Loading...
1 2 3 4
Espagne (3119 événements)
Espagne

(3119 événements)

 
Les phéniciens s'installent à Gadir [Cadix].
 
Les phéniciens introduisent la culture de l'olivier en Espagne.
 
Les Grecs fondent des comptoirs en Catalogne : Ampurdan, Rhoda....
 
Ceuta est fondée par les Phéniciens.
 
Date traditionnelle de la fondation d'Ibiza par Carthage.
 
Selon Hérodote, le grec Colaios de Samos, poussé hors de sa route, aborde à Tartessos en Andalousie.
 
Les Grecs de Phocée fondent un comptoir à Ampurias en Catalogne.
 
Fondation phocéenne d'Emporion (Ampurias) sur la côte catalane, puis de son extension Néapolis.
 
Fondation d' Ampurias en Espagne par les Grecs de Phocée.
 
Blocus maritime de Tartessos, en Espagne, par les Carthaginois, qui ferment le détroit de Gibraltar à la fin du règne d’Arganthonios.
 
Carthage secourt Gadès menacée par les autochtones.
 
En Espagne, fusion des Celtes et des Ibères (Celtibères) dans le Nord du pays.
 
La ville de Carthage utilise sa puissance navale pour fermer le détroit de Gibraltar. Désormais, seuls les navires puniques étaient autorisés à naviguer de la Méditerranée vers l'Atlantique et retour, apportant de l'étain précieux de Grande-Bretagne et se dirigeant vers les Açores et Madère.
 
Les colons grecs fondèrent la ville d'Alicante sous le nom d'Akra Leuke.
 
Ceuta devient carthaginoise.
 
Pharnabaze Ier ou P'arnavaz Ier, fondateur et premier monarque légendaire du royaume d'Ibérie.
 
Le roi Pharnabaze Ier d'Ibérie réforme l’alphabet.
Avril
 
Départ de l’expédition d’Hamilcar Barca en Espagne, envoyé par le sénat de Carthage qui décide de l’éloigner à la suite de sa popularité gagnée après sa victoire sur les mercenaires.
 
Hamilcar Barkas étend son influence sur le sud de l'Espagne, il établit des relations commerciales avec les tribus ibériques et recrute des mercenaires gaulois, entre autres, pour l'armée carthaginoise.
 
Les Romains conquièrent Carthagène, la ville est nommée Carthago Nova (« Nouvelle Carthage ») et est incorporée à la République romaine.
 
Hamilcar établit son quartier général à Akra Leuké (Alicante). Le Sénat romain envoie une ambassade pour lui demander les objectifs de son expédition. Il répond qu'il s'emploie à mettre Carthage en état de s'acquitter de ses dettes de guerre.
 
Les Carthaginois exploitent les zones minières du sud de l'Espagne, dans la Sierra Morena, pour en utiliser les bénéfices pour rembourser la dette de guerre (1 200 talents ) due à Rome.
Décembre
 
Hamilcar Barca est tué au siège d’Heliké (identifiée avec Elche) par les Orisses (Oretani).
 
Les Carthaginois fondent en Espagne Carthagène, la nouvelle Carthage.
 
Rome et Carthage font un traité, faisant de l'Ebre la frontière des possessions carthaginoises et stipulant la neutralité de Sagonte.
 
Fondation de Qart Hadasht par Hasdrubal le Beau, la cité est plus connue sous le nom de Carthago Nova (époque romaine).
 
Hannibal achève la conquête de l'Espagne (→ -219) jusqu'à l'Ebre, donnant son maximum d'extension à l'Espagne barcide.
Octobre
 
Hasdrubal est assassiné par un patriote espagnol et conformément au choix unanime de l’armée, Hannibal est confirmé par Carthage comme le nouveau commandant en Espagne.
 
Les Olcades sont attaqués par Hannibal. Leur capitale Carteia (Altea selon Polybe) est prise et mise à sac, ce qui entraîne la reddition des autres cités.
Avril
 
Conflit entre Saguntum et une tribu espagnole, alliée de Carthage. Hannibal soutient les derniers et les Sagontins font appel à Rome.
Avril
 
Le général carthaginois Hannibal assiège Saguntum (Sagonte) en Espagne, reliée à Rome par une alliance bien qu'elle se trouve largement dans la zone reconnue sous contrôle carthaginois par le traité signé entre Rome et Carthage. Cause de la deuxième guerre punique.
Novembre
 
Prise de Sagonte par Hannibal.
 
Hannibal marche à travers l’Espagne, traverse les Alpes, envahit l’Italie et marche sur Rome (→ Novembre).
Novembre
 
Cnaeus Scipio débarque à Emporiæ en Espagne et bat Hannon à la bataille de Cissé. Début de la conquête romaine de la péninsule Ibérique.
Mars
 
Révolte de Séville contre les Carthaginois.
Avril
 
Victoire navale majeure de Cnaeus Cornelius Scipio Calvus sur la flotte carthaginoise à la bataille de l'Èbre.
Juillet
 
Indibilis, le roi des Ilergetes est libéré par le général romain Cnaeus Cornelius Scipio Calvus après un an de captivité. Dès sa libération, il attaque avec son frère Mandonius et avec l'aide du général carthaginois Hasdrubal, les tribus voisines qui sont alliées à Rome.
Avril
 
Victoire romaine sur Carthage à la bataille de Dertosa, au sud de l'Èbre, en Espagne.
 
Le roi Massinissa de Numidie fait alliance avec Carthage. L'oligarchie envoie des renforts carthaginois en Espagne.
Septembre
 
Trois armées carthaginoises conduites par Hasdrubal Barca passent d'Afrique en Espagne. Massinissa les accompagne.
Avril
 
L’armée des deux Scipions est réduite à néant par les Carthaginois à la bataille du haut Bétis (Espagne) où Publius est tué. Son frère Cnaeus est tué trois semaines plus tard à la bataille d'Ilorci, près de Carthago Nova. Cornelius Scipion (le futur Africain) les remplace comme proconsul en Espagne.
Octobre
 
Le futur Scipion l'Africain, qui a reçu un pouvoir extraordinaire aux comices, débarque à Emporion en Espagne.
Avril
 
Bataille de Carthagène. Conduits par Publius Cornelius Scipio (futur Scipion l'Africain), les Romains défont les Carthaginois d'Hasdrubal Barca et s'emparent de Qart Hadasht en Hispanie, qu'ils renomment Carthago Nova (aujourd'hui Carthagène).
Avril
 
A Bæcula,Scipion est vainqueur d'Hasdrubal qui part rejoindre Hannibal en Italie.
Juillet
 
Cornélius Scipion entreprend la conquête de l’Espagne qu’il achève en 206 av. J.-C.. Son lieutenant Marcus Silanus défait le général carthaginois Magon et son contingent de Celtibères dans le centre de l’Espagne. Magon est contraint de se réfugier auprès du gros des troupes d’Hasdrubal Gisco basées à Gadès. Scipion man½uvre contre Hasdrubal Gisco en Bétique mais celui-ci évite le combat et renforce les garnisons des villes. Scipion envoie son frère Lucius contre la ville d’Orongis, qui est prise à la fin de l’été.
 
La victoire de Scipion sur Magon à I'lipa met fin à l’Espagne barcide. En déroute, les Carthaginois évacuent l'Espagne : elle devient une Province romaine.
Mars
 
Le général romain Publius Cornelius Scipio, futur Scipio Africanus Major ou Scipion l'Africain, défait les Carthaginois en Espagne à la bataille d'Ilipa (Séville) avec l’aide des chefs ibères. Rome contrôle l’Espagne.
Décembre
 
Capitulation de Gadès, qui se rallie à la République romaine. Magon prend ses quartiers d'hiver aux Baléares.
 
L’Hispanie (Espagne) est divisée en deux provinces romaines, Hispania citerior à l’est et Hispania ulterior, à l’ouest, placées chacune sous l’autorité d’un préteur. En réalité, l’administration romaine se limite au littoral méditerranéen. Restés indépendants, les peuples de l’intérieur, Celtibères et Lusitaniens, ne cessent de troubler la région littorale et d’y opérer de fructueuses razzias.
 
Première insurrection des tribus ibériques. Le préteur M. Helvius, qui gouverne en Espagne ultérieure, informe le Sénat romain de la révolte des roitelets Culcha et Luxinius. Le propréteur Gaius Sempronius Tuditanus, commandant des troupes romaines en Espagne citérieure, est mortellement blessé lors d'un combat.
 
La ville d'Illiturgis en Hispanie est assiégée et prise par les Romains.
 
Première Guerre celtibère : succès des troupes romaines du préteur d'Hispanie citérieure Quintus Minucius Thermus dans une bataille rangée à Turda contre les chefs espagnols Budares et Baesadines. 12 000 espagnols sont tués et Budares est fait prisonnier.
Juin
 
Arrivée de Caton à Emporion en Espagne. Il met en échec un soulèvement espagnol contre la domination romaine. La révolte des Celtibères perdure cependant jusqu'en 179 av. J.-C.
Septembre
 
Répondant à l’appel de Bilistages, roi des Ilergetes, alors alliés de Rome, Caton défait difficilement les rebelles espagnols près d'Emporion et pacifie la région au nord de l’Ebre. Les Edetans, les Ausetans et les Suessetans sont désarmés. Au sud, le préteur Publius Manlius bat les Turdétans et leurs mercenaires Celtibères et Caton le rejoint pour l'assister avec une partie de ses forces tandis que le reste de l'armée romaine soutient les Suessetani, alliés de Rome, contre les Lacetani.
 
Triomphe de Caton à la suite de sa campagne en Espagne citérieure.
 
Scipion Nasica est nommé préteur en Hispanie ultérieure. Il combat les Lusitaniens qu'il vainc à Ilipa.
 
Révolte celtibère : une force combinée de Vaccéens, Vettones et autres Celtibères est défaite près de la ville de Toletum (Tolède) par le préteur Marcus Fulvius Nobilior. Leur roi Hilernus est capturé.
 
Une armée vettonne tente de secourir l'oppidum de Toletum (Tolède), capitale des Carpetani, assiégée par les Romains mais est vaincue. Le préteur Marcus Fulvius Nobilior s’empare de la ville.
 
Lucio Manlio Acidino exerce la préture en Hispanie Citerior. Il affronte les Celtibères dans la région de Calagurritana.
Mai
 
Début de la première Guerre celtibère. Les Lusones tentent de migrer en Carpétanie. Le préteur Quintus Fulvius Flaccus marche contre eux avec une petite armée et attaque le camp des rebelles par surprise à Aebura (entre Talavera de la Reina et Tolède), puis entre en Celtibérie et prend Contrebia, leur capitale, une nouvelle armée celtibère étant venue trop tard secourir la place.
 
En Espagne, Fulvius Flaccus sort victorieux d’une embuscade tendue par les Celtibères au Saltus Manlianus au début de l’année.
Mai
 
Tibérius Sempronius Gracchus, nommé préteur en Hispanie citérieure, arrive à Tarraco6. Il apaise la révolte des Celtibères par sa modération.
 
Le propréteur d'Hispanie citérieure Gracchus envahit la Celtibérie ; il est victorieux à Alcé du chef celtibère Thurrus qui se soumet et accepte un traité d'alliance. Gracchus ravage le pays et obtient la soumission de nombreuses villes. Conjointement, son collègue d'Hispanie ultérieure Lucius Postumius Albinus passe le Guadiana et le Tage dans leurs cours supérieurs. Il marche contre les Vaccéens et les punit sévèrement pour avoir aidé les Lusitaniens, puis se tourne contre les Lusitaniens eux-mêmes et leur impose un traité.
 
Victoire du propréteur Appius Claudius Centho contre les Celtibères en Espagne ; il obtient les honneurs du triomphe.
 
Une ambassade de plusieurs peuples de la Péninsule ibérique vient à Rome pour se plaindre des exactions de deux gouverneurs de Citérieure, M. Titinius (178-176) et M. Furius Philus (174-173) et d'un gouverneur d'Ultérieure, M. Matienus. Le Sénat prend des mesures en faveur des Espagnols. Titinius est acquitté, mais les deux autres sont forcés à l'exil.
 
Fondation de la colonie latine de Carteia, pour les hybridae, fils de soldats romains et de femmes hispaniques.
 
Fondation de la colonie latine de Corduba (Cordoue) par le préteur Marcus Claudius Marcellus.
 
Début du règne de Mirvan Ier, roi d'Ibérie.
 
Début de la révolte des Celtibères contre Rome (→ -133), déclenchée par la fortification de Segeda, cité des Belli, ce que les Romains considèrent comme une rupture des traités signés avec Gracchus qui interdisent la fondation de nouvelles villes.
Avril
 
Le consul Fulvius Nobilior, envoyé en Hispanie citérieure pour régler un litige avec les habitants de Segeda, cité des Belli, qui ont fortifié leur cité, arrive à Tarraco et prend la tête d’une armée de 30 000 hommes.
Juin
 
Fulvius Nobilior se présente devant Segeda. Les défenseurs de la ville, 8 000 guerriers Belli et Titii, qui n’ont pas pu achever l’enceinte, se réfugient à Numance chez leurs alliés arévaques. Après avoir détruit Segeda, Nobilior remonte le Jalón jusqu'à Ocilis où il installe une base de ravitaillement, puis avance sur Numance.
Septembre
13/09
L'armée consulaire de Nobilior tombe dans une embuscade tendue par les 20 000 fantassins et les 5 000 cavaliers de Caros, chef des confédérés celtibères, dans le ravin du Baldamo, un affluent du Duero ; il perd 10 000 hommes. Après avoir retrouvé un terrain découvert deux jours plus tard, la cavalerie romaine inflige de lourdes pertes aux Celtibères dont le chef Caros est tué.
22/09
Après avoir reçu le renfort de dix éléphants et de 300 cavaliers numides, Nobilior attaque Numance par surprise, mais sa tentative échoue quand un éléphant, écrasé par une lourde pierre jetée des remparts, provoque la panique de ses congénères qui ravagent les rangs romains ; les Numantins saisissent l’opportunité pour sortir de la ville, et les pertes romaines s’élèvent à 4 000 hommes et trois éléphants pour 2 000 celtibères tués ; après quelques opérations mineures et la perte de sa base d'Ocilis, Nobilior hiverne avec 5 000 survivants dans le camp de « Gran Atalaya » près de Renieblas (Soria).
 
Le consul Marcellus est envoyé en Espagne avec 8 000 soldats et 500 cavaliers relever Fulvius Nobilior ; il prend Ocilis dans la vallée du Jalón et Nertobriga ; par sa modération il engage les Arévaques, le Belli et les Titii à demander la paix. Des délégations sont envoyées à Rome, mais l'intransigeance du Sénat rompt les négociations.
 
