Édouard Ier, roi du Portugal, meurt de la peste à Tomar. Alphonse V devient roi de Portugal. Sa mère Aliénor exerce la régence.
Décembre
 
Les Cortès se réunissent à Lisbonne : la régente Aliénor est écartée au profit de Pedro, oncle du roi Alphonse V.
 
Le comte de Barcelos D. Afonso devient le 1er duc de Bragança.
Mai
04/05
Le roi du Portugal, Alphonse V, exige le paiement des dîmes aux colons des Açores.
Août
14/08
Jean Ier, roi du Potugal, meurt à Lisbonne ; Duarte Ier devient roi.
 
Une véritable chasse aux esclaves est lancée dans les basses d'Arguin. Elle donnera lieu à la première grande vente d'esclaves sur le marché de Lagos.
 
Les Cortès se réunissent à Lisbonne : on y décide du mariage entre la princesse Isabelle, fille du régent Pierre, et du roi Alphonse V, son cousin.
 
Le navigateur Álvaro Fernandes arrive dans le nord de la Guinée-Bissau.
 
Fondation du premier couvent de l'Ordre franciscain aux Açores, sur l'île de Santa Maria.
 
Donation de la Capitainerie de Porto Santo à Bartolomeu Perestrelo par l'Infant D. Henrique.
 
Les Ordenações Afonsinas, ou Code Afonsino, sont l'un des premiers recueils de lois de l'ère moderne, promulguées sous le règne de Dom Afonso V. Le code était censé clarifier l'application du droit canonique et romain dans le Royaume du Portugal. Son application n'était pas uniforme dans tout le Royaume et resta en vigueur jusqu'à la promulgation de ses successeurs, les Ordonnances manuélines.
Mai
20/05
La bataille d'Alfarrobeira oppose le roi du Portugal, Alphonse V à son oncle l'Infant Pierre.
 
Diogo de Teive découvre l'île de Flores , dans l'archipel des Açores.
Mars
02/03
Jácome reçoit la mission du prince Henri, d'établir 17 familles flamandes sur Terceira (Açores).
 
Diogo de Teive et son fils João de Teive découvrent les îles Flores et Corvo aux Açores.
Juin
 
L'infant Henri se fait accorder par le roi Alphonse V, à titre viager, "toutes les plages, terres, ports, côtes, embouchures, fleuves, îles, mers et pêcheries qu'il conquit et découvrit" au sud du cap Bogador.
 
Découverte des îles du Cap Vert.
Janvier
08/01
Par la bulle Romanus pontifex, le Portugal obtient l'exclusivité du commerce, de la colonisation et de l'esclavage, au sud du Cap Boujdour.
 
Découverte de l'archipel du Cap Vert par Antonio de Noli pour le compte du roi du Portugal.
 
Lancement du cruzado au Portugal.
 
Conquête d'Alcácer-Ceguer par Afonso V.
Mai
17/05
Diogo Gil Moniz vend la capitainerie de Porto Santo à Pedro Correia, noble de la maison de l'Infant D. Henrique.
Octobre
24/10
Conquête de Ksar-es-Seghir par les Portugais.
Septembre
17/09
Afonso Nogueira succède à Jaime de Portugal et devient archevêque de Lisbonne.
 
Velas a été créée sous la volonté de l'Infant D. Henrique.
 
Nomination de Gonçalo Velho Cabral comme capitaine du donataire de l'île de Santa Maria et de l'île de São Miguel et Donation des mêmes îles à l'Ordre du Christ.
Mars
06/03
Par le traité d'Alcáçovas , le Portugal cède les îles Canaries à la Castille en échange de revendications en Afrique de l'Est.
Janvier
22/01
Des navigateurs portugais découvrent l'île de São Vicente, une des îles du Cap-Vert située dans l'Atlantique.
Septembre
19/09
Le roi Afonso V fait don de l'archipel du Cap-Vert à son frère Fernando et attribue la découverte des îles à Noli.
Novembre
07/11
Le roi Alphonse V de Portugal prend la mer pour une expédition infructueuse contre Tanger au Maroc.
--   
Afonso V du Portugal part en expédition contre le Maroc.
Janvier
19/01
Les Portugais se retirent du Maroc avec de lourdes pertes.
 
Vasco de Gama naît à Sines, fils d'Estevao de Gama, gouverneur de Sines, petit port au sud de Lisbonne.
Septembre
19/09
Gomez reçoit du roi Alphonse V le monopole du commerce avec le Golfe de Guinée : en échange d'un loyer annuel de 200000 réis, il doit explorer 100 lieues de côte africaine par an pendant 5 ans.
 
Conquête d'Arzila et occupation de Tanger abandonnée par les Maures.
Décembre
21/12
Le navigateur portugais João de Santarém découvre l'île de São Tomé, située près de l'équateur, dans le golfe de Guinée et prend possession de l'île pour le Portugal.
Mars
01/03
Bataille de Toro pendant la guerre de succession de Castille.
Août
13/08
Colomb fait naufrage au large du cap St-Vincent.
Octobre
 
Colomb s'installe au Portugal.
 
Colomb épouse Fillipa Moniz Perestrello, fille de Bartolomeu Perestrello (un des découvreurs des îles de Madère et de Porto Santo).
Mars
06/03
Le traité d'Alcáçovas est signé, dans lequel le Portugal livre les îles Canaries à la Castille en échange de possessions en Afrique de l'Ouest.
Septembre
04/09
Signature du traité d'Alcáçovas.
08/09
Le roi Alphonse V ratifie le traité d'Alcaçovas.
 
Behaim s'installe à Lisbonne et il s'implique dans les intérêts commerciaux du Portugal, dont ceux liés à l'exploration des mers lointaines.
 
Les Cortès se réunissent à Evora : les doléances du tiers servent de justification à une politique antinobiliaire.
 
Azambuja est nommé Général de l'armée partant pour le golfe de Guinée avec la mission de construire la forteresse de São Jorge da Mina.
 
Dans le Chapitre des Cortes d'Évora, il est stipulé que quiconque emmène ses esclaves en service dans les îles de l'Atlantique ( Açores / Madère ) ne paie pas la dîme à leur retour au Royaume du Portugal.
Août
28/08
Le roi Alphonse V meurt à Sintra.
Septembre
01/09
Jean II du Portugal accède au trône.
Décembre
12/12
Azambuja appareille à la tête d'une flotte de 11 navires, avec à leur bord 600 hommes d'armes et une centaine d'artisans.
Janvier
21/01
Les Portugais, commandés par Diogo de Azambuja, qui avait débarqué sur la côte africaine, commencent la construction du Fort São Jorge da Mina près d'Elmina dans l'actuel Ghana.
 
Colomb propose au roi Jean II son projet de "buscar el Levante por el Poniente" (chercher l'est par l'ouest). Mais une commission de mathématiciens donne un avis négatif et le roi refuse.
 
Behaim reçoit une invitation du Roi Jean II du Portugal à un conseil sur la navigation mené par Abraham Zacuto.
 
Le roi Jean II accuse Abravanel de complicité et de haute trahison avec le Duc de Bragance. Il s'enfuit précipitamment en Castille.
Mai
29/05
D. Fernando II, duc de Bragança, est arrêté et traîné jusqu'à la mort sur ordre de D. João II du Portugal.
Juillet
 
Azambuja rentre au Portugal et est couvert d'honneurs et de gloire par le roi.
 
Behaim, astronome du roi Jean II, répand l'usage de tables pratiques de déclinaison du Soleil permettant aux navigateurs de déduire la latitude d'un lieu à l'aide de la hauteur méridienne du Soleil.
 
Duarte Pacheco Pereira, lettré, reçoit une bourse d'études du roi Jean II.
 
Bartolomé Diaz passe le cap de Bonne-Espérance.
 
Un "Commentaire sur le Pentateuque", en hébreu, est imprimé à Lisbonne par Rabbi Zorba et Raban Eliézer.
Février
03/02
Le Portugais Bartolomeu Dias est le premier Européen à débarquer à l'est du Cap de Bonne-Espérance dans l'actuelle Mossel Bay en Afrique du Sud.
 
Vasco de Gama réussit à arraisonner des bateaux de corsaires français rôdant du côté de Setubal et de l'Algarve qui pillaient les convois chargés d'or de retour d'Afrique.
 
Zacuto trouve refuge à Lisbonne où il est nommé Astronome Royal et Historien du roi Jean II.
Février
18/02
La flotte de Colomb fait escale aux Açores.
Mars
04/03
La flotte de Colomb arrive à l'Embouchure du Tage.
Mai
04/05
Le pape Alexandre VI promulgue la bulle Inter caetera, qui confirme le partage de toutes les terres à découvrir entre le Portugal et l'Espagne.
Avril
14/04
Bartolomeo Colomb reçoit le commandement d'une escadre destinée à ravitailler Christophe, parti explorer les confins occidentaux de la Mer des Caraïbes.
Juin
07/06
Les Rois Catholiques et le roi Jean II du Portugal s'accordent à Tordesillas sur la délimitation de leurs futures possessions coloniales.
Septembre
05/09
Jean II de Portugal ratifie le traité de Tordesillas.
Novembre
 
Le roi Manuel rencontre Vasco de Gama pour vérifier s'il peut lui confier la réalisation de son projet consistant trouver la voie maritime qui mène aux Indes.
Décembre
05/12
Les Juifs sont expulsés du Portugal.
Décembre
05/12
Le roi Manuel Ier de Portugal signe un décret d'expulsion des Juifs de son pays.
Juillet
07/07
Vasco de Gama et son équipage, prêts à embaquer, prient à l'ermitage de Notre-Dame de Belém.
08/07
Départ de la première expédition de Vasco de Gama.
Novembre
07/11
La flotte de Vasco de Gama arrive à Ste-Hélène.
Juin
07/06
La flotte de Colomb fait escale sur l'île de Porto-Santo (Madère).
Septembre
15/09
La flotte de Vasco de Gama arrive à Santa Maria.
20/09
La flotte de Vasco de Gama arrive à Angediva.
Mars
25/03
La flotte de Almeida, nommé vice-roi des Indes orientales portugaises, armada de 20 navires (où se trouve Magellan et Da Nova), quitte Lisbonne.
Juin
 
Vasco de Gama atteint les Açores.
Septembre
08/09
Vasco de Gama arrive de retour à Lisbonne.
 
Découverte du Brésil par Pedro Álvares Cabral.
Janvier
24/01
Le roi Manuel récompense le navigateur Coelho en lui donnant une pension de 50000 réis par an.
26/01
Le navigateur espagnol Vicente Yañez Pinzon touche terre au cabo de Santo Agostinho sur un site près de l'actuelle Recife, et remonte la côte vers le nord jusqu'à l'embouchure du fleuve Orénoque, mais conformément au traité de Tordesillas, tous ces territoires sont attribués au Portugal sans revendication de la part de l'Espagne.
Mars
08/03
A la tête d'une armada de 13 navires et de 1200 hommes, le navigateur portugais Pedro Alvares Cabral appareille de Lisbonne et met le cap sur le sud-ouest. Les Portugais savent que cette route a conduit les Espagnols jusqu'aux nouvelles terres des Indes occidentales. Le 23 avril, Cabral et ses hommes débarquent à l'embouchure du rio Cahy sur une terre qu'il baptisera "Terra da vera cruz" (la Terre de la vraie croix). Elle prendra plus tard le nom de Brésil.
09/03
Une flotte de 13 navires (1200 hommes), commandée par Cabral (Coelho est Commandant du vaisseau Bérrio), quitte Lisbonne pour les Indes.
Mai
15/05
Le roi Manuel accorde à Corte-Real une série de lettres patentes concernant les territoires qu'il découvrirait, en cherchant le passage du Nord-Ouest.
Juillet
 
Gaspar Corte-Real part de Lisbonne avec un navire bien équipé, soutenu financièrement par son frère Miguel.
Décembre
 
Vespucci déménage à Lisbonne.
Mars
10/03
João da Nova, Commandant de la 3e expédition portugaise vers l'Inde (4 navires), prend la mer.
--   
Vespucci embarque pour le Nouveau Monde.
Novembre
01/11
Découverte européenne (portugaise) de l'actuelle baie de tous les Saints (Bahia), sur le littoral aujourd'hui brésilien.
 
Un planisphère de Cantino indique [Terre-Neuve] comme "Terra del Rey de Portugal", il donne une image rigoureuse de l'océan indien et place correctement l'équateur, les tropiques et le cercle arctique.
 
Vasco da Gama fonde la colonie portugaise de Cochin, Inde.
Janvier
 
Gaspar de Lemos atteint la région de Rio de Janeiro.
Février
10/02
Vasco de Gama prend le large pour un 2eme voyage en Inde, au commande de 15 nefs.
12/02
Élévation de la ville de la paroisse de Porto Judeu, île de Terceira, par charte royale du roi D. Manuel Ier du Portugal.
Juillet
01/07
Élévation de la paroisse de Calheta au rang de ville et commune.
Octobre
15/10
Vespucci est de retour à Lisbonne.
Novembre
 
Vespucci écrit à Lisbonne une lettre pour Pierfrancesco : il évoque les voyages portugais dans l'Océan indien, les navires asiatiques et les produits d'échange.
15/11
Lettre royale recommandant aux habitants de l'archipel de Madère d'utiliser les cendres pour lutter contre la punaise de la canne à sucre.
 
La reine Isabelle de Castille envoie une délégation menée par De la Cosa au Portugal pour exprimer ses remontrances contre des incursions portugaises sur ses territoires découverts outre-mers.
Avril
06/04
La flotte d'Afonso et Francisco de Albuquerque quitte Lisbonne pour l'Inde. Coelho est Commandant du vaisseau Faial.
Juin
10/06
L'expédition de Gonçalo Coelho, financée par Fernão de Noronha, quitte le port de Lisbonne pour le Brésil. Amerigo Vespucci y participe.
Octobre
 
Vasco de Gama arrive de retour à Lisbonne.
 
Faleiro, cosmographe, prépare la mission de Magellan : navigation et cartographie.
Mars
05/03
João da Nova repart vers l'Inde en compagnie du vice-roi portugais des Indes, Almeida.
 
La Couronne de Portugal se réserve (au Portugal) le monopole du commerce de l'or et des épices.
 
Les Portugais entendent accaparer le trafic de l’Inde. Ils confisquent la cargaison de quiconque n’ayant pas leur autorisation (carta). Il inondent l’Europe, via Lisbonne, de calicot de Calicut, de poivre et autres épices. 25 000 quintaux d’épices passent chaque année de l’océan Indien à l’Atlantique sur des navires portugais.
 
Construction du Château Royal de Mogador par les Portugais, sur la côte ouest du Maroc.
Mars
06/03
Départ de Lisbonne d'une flotte portugaise dirigée par Tristan da Cunha et Albuquerque.
Avril
19/04
Massacres de nouveaux chrétiens (Juifs et musulmans convertis) à Lisbonne. Plusieurs milliers d'entre eux furent massacrés par des milices populaires. Celles-ci furent mises en déroute par les troupes royales.
Août
10/08
Ruy Pereira Coutinho, capitaine d'un des navires de la flotte de Tristan da Cunha en route vers les Indes, est contraint par le mauvais temps de jeter l'ancre dans un port de la côte occidentale de Madagascar auquel il donne le nom de Bahia Formosa.
Septembre
08/09
Vasco Gomes de Abreu devient gouverneur portugais du Mozambique.
24/09
Albuquerque prend Ormuz, pour le compte du Portugal.
Février
03/02
Bataille navale de Diu qui donne aux Portugais la maîtrise de l'océan Indien.
 
Manuel Ier transfère le Palais royal au Terreiro do Paço, à Lisbonne.
Mars
26/03
Les Portugais d'Albuquerque attaquent Aden dont ils coulent la totalité de la flotte.
Mars
19/03
L'amiral Tristão da Cunha, au nom du roi portugais Manuel Ier, offre au pape Léon X, nouvellement élu, un éléphant indien en cadeau. Cela lui donne le nom de Hanno.
 
Les 1ers trottoirs pavés sont construits à Lisbonne.
Janvier
22/01
Signature, lors du congrès de Vienne, du traité entre le Portugal et le Royaume-Uni, abolissant la traite négrière sur la côte d'Afrique au-dessus de l'équateur.
Mai
20/05
Le rhinocéros offert par le roi Mouzaffar II de Cambaye à Albuquerque, pour le roi Manuel Ier, arrive à Lisbonne.
Décembre
 
Le roi Manuel Ier envoye son rhinocéros en cadeau au pape Léon X, par bateau.
 
Le roi Manuel remet à Lopo Homem une charte lui assurant le privilège de certifier et corriger tous les compas des navires.
Septembre
08/09
Diogo Lopes de Sequeira est nommé gouverneur des Indes.
 
Le roi Dom Manuel nomme Vasco de Gama comte de Vidigueira, après que celui-ci lui ait demandé d'être fait comte ou d'être autorisé à partir en Espagne.
 
Lopo Homem réalise une carte du monde où l'Amérique est nommée "Mundus Novus Brazil" et rattachée au continent asiatique par le continent imaginaire "Mondus Novus".
Décembre
13/12
Le roi Emmanuel Ier meurt à Lisbonne.
19/12
Jean III est acclamé roi à Lisbonne.
Mars
11/03
Les Ordenaçoes Manuelinas (code législatif) sont publiées.
Avril
27/04
Défaite des troupes de Fernand de Magellan contre les autochtones tagalogs (futurs Philippins), à la bataille de Mactan. Magellan y perd la vie.
Septembre
16/09
Joâo Lopes Carvalho est démis de ses fonctions de capitaine- général. Il est remplacé par Gonzalo Cornez de Espinosa, qui commande désormais la Trinidad, secondé par Juan Sebastian Elcano, devenu capitaine de la Victoria, et Giovanni Battista, toujours maître de la Trinidad.
--   
Pedro de Muguerteguy meurt.
Juillet
09/07
A court d'eau et de vivres, la Victoria se résout à jeter l'ancre à l'île de Santiago au Cap-Vert : Elcano déclare aux autorités portugaises qu'il vient d'Amérique mais est "trahi" par un de ses marins qui paye un sac de riz avec du clou de girofle.
14/07
Les Portugais font prisonniers 13 membres de la Victoria, dont un Moluquois appelé Manuel.
15/07
La Victoria reprend la mer.
Août
20/08
11 des 13 hommes retenus au Cap-Vert quittent l'archipel pour Lisbonne.
Septembre
04/09
La Victoria est en vue du cap Sâo Vicente au Portugal.
Octobre
07/10
Roldan de Argote retenu au Cap-Vert quitte l'archipel pour Lisbonne.
 
Le roi Jean III renouvelle à Lopo Homme le privilège de certifier et corriger les compas des navires.
 
L. Homem participe du côté portugais à la conférence de Badajoz-Elvas entre l'Espagne et le Portugal au sujet des Moluques.
Janvier
17/01
Verrazzano prend le large à bord de La Dauphine, à la tête d'un équipage d'une cinquantaine de marins, pour traverser l'Atlantique, depuis Madère.
Février
26/02
Le roi Jean III, à Evora, confie à Vasco de Gama une armada et le fait vice-roi des Indes.
27/02
Le décret qui définit les pouvoirs et obligations de l'amiral Gama est signé.
28/02
L'amiral Gama prête serment de "fidélité et hommage" au roi Jean III.
Avril
09/04
Vasco de Gama prend le large pour un 3è voyage en Inde, au commande de 5 nefs, 5 caravelles, 3 galions et 3000 hommes.
 
Juan Rodrïguez el Sordo rejoint Lisbonne.
 
Nunes, à l'Université de Lisbonne, devient diplômé en médecine.
 
Les Cortès se réunissent à Lisbonne.
Mars
10/03
Charles Quint épouse Isabelle du Portugal, sœur du roi portugais Jean III, à Séville.
Juillet
25/07
Gonzalo Cornez de Espinosa, Ginés de Mafra et Hans Vargue gagnent enfin Lisbone.
Octobre
23/10
Le Portugal prend l'île de Bintan, qui ferme le détroit de Malacca près de Singapour.
 
D. João III ordonna le premier « dénombrement » de la population portugaise, soit environ 1 400 000 habitants, achevé quelques années plus tard.
 
Nunes devient cosmographe royal.
Janvier
01/01
Fondation portugaise de la ville de Rio de Janeiro.
Janvier
 
Le roi Jean III confie à Nunes l'éducation de ses frères cadets Luís et Henri.
 
Nomination du Père João Soares comme vicaire de la paroisse de Faial.
Janvier
26/01
Lisbonne est frappée par un violent tremblement de terre.
Décembre
17/12
Le pape Clément VII crée l'Inquisition portugaise : Diogo da Silva, confesseur du roi Manuel Ier, est nommé Inquisiteur général.
Décembre
23/12
Signature du traité de Vasai entre le Portugal et Badur Shah, sultan du Gujarat, en vertu duquel le sultan céda la possession de Vasai et des îles de Bombay aux Portugais, en échange d'un soutien militaire contre l'empire moghol.
 
Création du Saint-Office au Portugal, par le pape Paul III.
 
La première Grammatica de la langue portugaise est publiée, écrite par Fernão de Oliveira.
 
À la demande de l'évêque d'Angra et avec l'accord de la municipalité de la ville, il a été rappelé au roi D. João III du Portugal la nécessité de respecter son engagement d'installer le siège du diocèse dans cette ville.
Mai
23/05
Jean III du Portugal crée une Inquisition d’État chargée de poursuivre les hérétiques.
 
L'Université de Lisbonne retourne à Coimbra. Nunes prend en charge le cours de mathématiques.
 
Le roi D. João III du Portugal charge Pedro Anes do Canto de construire un bastion à Angra, bien qu'une lettre du cardinal D. Henrique à la Chambre d'Angra, datée du 14 mai 1561, déclare qu'il a été détruit ou qu'il ne l'a pas été. été construit.
Mars
12/03
Fondation de Recife au Brésil.
 
Le corps de Vasco de Gama est rappatrié au Portugal. Après lui avoir rendu les plus grands honneurs, il est inhumé au couvent des Carmes de Vidigueyra, la ville de sa première retraite.
 
Début de l'activité du Saint-Office à Lisbonne avec le cardinal D. Henrique comme inquisiteur en chef.
Novembre
03/11
Nomination du diplômé Manuel Álvares comme inspecteur sur les îles des Açores de São Miguel et Santa Maria.
Septembre
07/09
Élévation de Faro au rang de ville.
Septembre
07/09
Création du Tribunal du Saint-Office à Porto.
 
Création de la taxe sur la viande sur l'île de Madère.
 
Les Portugais abandonnent Safim, sur la côte ouest du Maroc.
Février
02/02
Dans le nord de l'Éthiopie, les forces portugaises sous Christovão da Gama capturent un fort musulman lors de la bataille de Baçente.
Février
21/02
Bataille de Wayna Daga : une armée de troupes éthiopiennes et portugaises bat une armée musulmane commandée par Ahmed Gragn.
 
La chaire de mathématiques de l'université de Coimbra acquiert son autonomie vis-à-vis de la faculté de médecine.
Juillet
16/07
L'Inquisition est rétablie au Portugal.
Février
26/02
L'amiral Piri Reis s'empare de la ville yéménite d'Aden, occupée par les Portugais, pour le compte de l'Empire ottoman.
Janvier
07/01
Le Portugal crée un gouvernement central pour administrer ses territoires d'outre-mer en Amérique du Sud, et ce gouvernement centralisé s'appelle le gouvernement général.
--   
Tomé de Sousa est choisi par la couronne portugaise comme premier gouverneur général de l'État du Brésil.
Octobre
10/10
L'amiral ottoman Piri Reis lève le siège du fort portugais d'Ormuz.
 
Des marins portugais, victimes d'une tempête, sont autorisés à débarquer leurs marchandises à Macao.
 
La Chine donne Macao pour l'aide apportée contre les pirates.
Mars
07/03
Camoes est libéré par lettre royale de rémission.
Juillet
05/07
Salah Raïs s'empare d'une flotte portugaise qui tente de débarquer au Maroc le Wattasside Abou Hassoun.
 
Fondation d'un comptoir commercial à Lourenço Marques (aujourd'hui Maputo ).
 
Le Portugal annexe la colonie française de Rio de Janeiro.
 
Les Portugais érigent leur 1er bâtiment à Macao, marquant le début de leur implantation.
 
Création des paroisses de Sé et Santa Maria Maior sur l'île de Madère.
 
La missive envoyée en 1536 par l'évêque d'Angra en accord avec la Chambre d'Angra rappelant au roi D. João III du Portugal la nécessité d'installer le siège du diocèse dans cette ville, parvint à D. João III, qui n'y donna pas suite. sur demande, traitant uniquement des aspects organisationnels. Ce fait a amené Câmara da Angra, cette année, à envoyer une nouvelle lettre demandant la construction du temple, profitant de l'occasion pour informer que les habitants d'Angra n'étaient pas en mesure financière de contribuer à cet objectif.
Juin
11/06
Décès de D. João III - Début du règne de Sébastien Ier, roi de Portugal - D. Catarina assume la régence du Portugal.
 
Diogo Homem réalise la carte de l' "Amérique du Sud".
 
Nicot devient ambassadeur de France au Portugal.
Février
02/02
Prise de Daman par les Portugais au sultan de Cambay.
Avril
15/04
Bulle du pape Paul IV fondant l’université d'Évora (Portugal), à l'origine le collège du Saint-Esprit fondé par les jésuites.
 
Seco publie la 1e carte complète du Portugal.
Octobre
18/10
Teixeira obtient l'autorisation de faire des cartes, des instruments nautiques, des règles de mesures de hauteurs et de déclinaison du Soleil.
Février
28/02
André Homem adresse une lettre à l'ambassadeur du Portugal à Paris avec une carte du monde qui discute des frontières entre le Brésil et la Guyane.
Mars
01/03
Fondation de la colonie portugaise de Rio de Janeiro, au Brésil.
Janvier
20/01
Bataille de Rio de Janeiro : Les forces portugaises sous le commandement d'Estácio de Sá chassent définitivement les Français de Rio de Janeiro.
 
Diogo Homem réalise la carte "Amérique du Sud III" - (actuellement dans la bibliothèque publique de Dresde), De l'actuel Guatemala à la côte sud du Chili, il enregistre les points connus de l'époque où les Espagnols s'étaient déjà installés aux Antilles et au Mexique et aux points clés de l'isthme d'Amérique centrale, de la région des Andes et du bassin hydrographique de l'argent.
Mars
20/03
La loi sur la liberté des gentils est promulguée par Sébastien Ier du Portugal, définissant la politique portugaise en matière d'esclavage des Indiens de l'époque.
Septembre
19/09
Novais obtient du roi Sébastien une charte de donation pour l'Angola.
Mars
02/03
Mort du gouverneur du Brésil Mem de Sá. Le roi de Portugal, pour mieux défendre le pays contre les corsaires français, le divise en deux gouvernements, celui du Nord (capitale Bahia) et celui du Sud (au sud de Porto Seguro), dépendant directement de Lisbonne.
12/03
Publication de Os Lusíadas, une œuvre de poésie épique de l'écrivain portugais Luís Vaz de Camões, considérée comme l'œuvre la plus importante de la littérature de langue portugaise et souvent comparée à l'Énéide de Virgile.
Octobre
16/10
L’archiviste royal Damião de Góis est condamné à la réclusion perpétuelle par l’Inquisition.
Décembre
10/12
Brito e Almeida est nommé gouverneur des capitaineries du nord du Brésil, par le roi Sébastien Ier. Le siège du Gouvernement reste à Salvador.
Mai
29/05
Une Armada espagnole (130 bateaux, 30000 hommes dont 19000 soldats, 300 chevaux), commandée par le duc de Médina Sidonia, quitte Lisbonne pour rejoindre une armée en Flandres et conquérir l'Angleterre.
Janvier
01/01
Fondation de Luanda, en Angola.
Avril
12/04
Une Lettre royale nomme Veiga comme gouverneur général du Brésil réunifié.
Janvier
30/01
Lourenço da Veiga devient gouverneur général du Brésil. Les deux gouvernements du Brésil sont à nouveau réunis en un seul.
Mars
24/03
A Lisbonne, 14 compagnons jésuites (dont Ricci, Acquaviva et Ruggeri) prennent le bateau pour l'Inde.
Avril
04/04
Début du règne de Henri le Cardinal, oncle de Sébastien Ier, roi de Portugal.
Juillet
12/07
Les troupes de Sébastien Ier de Portugal débarquent à Asilah pour protéger les présides portugais contre la poussée du royaume du Maroc.
Août
04/08
Bataille des Trois Rois, ou bataille de Oued el-Makhazin, appelée aussi bataille de Ksar el-Kébir. Mort de Sébastien Ier de Portugal, battu par les troupes d’Abd el-Malik.
11/08
La nouvelle de la défaite de l'armée portugaise à la bataille d'Alcácer-Quibir arrive à Lisbonne.
27/08
À Lisbonne, cérémonie de rupture du bouclier a lieu, supposant publiquement la mort du roi Sebastião du Portugal.
28/08
A Lisbonne, dans l'église de l'Hospital Real de Todos os Santos, a lieu la cérémonie d'acclamation du Cardinal D. Henrique comme Roi du Portugal.
 