Marcellus obtient cependant la capitulation (deditio) de Segeda et de Numance, et laisse la liberté aux Arévaques moyennant le versement d'une indemnité de 600 talents.
 
En Espagne, le consul Lucullus trouve le pays pacifié, mais attaque plusieurs villes des Vaccéens (Cauca, Intercatia et Pallantia), accusées d'avoir ravitaillé Numance sans l'autorisation du Sénat. Le préteur d'Hispanie ultérieure Servius Sulpicius Galba, surpris dans une rencontre par les Lusitaniens révoltés, perd 7 000 hommes.
 
Le propréteur d'Hispanie ultérieure Galba et le proconsul Lucullus prennent les Lusitaniens révoltés en tenaille. Les Lusitaniens demandent la paix ; Galba accepte de traiter, propose à leurs chefs de nouvelles terres, et quand ils ont accepté, les disperse en trois groupes pour qu'ils s'y établissent. Mais ses légionnaires massacrent traîtreusement 9 000 Lusitaniens désarmés et en réduisent 20 000 en esclavage.
 
Le consul Fabius Maximus Aemilianus mène la guerre contre Viriathe en Hispanie ultérieure. Le préteur Caius Laelius est envoyé en Hispanie citérieure ; selon Ciceron, il obtient des succès contre Viriathe.
 
Le proconsul Fabius Maximus Aemilianus parvient à faire fuir le Lusitanien révolté Viriathe, qui se retire à Baecula (Bailén) à la fin de l'année tandis qu'Aemilianus prend ses quartiers d'hiver à Corduba.
 
Le préteur Laelius (ou Nigidius) est envoyé en Hispanie citérieure, le préteur Quinctius en Hispanie ultérieure où il obtient quelques succès contre les Lusitaniens révoltés, mais Viriathe envahit la Bastétanie (région de Grenade) et Quinctius doit se retirer à Corduba. Le consul Metellus arrive en Citérieure avec 30 000 hommes pour combattre le soulèvement des Celtibères, encouragés par les succès de Viriathe. Il prend Contrebia, Nertobriga et Centobriga dans la vallée du Jalón pour isoler Numance. Début de la Seconde Guerre de Numance.
 
Le consul Servilianus est envoyé en Hispanie ultérieure pour lutter contre Viriathe avec 18 000 fantassins et 1 600 cavaliers ; il échoue à chasser Viriathe de Tucci (Martos), après que six mille Lusitaniens aient attaqué une de ses colonnes. Il se retire, reçoit le renfort de 300 cavaliers numides et de dix éléphants et après avoir construit un camp fortifié, inflige une défaite aux Lusitaniens.
Juillet
 
Le proconsul Metellus combat les Vaccéens dans la vallée du Duero et détruit leur récoltes pour les empêcher de fournir du ravitaillement aux habitants de Numance.
Août
 
Metellus attaque Numance et la ville voisine de Termantia, sans pourvoir mener à bien ce double siège.
 
Quintus Pompeius est envoyé en Hispanie citérieure pour relever le proconsul Metellus dans la guerre en Celtibérie. Il opère sur le Haut-Duero, prend Termentia (Tiermes (es)) et Lagni (près d'Almazán), mais échoue devant Numance. Il traite avec les Arévaques, prêt à capituler, mais le Sénat refuse de ratifier la paix.
 
Le consul Caepio est envoyé en Hispanie ultérieure relever son frère Fabius Servilianus ; il reprend la lutte contre Viriathe au mépris du traité signé par Servilianus. Il réussit à prendre Erisana par un coup de main. Surpris, Viriathe quitte la Bétique et se retire en Carpétanie. Caepio le poursuit, mais il réussit à s'échapper et à gagner la Lusitanie. Caepio attaque alors ses alliés Vettons pour lui couper le ravitaillement et pour la première fois pénètre dans le pays montagneux des Gallaeci. Il construit une route entre le Guadiana (Anas) et le Tage (Tagus) et un camp permanent à Castra Servilia, près de Cáceres.
 
Le consul Popillius Laenas est envoyé en Hispanie citérieure ; après un échec contre Numance, il joint ses forces au proconsul Caepio pour combattre les Lusitaniens révoltés sur deux fronts. L'avance de Caepio est retardée par une mutinerie de sa cavalerie, provoquée par sa sévérité. Cependant les Lusitaniens, épuisés par la guerre, demandent à Viriathe de négocier avec Laenas. Le consul réclame que les soldats romains déserteurs lui soient livrés et la reddition des armes. La première condition lui est accordée, et les malheureux son amputés de la main droite, supplice appris des Espagnols. Viriathe s'oppose à la seconde, mais envoie trois émissaires : Audax, Ditalkon et Minuros pour poursuivre les négociations. Ils sont soudoyés par le consul et assassinent Viriathe pendant son sommeil à leur retour.
 
Junius Brutus Callaicus est envoyé en Espagne pour soumettre les Lusitaniens et les Gallaeci.
 
Fondation de Valentia Edetanorum (Valence en Espagne) par le consul D. Julius Brutus pour y installer les vétérans de la guerre de Lusitanie.
 
Le proconsul Decimus Junius Brutus marche vers le nord à partir d'Olissipo, construit un camp près de Viseu, passe le Douro et atteint la Lima et le Minho. Au-delà, il soumet les Gallaeci.
 
Défaite et encerclement du consul C. Hostilius Mancinus, enfermé dans un défilé devant Numance. Son questeur, Tibérius Gracchus, s’entremet entre les Numantins vainqueurs et Mancinus, et obtient une capitulation honorable, suivie d’un traité. Le Sénat romain refuse de ratifier le traité et ordonne de livrer le consul aux ennemis.
 
Aemilius Lepidus mène une opération conjointe avec le proconsul Decimus Junius Brutus. Il attaque les Vaccéens qu'il accuse de ravitailler Numance et assiège Pallantia. Il reçoit du Sénat l'ordre de se désister pour avoir commencé une nouvelle guerre sans son approbation.
 
Le proconsul Aemilius Lepidus, à court de ravitaillement, doit lever le siège de Pallantia. Le Sénat le dépouille de son commandement (imperium) pour avoir fait la guerre contre les Vaccéens sans son consentement et il retourne à Rome comme un particulier, condamné à payer une amende.
 
Le consul Lucius Furius Philus est envoyé en Hispanie remettre Hostilius Mancinus aux Numantins, qui refusent.
Mai
 
Scipion Émilien arrive devant Numance, après avoir restauré la discipline militaire ; il commence par ravager les terres des Vaccéens pour se ravitailler.
Juillet
 
Scipion Émilien commence le siège de Numance avec 60 000 hommes ; il est rejoint par le prince numide Jugurtha, venu avec douze éléphants, des archers et des frondeurs.
 
Marius sert dans l'armée de Scipion Emilien au siège de Numance : il s'illustre par sa bravoure.
Août
 
Prise et destruction de Numance en Espagne par Scipion Émilien après neuf mois de siège. Les habitants de l’oppidum préfèrent le suicide à la soumission à Rome. Fin de la Guerre de Numance (soumission des Celtibères). Des soulèvements partiels continueront en Espagne pendant un siècle encore.
 
Campagne du consul romain Quintus Caecilius Metellus contre les pirates des îles Baléares. Selon Strabon, il fonde Palma et Pollentia peuplées par 3 000 colons romains venus d'Hispanie.
 
La construction de la voie Domitienne débute, à l'instigation du gal romain Domitius, pour relier l'Italie à la péninsule Ibérique en traversant la Gaule narbonnaise.
 
Le consul Titus Didius est envoyé comme gouverneur en Hispanie citérieure pour lutter contre les Celtibères qui se sont encore révoltés.
Janvier
 
Sertorius, un des lieutenants de Marius, part prendre son gouvernement en Hispanie citérieure où il réunit rapidement une armée.
Mai
 
Le gouverneur d'Hispanie citérieure marianiste Sertorius, chassé par le syllanien Caius Annius Luscus s'embarque avec 3 000 hommes à Carthagène et passe en Afrique.
Mai
 
Guerre sertorienne (→ -72). Sertorius, après avoir mis en déroute à Mellaria, dans le golfe de Gadès, une force navale sous le commandement d'Aurelius Cotta, débarque dans la péninsule Ibérique. Il bat ensuite le gouverneur d'Hispanie ultérieure Lucius Fufidius sur les rives du Baetis.
Juillet
 
Marcus Perperna Veiento, ancien partisan de Marius, chassé de Sicile par Pompée s'enfuit en Hispanie auprès de Sertorius avec les restes de l'armée de Lepidus stationné en Sardaigne.
Août
 
Pompée, doté de l'imperium proconsulaire est envoyé en Hispanie contre Sertorius. Il franchit les Alpes et réprime en Gaule transalpine la révolte des Volques, des Allobroges et des Voconces.
Mai
 
Pompée laisse le gouvernement de la Gaule transalpine à Fonteius et entre en Hispanie citérieure par le Perthus, entre facilement à Emporiæ et soumet les Iacetani et les Ilergetes. Arrêté près de Lauro, il doit renoncer à dégager la ville que Sertorius prend et incendie. Pompée se replie et hiverne vers la future Pompaelo (Pampelune).
Juillet
 
Hirtuleius est battu par Metellus à Italica et perd 20 000 hommes. Metellus marche vers le nord pour faire sa jonction avec Pompée dans la vallée de l’Ebre à la fin de l’année.
Avril
 
Metellus et Pompée repassent l’Ebre ; les deux armées se séparent. Metellus bas et tue Hirtuleius à Segovia tandis que Pompée progresse sur le littoral. Il bat Perperna et Herennius, qui est tué devant Valentia qui est mise à sac. Pompée et son lieutenant Afranius rencontrent Sertorius et Perperna dans la vallée inférieure du Sucro, au sud de Valentia. Le combat reste indécis, et Sertorius entend prendre l’avantage, mais le lendemain l’armée de Metellus le prend à revers et il doit se retirer. Une nouvelle bataille devant Sagonte est elle aussi indécise : Sertorius bat Pompée dont le beau-frère C. Memmius est tué, mais Perperna est battu par Metellus. Sertorius se réfugie à Clunia, où il est assiégé, mais parvient à faire subir aux assaillants des pertes importantes, avant qu'ils ne se retirent avec l’arrivée de l’hiver, Metellus en Gaule et Pompée au nord de l’Ebre.
Avril
 
Metellus et Pompée, qui ont reçu le renfort de deux légions, marchent vers le centre de l'Hispanie et concentrent leurs efforts sur les terres des Celtibères et des Vaccéens. Pompée est obligé par Sertorius de lever le siège de Pallantia, mais prend Cauca pendant que Metellus sécurise Bilbilis et Segóbriga. À la fin de la saison militaire ils assiègent ensemble Calagurris, sans succès.
 
Pompée, après avoir hiverné en Gaule, opère de nouveau en Celtibérie : il prend Pallantia, Clunia et Uxama (Osma)3. Sertorius perd le soutien des Espagnols et réplique par de sévères représailles. À la fin de l’année, il ne contrôle plus dans le Nord de l’Hispanie que Ilerda, Calagurris Osca, Tarraco, Valentia et Dianiu.
Mai
 
Pompée, après avoir hiverné en Gaule, opère de nouveau en Celtibérie : il prend Pallantia, Clunia et Uxama (Osma). Sertorius perd le soutien des Espagnols et réplique par de sévères représailles. À la fin de l’année, il ne contrôle plus dans le Nord de l’Hispanie que Ilerda, Calagurris Osca, Tarraco, Valentia et Dianium.
Juin
 
Offensive de Metellus et Pompée contre Sertorius, qui ne contrôle plus que la Lusitanie. Sertorius est assassiné lors d’un banquet par complot fomenté par son lieutenant Marcus Ventus Perpenna. Après avoir fait assassiner Sertorius, Perpenna, battu à plusieurs reprises par Pompée et Metellus, tente d’entrer en négociations avec Pompée mais celui-ci le fait exécuter à Osca.
Octobre
 
Jules César est envoyé en Hispanie ultérieure comme questeur sous les ordres d'Antistius Vetus.
 
César est envoyé comme propréteur en Hispanie ultérieure. Il s’y distingue par ses qualités remarquables d’administrateur et ses succès contre les Gallaeci et les Lusitaniens. Selon Suétone, César ne peut sortir de Rome à cause de ses créanciers. Crassus rembourse une partie de ses dettes et se porte garant de ses autres créances.
Mai
27/05
César vainc les Pompéiens à Ilerda (Lérida) lors de la première campagne d’Espagne.
Juin
 
Les légions de Jules César et l'armée espagnole de Pompée s'opposent.
07/06
Cicéron part rejoindre Pompée en Grèce.
Juillet
02/07
Les Pompéiens Afranius et Petreius capitulent à Ilerda.
 
Lépide devient gouverneur de l'Hispanie citérieure.
Novembre
05/11
Début à Rome du consulat de Caius Julius Caesar III et M. Aemilius Lepidus I.
Novembre
 
César part pour l'Hispanie.
 
La cité de Carthago Nova en Hispanie romaine obtient le rang de colonie romaine sous le nom de Colonia Victrix Julia Nova Carthago.
Février
19/02
César assiège les partisans de Pompée le Jeune à Ategua (Teba la Vieja), au sud-est de Corduba, qui se rend.
Mars
05/03
Combat près de Soricaria (Iznájar) pour la possession d'une éminence. Déroute des Pompéiens qui laissent près de 500 morts.
Avril
12/04
César est à Cadix. La tête de Pompée le Jeune est exhibée à Hispalis.
30/04
César est à Hispalis. Il y établit une colonie romaine (Colonia lulia Romula Hispalis), probablement cette année-là.
Août
 
Octave retrouve César en Espagne.
 
Corduba devient la capitale de l'Hispanie ultérieure.
Janvier
01/01
Début de l’Ère d'Espagne.
 
Début des Guerres cantabres.
Janvier
 
Auguste inaugure à Tarragone son huitième consulat1. Il intervient contre les Astures et les Cantabres pour pacifier le Nord-Ouest de l'Hispanie. Il tombe malade pendant la campagne et se retire à Tarragone.
 
Les Romains construisent le barrage de Cornalvo.
Décembre
22/12
Fondation de la colonie romaine de Caesaraugusta, aujourd'hui Saragosse, par Auguste.
 
Développement des exploitations aurifères de Las Médulas en Espagne, par les
Romains.
Septembre
18/09
Trajan naît à Italica (près de Séville).
 
Soulèvement des Asturiens en Hispanie romaine.
 
Servio Sulpicio Galba devient gouverneur de l'Espagne Tarraconense.
 
La légion X Gemina quitte l'Hispanie, l'une étant transférée à Carnuntum ( Petronell, Autriche ) en Pannonie.
 
Vespasien concède le droit latin à tous les municipes espagnols et favorise la promotion des élites coloniales.
 
Raid des Maures du Rif en Bétique, dans le sud de l'Espagne ; le légat Aufidius Victorinus est chargé de rétablir la situation.
 
Septime Sévère est nommé préteur, puis legatus iuridicus de Tarraconaise en Espagne.
 
Nouveau raid des Maures du Rif en Bétique.
Janvier
11/01
Un trésor de 209 pièces du IVe s. est découvert dans un grotte à Grado (Asturies).
 
La citoyenneté romaine est accordée aux habitants libres d'Hispanie.
 
Les Francs et les Alamans font des incursions en Gaule et en Espagne.
 
Le Concile d'Elvire en Espagne interdit le décor figuré dans les églises.
Juillet
20/07
Conversion du roi Mirian ou Mirvan III d'Ibérie à la suite d'un miracle opéré par sainte Nino.
 
Le christianisme devient religion officielle en Ibérie.
 
Début du schisme Luciférien en Italie et en Espagne.
Février
28/02
A Saragosse, un concile condamne pour la première fois le priscillianisme.
Septembre
07/09
Le concile de Tolède condamne le priscillianisme.
Avril
 
Constantin III déplace sa capitale de Lyon à Arles5. Il envoie son fils Constant en Hispanie. Celui-ci conquiert le nord de la péninsule après sa victoire sur Didyme et Vérinianus, parents d'Honorius, qui seront exécutés à Arles. Constant rentre en Gaule à l'automne après avoir confié la garde des Pyrénées au général Gerontius.
Septembre
 
Les Vandales, les Suèves et les Alains passent les Pyrénées en dépit des garnisons laissées par Constant et commencent à piller la Tarraconaise ; à Arles, Constantin III a l'intention de renvoyer son fils Constant en Espagne, quand il apprend l'usurpation de Maxime, acclamé empereur à Tarragone par Gerontius.
Juin
 
L'usurpateur Constantin III entre en Italie par le Pas de Suse pour traiter avec Honorius. Il avance jusqu'à Vérone, mais à la nouvelle du meurtre de son allié Allobichus, le magister equitum d’Honorius, il doit en hâte regagner la Gaule ; entretemps Gerontius, abandonné par Constantin dans la défense de l'Espagne, traverse les Pyrénées pour envahir la Gaule et enrôle des envahisseurs barbares dans ses rangs.
 
Touchés par la famine, les peuples fédérés par Gerontius, entrés en Hispanie, se sédentarisent : royaume des Suèves en Galice (Tarraconaise) et au nord du Tage avec Braga pour capitale, des Vandales Silingues la Galice au Nord du Douro, des Alains de Respendial dans la meseta centrale (Lusitanie et Carthaginoise), des Vandales Asdingues en Andalousie.
Mai
 
Le général Gerontius intervient en Gaule, bat Constant à Vienne et le fait exécuter. Constantin se réfugie dans Arles où Gérontius vient l'assiéger, tandis que préfet du prétoire des Gaules Decimus Rusticus s'enfuit sur le Rhin. Surpris devant Arles par l'armée de Constantius, Gerontius lève le siège et s'enfuit en Espagne, où des soldats gaulois le tuent.
Octobre
 
Le blocus des côtes méditerranéennes par la flotte impériale dirigée par Constantius, qui provoque une disette en Aquitaine, oblige les Wisigoths à passer en Espagne où ils prennent Barcelone. La garnison de Bordeaux incendie la ville avant son départ et manque de mettre à sac la cité de Bazas, après la défection des Alains qui assiégeaient la ville.
 
Assassinat d'Athaulf par l'un de ses officiers à Barcelone, où les Wisigoths, pourchassés par les Romains d’Honorius, se sont réfugiés. Sept jours plus tard, son successeur Sigéric, frère de Sarus, est assassiné à son tour, après avoir fait mourir les enfants d'Athaulf, pour avoir voulu faire la paix avec les Romains. Wallia lui succède comme roi des Wisigoths. Affamé par le blocus des ports, Wallia cherche à passer en Afrique, mais est rejeté par une tempête.
 
Constance III traite avec Wallia au début de l'année. En échange de livraisons de ravitaillement, Wallia restitue Galla Placidia, fille de Théodose Ier et s½ur d'Honorius qu'Alaric Ier avait prise en otage et que son beau-frère Athaulf, mort en 415, avait épousée. Il reçoit de l’empereur 600 000 mesures de blé et lui abandonne l'usurpateur Priscus Attale, qui est pris par Constantius et amené à Ravenne.
 
Les Wisigoths continuent leur conquête de l'Espagne. Leur roi Wallia, à la tête de 100 000 hommes, combat les Alains et les Vandales pour le compte d'Honorius. Les Vandales Silingues sont exterminés, tandis que les Alains, les Suèves et les Vandales Asdingues sont regroupés dans le nord-ouest de la péninsule. Les Suèves en profitent pour étendre leur domination vers le sud, mettant en place un état d’une extrême brutalité.
 
Les Wisigoths battent les Vandales Silingues, qui sont exterminés en Bétique, puis les Alains en Lusitanie et Carthaginoise, pour le compte de l'empire d'Occident. Quand leur roi Addac est tué, les Alains affaiblis décident de se joindre aux Vandales Asdingues sous leur roi Gondéric. Après leur victoire, les Wisigoths obtiennent de Constantius de s'établir comme fédérés en Aquitaine seconde. Après la mort de Wallia peu de temps après son arrivée à Toulouse, Théodoric Ier devient roi des Wisigoths.
 
Campagne malheureuse du maitre de la milice Castinus, pour soutenir les Suèves contre les Vandales en Bétique, avec un corps de fédérés wisigoths. Il se querelle avec le tribun militaire Boniface, protégé de Galla Placidia, qui passe en Afrique avec ses troupes. Castinus réussit à bloquer les Vandales, qui sont prêts à capituler, quand la défection des auxiliaires wisigoths le force à se replier à Tarragone.
 
Les Vandales de Gondéric pillent Carthago Spartaria dans la province de Carthaginoise en Hispanie romaine, et dévastent Hispalis (Séville). Ils construisent une flotte méditerranéenne, s'emparent des îles Baléares, et lancent des raids contre la Maurétanie Tingitane.
 
Décès du roi Gondéric. Règne de Genséric, roi des Vandales et des Alains.
Novembre
01/11
Le chef suève Heremigarius se noie dans le Guadiana lors de la guerre contre les Vandales, après avoir pillé à Mérida la basilique de la martyre Eulalie.
 
Le général romain Andevotus est battu par les Suèves de Rechila sur les bords du Singilis.
 
Les Suèves de Rechila prennent Séville.
 
Victoire des armées romaines dirigées par Asturius et Mérobaudes sur les Bagaudes à Aracelli, chez les Vascons de Tarraconaise.
Mai
 
Le chef des Bagaudes vascon Basile s’empare de Tarazona et la pille, après avoir égorgé la garnison des confédérés barbares et l’évêque Léon.
 
Le wisigoth Frédéric, frère du roi Théodoric II, écrase les Bagaudes de Tarraconaise.
Octobre
 
Bataille de la rivière Órbigo. Le puissant roi suève Rechiarus est défait et blessé près d'Astorga par les Wisigoths de Théodoric II qui commencent à avoir la haute main sur l'Espagne. Ils ne laissent à l’Empire que le littoral méditerranéen. Les Suèves ne conservent plus que la Galice. Le royaume suève est divisé entre Agiulf et Framta. Le roi Burgonde Gondioc et son fils Chilpéric II prennent part à l'expédition comme alliés des Wisigoths.
 
Exode d'une partie de la population celtique de Bretagne outre-Manche (Bretagne et Galice) sous la pression des Anglo-Saxons.
 
Traité entre les Wisigoths et les Suèves. Le royaume suève est reconstitué par Rémismond. Théodoric II annexe la Tarraconaise au royaume wisigoth.
 
Les catholiques sont persécutés en Afrique par le roi des Vandales Hunéric. Certains d’entre eux se réfugient dans les oasis du désert, en Espagne, en Gaule ou en Italie, emportant avec eux de précieux manuscrits, dont ceux d’Augustin.
 
Le général ostrogoth Ibba entre en Espagne et expulse de Barcelone, la nouvelle capitale wisigothique, l'usurpateur Geisalic, qui se réfugie en Afrique pour demander de l'aide au roi des Vandales Thrasamund.
 
Le roi des Wisigoths, Geisalic, est déposé par le duc ostrogoth Ibba, représentant de Théodoric. Il s'enfuit en Afrique chez les Vandales. Son demi-frère Amalaric (9), petit-fils de Théodoric par sa mère, est proclamé roi à Barcelone.
 
Geisalic, ex-roi des Wisigoths, tentant de recouvrer son trône, est battu par le duc ostrogoth Ibba près de Barcelone. Peu après, il est capturé et tué par des Ostrogoths dans la vallée de la Durance.
 
Les Francs attaquent le royaume des Wisigoths au nord-est de l'Espagne, par le col de Roncevaux..
 
Childebert Ier et Clotaire Ier reprennent la guerre contre les Wisigoths. Ils s’emparent de Pampelune, ravagent la vallée de l’Èbre, mais échouent devant Saragosse et sont enfin refoulés par Theudis. Childebert rapporte d'Espagne la tunique de saint Vincent et fait construire près de Paris un monastère voué à Vincent de Saragosse qui deviendra celui de Saint-Germain-des-Prés.
 
Le Général byzantin Libère, allié au wisigoth Athanagild, conquiert Grenade et l'Andalousie orientale sur le roi des Wisigoths Agila Ier.
Juin
 
Après avoir achevé la conquête de l'Italie, Justinien envoie des troupes plus nombreuses en Espagne qui débarquent à Carthagène pour soutenir la révolte du général wisigoth Athanagild contre Agila à Séville et celle des Romains de Cordoue. Le littoral entre Valence et Malaga tombe aux mains de Justinien pour prix de son intervention.
Mars
 
Le roi des Wisigoths Agila est assassiné par ses propres soldats à Mérida après sa défaite près de Séville. Son compétiteur Athanagild lui succède.
 
Première campagne du roi wisigoth Léovigild contre les Byzantins en Bétique.
 
Le roi wisigoth Léovigild s'empare d'Asidona (Medina-Sidonia) au cours d'une seconde campagne contre les Byzantins en Bétique.
 
Le Wisigoth Léovigild reprend Cordoue, principale place forte byzantine en Espagne.
 
Léovigild, roi des Wisigoths, reconquiert Cordoue sur les Byzantins.
 
Incursion du roi wisigoth Léovigild à la frontière du royaume suève. Le roi suève Miron envoie une ambassade pour demander la paix ; Léovigild accepte et se retire.
 
Le roi des Wisigoths Léovigild, au faîte de son pouvoir, fonde Reccopolis.
 
Léovigild obtient la soumission des Vascons. Une partie d'entre eux passe les Pyrénées.
 
Léandre de Séville devient évêque de la métropole de Bétique. Séville détient alors la bibliothèque la plus riche d'occident. Léandre fait abjurer l'arianisme au Wisigoth Herménégild, qui se révolte contre son père Léovigild après avoir épousé une princesse franque, Ingonde, s'appuyant sur les territoires méridionaux du royaume wisigoth.
 
Un concile arien réuni à Tolède par le roi wisigoth Léovigild s'efforce d'obtenir le ralliement de l'épiscopat catholique à l'arianisme par d'importantes concessions, mais sans grand succès.
 
Le prince wisigoth Herménégild prend la tête du parti catholique, s'allie à des Suèves et aux Byzantins et se révolte contre son père le roi Léovigild : ils soulèvent l'Andalousie.
 
Léovigild fonde Victoriacum (Vitoria) en Espagne pour marquer son succès sur les Vascons.
 
Le roi des Wisigoths Léovigild, après avoir restauré les murs d'Italica, reprend Séville abandonnée par son fils révolté Herménégild, qui se réfugie à Cordoue, en territoire byzantin, mais est pris peu après.
 
Fin du royaume suève et annexion au royaume wisigoth de Leovigildo.
Mai
 
Début du règne de Récarède Ier, roi des Wisigoths.
Mars
07/03
Le roi wisigoth Récarède Ier renonce à l'arianisme et se convertit au catholicisme.
Mai
08/05
Ouverture du IIIe concile de Tolède. Le roi des Wisigoths Récarède Ier y impose le catholicisme à ses sujets sous l'influence de Léandre, archevêque de Séville. La religion catholique est proclamée dans toute l'Espagne et l'arianisme proscrit. Le concile décrète que les enfants nés d’un mariage mixte de chrétiens et de Juifs seraient baptisés de force.
Juillet
 
Wittéric, arien révolté contre Liuva II, l’assassine et devient roi des Wisigoths.
Mai
 
Le roi des Wisigoths Wittéric est assassiné à Tolède par une faction catholique au cours d'un banquet. Gundemar, duc de Narbonne, est proclamé roi.
Mai
 
Le roi des Wisigoths Sisebut force les Juifs à se convertir sous peine de bannissement et de confiscation de leurs biens, ce qui lui attire le blâme d’Isidore de Séville.
 
Le roi Wisigoth Sisebut reprend Malaga et le sud de l’Espagne à Byzance.
 
Historia de regibus Gothorum, Vandalorum et Suevorum : « Histoire des rois des goths, vandales et suèves » écrite en latin par Isidore de Seville.
 
Le roi des Wisigoths Swinthila chasse les Byzantins du sud de l'Espagne.
Mars
26/03
Abdication de Swinthila, roi des Wisigoths. Dagobert, roi des Francs soutient contre le roi Swinthila, le prétendant Sisenand, gouverneur de Septimanie. Une armée franque intervient en Espagne jusqu'à Saragosse où Sisenand est couronné roi des Wisigoths. Sisenand offre 200 000 sous d’or au roi des Francs pour son soutien.
Décembre
05/12
Isidore de Séville préside le quatrième concile de Tolède qui décrète l’union de l’Église et de l’État, la création d’écoles épiscopales dans chaque diocèse et l’unification des pratiques liturgiques. L’Église espagnole proclame l’électivité des rois par elle et les Grands et introduit le sacre. Le concile promulgue également des canons anti-judaïques.
 
Chintila est élue par une convention d'évêques et de nobles (conformément au 75e canon du quatrième concile de Tolède ) comme chef des Wisigoths, après la mort du roi Sisenand.
Juin
30/06
Cinquième concile de Tolède : Chintila ordonne une réunion dans l'église Sainte-Léocadie ; les évêques acceptent un décret selon lequel seule la noblesse gothique (avec des fonctions militaires) peut être roi du royaume wisigoth.
Avril
30/04
Chindaswinth devient le roi des Wisigoths d'Espagne.
Mai
10/05
Chindaswinthe est élu roi des Wisigoths. Il fait mettre à mort ou réduire en esclavage 700 aristocrates qui prétendaient s'opposer à sa toute-puissance.
Septembre
11/09
Le Wisigoth Oppila est tué lors d'un combat contre les Basques.
Janvier
20/01
Le roi Chindasuinth, à la demande de l'évêque Braulio de Saragosse, couronne son fils Recceswinth comme co-dirigeant du royaume wisigoth.
 