Les chantiers navals de Lisbonne sont agrandis.
Avril
01/04
Le cardinal-roi Henri réunit les Cortès à Lisbonne.
Octobre
29/10
De passage à Almeirim , le roi de Portugal , le cardinal-roi Dom Henrique convoque des Cortes au même endroit, les Cortes d'Almeirim (qui débutent le 11 janvier 1580).
Décembre
19/12
L’Inquisition obtient le pouvoir de confiscation au Portugal.
Janvier
11/01
Institutions des Cortes d'Almeirim, remettant en cause le droit de nommer un successeur au trône du Portugal.
31/01
Henri Ier, cardinal et roi du Portugal, meurt à Almeirim.
Août
24/08
Antoine, prieur de Crato est proclamé roi de Portugal à Santarém.
25/08
Bataille d'Alcántara. Le roi Philippe II d'Espagne hérite de la couronne du Portugal, et envahit le Portugal pour le réunir à l'Espagne. Cet événement marque jusqu'en 1640, une période d'union des deux royaumes (→ 1640).
Novembre
01/11
Début de la guerre entre Portugais et royaumes indigènes en Angola à la suite du massacre de 30 Portugais par le roi d'Angola.
 
Le marquis de Santa Cruz bat la flotte militaire portugaise basée à Angra qui l'affronte près de l'îlot de Mina , au large de la Baía das Contendas.
Février
13/02
Ciprião de Figueiredo envoie de l'île de Terceira , à Philippe II d'Espagne , Philippe Ier de Portugal , sa célèbre lettre dans laquelle figure la phrase devenue depuis la devise des Açores : Mieux vaut mourir libre que dans des sujets de paix.
Avril
15/04
Philippe II devient roi du Portugal, reconnu comme tel par les Cortès de Tomar.
16/04
Les Cortès se réunissent à Tomar : Philippe II d'Espagne devient légalement roi du Portugal sous le nom de Philippe Ier.
17/04
Philippe II d'Espagne est reconnu roi de Portugal par les Cortes de Tomar.
Mai
23/05
Combat naval entre les forces de Philippe II d'Espagne et une armada de D. António Prior do Crato , devant la ville de Ponta Delgada , aux Açores.
Juillet
25/07
Débarquement d'une expédition castillane sur l'île de Terceira, dans la localité de Salga qui faisait alors partie de Porto Judeu, donnant lieu à la bataille de Salga.
Octobre
04/10
Dernier jour du calendrier julien.
Juillet
26/07
Bataille des Açores. Catherine de Médicis conteste la conquête du Portugal par Philippe II d'Espagne et tente en vain d’organiser une expédition. Une flotte française tente de s'emparer des Açores pour y établir Antoine, prétendant au trône portugais, mais est vaincue par une flotte espagnole au large de Vila Franca do Campo.
27/07
Une armada de 27 navires sous le commandement de D. Álvaro de Bazán , marquis de Santa Cruz et commandée par Filipe II d'Espagne , avec des troupes commandées par le capitaine de campagne D. Lopo de Figueroa , réussit à débarquer le Baía das Mós (actuelle paroisse de São Sebastião ), battant les forces fidèles à D. António Prior do Crato , malgré l'artillerie constante du Forte de Santa Catarina das Mós , Forte da Greta , Forte do Bom Jesus et Forte do Pesqueiro des garçons qui entourent la baie.
Août
02/08
L'île de Faial , aux Açores est attaquée par Pedro Henriquez d'Azevedo et Tolède sur ordre de D. Álvaro de Bazán.
Octobre
04/10
Mise en place du calendrier grégorien en Italie, en Péninsule Ibérique, et en Pologne (passage du jeudi 4 au vendredi 15).
05/10
Le 5 octobre 1582 n'existe pas dans certains États ; à la suite du passage du calendrier julien au calendrier grégorien, le lendemain du 4 octobre 1582 fut le 15 octobre 1582 directement, et ce dans les États du Pape, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et la Pologne.
Février
02/02
Victoire portugaise décisive sur le roi d'Angola (Ngola) à Teka-Ndungo.
Juillet
27/07
Une armada de 27 navires sous le commandement de D. Álvaro de Bazán, marquis de Santa Cruz et à la demande de Philippe II d'Espagne, avec des troupes commandées par le maître de campagne D. Lopo de Figueroa, débarqua avec succès à la Baía das. Mós (actuelle paroisse de São Sebastião ), battant les forces fidèles à D. António Prior do Crato, malgré l'artillerie constante du Fort de Santa Catarina das Mós, du Fort de Greta, du Fort de Bom Jesus et du Fort de Pesqueiro du Des garçons qui entourent la baie.
28/07
Sac espagnol d'Angra.
Août
11/08
Acclamation du roi Philippe II d'Espagne dans la ville de Praia sur l'île de Terceira, aux Açores.
Mai
29/05
Une Armada espagnole (130 bateaux, 30000 hommes dont 19000 soldats, 300 chevaux), commandée par le duc de Médina Sidonia, quitte Lisbonne pour rejoindre une armée en Flandres et conquérir l'Angleterre.
Juillet
05/07
Début au Sri Lanka de la campagne de Danture des Portugais contre le Royaume de Kandy.
Octobre
09/10
Fin de la campagne de Danture des Portugais contre le royaume de Kandy, reddition des Portugais survivants. Le royaume sort renforcé de la campagne, il restera indépendant jusqu'en 1815.
 
Compilation de toutes les lois existantes dans le royaume.
Mai
10/05
Pose de la première pierre du nouveau Collège des Jésuites, actuellement Palais des Capitaines Généraux d'Angra, île de Terceira, Açores.
Septembre
13/09
Couronnement de Philippe III d'Espagne / Philippe II du Portugal.
Février
16/02
Par lettre royale, Botelho est nommé gouverneur général du Brésil.
Janvier
11/01
Un code de lois d'inspiration espagnole, "Ordenaçoes Filipinas", est publié.
Octobre
20/10
Le roi du Portugal, Philippe Ier, élève Peniche au rang de ville et de siège du conseil.
 
Le port de Praia ouvre.
Novembre
29/11
Bataille de Swally (→ 30/09) ; Les Anglais mettent en déroute une flotte portugaise au large du Gujerat. La Compagnie anglaise des Indes orientales installe le premier comptoir commercial en Inde, à Surat.
Février
24/02
Le roi Anaukpetlun de Birmanie bloque le port portugais de Syriam avec 80 navires de guerre et 3 000 hommes, puis s'apprête à creuser un tunnel dans la ville.
Mars
29/03
Des soldats birmans, creusant un tunnel sous les murs de la forteresse coloniale portugaise de Syriam (aujourd'hui Thanlyin), abattent une partie des murs et saccagent la ville.
Avril
09/04
Le gouverneur portugais Filipe de Brito e Nicote et le général rebelle birman Natshinnaung sont capturés et exécutés par empalement.
 
Construction de Fort Orange (New York) par les Néerlandais.
Novembre
13/11
Le gouverneur de Rio, Menelau, fonde l'agglomération de Cabo Frio.
 
Expulsion des Portugais du Japon. Commerce exclusif entre le Japon et les Néerlandais.
Avril
 
Le groupe de 20 missionnaires jésuites de Trigault (dont Schall von Bell) embarque pour la Chine sur un navire portugais.
 
Cortes de Lisbonne où le fils du roi est reconnu comme héritier du trône.
Octobre
29/10
Une lettre royale ordonne l'exil au Cap Vert "des femmes qui ont l'habitude d'être exilées au Brésil afin que la race des mulâtres puisse s'éteindre".
Décembre
28/12
La flotte anglaise s'oppose aux flottes portugaises et hollandaises dans le golfe d'Oman. Le capitaine Shilling est blessé.
Mars
31/03
Philippe IV est proclamé roi d'Espagne et du Portugal.
Décembre
18/12
Les forces portugaises remportent une victoire militaire sur le royaume du Kongo lors de la bataille de Mbumbi dans l'actuel Angola.
Juillet
07/07
Le 1er gouverneur permanent, Mascarenhas, arrive à Macao.
 
Les Hollandais conquièrent Bahia au Brésil.
 
Une flotte portugaise-espagnole récupère la ville de Bahia.
Juillet
19/07
Lobo devient gouverneur de Macao.
Février
16/02
Les troupes hollandaises prennent la ville d'Olinda aux Portugais au Brésil et conquièrent ensuite Pernambuco.
Décembre
01/12
Câmara devient gouverneur de Macao.
 
L'île de Corvo (Açores) subit deux tentatives d'invasion de la part de pirates algériens (territoire faisant alors partie de l'Empire ottoman ), les célèbres pirates barbaresques, qui sont repoussés par la population avec de nombreux morts des deux côtés.
Juin
11/06
Siège d’Hooghly (→ 10/09).
Septembre
10/09
Prise d’Hooghly. Les Portugais d’Hooghly, en Inde, qui prélevaient des taxes sur le tabac, capturaient des enfants pour en faire des esclaves et pratiquaient les conversions forcées (jésuites) sont défaits par le gouverneur du Bengale.
 
La ville de Porto se soulève.
Décembre
01/12
Révolution du 1er décembre et restauration de l'indépendance du Portugal. Avènement de Jean IV.
15/12
João IV est couronné roi du Portugal.
Février
01/02
La France s'allie avec le Portugal contre l'Espagne.
Mars
11/03
Les forces guarani vivant dans les réductions jésuites battent les bandeirantes fidèles à l'empire portugais lors de la bataille de Mbororé dans l'actuelle Panambí, en Argentine.
Février
17/02
Après avoir conquis le fort São Antonio, autrefois détenu par les Portugais, sur la Gold Coast, dans l'ouest du Ghana actuel, les Néerlandais concluent un traité avec les dirigeants locaux de la région.
Mai
26/05
Les forces portugaises et espagnoles revendiquent toutes deux la victoire dans la bataille de Montijo.
Avril
19/04
Première bataille de Guararapes. Les Portugais reprennent victorieusement l'offensive au Brésil contre les Pays-Bas.
Mars
10/03
La Société Générale du Commerce Brésilien est fondée à Lisbonne par le roi Jean IV.
 
Le 1er plan topographique de Lisbonne est établi.
Avril
10/04
Une flotte hollandaise capture Colombo, sur l'île de Ceylan, aux Portugais après un long siège. Ce fut la première possession des Néerlandais sur l'île, qu'ils mirent progressivement sous leur contrôle au cours des deux années suivantes.
 