Conquête du Maghreb par les Omeyyades (→ 710).
Janvier
09/01
Ouverture du XIIe concile de Tolède en Espagne.
 
Rodericus de Bétique est élu roi par la majorité de la noblesse, un autre camp se forme qui soutient Aguila II de Tarragone qui règne sur le nord de la péninsule, la Catalogne et la Septimanie. Les divisions internes virent ponctuellement au conflit ouvert.
Mars
01/03
Rodrigo, roi wisigoth, est sacré monarque en Espagne après la mort de Witiza.
Juillet
11/07
Les troupes musulmanes pénètrent l’Espagne.
19/07
Bataille de Guadalete. Victoire des troupes du califat omeyyade sur celles du royaume wisigoth, qui précipite la chute de ce dernier, et permet la conquête de la péninsule ibérique par les musulmans.
 
Les Arabes pénètrent en Catalogne.
Mars
26/03
Dans les Asturies, 519 nobles proclament Don Pelayo premier roi.
 
Pélage (Pelago ou Pelayo) est élu prince par l’aristocratie wisigothe. Réfugié dans les grottes de Covadonga, il organise la résistance contre les Arabes et fonde le royaume chrétien des Asturies.
Avril
 
Al-Samh devient gouverneur de Cordoue. Il fait reconstruire en pierre le pont romain de Cordoue sur le Guadalquivir et fait restaurer l’enceinte.
 
Bataille de Covadonga.
 
Abd al-Rahman, seul survivant de la dynastie Omeyyade, fuit à Cordoue et s'y auto-proclame émir d'al-Andalus.
 
Abd al-Rahman Ier se proclame émir et installe sa capitale à Cordoue.
Mai
15/05
Un survivant des Omeyyades, Abd al-Rahman Ier, est victorieux du dernier gouverneur d'Al-Andalus Yusuf al-Fihri dans les faubourgs de Cordoue. Il fonde l'émirat de Cordoue, qui devient le premier royaume musulman indépendant..
Avril
19/04
Charlemagne prépare une expédition en Espagne du Nord à l’appel du gouverneur musulman de Barcelone, Sulayman ben Yaqzan ibn al-Arabi, révolté contre l’émir de Cordoue.
 
Gironne tombe aux mains des Francs.
 
Début de la construction de la mosquée de Cordoue.
Septembre
18/09
Victoire des armées d'Hicham Ier sur le royaume des Asturies. Alphonse II des Asturies sollicite l'aide des Francs contre l'Islam. Charlemagne crée la marche d’Espagne.
Octobre
 
Charlemagne achève la conquête de la Saxe.
 
Barcelone tombe aux mains des Francs.
Avril
02/04
Barcelone se rend à l'armée de Louis le Pieux, soumettant les terres catalanes à l'empire carolingien.
03/04
Une armée envoyée par Louis le Pieux, roi d’Aquitaine (fils de Charlemagne) et commandée par Guillaume de Gellone, comte de Toulouse, et cousin de Charlemagne, composée essentiellement d’hispaniques émigrés dirigés par le Goth Bera Ier, met le siège devant Barcelone en Catalogne.
Octobre
 
Ambassade de l’émir de Cordoue à Aix-la-Chapelle. Il accepte de négocier un traité de paix qui reconnaît l’influence franque sur toutes les terres au nord de l’Èbre. La marche d’Espagne est organisée militairement. Elle est rattachée à l’Aquitaine sur le plan administratif..
Mars
24/03
Al-Hakam I ordonne qu'une mutinerie survenue dans la banlieue de Cordoue soit durement réprimée.
 
Le comte de Barcelone Berà I est destitué à l'assemblée générale d'Aix-la-Chapelle pour infidélité, à l'issue d'un duel judiciaire. Bernard de Septimanie, comte de Toulouse, commande la marche d’Espagne. Rampon devient comte de Barcelone.
 
Début du règne de Abd al-Rahman II émir de Cordoue.
Août
 
Expédition franque contre les musulmans d’Espagne.
Octobre
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman II attaque Barcelone.
 
Expédition des comtes francs Eble et Aznar Sanche contre Pampelune en Espagne. Les habitants font appel aux musulmans, sans doute les Banu Qasi de Tudèle. Les deux comtes tombent à leur retour dans une embuscade tendue par les Vascons d'Eneko Arista à Roncevaux. Eble est envoyé à Cordoue, tandis qu'Aznar, qui est apparenté au vainqueur, est relâché. La défaite franque marque la fin de la domination carolingienne sur la Navarre et la création d'un royaume de Pampelune indépendant.
 
Révolte du comte Goth Aizon contre les Francs dans la marche d'Espagne. Il soulève Ausone et Roda et s'allie aux musulmans. Les comtes de Gothie demandent de l'aide à l'empereur Louis le Pieux.
Mai
 
Arrivée à Saragosse de l'armée de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II venu soutenir la révolte du comte Goth Aizon contre les Francs. Elle met le siège devant Barcelone. La ville résiste, défendue par Bernard de Septimanie. Les forces musulmanes se tournent alors contre Gérone.
 
Les habitants de Mérida, menés par le Berbère Mahmûd ibn al-Djabbâr et le muladi Sulayman ibn Martîn se révoltent contre l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II. Ils assassinent le gouverneur Marwân al-Djillîqî.
 
Aznar Sanche, comte de Vasconie citérieure, se révolte contre Pépin Ier d'Aquitaine et passe dans la Vasconie d'Espagne (Royaume de Pampelune à l'origine du royaume de Navarre). Pépin, occupé par la guerre de succession, ne réagit pas.
 
Un aristocrate alémanique nommé Bodo quitte la cour de Louis le Pieux sous le prétexte d’un pèlerinage à Rome, se rend à Ausone, près de Barcelone où il se convertit au judaïsme, prend le nom juif d’Eléazar, et, à l’exception d’un de ses neveux converti comme lui, vend tous les membres de sa suite comme esclaves. L’affaire fait scandale.
 
Début du règne de Ramire Ier d'Oviedo, roi des Asturies.
 
Révolte des Banu Qasi.
Mai
23/05
Bataille de Clavijo en Espagne, probablement légendaire, avec une apparition prétendue de Saint Jacques le Majeur. Victoire de Ramire Ier, roi des Asturies sur les Maures.
Juin
25/06
Raid des Vikings sur Séville, en Espagne.
 
Prise de León en Espagne par les musulmans qui incendient la ville et tentent de détruire les murailles avant de se retirer. La ville est désertée par ses habitants.
 
Guillaume, fils de Bernard de Septimanie, s'empare de Barcelone et d'Ampurias avec la complicité de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II.
 
Expédition punitive de l'émirat de Cordoue aux Baléares.
 
Décapitation de Parfait de Cordoue.
Février
01/02
Début du règne de Ordoño Ier roi des Asturies à la mort de son père Ramire Ier.
02/02
Le roi Ordoño I est couronné à Oviedo.
Avril
18/04
Le prêtre Perfecto est décapité à Cordoue pour blasphème5. Début de la révolte des communautés mozarabes de Cordoue et de Bobastro, dirigée par Euloge et Alvaro refusant toute compromission avec l'Islam.
Juin
 
Exécution pour trahison à Barcelone de Guillaume, fils de Bernard de Septimanie par Aleran de Troyes, qui devient comte de Barcelone pour Charles le Chauve.
 
Mort du roi basque de Pampelune, Eneko Arista, fondateur d’une dynastie. Son fils García Ier de Navarre, régent du royaume depuis 841 en raison de la maladie de son père, lui succède.
Juin
03/06
Crucifixion du moine Isaac. Début d'une crise de fanatisme religieux en Espagne. Martyre volontaire d’une cinquantaine de mozarabes sur le marché de Cordoue.
 
Tolède proclame son indépendance vis-à-vis de Cordoue.
 
Musa ibn Musa prend le contrôle de la ville de Saragosse sur demande de l'émir de Cordoue.
 
Les musulmans prennent et pillent Barcelone. Les Juifs sont accusés d'avoir livré la ville.
Septembre
23/09
Début du règne de Muhammad Ier émir de Cordoue.
Juin
 
L'émir de Cordoue Muhammad Ier marche contre les habitants de Tolède révoltés qui ont fait alliance avec le roi des Asturies Ordoño Ier. Les Asturiens, conduits par le comte Gatón, sont mis en pièces par les troupes cordouannes à la bataille du Guazalete pendant l'été.
 
L'émir de Cordoue Muhammad Ier envoie une expédition contre le roi des Asturies Ordoño Ier en Alava. Elle s'empare de plusieurs places fortes chrétiennes.
 
Entrevue d'Orbe entre les trois fils de León est reprise par les Asturiens qui commencent le repeuplement de la ville après avoir restauré les murailles antiques.
 
Victoire des Asturiens au mont Laturce contre l'émir des Banu Qasi Musà II1. Sa forteresse Albelda est démantelée ce qui permet le repeuplement d'Amaya l'année suivante par Rodrigo de Castille.
 
Raid des Normands de Hasteinn et Björn Côte de fer en Espagne et en Méditerranée (859-862). Chassé des côtes de Galice, ils remontent la vallée du Guadalquivir, peut-être jusqu’à Séville d'où ils sont chassés, puis pillent Algésiras, passent Gibraltar et ravagent la région de Cabo Tres Forcas, en Afrique. Ils y font des prisonniers, dont quelques blámenn (« personnages à la peau foncée »), qui seront ramenés en Irlande. Ils repartent vers le nord, attaquent le Roussillon, puis s’installent en Camargue et remontent le Rhône. Les forces franques les arrêtent à Valence. Ils se dirigent ensuite vers l’Italie et ravagent Pise et quelques cités côtières, dont le port de Luni, qui est pillé.
Mars
11/03
Exécution d’Euloge, archevêque de Cordoue. Fin de la révolte des mozarabes de Cordoue.
Février
02/02
Près de Miranda de Ebro se déroule la bataille de La Morcuera, au cours de laquelle Muhammad Ier de Cordoue bat Rodrigo de Castille.
Août
22/08
Le marquisat de Gothie est divisé à l’assemblée de Servais : la Septimanie au nord, du bas Rhône aux Corbières ou aux Pyrénées qui garde le nom de Gothie jusqu’au xie siècle ; au sud la marche d'Espagne qui prend le nom de Catalogne.
Mai
27/05
Début du règne d'Alphonse III le Grand, roi des Asturies.
 
Soulèvement de Mérida contre l'émir de Cordoue Muhammad Ier qui part aussitôt assiéger la ville, en laissant croire qu'il marchait sur Tolède ; les révoltés se soumettent et l'émir démantèle les fortifications à l'exception de la citadelle du gouverneur. Les chefs de l'insurrection (dont le muladi Ibn Marwan) sont emmenés à Cordoue avec leur famille pour servir dans l'armée.
 
Vímara Peres prend le bourg de Portucale aux musulmans pour le royaume de Galice et entreprend sa repopulation. Le premier comté Portucalense est créé.
 
Famine en Espagne, en Italie et en Germanie. Invasions de sauterelles de l’Espagne à l’Allemagne.
Octobre
05/10
Diego Rodríguez Porcelos devient comte de Castille.
 
Fondation de Badajoz par le muladi Ibn Marwan révolté contre l'émir de Cordoue Muhammad Ier.
Septembre
 
Wilfred le Velu, dernier comte de Barcelone nommé par le roi de Francie occidentale fortifie son pouvoir local, s’approprie les droits fiscaux et rend le titre de comte héréditaire. Il se rend quasiment indépendant.
 
Début du soulèvement du muladi Omar ibn Hafsun en Espagne. Descendant chrétien d’un comte wisigoth, il crée une principauté indépendante avec pour centre Bobastro, près de Malaga, d’où il ne cesse d’attaquer Cordoue.
 
Révolte d'Omar Ben Hafsun en Bétique.
Décembre
 
Négociation et signature à Cordoue d'une trêve entre l'émirat de Cordoue et l'ambassadeur de royaume des Asturies, le prêtre de Tolède Dulcidius.
 
Reprise des hostilités entre l'émir de Cordoue Muhammad Ier et Ibn Marwan al Djilliki, qui finit par créer une principauté indépendante autour de Badajoz.
 
L'émir de Cordoue nomme Ahmad ibn al-Barra gouverneur de Saragosse.
Août
09/08
Début du règne de al-Mundhir émir de Cordoue.
Juin
29/06
Mort d'Al-Mundhir. Début du règne de Abd Allah ben Muhammad émir de Cordoue.
Janvier
 
Le gouverneur de Saragosse Ahmad ibn al-Barra est assassiné par Mohammed al-Anqar ; la ville passe sous le contrôle des Toujibides.
Avril
05/04
À Aguilar de la Frontera, se déroule la bataille du Château de Poley, où les forces de l'émir de Cordoue Abdalá battent celles de Hafsún.
13/04
Les troupes de l'émir de Cordoue Abd Allah ben Muhammad écrasent les rebelles Muladis d'ibn Hafsun à la bataille de Poley. Les rebelles se réfugient à Bobastro.
Août
11/08
Le comte de Barcelone Guifred le Velu est tué en défendant la ville contre un raid des Musulmans.
Mai
06/05
Consécration du sanctuaire préroman de Saint-Jacques-de-Compostelle. Début des pèlerinages.
Juillet
10/07
Ibn al-Qitt, qui a proclamé le djihad, galvanisé par le prédicateur Abu 'Ali al-Sarraj, est battu par Alphonse III des Asturies à la bataille de Zamora.
 
Occupation des Baléares par l'émirat de Cordoue.
 
Les îles Baléares sont rattachées à l'Émirat de Cordoue.
 
Début du règne de Sanche Ier Garcia, premier roi historique de Navarre. Il fonde la seconde maison de Navarre.
Septembre
29/09
Le Banu Qasi Lubb ibn Muhammad, qui s'est avancé jusqu'à Pampelune, est tué dans une embuscade tendue par le roi de Navarre Sanche Ier Garcia.
Décembre
20/12
Mort d'Alphonse III des Asturies. La révolte de son fils García et du comte Munio Núñez de Castille l'a contraint à partager son royaume entre ses trois fils. Fruela II devient roi des Asturies, García Ier d'Oviedo, roi de León et Ordoño II, roi de Galice.
 
Le Duero est atteint par les Asturiens ; repeuplement de Roa et de San Esteban de Gormaz.
Octobre
16/10
Début du règne de Abd al-Rahman III émir de Cordoue.
Décembre
21/12
Les Omeyyades de Cordoue reprennent le contrôle de Séville.
Janvier
02/01
Ordoño II, roi de Généralice, devient roi de León à la mort de son frère García. Il fixe sa capitale à Léon.
Septembre
04/09
Les troupes de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman III sont battues par Ordoño II de León à la bataille de San Esteban de Gormaz ou de Casto Muros.
25/09
Les Omeyyades de Cordoue s'emparent de Carmona.
 
Les rois Sanche de Pampelune et Ordoño II de León partent en campagne contre les Banu Qasi. Ils menacent les villes de Nájera, Tudela et Valtierra, dans la vallée haute de l'Èbre.
Juillet
26/07
Victoire de l'émir de Cordoue Abd al-Rahman III sur Ordoño II de León à la bataille de Valdejunquera.
Novembre
10/11
Après la défaite d'Ordoño II de León et de García II de Navarre à la bataille du Valdejunquera (920), le roi de Navarre Sanche Ier Garcia sort de son couvent et bat l'armée de l'émirat de Cordoue à son retour d'un raid de pillage en Aquitaine à Roncal et Bardenas Reales, puis occupe plusieurs places de la province de la Rioja. Cette même année Ordoño lance un raid en territoire musulman et arrive à une journée de marche de Cordoue.
 
Prise de Nájera par Ordoño II de León et de Viguera par Sanche Ier de Navarre.
 
Révolte des Banu Qasi commencée en 842 est écrasée.
Juillet
 
L'émir de Cordoue Abd al-Rahman III passe l'Èbre et envahit le royaume de Navarre ; le roi Sanche Ier Garcia est battu près de Sangüesa et les musulmans ravagent la région jusqu'à Pampelune, qui est mise à sac.
Août
12/08
Mort de Fruela II. Son neveu Alphonse IV le Moine devient roi de León et des Asturies.
Décembre
 
A la mort de Sanche de Pampelune, son fils García hérite de la Navarre. Le comté d’Aragon est rattaché à la Navarre par son mariage avec Andregoto Généralíndez.
 
La révolte d'Omar Ben Hafsun en Bétique est écrasée en 928.
Janvier
16/01
Abd al-Rahman III proclame le califat de Cordoue.
Mars
25/03
À la demande de ses habitants, la ville de Ceuta est occupée par la flotte du calife de Cordoue, Abderramán III, assurant la domination andalouse du détroit de Gibraltar.
Août
02/08
Après un siège de deux ans, la ville de Tolède se rend aux forces du Calife de Cordoue Abderramán III, assumant une victoire importante dans sa campagne pour soumettre la Moyenne Marche.
Mars
22/03
Le calife Abd al-Rahman III ordonne l'exécution d'Abou ibn 'Abd al-Barr pour être intervenu dans un complot contre lui.
Janvier
05/01
Ramiro II de León abdique.
Mars
10/03
Le comte Borrell de Barcelone ne renouvelle pas le pacte de vassalité avec le nouveau roi franc, Hugo Capet, et instaure l'indépendance de facto des territoires sous son pouvoir.
Juillet
03/07
Le vizir al-Mansur quitte Cordoue pour un raid en Galice.
Août
10/08
Saint-Jacques-de-Compostelle est détruite par les musulmans sous la conduite d'al-Mansur. Les prisonniers chrétiens portent sur leurs épaules la cloche de Saint-Jacques-de-Compostelle jusqu'à Cordoue.
Juillet
29/07
Le vizir des Omeyyades de Cordoue Almanzor bat les chrétiens espagnols coalisés à la bataille de Cervera.
 
Guerre civile en al-Andalus (→ 1040).
Mai
21/05
Almanzor quitte Cordoue pour une campagne contre la Castille au cours de laquelle il incendie le monastère de San Millán de la Cogolla.
Juillet
 
Almanzor est battu à Calatañazor par le comte de Castille Sanche Garciez, soutenu par le royaume de León et la Navarre. Cette bataille mentionnée par les chroniqueurs latins du xiiie siècle et omise par les sources musulmanes, est probablement légendaire.
Août
10/08
Almanzor meurt dans la nuit du 10 au 11 août, malade, à Medinaceli. Le califat de Cordoue amorce sa chute tandis que l’armée nomme et destitue les califes. Les Berbères, les Arabes, les Slaves et les Espagnols s’affrontent pour le pouvoir.
Février
15/02
La ville palatine de Medina Alzahira, construite par Almanzor pour rivaliser avec Medina Azahara et gouvernée par ses fils, est prise d'assaut par le peuple enragé de Cordoue, pillant et détruisant ses bâtiments à tel point que son emplacement est encore inconnu aujourd'hui.
--   
Après un soulèvement populaire à Cordoue (Espagne), le calife Hisham II et son favori, Abd al-Rahman ibn Sanchul (fils d'Almanzor ) sont expulsés du pouvoir, déclenchant la guerre civile qui signifierait l'effondrement du califat de Cordoue.
Juillet
01/07
L'Idrisside maître de Ceuta, Ali ibn Hammoud, entre en vainqueur dans Cordoue.
Février
25/02
Berenguer Ramón I est nommé comte de Barcelone après la mort de son père Ramón Borrell.
Mars
21/03
Abi ibn Hammoud est tué à Cordoue dans ses appartements par 3 gardes slaves.
22/03
Dans la salle chaude des bains califaux de l'Alcazar andalou de Cordoue, le calife Ali ben Hamud al-Násir est assassiné par ses propres serviteurs.
Décembre
02/12
Abd al-Rahman V devient calife de Cordoue.
Janvier
17/01
Dans la salle chaude des bains califaux de l'Alcazar andalou de Cordoue, le calife Abd al-Rahman V est assassiné lors d'une mutinerie perpétrée par son cousin Mohammed III, qui se proclamerait onzième calife après le régicide.
 
Le séfarade Samuel ibn Nagrela, dit « Ha-Naguid » (« Celui qui dirige ») est appelé de Malaga à Grenade par l’émir de Grenade, le Ziride Habus ben Maksan.
Décembre
 
Après avoir assassiné son vizir, les Cordouans font enfermer le dernier calife omeyyade Hicham III dans une pièce avec sa fille qu’il adorait. Ils manquent de mourir de faim avant d’être relâchés. Le califat de Cordoue est aboli. Le pays est partagé entre 23 roitelets indépendants (Reyes de taifas, muluk at tawaif). Leurs gouverneurs se proclament émirs et lient des relations diplomatiques avec les royaumes chrétiens. Les Hammoudides règnent à Malaga, les Zirides à Grenade, les Toujibides à Almeria et à Saragosse, les Aftasides à Badajoz, les Dhu-l-Nunides à Tolède, les Abbadides à Séville….
 
La constitution des taïfas marque la fin de la guerre civile en al-Andalus.
Février
04/02
Idris II est nommé roi de la Taifa de Malaga.
 
Al-Zarqali établit les tables astronomiques dites de Tolède.
Septembre
01/09
Bataille d'Atapuerca, voyant s'affronter les frères Ferdinand Ier de León et García IV de Navarre, quant aux territoires castillans.
Mai
08/05
Sancho Ramírez devient le deuxième roi d'Aragon après la mort de son père Ramiro I.
Décembre
30/12
Massacre de Grenade.
Janvier
12/01
Après la bataille de Golpejera, Sancho II est couronné roi de León.
 
Al-Muqtadir de Saragosse annexe la Taifa de Lérida, faisant prisonnier son frère Yusúf de Lérida.
 
L'andalou Al-Zarqali perfectionne l'astrolabe pour qu'il fonctionne à toutes les latitudes.
 
Al-Motamid et Al-Motawakil, les rois musulmans de Séville et de Badajoz, se résolvent à faire appel aux Almoravides, devant la pression chrétienne sur Al-Andalus.
Janvier
26/01
Dans la Taifa de Saragosse (dans l'actuelle Espagne), Al-Musta'in épouse la fille d'Abu Bakr de Valence, en présence des rois Taifa d'al-Andalus et, selon toute vraisemblance, en présence d'El Cid Campeador.
Mai
25/05
Lors de la Reconquista, reprise de Tolède, qui était aux mains des musulmans depuis 712, par les chrétiens dirigés par le roi Alphonse VI de Castille.
 
Unification temporaire du Maghreb et de l’Espagne musulmane par les dynasties berbères Almoravides et Almohades.
Octobre
23/10
Victoire almoravide décisive, à la bataille de Sagrajas, pendant la Reconquista.
Mars
26/03
Les Almoravides entrent à Cordoue.
Janvier
 
Le roi Alphonse VI accorde le Fuero à Miranda de Ebro.
Juillet
10/07
Mort de Rodrigo Díaz de Vivar, dit El Cid Campeador à Valence.
Septembre
16/09
Les Almoravides battent les Castillans à la bataille de Malagón, près de l'actuelle Ciudad Real.
Octobre
18/10
Pierre Ier d'Aragon prend Barbastro.
Mai
05/05
Reprise de Valence par les Almoravides de Youssef Ibn Tachfin.
Décembre
31/12
Bataille d’Uclès. Les troupes castillanes sont mises en pièces par les Almoravides.
Janvier
29/01
Le traducteur juif Moshe Sephardi se convertit au catholicisme et devient Pedro Alfonso.
Mai
29/05
Bataille d'Uclès.
Janvier
24/01
Bataille de Valtierra durant la Reconquista espagnole.
 
A Sahagún en León, une révolte paysanne, conduite par un chevalier, entre dans la cité, pille la juderia et tue les Juifs.
 
Alphonse VII devient roi de Galice.
 
Aragon conquiert Huesca. Au retour, les Almoravides ravagent le pays et atteignent les Pyrénées.
Février
 
Douce de Gévaudan épouse Raymond Bérenger III, comte de Barcelone.
 
La reine Urraca de Castille tente en vain de s'emparer de la ville de Burgos à son ex-mari, le roi Alphonse Ier.
Janvier
13/01
Douce fait la donation de tous ses biens à son époux, Raimond Béranger Ier, comte de Barcelone, qui devient comte de Provence. La Catalogne est réunie à la Provence.
Août
11/08
Aux îles Baléares, Ramón Berenguer III, comte de Barcelone, conquiert Ibiza.
Décembre
18/12
Prise de Saragosse par le roi Alphonse Ier d'Aragon.
Février
25/02
Alphonse Ier le Batailleur conquiert Tudela.
Juin
17/06
Bataille de Cutanda durant la Reconquista espagnole sur l'occupant maure de la péninsule ibérique.
Mars
08/03
Alfonso VII a été proclamé roi de Castille et Léon, après la mort de sa mère Urraca.
10/03
Alfonso VII de León entre à León et se proclame roi de León et de Castille.
--   
Près de la ville cordouane de Puente Genil (Espagne), l'armée d'Alphonse Ier d'Aragon bat l'armée almoravide de Séville dirigée par Sir ibn Abu Bakr, neveu de l'émir Yusuf ibn Tasufin, à la bataille d'Arnisol.
 
Des incidents provoquent l'invasion du comté du Portugal par le roi Alphonse VII de Castille qui encercle Guimarães où se trouve Alphonse Henriques, afin de faire valoir ses droits sur le comté, vassal du royaume de Castille.
Juin
24/06
La bataille de São Mamede oppose les troupes d'Afonso Henriques aux armées de sa mère, Thérèse de León, alliée au comte de Galice Ferdinand Pérez de Traba (en). Thérèse de León, héritière du comté de Portugal, tente de le rapprocher du comté de Galice, ce qui provoque une forte opposition de la noblesse portugaise qui se range derrière Afonso Henriques. La bataille se solde par la victoire d'Henriques et de ses partisans et Afonso Henriques.
Juillet
17/07
Bataille de Fraga, victoire des Almoravides sur Alphonse 1er le Batailleur, roi d’Aragon.
Mai
26/05
Alphonse VII est couronné "Imperator totius Hispaniæ".
 
Le traité de Tui entre Alphonse VII de Castille et son cousin Alphonse Henriques qui n'est encore que Comte du Portugal mais lutte pour son indépendance vis-à-vis de la Castille. Il met un terme aux hostilités après la bataille de São Mamede.
 
Bataille d'Arcos de Valdevez.
 
Robert de Ketton achève la 1ère traduction du Coran en latin.
Octobre
05/10
Le roi de Castille Alphonse VII reconnaît le royaume de Portugal au traité de Zamora.
Janvier
17/01
Les Almohades sous Abd al-Mumin débarquent au pays d’al-Andalûs et s’emparent de Séville.
Janvier
18/01
Le comte de Barcelone, Ramón Berenguer IV, cède le terrain à l'abbé Sancho de l'abbaye de Fontfroide pour la construction du monastère de Poblet.
Janvier
18/01
Alfonso II d'Aragon et Sancha de Castille se marient en Espagne.
Mars
20/03
Alphonse VIII et Alphonse II, respectivement rois de Castille et d'Aragon, signent le Traité de Cazola, par lequel les deux royaumes se partagent les zones de conquête en al-Andalus : Valence, Dénia et Játiva pour l'Aragon et le reste des territoires. Musulmans pour Castille.
Décembre
19/12
Le roi Alphonse VIII octroie les villas de Villasila et Villamelendro à Pedro Rodríguez de Castro.
Janvier
22/01
Dans le royaume de León, Alfonso IX est proclamé roi, après la mort de son père Fernando II.
Juillet
18/07
Les Almohades remportent la bataille d'Alarcos contre Alphonse VIII de Castille.
19/07
Bataille d'Alarcos. Victoire de Yacoub l'Almohade, dit Al-Manzor, sur Alphonse VIII, roi de Castille.
Décembre
06/12
Tello Pérez de Meneses fonde l'hôpital Villamartín et en fait don à l'Ordre de Santiag.
 
Abū Yūsuf Yaʿqūb al-Mansūr meurt en janvier lors d'une campagne. Un souverain faible et incertain monte sur le trône des Almohades à Séville en la personne de Muhammad an-Nasir.
Juin
15/06
Le roi Pere II d'Aragon épouse Marie de Montpellier.
Avril
03/04
La cathédrale de St-Jacques-de-Compostelle est consacrée.
 