Nocret accompagne l'ambassadeur de France à Lisbonne pour exécuter, à la demande de Louis XIV, le portrait de l'infante Catherine. Il réalise également les portraits du roi Alphonse (qui lui offre 500 pistoles et une chaine d'or accompagnée de la médaille du roi) et de l'infant Pedro.
Janvier
14/01
Portugais et Espagnols s'affrontent lors de la Bataille des Lignes d'Elvas.
Juin
03/06
Portugais et Britanniques signent le traité de White-Hall.
23/06
Le traité du mariage du roi Charles II d'Angleterre avec Catherine de Bragance est signé à Lisbonne : elle reçoit notamment Bombay et Tanger en dot.
Août
06/08
Traité de La Haye. Paix définitive entre la République des Provinces-Unies et le Royaume de Portugal.
Juin
08/06
Bataille d'Ameixial; L'armée portugaise, dirigée par Schomberg et le comte de Vila Flor s'oppose à l'armée espagnole commandée par Don Juan d'Autriche, qui perd cette bataille.
Juillet
07/07
Bataille de Castelo Rodrigo.
Février
18/02
Après avoir signé un accord à Pangim, le 14 ou le 17 janvier, les Britanniques prennent officiellement possession de l'île de Bombay, marquant la fin de la domination portugaise sur cette région.
Juin
17/06
Victoire portugaise décisive à la bataille de Montes Claros pendant la guerre de Restauration.
Octobre
29/10
Bataille d'Ambuila, les Portugais défont l'empire kongo.
Août
31/08
Silva devient gouverneur de Macao.
Février
12/02
Traité de Lisbonne qui reconnaît l'indépendance du Portugal vis-à-vis de son voisin espagnol.
Mai
27/05
Suspension de l’Inquisition au Portugal grâce à l’action auprès du pape du jésuite António Vieira.
Novembre
01/11
Par décret royal, le Brésil est autorisé à planter sa 1ère plantation de cacao dans l'état de Para.
Décembre
10/12
Castro Sande devient gouverneur de Macao.
Décembre
10/12
Sampaio devient gouverneur de Macao.
Mars
25/03
Les fiançailles de Victor-Amédée II de Savoie et de l'Infante sont célébrées à Lisbonne.
Septembre
12/09
Dom Pedro II devient roi.
Février
24/02
Début de la Révolution Beckman, au Maranhão, contre la Companhia de Comércio do Maranhão.
Février
02/02
Le Portugal proteste contre l'envoi des jésuites mathématiciens français en Chine, qui remet en cause son monopôle des relations avec les Etats catholiques.
Novembre
20/11
Zumbi, chef des communautés d'esclaves en fuite ayant constitué la République de Palmarès, est décapité.
Janvier
15/01
La Charte Royale, qui a créé la soi-disant Aulas Militares, est sanctionnée par Pedro II du Portugal, le premier acte qui conduira, un siècle plus tard (1792), à la fondation de l'Instituto Militar de Engenharia do Brasil.
Septembre
07/09
Signature de la « Grande Alliance » contre la France à La Haye. Les membres de cette coalition sont les Provinces-Unies, l'Angleterre, l'Empire allemand, rejoints ensuite par le Portugal et la Savoie.
Janvier
13/01
Traité de Madrid, prévoyant des rectifications de frontières entre Portugal et Espagne en Amérique du Sud : la Colônia de Sacramento devait être échangée contre les sept missions jésuites de l’Uruguay. Les Indiens des réductions jésuites, soutenus et armés par les religieux, refusent l’incorporation au Portugal (Guerre des Guaranis), au point qu’il faudra réviser le traité en 1761.
Mai
16/05
Le roi Pierre II de Portugal se joint à la coalition anti-française (Grande Alliance) en échange de sept villes à récupérer sur l’Espagne.
--   
Le roi Pierre II de Portugal se joint à la coalition anti-française (Grande Alliance) en échange de sept villes à récupérer sur l’Espagne.
22/05
Combat du cap de la Roque. Au large de Lisbonne (Portugal), le Français Coëtlogon attaque un convoi de 100 bateaux hollandais chargés de sel.
Décembre
27/12
Traité de Methuen, traité de commerce entre le Portugal et l'Angleterre. Accords conclus à Lisbonne entre l’ancien ambassadeur britannique John Methuen, riche négociant en textile, et deux des plus riches propriétaires portugais de vignobles, le marquis d’Alegrete et le duc de Cadaval, ratifiés l’année suivante par leur gouvernement respectifs. Les tissus anglais pourront pénétrer au Portugal sans restriction. Les vins portugais obtiennent une réduction des droits de douane du tiers par rapport à la concurrence française.
Mars
07/03
L’archiduc Charles arrive à Lisbonne sur un navire anglais avec des troupes anglaises et hollandaises. Il s’affirme roi d’Espagne.
Avril
30/04
Philippe V d'Espagne déclare la guerre au roi Pierre II de Portugal, à l’archiduc Charles et leurs alliés.
Mai
04/05
La guerre de Succession d'Espagne commence au Portugal, avec le débarquement à Lisbonne de l'archiduc Carlos d'Autriche.
07/05
Le roi Pedro II, reconnaît l'archiduc Carlos de Habsburgo comme successeur légitime de la couronne espagnole avec le titre de Carlos III.
Janvier
01/01
Jean V est couronné roi de Portugal.
Avril
25/04
Bataille d'Almansa.
Avril
17/04
Lourenço obtient un brevet pour une "machine volante" qui peut, d'après lui, parcourir 1k km.
Mai
06/05
Lourenço commence la fabrication de sa machine aéronautique. Une démonstration publique est prévue pour le 24 juin (jour de la fête du roi Jean V).
07/05
Victoire espagnole sur les anglo-portugais à la bataille de la Gudiña, près d'Elvas.
Juin
24/06
Le roi Jean V étant malade, la démonstration de la machine aéronautique de Lourenço est reportée.
Juillet
02/07
La Princesse Élisabeth Christine, très intéressée par l'invention de Lourenço, raconte, dans une lettre à sa mère, Christine Louise, les nouveautés.
Août
03/08
A l'intérieur du Palais Royal de Lisbonne, le prototype de Lourenço prend feu avant de s'envoler.
05/08
Lourenço réussit à élever de 4m un ballon en papier (pourvu dans le fond d'une écuelle avec alcool en combustion) dans le palais royal à Lisbonne ; 2 laquais, craignant qu'il n'incendie les rideaux, le mette à terre.
08/08
Lourenço réussit à élever son ballon en papier à air chaud, dans la Salle des Audiences, jusqu'au plafond, puis celui-ci redescend en douceur.
Octobre
08/10
Lourenço fait une démonstration de son aérostat sur le pont de la Maison de l'Inde à Lisbonne.
Décembre
10/12
Bataille de Villaviciosa.
Novembre
07/11
Traité de suspension d'armes entre la France et l'Espagne et entre la France et le Portugal.
Avril
11/04
Traités d’Utrecht entre France et Grande-Bretagne, France et Brandebourg (Prusse), France et Portugal, France et Savoie (1713-1715), négociés pour la France par Polignac, Huxelles et Mesnager. Philippe V conserve la couronne d’Espagne mais cède à l’empire les possessions espagnoles en Italie et aux Pays-Bas. La Gueldre espagnole passe à la Prusse. La France conserve ses conquêtes (elle renonce à ses garnisons au-delà des cols à la frontière avec la Savoie mais reçoit la région de Barcelonnette dans la vallée de l'Ubaye). La France s’engage à démilitariser Dunkerque et reconnaît Anne Stuart, veuve de Guillaume III, comme reine. Le prétendant Jacques III Stuart est expulsé de France. La Grande-Bretagne reçoit de précieux avantages outre-mer (Acadie, asiento noir) et devient la maîtresse des mers. La Hollande, épuisé par la guerre ne peut plus lutter contre elle.
Juillet
13/07
Traités d’Utrecht entre Espagne et Grande-Bretagne, Espagne et Savoie. La Savoie obtient la Sicile, la Grande-Bretagne Gibraltar et Minorque. Philippe V conserve l’Espagne et les colonies, mais doit céder en dédommagement Milan, Naples, la Sardaigne et les Pays-Bas à Charles de Habsbourg devenu l’empereur Charles IV. L’empereur ne peut se résoudre à la perte de l’Espagne, et continue seul la guerre jusqu’en 1714.
Janvier
01/01
Le premier journal portugais connu, "Gazeta de Lisboa", est publié à Lisbonne.
Février
06/02
La paix d'Utrecht met fin à la guerre entre l'Espagne et le Portugal.
 
Le roi Jean V de Portugal supprime la Compagnie du Commerce du Brésil. Il rétablit l’exclusive coloniale, tout en accordant des contrats à des entrepreneurs privés (asiento) et maintient le système des convois, organisés sous l’autorité du Conseil des Finances.
Octobre
 
Lourenço est nommé au Secrétariat d'État, il exerce différentes fonctions, s'occupant notamment du déchiffrage de messages codés interceptés de diplomates étrangers.
Décembre
08/12
Lourenço est affecté à l'Académie Royale d'Histoire Portugaise et chargé d'écrire l'Histoire ecclésiastique de l'évêché de Porto.
 
Lourenço étudie la fabrication du charbon.
 
Lourenço se convertit au judaïsme.
Juillet
18/07
Lourenço obtient un brevet pour sa machine augmentant le rendement des moulins hydrauliques.
Septembre
02/09
Autodafé à Évora.
Mars
16/03
Signature, à Paris, par la médiation de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas (Pays-Bas), de la Convention luso-espagnole qui met fin à la crise entre les deux pays.
--   
Avec la signature du Traité de Paris, la guerre hispano-portugaise, officiellement non déclarée, prend fin en Amérique du Sud.
24/03
Après avoir mis fin au conflit diplomatique entre le Portugal et la France, qui a débuté en 1724, le nouveau consul Duvernay arrive à Lisbonne.
Mai
21/05
Fin des affrontements luso-espagnols sur le Rio de la Plata, dans l'actuel Uruguay.
Octobre
05/10
Le juif António José da Silva sa femme, sa mère, sa tante, son frère et sa belle-s½ur sont arrêtés par le Saint-Office, alors qu'ils participent à la cérémonie juive de Yom Kippour.
14/10
Le gouvernement français informe le consul Duvernay que le nouvel ambassadeur de France à Lisbonne effectuera la première visite protocolaire au secrétaire d'État aux Affaires étrangères, une question protocolaire qui avait créé une crise diplomatique entre le Portugal et la France.
Décembre
19/12
Signature du Concordat entre le Portugal et le Saint-Siège, mettant fin aux différends concernant la présentation des évêques.
Janvier
01/01
Un nouvel accord postal entre le Portugal et l'Espagne est ratifié.
28/01
Un accord est trouvé, à Paris, pour que les ambassadeurs français renoncent à l'avenir à recevoir la première visite du secrétaire d'État portugais aux Affaires étrangères.
Février
08/02
Par bulle, le pape Clément XII confirme toutes les faveurs accordées à la basilique patriarcale de Lisbonne.
22/02
Paolo Girolamo Medici, confirmé comme agent diplomatique par le nouveau Grand-Duc de Toscane, est reçu en audience par le roi João V, pour présenter ses nouvelles lettres de créance.
Avril
01/04
João Jacques de Magalhães prend le gouvernement de la capitainerie d'Angola.
21/04
Le navire Nossa Senhora do Monte do Carmo , avec 64 pièces, est mis à l'eau en présence de la famille royale.
Juin
28/06
Une flotte quitte le Tage pour chasser les bateaux pirates barbaresques, qui ont capturé des proies le long des côtes portugaises.
Janvier
29/01
Loi définissant et étendant le traitement de l' Excellence. Les secrétaires d'État sont désormais traités par excellence, les assimilant aux grands ecclésiastiques séculiers.
Février
19/02
Le duc de Cadaval est nommé intendant principal de la reine Marie-Anne d'Autriche.
Mars
07/03
Le brigadier José da Silva Pais prend le gouvernement de l'île de Santa Catarina, au Brésil.
11/03
Le juif António José da Silva est condamné à mort par l'Inquisition.
Août
26/08
La flotte de Rio de Janeiro arrive à Lisbonne avec vingt-six navires marchands accompagnés de trois navires de la Royal Navy.
Janvier
01/01
L'hebdomadaire "O Expresso da Corte e Emprego de Curiosidades nas Cidades de Lisboa Ocidental e Oriental" paraît à Lisbonne.
Février
25/02
Bulle papale contre le clergé de la traite négrière au Brésil.
Juin
01/06
Le comte de Chavigny rend visite, conformément au protocole exigé par le Portugal, au secrétaire d'État aux Affaires étrangères, s'accordant lui-même en terme de protocole avec les grandes puissances européennes.
Août
31/08
Lisbonne n'est plus divisée en deux provinces ecclésiastiques, laissant à la ville une seule juridiction.
Septembre
15/09
Nomination de João Zuzarte de Santa Maria comme gouverneur du Cap-Vert.
25/09
La garnison de la place Mazagão repousse une nouvelle attaque marocaine.
Février
14/02
Jean Coustor, vénérable d'une loge maçonnique, est arrêté à Lisbonne.
Avril
29/04
Deux navires partent de Lisbonne pour l'Inde afin de renforcer les forces militaires de l'Estado da Índia.
Mai
01/05
Charles Compton ambassadeur de Grande-Bretagne à Lisbonne est reçu en audience par D. João V, pour remettre ses lettres de créance.
10/05
D. João V subit une attaque qui l'a laissé partiellement paralysé dans la partie gauche de son corps.
23/05
La reine Maria Ana assume la régence lors de la convalescence du roi.
29/05
La Gazette de Lisbonne informe sur la question du 3 juillet, ce jour-là, Jean V a commencé à bouger le bras gauche et le suivant a commencé à bouger sa jambe, et que "avec ces signes se confirme de plus en plus l'espoir qu'il va bientôt être entièrement rétabli.
Novembre
08/11
Acquisition par la Maison Royale du terrain où sera construit le palais-couvent des Necessidades, à Lisbonne.
18/11
Début des travaux de construction de la basilique Santa Maria de Lisbonne.
Décembre
15/12
L'état de santé de D. João V s'aggrave.
Mars
14/03
Par ordre de l'Inquisition, appuyée par le roi Jean V, les Francs-Maçons sont torturés et brûlés vifs.
Avril
20/04
La flotte de Rio de Janeiro quitte Lisbonne composée de 25 navires.
Mai
02/05
D. João V revient à Caldas da Rainha à l'Hôpital Royal, pour la poursuite des traitements accompagné du Prince D. José.
25/05
Le roi retourne à Lisbonne.
Septembre
30/09
La foudre provoque un incendie, causant d'importants dégâts au couvent de Pena à Sintra.
Novembre
01/11
Nouvelle attaque des Marocains sur Mazagon.
Février
14/02
Nomination de nouveaux membres du Conseil de Guerre : Marquis de Marialva, Comtes d'Unhão et Assumar et Vicomte de Vila Nova da Cerveira.
Avril
24/04
Le roi João V propose au Saint-Siège la création des évêchés du Tonkin et de la Conchichine.
Mai
26/05
Nouvelle attaque marocaine sur Mazagon, dirigée par Ali Mansor, sur ordre du nouveau roi du Maroc, Mulei Abdabla.
Août
01/08
Autodafé à Coimbra.
Novembre
08/11
Création de la capitainerie de Góias.
Décembre
13/12
La flotte de Bahia quitte Lisbonne avec 14 navires.
Mai
04/05
En Inde, l'expédition menée par le marquis de Castelo Novo quitte Goa pour attaquer la forteresse Marata d'Alorna.
05/05
Conquête de la forteresse d'Alorna.
Août
10/08
Fernando VI est proclamé roi d'Espagne, un mois après la mort de Filipe V. Marié à D. Maria de Bárbara de Bragança, les relations politiques entre les deux États ibériques s'amélioreront considérablement.
31/08
Par résolution royale, les familles des Açores désireuses d'émigrer au Brésil seraient transportées gratuitement par bateau et par voie terrestre vers les terres qui leur seraient attribuées.
Octobre
05/10
Autodafé à Lisbonne.
14/10
Présentation en audience du Comte de Chavigny, nommé à nouveau ambassadeur de France à Lisbonne, à D. João V.
Novembre
01/11
Signature d'une convention postale luso-espagnole, signée par Fernando Pereira da Silva du côté portugais.
Juillet
28/07
A Porto l'église des Clérigos est ouverte au culte sans être complètement achevée.
Janvier
01/01
L'Espagne et le Portugal signent un traité à Madrid au sujet de leurs empires coloniaux, et en particulier des plantations du Brésil.
13/01
Dans le traité de Madrid, l'Espagne et le Portugal conviennent de redéfinir les limites de leurs possessions en Amérique du Sud. Il remplace plusieurs anciens documents contractuels.
Juillet
31/07
Jean V, roi de Portugal, meurt à Lisbonne. Joseph Ier dévient roi du Portugal.
Août
03/08
Sebastião José de Carvalho e Melo (futur marquis de Pombal), devient ministre des Affaires Étrangères au Portugal.
Novembre
01/11
Lisbonne est détruite par un séisme suivi d'un tsunami suivi d'un incendie : environ 60000 morts.
02/11
Sebastião José de Carvalho e Melo consulte le cardinal-patriarche de Lisbonne sur le sort des corps des personnes tuées lors du tremblement de terre.
04/11
Plusieurs décrets qui, entre autres, obligent les commerçants à faire un don de 4%, contre les vagabonds et qui fixent la manière dont sont poursuivis les délits de vol.
--   
En raison du tremblement de terre du 1er novembre, le marquis de Tancos part pour la province, pour organiser l'expédition du blé de l'Alentejo nécessaire pour nourrir la population de Lisbonne.
08/11
Nouveau tremblement de terre à Lisbonne.
12/11
Nouveau tremblement de terre à Lisbonne.
18/11
Sebastião José de Carvalho e Melo, en tant que secrétaire d'État aux Affaires étrangères, informe officiellement les diplomates portugais à l'étranger du tremblement de terre.
29/11
Publication de deux décrets pour soutenir la reconstruction de Lisbonne, l'un exemptant de droits de douane le bois en provenance du Brésil, l'autre ordonnant la destruction de la zone détruite.
Décembre
01/12
Charte royale réglementant le prix des matériaux de construction.
03/12
Décret interdisant l'augmentation des loyers des logements.
05/12
L'inspection de tous les bateaux sur le Tage a été ordonnée pour détecter les biens volés.
11/12
Nouveau tremblement de terre à Lisbonne.
16/12
Les capitaineries du Brésil sont invitées à contribuer financièrement à la reconstruction de la ville de Lisbonne.
24/12
Présentation par l'ingénieur en chef du Royaume Manuel da Maia du premier plan de reconstruction de Lisbonne.
 