François d'Assise, en pèlerinage à Compostelle fonde le premier couvent des frères mineurs en Espagne à Sangüesa, en Navarre.
Juillet
16/07
Les royaumes chrétiens d'Espagne, la Castille, l'Aragon et la Navarre, remportent une victoire majeure sur les Arabes Almohades à la bataille de Las Navas de Tolosa. C'est la fin de la suprématie musulmane dans la péninsule ibérique. Al-Andalus, l'Espagne musulmane, se réduit rapidement au seul émirat de Grenade.
Août
31/08
Ferdinand III devient roi de Castille.
Février
06/02
Mariage du roi d'Aragon Jacques Ier avec Aliénor de Castille.
24/02
À Séville, en Andalousie, le gouverneur almohade, Abù l-Ulà, remet la Torre del Oro à la ville une fois sa construction terminée.
Mars
21/03
Alphonse X de Castille, dit le Sage, âgé de quelques mois, prête serment héritier du trône de Castille, dans la ville de Burgos.
Janvier
06/01
Début du règne d'Abd al-Wahid, calife Almohade à la mort de son petit-neveu Yusuf al-Mustansir. Des révoltes éclatent dans tout l’empire almohade.
Mars
29/03
Le concile de Lleida ouvre. Il règle entre autres la question du divorce du roi Jaume avec Leonor.
Septembre
11/09
Débarquement de Jacques Ier d'Aragon dans l'île de Majorque.
Décembre
31/12
Lors de la conquête de Majorque, les troupes de Jacques Ier d'Aragon massacrent les habitants de Medina Mayorqua.
Janvier
12/01
Jaime I d'Aragon conquiert l'île de Majorque.
Septembre
24/09
Alfonso IX de Leon meurt. le roi Fernando III de Castille devient roi de Leon.
Janvier
25/01
Une armée formée par les forces des Ordres Militaires et l'évêque de Plasencia reconquiert la ville de Trujillo.
Mai
26/05
Lettre du pape à l’archevêque de Tarragone qu'il charge d’engager des inquisiteurs pour la Catalogne et pour l'Aragon.
Janvier
06/01
Ferdinand III de Castille commence le siège de la ville d'Úbeda.
Juillet
01/07
Abû Uthmân s'empare du pouvoir à Minorque.
Décembre
07/12
Jaume Ier d'Aragon et Montgrí signent un contrat pour la conquête d'Eivissa et Formentera.
Décembre
11/12
Le contrat de mariage entre Jaume Ier et Yolande de Hongrie (fille d'André II de Hongrie et de Yolande de Courtenay) est signé.
Février
07/02
Dans le cadre de la conquête chrétienne de Cordoue, le roi Ferdinand III « El Santo » arrive dans la ville, qui était affaiblie par la précédente conquête chrétienne des faubourgs de l'Axerquía.
Septembre
28/09
Valence capitule devant Jaume Ier.
Mars
26/03
Signature du traité d'Almizra fixant les frontières des royaumes de Valence et de Murcie.
Octobre
18/10
Jaume Ier fait amende honorable (de sa violence contre son confesseur) et est absous.
Décembre
26/12
Le roi Alphonse X de Castille épouse Violante de Aragón.
Novembre
23/11
Séville tombe aux mains de Ferdinand III de Castille.
Décembre
06/12
Le prince Alphonse le Sage de Castille entre officiellement dans la ville d'Alicante, après avoir conquis son château deux jours plus tôt.
22/12
Séville est libérée de la domination des musulmans almohades suite à un siège de quinze mois par Ferdinand III de Castille.
Mai
30/05
Fernando III de Castille meurt. Son fils Alfonso X devient roi de Castille et Leon.
Juin
01/06
Alphonse X devient roi de Castille et León.
Août
01/08
Le roi Jaume Ier d'Aragon signe un traité avec la Navarre contre la Castille.
Mai
08/05
Le roi Alfonso X. de León accorde à l'école publique de Salamanque, qui existe depuis 1218, le rang d'université dans la charte d'incorporation émise.
Avril
01/04
Alphonse X de Castille, dit "le Sage" est proclamé, dans un second vote, candidat au titre impérial, par Arnaldo de Isenburg, (archevêque de Trèves), le duc de Saxe, le margrave de Brandebourg et le roi de Bohême, face au candidat anglais, Richard de Cornouailles.
Mars
31/03
Dans la Collégiale de Santa María de Valladolid (Espagne) se célèbre le mariage de l'infant Felipe de Castilla avec la princesse Cristina de Norvège.
Février
03/02
La Murcie capitule devant Jaume Ier et Alfonso X de Castille.
Août
23/08
Victoire de Charles d'Anjou sur Conradin, à la bataille de Tagliacozzo.
Janvier
17/01
Conquête de Minorque par les troupes d'Alphonse III d'Aragon aux îles Baléares.
Janvier
11/01
Le roi Pedro III accorde des privilèges civils et économiques à Barcelone, au moyen d'une compilation intitulée Recognoverunt próceres.
Janvier
17/01
Le roi aragonais Alphonse III envahit Minorque.
21/01
Les troupes aragonaises conquièrent l'île de Minorque, aux mains des musulmans.
Juin
08/06
Sanche IV de Castille fait exécuter Lope Diaz III de Haro à Alfaro.
Juillet
13/07
Le roi Philippe IV et le roi Sanche IV de Castile signent un Traité de paix à Lyon.
Février
19/02
Traité de Tarascon.
Septembre
21/09
Sanche le Brave prend Tarifa aux Maures.
Octobre
31/10
Le roi Jacques II d'Aragon rencontre Charles II d'Anjou à Figuières : ses prisonniers (les fils de Charles - Louis, Robert et Bérenger ; 60 seigneurs provençaux et 20 notables marseillais) y sont libérés.
Mai
20/05
Le roi Sanche IV de Castille crée l'université Complutense de Madrid.
Novembre
01/11
Mariage du roi d'Aragon Jacques II, dit le Juste, avec Blanche d'Anjou.
Mai
07/05
La première pierre de la cathédrale de Barcelone est posée en Catalogne.
Juin
15/06
Diego López V de Haro fonde Bilbao.
Août
27/08
Bataille de Saint-Quentin.
Décembre
19/12
Ferdinand IV de Castille et Jaime II d'Aragon abordent des positions contre l'ennemi commun, le royaume nasride de Grenade.
Mars
14/03
Nácer monte sur le trône du royaume nacéride de Grenade après la déposition de son demi-frère Muhammad III de Grenade.
Août
11/08
Au cours de la Reconquista, les forces aragonaises dirigées par le roi Jacques II, atteignent la côte d'Almería, commençant un siège infructueux de la ville occupée par les musulmans.
Octobre
21/10
Les Templiers sont reconnus innocents à Salamanque.
Janvier
13/01
Le pape Clément V, par Bulle, suspend l'union des biens du Temple à l'Hôpital pour les royaumes hispaniques.
Juillet
05/07
Bataille de Manolada entre Ferdinand de Majorque et Louis de Bourgogne.
Mars
02/03
Álava est incorporée à la Castille.
 
La Charte de Puebla est établie, qui promeut le repeuplement des villes d'Espagne, avec la fondation de villes telles que Trujillanos Badajoz.
Novembre
 
Alfonso IV d'Aragon commence son règne.
02/11
Début du règne d'Alphonse IV le Débonnaire, roi d’Aragon.
 
Création d'un cimetière juif sous les murs du château de Sagonte.
 
Menahem ben Zerah, intellectuel juif dont les parents ont dû quitter la France en 1306, doit se rendre à Tolède, fuyant un massacre à Estella, en Navarre. Il devient rabbin et auteur fécond en Castille.
Mars
06/03
Au moment de la Semaine sainte, en Navarre, le frère mineur Pedro de Ollogoyen provoque la matanza d'Estella et des communautés voisines ; des Juifs sont tués, leurs maisons pillées, les chartes de créances détruites. À Pampelune, les Navarrais s’emparent d’un important butin d’objets précieux laissés en gage au moment des créances.
13/03
Les Cortès de Puente la Reina proclament Jeanne II et Philippe III, reine et roi de Navarre.
Juin
24/06
Mariage de Marie de Portugal, fille d'Alphonse IV de Portugal, avec Alphonse XI de Castille.
 
Les Mérinides reprennent Algésiras aux Castillans, leur donnant un accès à la péninsule ibérique.
Mars
25/03
La construction de la cathédrale Santa Maria del Mar de Barcelone débute.
Avril
02/04
A Vitoria est signé l'acte d'incorporation d'Alava à la Castille, reconnaissant la juridiction de la première.
Janvier
24/01
Par la mort de son père Alphonse IV, Pierre IV devient roi d'Aragon.
27/01
Pedro IV est proclamé roi d'Aragon après la mort de son père Alphonse IV.
Juin
28/06
Traité signé à Séville entre Alphonse IV de Portugal et Alphonse XI de Castille.
Octobre
30/10
Le roi du Maroc Abû al-Hasan est battu sur terre par les Castillans et les Portugais à bataille du rio Salado (Tarifa) à l'extrême sud de l'Espagne.
 
Généralisation de l’alcabala, taxe sur les transactions, en Castille.
Septembre
26/09
Gaston II, comte de Foix, meurt à Séville. Son fils Gaston III lui succède, sous la régence de sa mère, Aliénor de Comminges.
Mars
26/03
Victoire d'Alphonse XI au siège d'Algésiras.
--   
Les Castillans s’emparent du port mérinide d’Algésira.
27/03
Dans le sud de l'Espagne, Alphonse XI entre dans la vieille ville d'Algésiras après quatre ans de siège.
Juillet
16/07
Fin du royaume de Majorque indépendant. Jacques III, dernier roi indépendant de Majorque, également comte de Roussillon et de Cerdagne, qui s'était un temps réfugié chez son vassal le comte de Foix, est destitué de toutes ses terres par son cousin Pierre le Cérémonieux.
Octobre
18/10
Ordonnances de Pierre le Cérémonieux, adaptés des lois palatines de Jacques II de Majorque, à l’origine du cérémonial et du protocole des cours européennes.
Novembre
13/11
Les îles Canaries sont attribuées à l'Espagne.
15/11
Luis de Cerda, comte de Clermont, est déclaré par le pape Clément VI roi des îles Fortunées. Ils se rend aux îles Canaries avec deux navires, mais en est expulsé par les naturels.
 
Réforme municipale en Castille. Alphonse XI instaure des regidores, conseillers nommés à vie par le roi. Les premiers sont nommés à Burgos en 1345.
Juillet
31/07
Fondation de l'université de Valladolid.
Août
10/08
Le Majorquin Jacques Ferrer part pour une expédition au Rio de Oro. Il aperçoit les îles Canaries.
 
Au cours de l'épidémie de peste, Ibn al-Khatib énonce pour la 1e fois la notion de contagiosité en recommandant d'isoler les malades et de détruire leur linge.
Février
01/02
Une loi d'Alphonse XI de Castille interdit aux Juifs le prêt à usure.
28/02
Les Cortes de Alcalá convoqués par Alphonse XI de Castille promulguent l'ordonnance d'Alcala (Ordenamiento de Alcalá), somme juridique de 58 lois. Première mention de l'institution des corrégidors, fonctionnaires nommés pour représenter la Couronne de Castille à l'échelon municipal.
Mai
17/05
Le quartier juif de Barcelone est pillé. Des massacres semblables ont lieu à Cervera, Tàrrega, Lérida et Gérone.
Juillet
20/07
Bataille d'Épila. Pierre le Cérémonieux écrase la rébellion de l’Union des nobles et des villes d’Aragon. Il doit accorder l’autonomie à la Catalogne qui l’avait aidé dans sa lutte.
Mars
26/03
Début du règne de Pierre le Cruel roi de León et de Castille.
Août
29/08
Victoire de la flotte anglaise commandée par Édouard III d'Angleterre sur la flotte castillanne de Charles de La Cerda à la bataille de L'Espagnols sur Mer.
Octobre
13/10
Pierre le Cruel promulgue des édits règlementant les salaires agricoles aux cortes de Castille assemblés à Valladolid.
 
La construction de l'Alhambra s'achève, à Grenade.
Juin
03/06
Mariage à Valladolid de Pierre le Cruel avec Blanche de Bourbon. Le roi de Castille abandonne son épouse dès le lendemain et la jette en prison. L'échec de cette union fait tomber en disgrace João Afonso de Albuquerque qui prend la tête de la rébellion en Castille aux côtés des demi-frères du roi, Henri de Trastamare et Fadrique de Castille.
Mars
12/03
Pierre IV d'Aragon fonde l'Université Sertoriana de Huesca.
Mai
07/05
Dans la région de Castille (Espagne), une foule de catholiques dirigée par Henri II de Castille entre dans le "quartier juif" de la ville de Tolède et tue 1 200 hommes, femmes et enfants juifs, et pille leurs biens.
Juillet
12/07
Gaston III prête hommage au roi Pierre IV d'Aragon, pour ses territoires en Roussillon et en Catalogne.
Août
08/08
Le roi de Castille Pierre le Cruel déclare la guerre à Pierre IV d'Aragon à la suite d'une attaque aragonaise de navires marchands génois dans le port castillan de Sanlúcar de Barrameda. Début de la guerre des Deux Pierre (→ 1369).
 
Lors des Cortes, réunies à Barcelone, Vilafranca del Penedès et Cervera, le roi Pierre IV accorde aux Cortes le droit de déléguer leurs fonctions entre chaque réunion à 12 personnes à titre permanent, la "Generalitat" avec compétences fiscales.
Juin
28/06
Mohammed VI al-Ahmar devient le dixième émir nasride de Grenade.
Mai
13/05
La Paix de Terrer met fin au conflit entre les couronnes de Castille et d'Aragon.
Décembre
21/12
La bataille de Linuesa se déroule dans le contexte de la Reconquista espagnole entre les forces de l'Émirat de Grenade et l'armée combinée du Royaume de Castille et de Jaén, ce qui entraîne une victoire castillane.
 
Pierre Ier de Castille assiège et prend le château de Sagonte.
 
Ibn Khaldun est chargé par le sultan de Grenade, Mohammed V, d'une représentation diplomatique auprès du roi de Castille, Pierre, mission dont il s'acquitte honorablement.
 
Charles V paie la rançon de Bertrand du Guesclin et l'envoie, à la tête des Grandes Compagnies et des Tard-Venus, à Henri de Trastamare pour l'appuyer dans son combat contre Pierre le Cruel.
Janvier
01/01
Entrée de Bertrand Du Guesclin à Barcelone.
Mars
05/03
Bertrand du Guesclin et les Grandes compagnies envahissent la Castille pour le compte d'Henri de Trastamare.
16/03
Prise de Calahorra par Henri de Trastamare aidé par Du Guesclin et le roi d'Aragon..
28/03
Pierre le Cruel quitte Burgos pour réorganiser sa défense à Séville.
Avril
05/04
Henri de Trastamare est couronné roi de Castille à Burgos.
Février
 
Les troupes du Prince noir descendent en Navarre par le col de Roncevaux et envahissent la Castille en application du traité de Libourne.
Avril
03/04
Bataille de Najéra ou Navarette. En application du traité de Libourne du 23 septembre 1366, le Prince Noir pénètre en Castille avec son armée et la certitude de remporter la victoire sur les troupes franco-castillanes. C'est une déconfiture totale pour l’armée d’Henri II. Au plus fort de la bataille, une aile de l'armée franco-castillane lâche subitement prise, trahison ou lâcheté? La question n'est pas tranchée. L'effondrement des troupes franco-castillanes commandées par don Tello débouche sur la capture de Bertrand du Guesclin et de ses lieutenants.
Septembre
 
Libération de Bertrand du Guesclin contre le paiement d'une rançon par Charles V. Reprise de la guerre en Castille.
 