Pombal, ministre du roi José Ier, présente son plan pour la reconstruction de la Baixa (plan inspiré des principes hygiénistes et présentant une configuration de rues rectilignes).
Février
10/02
Les Guaranis sont écrasés par les troupes portugaises et espagnoles coalisées à la bataille de Caibaté. Fin de la guerre des Guaranis au Paraguay. Des milliers d'Indiens sont massacrés et les survivants doivent se réfugier dans la forêt.
Mars
11/03
Fondation de l'académie littéraire Arcádia Ulissiponense à Lisbonne.
Avril
09/04
Manuel da Maia charge un groupe d'ingénieurs d'étudier un plan d'urbanisation pour la partie ouest de la ville.
17/04
D. Francisco Saldanha da Gama est nommé cardinal.
Mai
05/05
Carvalho e Melo (futur marquis de Pombal) devient Premier ministre au Portugal.
--   
D. Luís da Cunha Manuel, ambassadeur du Portugal à Londres, est nommé secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Guerre, en remplacement de Sebastião José de Carvalho e Melo, qui devient chef du secrétaire d'État aux Affaires du Royaume.
15/05
Les Tsiganes sont obligés de travailler aux travaux de reconstruction de Lisbonne.
Juin
29/06
Les prêtres barbus Clemente et Iluminato ainsi que le marchand allemand Martinho Velho Oldemberg, le frère Manuel Guimarães et l'avocat Francisco Xavier Teixeira de Mendonça sont arrêtés pour avoir produit un libelle accusateur contre Sebastião José de Carvalho e Melo, considéré comme diffamatoire, qui était destiné à être livré au roi D. José.
Août
17/08
Les prêtres et l'avocat accusés d'avoir diffamé Sebastião José de Carvalho e Melo sont condamnés.
30/08
Diogo de Mendonça Corte Real, secrétaire d'État à la Marine et aux Domaines d'outre-mer, est démis de ses fonctions et exilé à Salreu, près d'Aveiro, pour avoir soutenu la production du libelle accusateur de prêtres barbus contre Sebastião José de Carvalho e Melo, puis, plus tard, à Mazagão, sur la côte marocaine, et plus tard, lorsque cette place marocaine fut abandonnée en 1769, à Berlengas.
--   
Sebastião José de Carvalho e Melo devient secrétaire d'État aux Affaires du Royaume.
Octobre
02/10
Tomé Joaquim da Costa Corte Real est nommé secrétaire d'État à la Marine et aux Domaines d'outre-mer.
29/10
Il est interdit de quitter Lisbonne, par crainte d'une répétition du tremblement de terre de l'année précédente.
Novembre
30/11
William Stephens est autorisé à créer une usine de chaux à Lisbonne.
Janvier
05/01
Les employés de l'État sont autorisés à participer aux affaires des entreprises privilégiées.
--   
L'usine de poudre à canon d'Alcântara est transférée à Barcarena.
Février
20/02
Les éleveurs de vers à soie bénéficient de plusieurs privilèges.
23/02
émeute des taverniers de Porto pour protester contre les conséquences du monopole accordé à la compagnie des vins du Haut-Douro, durement réprimée par Pombal.
Mars
16/03
Afin d'augmenter le nombre d'officiers nobles dans l'armée, en essayant d'obtenir un monopole aristocratique sur le corps des officiers, le grade de Cadet est créé, dans chaque compagnie d'infanterie, de cavalerie ou d'artillerie de l'armée, équivalant à le grade de sergent dans les exercices, et préféré à ceux-ci dans les promotions pour enseigne.
24/03
Des directeurs des armes sont à nouveau nommés dans l'armée, qui seront appelés inspecteurs généraux.
Avril
02/04
Les articles en soie fabriqués au Portugal doivent mentionner leur origine.
14/04
La couronne s'arroge le droit de fonder des églises sans l'approbation du pouvoir ecclésiastique.
Septembre
21/09
Les prêtres jésuites José Moreira, Jacinto da Costa et Timóteo de Oliveira, Manuel de Campos et José Aranguez, confesseurs de la famille royale, reçoivent l'ordre de quitter le palais de Belém.
Octobre
12/10
La sentence est prononcée lors du procès des soulèvements de Porto. 21 hommes et 9 femmes ont été condamnés à mort, tandis que les 448 autres accusés ont été condamnés à diverses peines : galères, flagellations, confiscation de leurs biens. Trente-deux hommes et quatre femmes ont été acquittés, et 183 d'entre eux ont été libérés au cours du procès.
14/10
Exécution publique de 17 des condamnés à mort pour soulèvement contre la Companhia das Vinhas do Alto Douro.
24/10
Les articles en soie fabriqués au Portugal commencent à circuler en franchise de droits.
Mars
15/03
Il est spécifiquement interdit de placer des cornes à l’extérieur du domicile des hommes mariés.
31/03
Les officiers de l'armée sont exemptés de l'obligation d'occuper des fonctions municipales, poursuivant ainsi la politique de séparation du service militaire et de la société civile.
Avril
08/04
L'importation et la circulation de lacets et de semelles fabriqués à l'extérieur du pays sont interdites.
Mai
08/05
Les Indiens du Brésil sont déclarés libres. Étant déjà libre dans les territoires américains de la couronne espagnole, cette démarche était nécessaire pour l'intégration de la région des Sept Missions des Indiens Guarani au territoire brésilien.
12/05
La reconstruction de Lisbonne est réglementée au moyen d'un permis.
15/05
Après avoir informé, le 12, la Compagnie de Jésus du bref pontifical, le cardinal Saldanha publie un commandement dans lequel il ordonne aux jésuites de mettre fin aux affaires qu'ils avaient, leur interdisant également de se confesser et de prêcher dans leurs diocèses.
Septembre
03/09
Attaque contre le roi D. José, organisée par le duc d'Aveiro.
07/09
La reine est chargée du gouvernement.
Octobre
24/10
Le commerce vers l'Angola devient libre.
Décembre
07/12
D. José reprend le gouvernement grâce à son rétablissement complet.
12/12
Le marquis de Távora, ses deux fils, et le comte d'Atouguia, son gendre, sont arrêtés et emprisonnés dans des cages dans la cour des animaux du palais de Belém. Le duc d'Aveiro, sa femme et ses enfants, ainsi que certains de ses serviteurs, ils sont emprisonnés dans son palais d'Azeitão.
14/12
Les marquis de Távora, mère et belle -fille, ainsi que la comtesse d'Atouguia sont arrêtés et envoyés dans différents couvents.
16/12
Un « Te Deum » solennel a eu lieu dans toutes les églises du pays en remerciement pour le salut de D. José.
22/12
En raison de l'attentat contre le roi, des perquisitions sont effectuées dans les maisons des Jésuites.
Janvier
04/01
Nomination du tribunal spécial de haute trahison, la « Junta da Inconfidência ».
11/01
Plusieurs jésuites sont arrêtés, dont le père Gabriel Malagrida, et envoyés au fort de Junqueira.
13/01
Épreuve des condamnés à mort pour avoir tenté d'assassiner le roi, sur un échafaud érigé sur la place de Belém. Ils seront dix torturés : d'abord la marquise de Távora, puis son plus jeune fils, José Maria, puis le comte de. Atouguia, en quatrième position, le nouveau marquis de Távora, Luís Bernardo. Les trois condamnés roturiers suivirent - Manuel Álvares Ferreira, José Miguel et Brás José Romeiro, serviteurs du duc d'Aveiro. Après une pause, suivit la huitième phrase, le marquis de Távora Sr., suivi du duc d'Aveiro et enfin António Álvares Ferreira, qui avait été l'un des deux, mais le seul prisonnier, qui avait atteint le roi d'un seul coup.
19/01
Ordre est donné de séquestrer les biens des prêtres de la Compagnie de Jésus.
Mars
24/03
Création de la fabrique de chapeaux Tomar.
Avril
11/04
Aveiro est élevée au rang de ville.
19/04
Création de la Classe de Commerce, début de la réforme de l'éducation.
Juin
28/06
Création des écoles des premières lettres, supprimant les écoles régies par la méthode ignatienne.
Juillet
06/07
D. Tomás de Almeida est nommé directeur général des Études du Royaume et des Domaines.
19/07
Francisco Xavier de Mendonça Furtado, frère du comte d'Oeiras, est nommé secrétaire d'État adjoint aux affaires du royaume.
21/07
Décret royal d’expulsion des jésuites du Brésil promulgué à l’instigation du Marquis de Pombal, premier ministre du Portugal.
29/07
Un décret détermine les démarcations à réaliser pour la construction du nouveau palais royal de Lisbonne, qui devrait être construit dans la zone de l'actuel quartier de Campo de Ourique.
31/07
La Compagnie de Jésus présente un mémorial clamant son innocence.
Août
02/08
Le Pape envoie quatre dépêches au Portugal :
- dans le 1er, il autorise la remise au tribunal séculier des jésuites accusés d'être impliqués dans l'attentat contre le roi ;
- le 2, il écrit au roi pour lui demander grâce pour les criminels ;
- dans le 3, il demande au roi de ne pas expulser les jésuites du Portugal, et
- dans le 4, envoyé au nonce apostolique, il écrit une protestation que le diplomate devra remettre au gouvernement portugais, au cas où ce dernier dépasserait ses pouvoirs.
29/08
Nomination des premiers professeurs royaux.
Septembre
 
Le nonce apostolique au Portugal, Filipe Acciiajuoli, est élevé à la dignité de cardinal, ce qui est perçu comme une provocation de la couronne portugaise.
03/09
Les Jésuites sont expulsés du Portugal par le marquis de Pombal.
--   
La première pierre de l'Église de la Mémoire à Lisbonne est posée.
06/09
Le Cardinal Patriarche de Lisbonne et les évêques reçoivent l'ordre de nommer des personnes pour être de fidèles gardiens des biens des Jésuites, des maisons, des écoles, des églises et de leurs instruments respectifs.
16/09
Les 133 membres de la Compagnie de Jésus détenus à Quinta de Azeitão, dans le duché d'Aveiro, sont embarqués sur le brick São Nicolau, à destination de Civitta Vechia, port italien des États du Pape, et d'autres sur le brick Saint Bonaventure, qui débarqua à Gênes.
Janvier
24/01
Le navire Nossa Senhora da Atalaia, de la Companhia Geral do Grão-Pará et Maranhão, quitte Macao en direction du Portugal, avec des produits d'Extrême-Orient.
29/01
Le cabinet de Londres propose le mariage de D. Maria, princesse du Brésil et future reine, avec le duc de Cumberland, fils de George II.
Février
18/02
L'ambassadeur du Portugal à Madrid, D. José da Silva Pessanha, reçoit les pleins pouvoirs pour négocier un nouveau traité de frontières avec l'Espagne.
Mai
29/05
D. José écrit à l'ambassadeur du Portugal à Rome trois mémoires pro-mémoires sur l'expulsion des jésuites du Portugal, qui serviront de base aux entretiens de l'ambassadeur avec le Saint-Siège.
Juin
06/06
Mariage de l'héritière du trône, la princesse du Brésil D. Maria, fille de D. José, avec son oncle D. Pedro.
15/06
Comme le nonce apostolique n'a pas fait illuminer sa résidence pour exprimer sa joie publique lors du mariage de l'héritier du trône, le 6 juin, comme d'habitude, la nonciature a été encerclée et le nonce contraint de partir. Lisbonne immédiatement et le Portugal dans quatre jours.
26/06
Création de la Police Générale de la Cour et du Royaume.
Juillet
02/07
L'ambassadeur du Portugal près le Saint-Siège, Francisco de Almada, affiche dans l'église de Santo António dos Portugais un avis annonçant la rupture des relations entre le Portugal et la Papauté, qui a contraint les Portugais à abandonner les États de Église. Quatre jours plus tard, le délai de sortie est prolongé.
21/07
Les garçons de Palhavã, D. António et D. José, demi-frères légitimes de D. José, sont contraints de quitter Lisbonne et sont exilés à Buçaco.
22/07
La Gazeta de Lisboa reprend sa publication, après avoir arrêté sa publication à cause du tremblement de terre de 1755.
Août
02/08
L'auditeur de la nonciature apostolique de Lisbonne, l'abbé test, reçoit l'ordre de quitter le Portugal.
04/08
Toutes communications avec Rome sont interdites, ainsi que tout transfert d'argent du Portugal au Saint-Siège.
Septembre
16/09
Le gouvernement espagnol propose l'annulation du traité de frontière de 1750.
Octobre
05/10
Les peaux et cuirs fabriqués au Portugal sont exonérés de taxes.
Février
25/02
Les biens séculiers de la Compagnie de Jésus sont incorporés à la Couronne.
Mars
07/03
Création par charte royale du Real Colégio dos Nobres, au Portugal, qui commencera à fonctionner en 1766.
31/03
Le tremblement de terre de Lisbonne frappe la péninsule ibérique avec une magnitude estimée à 8,5, six ans après qu'un autre tremblement de terre ait détruit la ville.
Avril
02/04
Les chrétiens en Inde sont assimilés à ceux nés au Portugal.
--   
Les Indiens du Brésil sont considérés comme totalement libres, renforçant le décret du 8 mai 1758.
27/04
Réglementation de l'uniforme des officiers de l'armée, autorisant leur usage au tribunal.
Mai
04/05
Le commerce du café devient exempt de droits de douane.
Juillet
 
Gazeta Literária commence à circuler.
Août
06/08
Les officiers des régiments d'ordonnance de Lisbonne et des régiments de milice (encore appelés à cette époque « tiers auxiliaires ») sont autorisés à porter l'uniforme. S'il n'y a pas de réglementation particulière, ces officiers baseront leurs uniformes sur ceux des régiments d'infanterie de ligne les plus proches d'eux.
17/08
Le partage des héritages, entre égaux légitimes, entre hommes et femmes est aboli, et la dot et le deuil sont réglementés.
Septembre
19/09
Le transport d'esclaves depuis les ports d'Afrique, d'Amérique et d'Asie vers le Portugal est interdit, le trafic d'esclaves au Portugal étant interdit, dans le but que les esclaves ne quittent pas le Brésil.
20/09
Le prêtre jésuite Gabriel Malagrida est condamné à mort brûlé vif en acte de foi, par décision du tribunal de l'Inquisition. L'exécution a lieu le lendemain.
21/09
Le prêtre jésuite Gabriel Malagrida est exécuté à Rossio, lors d'un autodafé au cours duquel 56 personnes ont été condamnées.
Novembre
17/11
Création du Bureau des Douanes de Luanda. Les navires revenant d'Inde doivent faire escale à Luanda.
22/11
Les charges perdent leur caractère héréditaire.
Décembre
22/12
Création du Trésor Royal, avec un président et un inspecteur général, auquel est nommé le comte d'Oeiras.
Mars
16/03
Les ambassadeurs de France et d'Espagne remettent au gouvernement portugais une demande pour que le Portugal rejoigne le Pacte de la Famille Bourbon.
20/03
D. Luís da Cunha Manuel, secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Guerre, répond au pro-mémorandum présenté par les ambassadeurs de France et d'Espagne, refusant l'offre de coopération des deux pays pour la défense des domaines portugais d'outre-mer.
Avril
01/04
Les ambassadeurs français et espagnol présentent un nouveau document au gouvernement portugais, appelant à la participation du Portugal à la guerre contre la Grande-Bretagne, déclarant que les troupes espagnoles envahiront le territoire portugais pour empêcher l'utilisation des ports portugais par les navires britanniques.
05/04
Le gouvernement refuse à nouveau toute collaboration avec la France et l'Espagne dans la guerre de ces pays contre la Grande-Bretagne.
--   
Le nom des postes de généraux est modifié, adoptant une nomenclature plus moderne conforme à celle utilisée par les autres puissances européennes. Ainsi apparaît pour la première fois le grade de maréchal, équivalent à l'ancien grade de capitaine général.
--   
Le Baron-Comte d'Oriola, futur Marquis d'Alvito, est nommé Maréchal des Armées.
09/04
Création du régiment d'artillerie de São Julião, avec les garnisons des différents châteaux, forts et forteresses de la région de Lisbonne.
23/04
Remise du troisième et dernier pro-mémoire par les ambassadeurs de France et d'Espagne à Lisbonne. Le gouvernement portugais refuse l'ultimatum.
25/04
Ouvelle réponse négative du Portugal au troisième document remis par les ambassadeurs de France et d'Espagne.
27/04
Les ambassadeurs de France et d'Espagne quittent Lisbonne.
30/04
Le général espagnol marquis de Sarria, commandant de l'armée stationnée autour de Zamora, publie une proclamation affirmant que l'invasion du Portugal visait à bénéficier aux Portugais.
Mai
05/05
Une armée espagnole envahit le Portugal, par Trás-os-Montes, et se dirige vers Miranda, qui est encerclée.
06/05
Arrivée à Lisbonne des troupes auxiliaires britanniques, commandées par le général Townshend.
08/05
La place Miranda do Douro se rend à l'armée espagnole qui l'assiégeait, après l'explosion de la poudrière qui provoque la mort de 400 personnes.
16/05
Bragança se rend à l'armée espagnole qui a envahi Trás-os-Montes.
18/05
Le Portugal déclare la guerre à la France et à l'Espagne.
21/05
Chaves se rend à l'armée espagnole.
Juin
15/06
La publication de la Gazeta de Lisboa est suspendue.
--   
L'Espagne déclare la guerre au Portugal.
20/06
La France déclare la guerre au Portugal.
Juillet
03/07
Le comte de Lippe arrive au Portugal pour commander l'armée luso-britannique.
10/07
Le comte de Lippe est nommé maréchal général de l'armée luso-britanniqu.
20/07
La France déclare la guerre au Portugal.
Août
26/08
La place Almeida, à Beira Alta, se rend à l'armée espagnole commandée par le marquis de Sarria.
Septembre
28/09
Le dixième impôt sur l'assiette fiscale est rétabli. Il avait été créé en 1641 pour couvrir les dépenses de la guerre de restauration.
Novembre
03/11
Signature à Fointainebleau d'un traité de paix provisoire entre le Portugal, la Grande-Bretagne, la France et l'Espagne.
Décembre
01/12
Signature d'un armistice entre les armées luso-britanniques et espagnoles.
Janvier
 
Le Brésil est élevé au rang de vice-royauté et la capitale est transférée de Bahia à Rio de Janeiro.
06/01
En Uruguay, sans déclaration de guerre, 11 navires britanniques et portugais attaquent Montevideo, mais ils ne peuvent la prendre.
25/01
Le comte de Lippe reçoit le traitement d'Altesse, pour services rendus au Portugal.
Février
10/02
Signature du Traité de paix de Paris, par lequel l'Espagne restitue au Portugal les places de Chaves et d'Almeida, en Europe, et la colonie de Sacramento dans l'estuaire du Rio de la Plata, en Amérique.
Mars
25/03
La paix entre les royaumes du Portugal, d'Espagne et de France est proclamée à Lisbonne.
Avril
20/04
Le comte de Lippe rentre à Lisbonne après avoir remis le commandement de l'armée alliée.
Mai
10/05
Organisation d'un régiment d'artillerie avec garnison dans la ville de Porto.
--   
Création du Régiment d'Infanterie Lippe, intégrant dans l'Armée le 2ème régiment de l'Armada, ancien Troisième de la Junta do Comércio.
11/05
D. António Álvares da Cunha, comte de Cunha, est nommé vice-roi du Brésil.
12/05
Les Espagnols conquièrent le fort de Santa Teresa, au sud de la capitainerie du Rio Grande do Sul.
Juillet
09/07
Les Vedorias et les comptoirs de guerre sont abolis et les trésoreries générales des troupes sont créées, qui sont intégrées dans la structure du Trésor Royal, laissant le contrôle aux deux cours royales qui contrôlaient traditionnellement les forces armées : la Junta dos Três Estados et le Conseil de Guerre.
Octobre
24/10
Les tentes en tissu et en bois érigées après le tremblement de terre sont interdites.
Décembre
29/12
Le roi D. José, à Vila Viçosa depuis début novembre, visite les travaux du fort de Graça, à Elvas, dont la construction a été ordonnée par le comte de Lippe.
Février
24/02
Nouvelle loi de recrutement, qui crée les circonscriptions dans lesquelles chaque régiment doit recruter ses soldats.
Mars
24/03
Création de l'Arsenal Royal de l'Armée, donnant une nouvelle organisation aux entrepôts et usines gérés par le lieutenant général de l'Artillerie, connu sous le nom collectif de Tenência.
--   
Nouveau plan uniforme. L'armée portugaise abandonne l'uniforme blanc, utilisé par les armées des puissances catholiques, et adopte l'uniforme bleu de fer, conformément au modèle prussien.
Juin
01/06
Création de la coutellerie de Lisbonne.
Août
25/08
Nouveau règlement d'instruction pour les régiments de cavalerie de l'armée, créé par le comte de Lippe.
Septembre
20/09
Le maréchal comte de Lippe quitte le Portugal et rentre en Allemagne.
Octobre
20/10
Création d'une usine produisant des peignes en ivoire, des boîtes en carton, du vernis et de la cire à cacheter.
Janvier
01/01
Tremblement de terre à Lisbonne.
02/01
Création du Terreiro Público de Lisboa, une zone riveraine pour approvisionner la population.
--   
Les fonctions de président du Sénat et celles de conseillers de la mairie de Lisbonne sont désormais pour un mandat de trois ans, et non plus à vie.
Mars
13/03
Autorisation de création de manufactures horlogères.
--   
Le procureur de la Couronne, José Seabra da Silva, demande que le mémoire de Clément XIII, défendant les Jésuites, soit considéré comme nul et offensant.
Avril
06/04
Le bref papal du 7 janvier est empêché de circuler au Portugal, invoquant le principe de la nécessité d'une approbation royale pour être diffusé dans le pays.
Juin
15/06
Publication d'un avis interdisant l'utilisation de petits bateaux dans le commerce fluvial effectué sur le Tage.
Septembre
10/09
Suppression des flottes de Rio de Janeiro et de Bahia, donnant lieu à la liberté du commerce entre tous les domaines de la monarchie portugaise.
13/09
Nouveau tremblement de terre à Lisbonne.
Octobre
26/10
Ordonnance d'arrachage des vignobles des champs du Tage, Mondego et Vouga, pour protéger le commerce du vin de Porto.
--   
La vente d'eau à pied est interdite à Lisbonne.
Décembre
20/12
Fin du monopole du savon, décret qui prépare la gestion des savonneries par l'État.
Janvier
11/01
Le colonel suisse Graveron, du Royal Foreigners Regiment, est abattu à Lisbonne, accusé de vol.
Février
19/02
Ouverture solennelle du Collège Royal des Nobles en présence du roi.
Juin
25/06
Signature d'un projet de loi pour protéger les héritiers légitimes.
30/06
Charte royale interdisant les orfèvres et les filateurs d'or, de soie et de coton tissé au Brésil.
Juillet
03/07
Signature d'un permis qui détermine la manière de procéder aux baux des terrains municipaux vides.
Août
02/08
Les capitaineries concédées des Açores sont abolies, l'autorité étant désormais exercée par un capitaine général ayant un siège dans la ville d'Angra.
22/08
Approbation de l'installation d'une usine de brochures pour le sertissage des diamants.
Octobre
14/10
Charte établissant comment les donataires doivent demander la confirmation des dons royaux de biens de la couronne.
Décembre
23/12
Par décret du 20 décembre 1765, la Couronne intègre les savonneries à son patrimoine. Le comte de Castelo Melhor, détenteur du monopole, est récompensé par le titre de marquis et des donations de terres.
Août
07/08
La fabrique de chapeaux Pombal bénéficie de privilèges dans l'acquisition de matières premières.
31/08
Le pape Clément XIII envoie le bref A quo die au roi D. José, demandant la réconciliation entre les deux cours. Le bref est accompagné d'un autre, De renteguarda, pour la reine, et d'un troisième, Etsi Plurimae, pour le comte d'Oeiras.
Septembre
16/09
Le Comte de Lippe rentre au Portugal, pour un voyage d'inspection auprès de l'Armée.
30/09
Des ordres sont envoyés à Aires de Sousa, ambassadeur du Portugal à Madrid, pour négocier des modifications à la ligne de démarcation convenue dans le Traité de Madrid de 1750, traité qui avait cessé d'être en vigueur avec la signature du Traité du Pardo de 12 février 1761.
Décembre
05/12
D. José répond au mémoire du pape Clément XIII.
 