Henri de Trastamare, qui s'est réfugié en Aquitaine après sa défaite à Najera, repasse les Pyrénées avec une armée. La plupart des villes de Vieille-Castille lui ouvrent leurs portes.
 
Libération de Bertrand du Guesclin contre le paiement d'une rançon par Charles V. Reprise de la guerre en Castille.
Janvier
 
Siège de León (→ 30/04).
Mars
04/03
Du Guesclin met le siège devant Tarascon.
Avril
30/04
La ville de León capitula face au prétendant au trône Henri de Trastamare.
Novembre
20/11
Traité d'alliance contre l'Angleterre signé à Tolède entre les ambassadeur du roi de France et Henri de Trastamare.
 
Au titre d'arrière petit-fils de Sanche IV, Ferdinand commence par revendiquer le trône de Castille: celui-ci est occupé par Henri de Trastamare, depuis qu'il a assassiné son demi-frère et héritier légitime. Ferdinand réunit une coalition afin de s'emparer du trône et venger son cousin germain. Les erreurs stratégiques de Ferdinand et la rapidité de réaction de Henri de Trastamare, devenu Henri II de Castille, ont raison des portugais et de leurs alliés.
Mars
14/03
Henri de Trastamare et Du Guesclin remportent la victoire de Montiel, dans le sud-est de la Castille, sur une coalition pro-anglaise, conduite par le Portugal et les partisans de Pierre Ier le Cruel, abandonné par le Prince Noir.
22/03
Enrique de Trastámara — aidé du guerrier français Bertrand Du Guesclin — tue son demi-frère Pierre Ier, roi de Castille et León.
23/03
Après un duel entre les deux souverains de Castille lors duquel Pierre est tué, Henri II reste seul roi de Castille. Fin de la guerre civile en Castille.
Juillet
28/07
Le siège d'Algésiras se produit, avec lequel le roi Muhammed V du royaume de Grenade dans le but de récupérer la ville d'Al-Yazirat Al-Hadra ( Algésiras ), au royaume de Castille.
Mars
31/03
Traité d'Alcoutim. Paix entre Ferdinand Ier de Portugal et Henri II de Castille.
 
Henri II de Castille envahit le Portugal après que le mariage entre Ferdinand Ier de Portugal et Éléonore Teles de Menezes soit rendu public.
Juillet
10/07
Traité de Tagilde. Jean de Gand, époux de Constance de Castille, revendique le trône de Castille et fait un accord avec Ferdinand Ier de Portugal contre la Castille et la France.
Décembre
 
Henri II de Castille envahit le Portugal après que le mariage entre Ferdinand Ier de Portugal et Éléonore Teles de Menezes soit rendu public.
Février
23/02
Henri II de Castille menace Lisbonne.
Mars
19/03
Traité de paix de Santarém entre le Portugal et la Castille.
 
Siège de Bayonne par Henri II de Castille.
 
La dynastie marocaine des mérinides cède Gibraltar au royaume musulman de Grenade.
Août
21/08
Raid sur l'île de Wight par la flotte franco-castillane.
Mai
29/05
Début du règne de Jean Ier, roi de León et de Castille.
Août
31/08
Le Juif de Séville don José Pichón, almoxarife du roi Henri II de Castille, est condamné et exécuté à l’instigation de ses coreligionnaires. Le roi Jean Ier de Castille, fou de colère à la perte de son ministre, mène une politique anti-juive.
Mai
19/05
Alliance de la Castille avec le pape d’Avignon Clément VII.
Juillet
17/07
La flotte portugaise est détruite par les Castillans à la bataille de Saltes.
 
Récurrence de la peste en Espagne et au Portugal.
Avril
02/04
Traité de Salvaterra de Magos.
Mai
17/05
L’héritière du trône de Portugal, Béatrice, épouse le roi Jean Ier de Castille.
Novembre
03/11
La basilique Sainte Marie de la Mer de Barcelone est achevée.
Décembre
 
La reine Leonor Teles se réfugie en Castille qui lève aussitôt une armée.
Mai
29/05
Siège de Lisbonne par les Castillans.
Août
15/08
La messe inaugurale de la cathédrale Santa Maria del Mar de Barcelone est célébrée.
Septembre
03/09
Jean Ier de Castille doit lever le siège de Lisbonne à cause de la peste.
Mai
29/05
Bataille de Trancoso.
Août
02/08
A Pampelune, la première corrida est célébrée. Un chrétien et un maure, arrivant de Saragosse, combattent et tuent deux taureaux en présence du roi Carlos II de Navarre.
14/08
Jean Ier de Castille, époux de Béatrix de Portugal, qui tentait de conquérir le royaume de sa femme, est vaincu à la bataille d'Aljubarrota, entre Leiria et Alcobaça, par Jean Ier de Portugal aidé par des archers Anglais.
Octobre
14/10
Bataille de Valverde de Mérida.
Juillet
25/07
Jean de Gand débarque à La Corogne pour envahir la Castille.
Janvier
05/01
Début du règne de Jean Ier, roi d’Aragon.
Juillet
22/07
Ratification du traité de Bayonne entre la Castille et l'Angleterre. Jean de Gand renonce à ses prétentions dynastiques sur la péninsule ibérique. Sa fille Catherine de Lancastre épouse l'infant Henri, qui obtient le titre de prince des Asturies, réservé depuis lors aux héritiers du trône d’Espagne.
Octobre
09/10
Début du règne de Henri III, roi de Castille.
Juin
06/06
A Séville, deux synagogues sont converties en églises. C'est le début d'une première vague de violences contre les juifs de la péninsule avant leur expulsion définitive un siècle plus tard.
Juillet
21/07
Le Grand Rabbin de Burgos, Salomon ha-Levi, se fait baptiser avec toute sa famille et deviendra évêque de Burgos sous le nom de Pablo de Santa Maria. Lui et son frère Alvar de Santa Maria seront de virulents écrivains anti-sémites.
Août
02/08
Trois-cents Juifs de Palma de Majorque sont massacrés. Les survivants doivent se convertir.
05/08
A Barcelone, les marins et les salariés étrangers pillent la juderia, avant de se soulever contre la cité.
Novembre
29/11
Marie Ire de Sicile épouse à Barcelone, avec dispense du pape Clément VII, Martin dit le Jeune, fils de Martin l'Ancien.
Mai
 
Le roi d'Aragon, après le massacre et le départ de nombreux Juifs, les plus imposables de ses sujets et les plus capables de tenir ses finances, demande à Hasdaï Crescas d'organiser le repeuplement de la juderia de Barcelone, aidé de deux Juifs de chaque communauté demeurée intacte, Saragosse, Huesca, Calatayud, Daroca, en Aragon, Lérida et Gérone en Catalogne, Murviedro à Valence.
Mai
19/05
Jean Ier d'Aragon meurt d'un accident de chasse. Début du règne de Martin l'Humain ou le Vieux, roi d'Aragon.
 
Prise de Tétouan, base arrière de corsaires, par les troupes d'Henri III de Castille. La ville est détruite, la moitié des habitants massacrés et les autres réduit en esclavage.
 
Trêve avec la Castille.
 
La conquête des îles Canaries par la Castille commence.
Mai
21/05
L'ambassade qu'envoie Henri III de Castille auprès de Tamerlan, dirigée par Clavijo, quitte Cadix, avec l'ambassadeur de Tamerlan, Al Kechi.
Octobre
24/10
L'ambassade castillane de Clavijo arrive à Constantinople.
 
Jean de Béthencourt devient le premier souverain du royaume des îles Canaries.
Novembre
21/11
Clavijo, envoyé du roi Henri de Castille auprès de Tamerlan, n'ayant pu obtenir une lettre de Tamerlan à son roi, quitte, contraint, Samarcande.
Mars
10/03
Après avoir rendu visite à l'antipape Benoît XIII à Avignon, Martin Ier, roi d'Aragon, arrive à Barcelone.
 
Henri III de Castille fit construire un pavillon qui deviendra plus tard le Palais Royal d'El Pardo.
Décembre
25/12
Mort d'Henri III de Castille à Tolède. Début du règne de Jean II, roi de León et de Castille. Régence de Ferdinand le Juste, fils de Jean Ier pendant sa minorité.
Mars
29/03
Capitulation du judicat d'Arborée : la Sardaigne devient aragonaise.
Octobre
31/10
Le Traité d'Ayllón. Paix entre le royaume de Portugal et le royaume de Castille.
Janvier
02/01
Les Cortes de Valladolid font enfermer les Juifs dans leurs quartiers.
Février
15/02
La Catalogne et l'Aragon signent l'Accord d'Alcañiz pour désigner le nouveau Roi d'Aragon.
Juin
28/06
Ferdinand Ier " le Juste " débute son règne en tant que roi d'Aragon et de Sicile.
Août
22/08
L'expédition portugaise de Jean Ier s'empare de Ceuta, sans résistance des Maures.
Décembre
30/12
Victoire castillane, à la bataille de La Rochelle.
Janvier
05/01
Echec du siège de Bonifacio par Alphonse V d'Aragon.
Avril
 
Les Catalans sont chassés de Calvi.
Juillet
08/07
Jeanne II de Naples reconnaît comme héritier Alphonse V d'Aragon, qui vient d'arriver à Naples avec sa flotte.
Novembre
23/11
La flotte d'Alphonse V d'Aragon incendie et met à sac Marseille.
Janvier
12/01
En Espagne, les premiers documents sur l'entrée des gitans dans la péninsule ibérique sont rédigés.
Mars
11/03
Pedro García de Herrera, maréchal de Castille, conquiert la ville de Jimena de la Frontera, jusque-là sous domination nasride.
Juillet
01/07
Modeste victoire des castillans menés par Alvaro de Luna sur les Nasrides à la bataille de La Higueruela.
Octobre
30/10
Un traité de paix perpétuelle est signé à Medina del Campo entre le Portugal et la Castille, qui reconnait l'indépendance du Portugal.
Janvier
13/01
À la suite des actes de barbarie constatés sur l'île de Lanzarote, le pape Eugène IV condamne l'esclavage ; il interdit de réduire les habitants des Canaries en esclavage sous le prétexte de les évangéliser.
Novembre
03/11
Fondation de l'université de Barcelone.
Mai
08/05
Les troupes chrétiennes du roi Henri IV de Castille reprennent la ville d'Estepona aux musulmans.
Juin
27/06
Mort d'Alphonse V d'Aragon. Début du règne de Jean II, roi d’Aragon et de Sicile..
Mars
06/03
Par le traité d'Alcáçovas , le Portugal cède les îles Canaries à la Castille en échange de revendications en Afrique de l'Est.
Décembre
02/12
Le prince Charles de Viane, rentré de Sicile à Barcelone le 28 mars pour se réconcilier avec son père Jean II d'Aragon, est fait prisonnier par celui-ci avec sa s½ur Blanche à Lérida, ce qui provoque le soulèvement des Catalans et des Aragonais.
 
Beltrán de la Cueva entre au conseil du roi Henri IV de Castille dont il devient le favori.
Février
07/02
Les tribunaux catalans prennent les armes et envoient des troupes pour libérer Carlos de Viana.
Mars
15/03
La reine Juana Enríquez, épouse de Jean II d'Aragon, abandonne Barcelone révoltée après la mort de Charles de Viane. Début de l'insurrection des Catalans.
Mai
03/05
Entrevue de Salvatierra en Béarn entre Jean II d'Aragon et Louis XI de France.
09/05
Traité de Bayonne. Jean II d'Aragon demande l’aide de Louis XI de France mais doit lui céder en gage le Roussillon et la Cerdagne.
Juillet
23/07
Les troupes françaises alliées de Jean II d'Aragon, conduites par Gaston de Foix, lèvent le siège de Gérone.
Août
20/08
La Castille prend Gibraltar aux Musulmans.
Janvier
21/01
Pedro de Portugal arrive à Barcelone, que le Conseil des Cent avait proclamé roi à la place de Juan II d'Aragon.
Février
28/02
La bataille de Calaf.
Septembre
19/09
Isabelle de Castille prend le titre de princesse des Asturies bien que sa nièce Jeanne le porte déjà.
Octobre
14/10
Isabelle de Castille épouse à Valladolid, malgré l'opposition de son demi-frère le roi Henri IV de Castille, Ferdinand [II] d'Aragon.
Décembre
16/12
En Catalogne , Juan de Calabria est nommé lieutenant en remplacement de feu Juan de Lorena , son père.
Décembre
13/12
Isabelle la Catholique devient Reine de Castille.
Mars
01/03
Bataille de Toro pendant la guerre de succession de Castille.
Juin
24/06
Fondation de la ville de Las Palmas de Gran Canaria par Juan Rejón.
Novembre
01/11
Par la bulle Exigit sinceræ devotionis le pape Sixte IV concède aux Rois catholiques la création de l'Inquisition espagnole.
 
Axayacatl fait construire un calendrier de pierre, la "Pierre du Soleil" .
Mars
06/03
Le traité d'Alcáçovas est signé, dans lequel le Portugal livre les îles Canaries à la Castille en échange de possessions en Afrique de l'Ouest.
Septembre
04/09
Signature du traité d'Alcáçovas.
08/09
Le roi Alphonse V ratifie le traité d'Alcaçovas.
Mars
06/03
Ratification du traité d’Alcáçovas qui met fin à la guerre de Succession de Castille.
28/03
En Castille et en Aragon, une pragmatique des Rois catholiques autorise les paysans à circuler librement avec tous leurs biens.
Septembre
27/09
Les premiers inquisiteurs dominicains, Miguel de Morillo, Juan de San Martín et l'assesseur Juan Ruiz de Medina, sont nommés. Ils prennent leurs fonctions à Séville où la communauté marrane menacée échoue dans une tentative d'insurrection.
Janvier
29/01
Dans un bref, Sixte IV condamne les excès de l'Inquisition espagnole.
Février
06/02
A Séville a lieu le premier autodafé de l'Inquisition espagnole.
11/02
Le Pape Sixte VI valide la nomination de Torquemada comme Inquisiteur.
28/02
Le marquis de Cadix, Rodrigo Ponce de León, conquiert la place d'Alhama de Granada pour le royaume de Castille.
 