Un décret est publié qui oblige les successeurs des maisons puritaines à se marier en dehors du groupe, car ils excluent les autres maisons aristocratiques de leurs alliances. A la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, ces maisons étaient dites très nobles.
Février
05/02
Création du Conseil Royal de Censure pour examiner les livres et articles qui devraient être publiés au Portugal.
10/02
Le Portugal adhère au traité signé entre la France, l'Espagne et la Grande-Bretagne qui renouvelle ceux de Westphalie, de 1648, et que le Portugal n'avait pas signé, de Bade, de 1714 et de Vienne, de 1738.
Mars
20/03
D. Vicente de Sousa Coutinho est nommé ambassadeur en France, autorisé à signer un traité qui pourrait prévoir l'occupation des États de l'Église.
Avril
02/04
La couronne nie le Royal Beneplácito et déclare que l'impression de la bulle In coene Domini est un crime de trahison.
05/04
La Real Mesa Censória est créée à Lisbonne, à l'initiative de Carvalho e Melo. Il retire à l'Inquisition les pouvoirs d'examen préalable et de censure des livres.
16/04
Nomination de Francisco et Almada Mendonça comme ambassadeurs du Portugal auprès du Saint-Siège, dans le but d'assurer l'expulsion des jésuites des États de l'Église.
21/04
Le colonel Osório est pendu, après avoir prouvé qu'il avait remis le fort du Rio Grande de São Pedro aux Espagnols, pour trahison.
Mai
18/05
Approbation du règlement du Conseil royal de censure, chargé d'organiser un index général de tous les livres interdits.
Juin
10/06
Un décret du Conseil Royal de Censure condamne à l'incendie public la Lettre Apolégétique du Père António Vieira et l'œuvre Vida do Sapateiro Santo.
Juillet
01/07
La publication et la diffusion des prophéties de Bandarra sont interdites.
Septembre
03/09
José de Seabra da Silva, chancelier de la Casa da Suplicação, est nommé Garde Majeur de la Torre do Tombo, en remplacement de Manuel da Maia.
Décembre
01/12
Le Conseil Royal de Censure consulte le Roi sur la pastorale de l'Évêque de Coimbra.
09/12
L'évêque de Coimbra, sa famille et le frère Luís de Nossa Senhora da Porta sont arrêtés.
10/12
Le marquis d'Aubeterre, ambassadeur de France près le Saint-Siège, remet une demande d'abolition de la Compagnie de Jésus, au nom des rois de France, d'Espagne et du Portugal.
23/12
L'évêque de Coimbra est reconnu coupable du crime de lèse-majesté par le tribunal de Desembargo do Paço.
--   
Le Conseil de la Providence Littéraire est créé par le biais d'une Charte Royale, préparant ainsi la réforme de l'Université.
24/12
Création d'Imspiração Régia, la future Presse Nationale.
Mars
01/03
Des instructions très secrètes sont envoyées à l'ambassadeur du Portugal près le Saint-Siège, Francisco de Almada de Mendonça, concernant le problème des Jésuites.
04/03
La Boudeuse de Bougainville arrive en vue des Açores.
10/03
La forteresse de Mazagão, au sud du Maroc, est abandonnée. C'était la dernière possession portugaise sur la côte marocaine. Sa population est envoyée au Brésil, créant Vila Nova de Mazagão.
16/03
Frei Manuel do Cenáculo Vilas-Boas est nommé confesseur du prince de Beira D. José.
Avril
05/04
La censure des livres est explicitement supprimée de l'Inquisition, confirmant la compétence unique du Conseil royal de censure.
Mai
05/05
L'implantation d'une usine de papier à lettres à Lousã est autorisée.
06/05
Création du Conseil des Confirmations, soumettant les charges à la confirmation royale, commençant à être considérées comme des biens de la couronne et ne pouvant donc plus être considérées comme la propriété individuelle du titulaire.
Juin
08/06
Approbation de la création d'une usine d'art de la table à Lisbonne.
Juillet
10/07
Les libraires sont tenus de disposer d'un catalogue général des livres en vente dans leurs magasins.
18/07
La loi de la bonne raison est promulguée, ce qui donne une importance accrue au droit subsidiaire pour combler les lacunes du droit privé. La base juridique du droit coutumier diminue, tout comme l’importance du droit canonique devant les tribunaux civils.
31/07
Approbation de l'implantation d'une usine de cartes à jouer à Lisbonne.
Août
26/08
Approbation de la création d'une usine de tissus en lin à Abrantes et d'une usine de chapeaux à Elvas.
28/08
Le pape Clément XIV écrit de sa propre main au comte d'Oeiras, futur marquis de Pombal, rétablissant les relations entre le Saint-Siège et le Portugal.
Septembre
01/09
La trêve et la suspension des armements entre le Portugal et le Maroc sont signées.
Octobre
02/10
Nomination du premier consul général de Russie au Portugal, le Hambourgeois Jean-Antoine Burchers, en raison de la nécessité de soutenir la flotte russe envoyée en Méditerranée.
05/10
Des instructions très secrètes sont envoyées à l'ambassadeur du Portugal près le Saint-Siège, Francisco de Almada de Mendonça, en vue de prendre contact avec d'autres envoyés pour éteindre la Compagnie de Jésus.
16/10
Le roi D. José Ier accorde à Sebastião José de Carvalho e Melo, comte d'Oeiras depuis le 6 juin 1759, le titre de marquis de Pombal.
17/10
Décret contre les contrefacteurs de vin.
Décembre
03/12
Le roi D. José est battu à coups de bâton par un malade mental.
Janvier
 
La Maison de la Reine est désormais administrée par le Trésor Royal, dirigé par le Marquis de Pombal.
04/01
Martinho de Melo e Castro, ambassadeur du Portugal à Londres, est nommé secrétaire d'État aux Domaines d'outre-mer et à la Marine.
29/01
Le pape Clément XIV nomme l'archevêque de Tyr, D. Inocêncio Conti, nonce apostolique à Lisbonne, mettant ainsi fin au conflit qui durait depuis 1760.
Février
25/02
Le marquis de Pombal remercie le pape d'avoir élevé son frère Paulo de Carvalho au rang de cardina.
Avril
07/04
La création d'une raffinerie de sucre à Porto est approuvée.
Mai
28/05
Le nouveau nonce apostolique, Inocêncio Conti, arrive à Lisbonne, rétablissant ainsi les relations diplomatiques entre le Portugal et le Saint-Siège.
Juillet
04/07
A lieu la première audience de D. José Ier auprès du Nonce Apostolique.
13/07
Plusieurs fonctionnaires royaux accusés de corruption sont pendus à Rossio.
23/07
Par Charte royale, le Portugal reprend ses relations diplomatiques avec le Saint-Siège.
Août
30/08
Les commerçants de Lisbonne doivent s'inscrire auprès du Conseil du commerce.
Septembre
09/09
Lois sur les conditions nécessaires à la subsistance des morgados et sur l'institution de nouveaux. L'intention est de restreindre le nombre de liens et l'accès à la noblesse. D’ici 1777, environ 15 000 obligations considérées comme « insignifiantes » seront supprimées.
Octobre
12/10
Création d'une fabrique de peignes en ivoire à Lisbonne.
23/10
Les charges royales et autres fonctions sont désormais considérées comme « une commission simple et précaire du Prince ».
Novembre
07/11
L'importation de vaisselle étrangère est interdite, à l'exception de celle importée d'Inde, à condition qu'elle soit transportée sur des navires portugais.
23/11
La transmission des charges royales par héritage est interdite.
27/11
Le gouverneur de Madère, João António de Sá Pereira, rapporte la découverte d'un groupe de francs-maçons sur l'île.
Décembre
10/12
L'importation de chapeaux étrangers est interdite.
Mars
20/03
Castelo Branco est reconnue comme ville et devient siège épiscopal.
21/03
Machado de Castro achève la maquette de la statue équestre de D. José Ier qui sera érigée sur la Praça do Comércio à Lisbonne.
Juin
 
Création de la « Real Fábrica da Cordoaria », pour la fabrication de câbles, le tissage de voiles et de drapeaux pour la Marine.
Juillet
01/07
La création d'une fabrique de tapisserie à Tavaria est autorisée.
12/07
Création de l'Inspection générale du diamant.
17/07
Publication du règlement des Théâtres.
26/07
Les Açores sont désormais considérées comme une province du Portugal.
Septembre
06/09
La voiture du marquis de Pombal est lapidée.
Octobre
22/10
Plusieurs permis relatifs aux fabriques de chapeaux du pays sont signés, une fabrique de chapeaux fins étant également créée à Porto.
Décembre
14/12
Autorisation pour la création d'une usine de fil à Tomar.
16/12
Création de la Surintendance de la contrebande.
Mars
10/03
L'égalité entre les ambassadeurs du Portugal et de la France est établie, avec la réception par D. José de l'ambassadeur de France, marquis de Clermont d'Amboise, et la nomination de D. Vicente de Sousa Coutinho comme ambassadeur à Paris.
Avril
30/04
Le livre du prêtre jésuite Gabriel Malagrida, Le Jugement sur la véritable cause du tremblement de terre..., est interdit.
Juin
10/06
Octroi du permis de créer une usine métallurgique à Pernes.
Juillet
26/07
Les mathématiques cessent d'être enseignées au Colégio dos Nobres.
Août
12/08
Promulgation des nouveaux statuts de l'Université de Coimbra.
--   
Octroi d'une licence pour créer une nouvelle fabrique de chapeaux fins à Porto, Manuel Ferreira Grelho.
18/08
Promulgation des statuts du Collège Royal de Mafra.
28/08
Le marquis de Pombal est nommé plénipotentiaire et lieutenant de l'université de Coimbra, avec la détermination de l'inspecter.
Septembre
01/09
L'Inquisition est réformée.
11/09
Francisco de Lemos est nommé réformateur de l'Université de Coimbra et recteur.
15/09
Le marquis de Pombal quitte Lisbonne pour Coimbra, pour visiter l'Université.
--   
L'autorisation est accordée pour la création d'une fabrique de chapeaux fins à Lisbonne et d'une autre à Porto.
22/09
Le marquis de Pombal arrive à Coimbra pour inspecter l'université.
29/09
Le marquis de Pombal accorde les nouveaux statuts à l'Université de Coimbra, lors d'une cérémonie solennelle tenue dans la Sala dos Capelos.
Octobre
14/10
Le Collège des Jésuites de Coimbra est transféré à l'évêché pour établir la nouvelle cathédrale de la ville.
17/10
Le Collège des Arts est incorporé à l'Université de Coimbra.
24/10
Après un séjour d'un mois à Coimbra, le marquis de Pombal part pour Lisbonne.
Novembre
08/11
De nouvelles écoles sont créées, d'autres rénovées, le tout placé sous le contrôle du Conseil Royal de Censure. On tente d'organiser l'enseignement primaire officiel avec la création de 479 places pour les professeurs de lecture, d'écriture et de comptage.
Janvier
12/01
Les licences pour les tavernes dépendent désormais de la création d'une auberge par le demandeur.
15/01
Création de l'Amirauté.
Février
16/02
Les archives des « nouveaux chrétiens » doivent être brûlées, mettant fin à la nécessité de certificats de « purification du sang » pour occuper des postes royaux.
Mars
29/03
Le château de Coimbra commence à être démoli.
Mai
13/05
Cérémonie de pose de la première pierre de la chapelle de l'hôpital de Coimbra, à l'occasion de l'anniversaire du marquis de Pombal.
25/05
La distinction entre nouveaux chrétiens et anciens chrétiens est abolie.
Juin
19/06
Les agriculteurs et éleveurs de la région de Lisbonne sont exemptés du Sisa.
Septembre
05/09
Le projet de l'Observatoire astronomique de Coimbra est finalisé.
09/09
Après avoir reçu le Royal Beneplácito, la bulle pontificale pour l'extinction de la Compagnie de Jésus est publiée à Lisbonne.
28/09
José Rollen Van-Deck, est nommé envoyé extraordinaire à la cour du Maroc, emportant avec lui une lettre du roi José à l'empereur du Maroc, et des instructions pour conclure un traité de paix, de commerce et de navigation.
29/09
Le Te Deum est célébrédans toutes les églises de Lisbonne, en remerciement pour l'extinction de la Compagnie de Jésus.
30/09
D. José écrit une lettre au pape Clément XIV, de sa propre main, le remerciant pour l'extinction de la Compagnie de Jésus.
Octobre
09/10
José Anastácio da Cunha, officier d'artillerie, est nommé professeur de géométrie et de mathématiques à l'Université de Coimbra.
Novembre
06/11
L'ambassadeur portugais José Rollen Van-Deck arrive à Marrakech pour négocier un traité de paix.
09/11
António Henriques de Gouveia obtient l'autorisation de fonder une usine de colle à Leiria.
11/11
Le nombre de places et d'enseignants dans les petites écoles est augmenté de 47, ce qui porte un total national à 526.
18/11
L'envoyé portugais au Maroc, José R. Van-Deck, décède à Marrakech.
Décembre
14/12
Les déplacements dispersés de porcs à Lisbonne sont interdits.
Janvier
02/01
Première séance du Sénat de la Chambre, au nouveau Palais du Rossio à Lisbonne, en présence du Marquis de Pombal, Secrétaire d'État et du tribunal.
11/01
Un traité de paix est signé entre le Portugal et le sultan du Maroc.
17/01
José Seabra da Silva est démis de ses fonctions de secrétaire d'État chargé des Affaires du Royaume.
Février
10/02
Le marquis de Pombal ordonne au vice-roi de l'Inde d'éteindre l'Inquisition de Goa.
17/02
Licence d'une usine de boutons coniques à Lisbonne.
Mars
01/03
Luís Pinto de Sousa Coutinho est nommé ambassadeur à Londres.
Avril
 
Le nonce apostolique Inocêncio Conti dit au revoir au roi et reçoit en cadeau une croix de diamant.
30/04
José Seabra da Silva, juge du Palais et ancien secrétaire d'État du Royaume, est arrêté et emmené au fort de São João da Foz à Porto.
Juillet
04/07
Don de nouvelles ressources à l'Université de Coimbra pour couvrir les dépenses de rénovation. Il reçoit des forums, des domaines et des mandats de couronne rendus vacants par l'abolition des Jésuites.
09/07
Les aspirants créés en 1762 sont supprimés.
Août
20/08
Réforme de l'organisation judiciaire.
30/08
Il est interdit aux sexagénaires de vendre des biens stables.
Octobre
07/10
Une ambassade du roi du Maroc arrive à Lisbonne sur une frégate portugaise.
15/10
La statue équestre de D. José Ier est coulée à Lisbonne, à l'Arsenal de l'Armée.
Novembre
13/11
Le traité de paix avec le Maroc est ratifié par le roi.
Décembre
07/12
D. Francisco Inocêncio de Sousa Coutinho est nommé ambassadeur à Madrid.
Janvier
13/01
L'implantation d'une raffinerie de sucre à Lisbonne est autorisée.
15/01
Permis confirmant le statut de la Société Générale des Pêches de l'Algarve.
Février
15/02
Aires de Sá e Melo, ancien ambassadeur à Madrid, est nommé secrétaire d'État adjoint du Royaume, pour assister le marquis de Pombal.
Mai
25/05
Lettre de loi réduisant progressivement les exonérations de la noblesse du paiement de l'impôt jugada.
27/05
La statue équestre de D. José est placée sur le piédestal de la Praça do Comércio.
Juin
06/06
Inauguration de la statue équestre de D. José Ier à Lisbonne.
Juillet
17/07
Le gouvernement espagnol présente des propositions à l'ambassadeur du Portugal à Madrid, Francisco de Sousa Coutinho, pour mettre fin aux conflits dans le Rio Grande do Sul.
Septembre
02/09
Aires de Sá e Melo assume temporairement le poste de secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Guerre.
Octobre
11/10
L'auteur présumé de l'attaque contre le marquis de Pombal, João Baptista Pelé, est exécuté.
Novembre
23/11
Le marché de la Praça da Figueira, à Lisbonne, est ouvert au public.
Janvier
24/01
Le marquis de Pombal demande une médiation britannique et française pour résoudre le conflit portugais-espagnol dans le Rio Grande do Sul au Brésil, qui dure depuis 1773.
Mars
08/03
Autorisation d'implantation d'une usine d'argenterie métallique à Lisbonne.
Avril
01/04
Début de l'attaque des forces portugaises sur le Rio Grande de São Pedro, ancienne capitale du Rio Grande do Sul, pour récupérer une partie du territoire occupé par l'Espagne.
02/04
Les forces espagnoles abandonnent le Rio Grande de São Pedro.
Mai
21/05
Installation d'une fabrique de tapisserie à Tavira.
Juin
10/06
Création d'une fabrique de miroirs à Lisbonne.
Juillet
04/07
Les ports portugais sont fermés aux navires américains, en révolte contre la Grande-Bretagne, le jour même où les colonies se déclarent indépendantes.
Octobre
09/10
Création d'une manufacture de boutons à ongles à Porto.
Novembre
29/11
En raison de la maladie du roi, la reine Dona Mariana Vitória assume la régence.
--   
D. José interdit au marquis de Pombal d'entrer dans ses appartements.
Décembre
31/12
Un Te-Deum est priéen remerciement pour le rétablissement du roi José.
Février
20/02
Le nouveau vice-roi du Rio de la Plata, Pedro de Cevallos, conquiert l'île de Santa Catarina, au sud du Brésil, sans résistance.
21/02
L'évêque de Coimbra, D. Miguel de Anunciação, arrêté en 1768, est libéré.
24/02
Marie Ire de Bragance succède à Joseph Ier de Portugal.
Mars
01/03
Cérémonie de bris des boucliers du roi D. José.
--   
Le Marquis de Pombal demande à la Reine de démissionner de ses fonctions.
04/03
Le marquis de Pombal est démis de ses fonctions publiques.
13/03
Début de Viradeira, nom donné à la période de réaction anti-Pombal qui commença après l'acclamation de la reine Dona Maria I du Portugal, remplaçant le marquis de Pombal et ses patrons.
Mars
11/03
Le Traité d'El Pardo est signé entre la reine Maria I du Portugal et le roi Carlos III d'Espagne, par lequel la reine Maria cède les territoires portugais en Afrique en échange de territoires espagnols en Amérique du Sud, qui seront annexés à l'actuel Brésil.
 
Création de la Police de Lisbonne.
Février
14/02
La Compagnie des gardes marins de la marine portugaise est créée.
Mai
25/05
Mort de Pierre III de Portugal roi consort.
Mars
15/03
Joaquim Silvério dos Reis remet sa lettre de dénonciation contre l'Inconfidência Mineira au vicomte de Barbacena.
Juin
26/06
Le roi de Prusse fait publier un manifeste contre la France. Début de la Première coalition.
Février
08/02
Le Premier Ministre Pitt organise une coalition des monarchies d'Europe (Angleterre, Autriche, Prusse, Russie, Hollande, Espagne, Portugal, Piémont-Sardaigne) visant à détruire la République française.
Août
24/08
L'Italien Lunardi réalise la 1ère ascension en ballon du Portugal, à Lisbonne.
Février
29/02
La charte pour la création de la Bibliothèque Publique Royale de la Cour et du Royaume, actuellement Bibliothèque Nationale du Portugal, est publiée.
Avril
03/04
Le comte d'Almada, Lourenço José Boaventura de Almada , 3e capitaine général des Açores , envoie à tous les conseils municipaux des îles des Açores une copie de la charte royale, par laquelle le prince du Brésil, D. João VI de Portugal, s'était déclaré régent du Portugal, pendant la folie de sa mère Maria I de Portugal.
Janvier
29/01
La France et l'Espagne lancent un ultimatum au Portugal le sommant de rompre avec l'Angleterre.
Février
22/02
La France oblige l'Espagne à déclarer la guerre au Portugal pour l'obliger à renoncer à l'alliance avec les Britanniques.
27/02
L'Espagne déclare la guerre des Oranges contre le Portugal.
Mai
20/05
Guerre des Oranges (→ 09/06).
--   
Le Premier Ministre et Général espagnol Godoy prend la ville d'Olivenza puis d'Elvas. Il y cueille des branches d'oranger et les envoie à sa reine Marie-Louise en indiquant son intention de poursuivre jusqu'à Lisbonne.
Juin
06/06
Le Traité hispano-portugais de Badajoz met fin à la "Guerre des oranges".
Septembre
29/09
Traité de paix de Madrid entre la France et le Portugal.
Novembre
14/11
Bonaparte nomme Lannes ambassadeur à Lisbonne.
Août
 
Une escadre anglaise arrive à Lisbonne, amicalement accueillie en violation du traité franco-portugais.
Juillet
19/07
Napoléon écrit au ministre des Affaires Etrangères Talleyrand d'enjoindre au Portugal de fermer ses ports aux Anglais avant le 1er septembre.
Août
11/08
Le Portugal est sommé par la France de rompre ses relations avec la Grande-Bretagne.
Septembre
05/09
Le général Junot, ancien ambassadeur de France au Portugal, nommé commandant du Corps d'observation de la Gironde, arrive à Baiona.
08/09
Napoléon écrit au régent du Portugal pour l'engager à revenir à l'alliance française.
25/09
Le Portugal déclare adhérer au Bloc continental, par une lettre d'António de Araújo de Azevedo, secrétaire d'État aux Affaires étrangères, adressée à son homologue français.
Octobre
01/10
Les ambassadeurs d'Espagne et de France quittent le Portugal.
02/10
Dans une proclamation à « l'État du Brésil », le prince régent fait savoir qu'il a donné à son héritier le titre de « Condestable du Brésil ». Cette proclamation vise à préparer l'envoi du prince D. Pedro au Brésil.
12/10
Napoléon ordonne au Général Junot de traverser l'Espagne pour envahir le Portugal.
15/10
Napoléon déclare à l'ambassadeur du Portugal : "si le Portugal ne fait pas ce que je veux, la Maison de Bragance ne régnera plus en Europe dans 2 mois".
20/10
Charte royale ordonnant la fermeture des ports portugais aux navires marchands et de guerre de Grande-Bretagne. C'est la déclaration officielle d'adhésion au blocus continental.
22/10
Le régent Jean VI du Portugal signe une convention secrète avec les Anglais, qui acceptent de le transporter au Brésil sur leurs vaisseaux en cas d'invasion française et occuperont Madère en retour.
Novembre
13/11
La France annonce publiquement son projet de conquête du Portugal.
16/11
La flotte britannique de Sir Sidney Smith arrive à l'embouchure du Tag.
17/11
Les premières troupes françaises entrent au Portugal, par la frontière de Segura, à Beira Baixa.
18/11
Les ports portugais sont placés en état de blocus par la flotte britannique.
19/11
Le Général français Junot entre au Portugal, à Idanha-a-Nova.
23/11
L'armée française entre dans Abrantes.
24/11
Le Général français Junot, d'Abrantès, envoie un courrier au gvt de Lisbonne lui annonçant son entrée en territoire portugais et qu'il marche vers la capitale.
--   
Les troupes françaises de Junot s'emparent d'Abrantès.
25/11
Le Conseil privé portugais se prononce sur l'embarquement de la famille royale.
26/11
Le conseil d’État du Portugal annonce le transfert de la famille royale et de la cour au Brésil. Un Conseil de régence est désigné.
29/11
Le régent João VI de Portugal et sa famille embarquent à Lisbonne pour le Brésil, sur un navire Anglais.
30/11
Le Général français Junot et ses troupes entrent à Lisbonne.
Décembre
01/12
Napoléon nomme le Général Junot duc d'Abrantès.
--   
La division espagnole commandée par le général Solano, capitaine général d'Andalousie, pour occuper les provinces méridionales du Portugal, entre dans l'Alentejo par Elvas.
03/12
Le Général Delaborde est nommé gouverneur de Lisbonne.
--   
Hermann, consul de France à Lisbonne, chargé d'affaires de France au Portugal depuis que Junot a abandonné l'ambassade en 1805, est nommé président du Trésor royal, avec le titre d'administrateur général des finance.
13/12
Le Général Junot fait hisser le drapeau français au Château St-Geroges à Lisbonne.
--   
Une division espagnole, sous les ordres du général Taranco, capitaine général de Galice, occupe Port.
14/12
Des échauffourées ont lieu à Lisbonne entre civils et soldats français.
--   
Au Portugal, publication d'un arrêté interdisant les attroupements et le désordre.
18/12
L'armée espagnole qui a accompagnée l'armée française rentre à Porto.
22/12
Décret Junot destituant les soldats de l'armée portugaise, existant dans les trois provinces occupées par l'armée française, ayant moins de 6 mois ou plus de 8 ans de service.
--   
Le marquis d'Alorna est nommé inspecteur général et commandant en chef de l'armée dans les provinces de Trás-os-Montes, Beira et Estremadura.
23/12
Décret de Napoléon Bonaparte déterminant la perception au Portugal d'une contribution extraordinaire de guerre de 100 millions de francs. La mesure ne sera publiée au Portugal que le 4 février 1808.
31/12
Décret des généraux espagnols Taranco et Solana, autorisant les soldats de l'armée portugaise, existant dans les provinces du Minho, de l'Alentejo et de l'Algarve.
Janvier
10/01
A 11 heures, la flotte transportant la cour vers le Brésil traverse l'équateur. D. Maria I et le prince régent sont devenus les premiers monarques européens à s'installer dans l'hémisphère sud.
11/01
Les régiments de milice sont dissous et leurs membres contraints de rendre les armes dans certaines forteresses.
15/01
L'armée française décrète que les communications avec la flotte britannique, qui bloquent les ports portugais, sont interdites.
16/01
L'armée portugaise est réorganisée sur le modèle français.
22/01
La famille royale portugaise arrive au Brésil après avoir fui l'invasion du Portugal par l'armée française deux mois plus tôt.
Février
01/02
Un conseil de Gouvernement est installé à Lisbonne par le Général Junot : il devient gouverneur général du royaume du Portugal.
--   
Proclamation par Junot que la maison de Bragance a cessé de gouverner au Portugal. L'ensemble du territoire portugais est désormais gouverné au nom de Napoléon, remettant ainsi en cause le traité de Fontainebleau, signé avec l'Espagne le 27 octobre 1807.
--   
La valeur de l'impôt de guerre à percevoir au Portugal, décrétée par Napoléon le 23 décembre 1807, est ramenée à 40 millions de francs.
09/02
Neuf Portugais sont arbitrairement exécutés à Caldas da Rainha, sur ordre du général Loison.
15/02
Le marquis d'Alorna est nommé inspecteur général de toute l'armée portugaise.
20/02
Décret d'organisation de la nouvelle armée portugaise, composée de 5 régiments d'infanterie et 3 régiments de cavalerie, ainsi qu'un bataillon et un peloton de chasse.
24/02
Napoléon Bonaparte propose à l'ambassadeur d'Espagne à Paris, Izquierdo, la rétrocession du Portugal en échange de la cession des provinces espagnoles au nord de l'Èbre.
Mars
07/03
Arrivée de la famille royale portugaise à Rio de Janeiro.
08/03
Le roi Jean VI de Portugal arrive à Rio de Janeir. Son arrivée déchaîne l’enthousiasme. Le roi abolit le régime du monopole et proclame la liberté industrielle.
11/03
Le ministère de la Marine au Brésil est créé par le prince régent D. João VI. Le vicomte d'Anadia est nommé Premier ministre de la Marine.
--   
Une force militaire française, commandée par le colonel français Miquel, occupe Elvas.
27/03
L'armée portugaise, réorganisée par le marquis d'Alorna, se dirige vers Baiona, à la frontière franco-espagnole, en passant par Salamanque et Burgo.
Avril
03/04
Le général français Quesnel prend le gouvernement de Porto, en raison de la mort du général espagnol Taranco. Le général Carrafa quitte la ville et se dirige vers Lisbonne.
Mai
01/05
Déclaration de guerre du Portugal contre la France, décidée par le prince régent à Rio de Janeiro.
18/05
L'armée portugaise, réorganisée par le marquis d'Alorna, et emmenée par lui en France, est incorporée à l'armée française en tant que « Légion portugaise ».
Juin
06/06
Le général espagnol Belesta, avec l'armée espagnole, se retire de Porto, faisant prisonnier le général français Quesnel. Le brigadier Luís de Oliveira da Costa reprend le gouvernement intérimaire des armes à Porto.
17/06
Le général Loison quitte Almeida vers Porto, commandant une petite force militaire, dans le but de rétablir la situation.
19/06
Soulèvement à Faro.
--   
Établissement du Conseil provisoire du Gouvernement suprême du Royaume, au Palais épiscopal de Porto.
21/06
Les forces de Loison, ayant traversé le fleuve Douro à Régua, sont attaquées par des membres des Milícias et des Ordenanças de Trás-os-Montes, à Padrãos de Teixeira, près de Mesão Frio. L'attaque a forcé la force qu'il dirigeait à traverser la rivière et à se retirer à Lamego, étant forcée de retourner à Almeida.
27/06
Création d'une taxe de guerre sur l'exportation du vin de Porto.
--   
Création de la Junta da Inconfidência, à Porto.
Juillet
13/07
Soulèvement d'Évora, proposé par le général Francisco de Paula Leite.
16/07
La division du Général Vedel rejoint le Général Dupont à Andujar, pendant que le capitaine Général Reding écrase la division Gobert (qui est tué) à Mengibar sur le Guadalquivir.
18/07
Le Général Vedel arrive à Baylen pour repartir sur Mengibar.
29/07
Combat d'Évora, entre une division française, commandée par le général Loison, et des forces régulières portugaises et espagnoles. Les forces alliées sont dispersées et l'armée française saccage la ville, provoquant une tuerie.
1 2