Le Conseil de l'Inquisition Suprême et Générale (en abrégé la Suprema) est institué, dont le président est l'Inquisiteur général ou Grand inquisiteur (Inquisidor General).
Août
02/08
Tomás de Torquemada, frère prêcheur et confesseur de la reine Isabelle de Castille et du roi Ferdinand d’Aragon, est nommé inquisiteur général en Castille, Léon et Aragon par le pape.
Février
28/02
A Cordoue, l'Inquisition célèbre un autodafé au cours duquel le trésorier de la cathédrale de Cordoue est condamné, accusé de judaïsation.
Octobre
29/10
Avec l'accord des souverains, Tomas Torquemada fait paraître un Code spécial, à l’usage des tribunaux de l’Inquisition en Espagne, pour agir contre les juifs, les morisques, les hérétiques et les gens coupables de sorcellerie, de bigamie, d’usure, etc. Un nombre impressionnant de suspects sont poursuivis, parmi lesquels plus de 2 000 sont exécutés.
Janvier
20/01
Christophe Colomb apparaît à Cordoue devant les Rois Catholiques et entre à leur service.
Mai
29/05
Les Rois catholiques s'emparent de Loja.
Octobre
 
Colomb est reçu par les Rois catholiques, à Alcalâ de Henares, à côté de Madrid, et il leur expose son projet maritime.
Mai
07/05
Début du siège de Malaga lors de la Reconquista.
Janvier
29/01
La bulle Numquam dubitavimus du pape Sixte IV accorde le pouvoir à Ferdinand d'Aragon de mettre en place un tribunal inquisitoire pour extirper les hérétiques et d'interdire aux juifs de pratiquer auprès de ceux ayant été convertis.
Avril
 
Des renforts arrivent en Bretagne par bateau d'Espagne et d'Angleterre et reprennent quelques places fortes.
Août
 
Isabelle la Catholique reçoit Colomb à Jaén et lui promet que son projet sera réexaminé après la reconquête de Grenade.
Décembre
26/12
Les forces des Rois Catholiques, Ferdinand et Isabelle, prennent le contrôle d'Almeria aux mains du souverain nasride de Grenade, Mohammed XIII.
 
Colomb propose son projet maritime au duc andalou don Luis de la Cerda, duc de Medinaceli, qui accorde l'hospitalité à Colomb pendant 1 an et se montre disposé à lui procurer les navires dont il a besoin.
Octobre
27/10
La duchesse Anne de Bretagne rejoint la ligue formée contre le roi Charles VIII par Maximilien d'Autriche, Ferdinand d'Aragon et Henri VII d'Angleterre.
Juin
09/06
Les Chrétiens commencent le siège de Grenade.
Janvier
02/01
Prise de Grenade par les troupes d'Isabelle le Catholique - Fin de la Reconquista.
06/01
A Grenade, les Rois Catholiques entrent triomphalement après la capitulation de Boabdil.
Mars
14/03
La reine Isabelle la catholique ordonne la conversion des juifs espagnols au christianisme sous peine d'être expulsés.
30/03
Ferdinand et Isabelle signent un décret interdisant à tous les Juifs d'Espagne à moins qu'ils ne se convertissent au catholicisme.
Avril
17/04
Dans le camp royal de Santa Fe, face à Grenade, Isabelle la Catholique et Colomb conviennent d'un contrat pour la réalisation de l'expédition vers les Indes. Il est rédigé par le père Juan Pérez, pour le compte de Colomb, et Juan de Coloma, pour le compte de la reine.
29/04
Les Rois Catholiques Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille publient le décret d'Alhambra ordonnant la conversion ou le départ des Juifs d'Espagne.
30/04
La couronne d'Espagne confère au Génois Christophe Colomb son mandat d'exploration.
--   
Les privilèges royaux qui s'ajoutent aux titres, prérogatives et droits initialement prévus par le contrat de Santa-Fe sont accordés à Colomb.
Juin
22/06
Colomb prépare son expédition maritime avec l'aide des frères Pinzon de Palos dans la province de Huelva, Andalousie.
Août
03/08
La flotte de Colomb, composée de la nef Santa-Maria (capitaine de la Cosa) et des caravelles Pinta et Nina, prend le large de la barre de Saltès, près du port de Palos, en Andalousie.
06/08
Le gouvernail de la Pinta se brise.
12/08
La flotte de Colomb arrive à l'île de Gomera, dans les Canaries, pour effectuer des réparations et un ravitaillement. Elle y reste bloquée à cause de l'absence de vent.
18/08
L'humaniste Antonio de Nebrija publie une Grammaire castillane. Cette première grammaire de langue vernaculaire éditée en Europe signe l'acte de décès du latin comme langue des élites et des dirigeants.
Septembre
01/09
La flotte de Colomb part pour Las Palmas, en Grande Canarie.
06/09
La flotte de Colomb effectue à nouveau une brève escale à l'île de Gomera, à cause de la faiblesse des vents.
08/09
La flotte de Colomb peut enfin se lancer dans la traversée de l'Océan.
Octobre
12/10
Christophe Colomb découvre l'île de San Salvador (Bahamas)..
Novembre
21/11
Pinzon, qui commande la Pinta, décide, sans l'accord de Colomb, de suivre sa propre route vers une île où, selon les indigènes, se trouverait de l'or.
Janvier
13/01
Sur l'île d'Hispaniola, le premier affrontement militaire entre Espagnols (commandés par Christophe Colomb) et Indiens Caraïbes a lieu.
19/01
Par le traité de Barcelone, le roi de France Charles VIII restitue le Roussillon et la Cerdagne à l'Aragon.
Mars
15/03
Christophe Colomb, de retour du Nouveau Monde, achève son premier voyage en débarquant à Palos de la Frontera.
31/03
Colomb est accueilli triomphalement à Séville ; il présente les 7 taïnos des Caraïbes qu'il a ramené, et qui sont appelés "indiens".
Avril
03/04
A Barcelone, les Rois catholiques reçoivent Christophe Colomb avec tous les honneurs.
15/04
Colomb est accueilli triomphalement à Barcelone par les Rois Catholiques.
Mai
04/05
Le pape Alexandre VI promulgue la bulle Inter caetera, qui confirme le partage de toutes les terres à découvrir entre le Portugal et l'Espagne.
23/05
Berardi reçoit de la Couronne la mission de construire un navire pour Colomb qui devient finalement une flotte de 17 navires.
Septembre
25/09
Colomb part de Cadix pour un 2e voyage, avec 17 navires.
Mai
05/05
Lors de son deuxième voyage vers le Nouveau Monde, Christophe Colomb aperçoit la Jamaïque, débarque à Discovery Bay et déclare la Jamaïque propriété de la couronne espagnole.
Juin
07/06
Les Rois Catholiques et le roi Jean II du Portugal s'accordent à Tordesillas sur la délimitation de leurs futures possessions coloniales.
Juillet
02/07
Le traité de Tordesillas est ratifié à Arévalo par le roi Ferdinand II d'Aragon et la reine Isabelle Ière de Castille.
Décembre
20/12
Les Rois Catholiques attribuent juridiction à Las Palmas, capitale de l'archipel des Canaries.
 
L'Espagne, engagée dans la ligue de Venise en violation du traité de Barcelone, attaque le Languedoc.
Mars
10/03
Colomb entreprend le retour vers l'Espagne.
Avril
10/04
Le "Pragmatique des Rois Catholiques" décide la liberté de commerce pour tous les Espagnols.
20/04
Colomb arrive en Espagne à bord de la Santa-Clara.
Juin
11/06
La flotte de Colomb arrive à Cadix.
Août
 
Colomb est reçu par les Rois Catholiques, à Burgos.
Décembre
17/12
Les Espagnols attaquent Naples.
Février
15/02
La garnison française de Naples capitule sous l'attaque espagnole.
Mai
10/05
Le Florentin Vespucci quitte Cadix à la tête d'une expédition transocéanique.
Juin
02/06
Un Edit royal modifie la "Pragmatique" du 10 avril 1495 en faveur de Colomb.
Février
26/02
A Alcalá de Henares le cardinal Gonzalo Jiménez de Cisneros pose la première pierre de l'Université Complutense.
Mai
30/05
Colomb repart depuis San Lucar de Barrameda pour un 3e voyage, avec 3 navires (De la Cosa navigue sur La Niña).
--   
Colomb repart depuis San Lucar de Barrameda pour un 3e voyage, avec 3 navires (De la Cosa navigue sur La Niña).
Juin
20/06
La flotte de Colomb se scinde en 2 à l'île de la Gomera aux Canaries, il part vers le sud avec 3 navires, les 3 autres (commandés par Arana) partent à Hispaniola pour ravitailler la colonie en difficulté.
Août
23/08
Bovadilla, dépêché par les rois espagnols vers la colonie de St-Domingue, arrive et se nomme vice-roi à la place de Colomb.
Novembre
11/11
Louis XII et Ferdinand d'Aragon signent le Traité de Grenade, pour le partage du royaume de Naples.
20/11
Colomb et ses 2 frères arrivent de retour à Cadix, enchaîné, pour y être jugé. Sur ordre des souverains, il est aussitôt libéré.
Décembre
17/12
Colomb et ses 2 frères sont reçus à Grenade par les Rois Catholiques.
Février
13/02
A Cordoue, l'inquisiteur Lucero El Tenebroso célèbre un autodafé au cours duquel 81 personnes accusées de pratiquer le judaïsme en secret sont exécutées.
Décembre
07/12
Au château de Blois dans le Val-de-Loire, Louis XII de France et son cousin (et futur successeur comme roi), François d'Angoulême, reçoivent leurs homologues souverains Philippe le Beau et Jeanne de Castille.
Février
12/02
édit royal espagnol ordonnant l'expulsion d'Espagne des Maures non convertis, dix années après l'achèvement de la "Reconquista".
Mai
04/05
Christophe Colomb entame son quatrième voyage en Amérique.
11/05
Colomb quitte Cadix pour son 4e voyage vers l'ouest, avec 4 caravelles et 148 compagnons.
Janvier
10/01
A Séville, la Casa de Contratación de Indias est créée, destinée à déposer les marchandises importées et exportées d'Amérique.
20/01
La "Casa de Contratación" est établie à Séville : elle exerce un monopole pour les échanges avec l'Amérique.
Février
14/02
A Séville, la Casa de Contratación de Indias est créée, pour le stockage des marchandises importées et exportées d'Amérique, par arrêtés royaux des 10 janvier et 14 février.
23/02
Bataille de Ruvo entre les Espagnols et les Français qui a lieu près de Ruvo di Puglia.
Avril
28/04
Bataille de Cérignole.
Décembre
29/12
L'Espagne achève la conquête du royaume de Naples, à la bataille du Garigliano.
Janvier
18/01
Philippe Ier charge Francisque de Taxis, Maître des Postes, d'organiser une ligne postale entre l'Espagne et le Nord de l'Europe, à travers la France.
31/01
Le traité de Lyon met fin à la guerre d'Italie, confirmant la domination française sur l'Italie du Nord, tandis que l'Espagne reçoit le royaume de Naples.
Mai
26/05
Gonzalo Fernández de Córdoba, à la demande du pape Jules II, ordonne l'arrestation de César Borgia et son transfert en Espagne.
Novembre
07/11
Colomb est de retour à San Lucar de Barrameda en Andalousie, fatigué et malade.
Décembre
18/12
La reine Isabelle est inhumée dans le couvent St-François de la Alhambra, dans une sépulture simple selon sa volonté.
Février
05/02
Le dictionnaire arabe - castillan de Pedro de Alcalá est imprimé à Grenade, en Espagne, étant le premier livre imprimé avec des caractères arabes et qui a permis une connaissance précise du dialecte andalou.
Juillet
12/07
L'Université de Séville est fondée par bulle papale.
Septembre
15/09
Une flotte Espagnole prend Mers El-kébir.
Octobre
19/10
Mariage de Ferdinand le Catholique avec Germaine de Foix.
Mars
22/03
A Dénia, Ferdinand le Catholique (53 ans), veuf d'Isabelle I de Castille, épouse Germana de Foix (17 ans), nièce du roi de France Louis XII.
Mai
20/05
Christophe Colomb meurt à Valladolid, en Espagne, richissime mais dans une grande solitude. Après avoir caressé des rêves immenses, le navigateur gênois va sombrer dans l'oubli jusqu'au XIXe siècle.
Mars
22/03
Ferdinand II d'Aragon nomme Amerigo Vespucci navigateur en chef de l'Empire espagnol.
23/03
Ferdinand le Catholique signe des capitulations avec Juan Díaz de Solís et Vicente Yánez Pinzón, par lesquelles ils s'engagent à tenter de trouver un détroit entre l'Atlantique et le Pacifique.
Juillet
28/07
Une bulle du pape Jules II accorde aux rois d'Espagne le patronage des églises d'Amérique.
 
Le conquistador Ponce de Léon fonde le 1e établissement espagnol à Porto Rico, Caparra.
 
Les restes mortels de Colomb sont transportés à la Chartreuse de Las Cueva, à Séville.
Mai
14/05
Bataille d'Agnadel. La République de Venise est vaincue par une coalition de pays regroupés dans la Ligue de Cambrai.
Juin
11/06
Le roi d'Angleterre Henri VIII épouse Catherine d'Aragon.
 
Vasco Núñez de Balboa fonde la première colonie européenne sur le continent américain, Santa María de la Antigua del Darién.
Janvier
05/01
Le Général espagnol Navarro débarque à Bougie avec 5000 hommes.
06/01
Les troupes espagnoles de Navarro s'emparent de Bougie.
Décembre
21/12
Le dominicain espagnol Fray Pedro de Córdoba dépose la première plainte contre les mauvais traitements infligés aux Indiens dans le Nouveau Monde.
Février
22/02
Amerigo Vespucci, navigateur, explorateur, commerçant, meurt à Séville.
Décembre
27/12
Lois de Burgos pour la protection des Amérindiens. Elles instaurent l'encomienda, attribution de contingent de main-d'½uvre indigène aux colons du Nouveau Monde en échange d'une éducation chrétienne.
Mars
27/03
En ce jour des Rameaux (Pascuas floridas), l'Espagnol Juan Ponce de León aborde une nouvelle terre, à laquelle il donne le nom de Floride.
Avril
08/04
Le conquistador espagnol Juan Ponce de León déclare la Floride propriété de l'Espagne.
Septembre
01/09
Núñez de Balboa entreprend de traverser l'isthme de Panama avec 190 Espagnols, quelques guides autochtones et une meute de chiens.
Octobre
07/10
Bataille de Vicence, l'armée vénitienne est défaite, et anéantie par une armée espagnole.
Décembre
01/12
Le Traité de Blois promet le mariage de Renée de France avec Charles de Castille [Charles Quint].
Mars
24/03
Signature du traité de Paris de 1515, par lequel le comte de Flandre, futur Charles Quint, qui cherche à hériter de l'Espagne, s'allie avec François Ier afin d'obtenir son appui. Il est projeté un mariage entre Charles et la jeune Renée de France (4 ans alors), fille de Louis XII et d'Anne de Bretagne.
Décembre
13/12
Les Espagnols de Solís découvrent le fleuve argentin de La Plata.
Janvier
25/01
Jeanne la Folle devient reine d'Aragon en Espagne actuelle.
Mars
14/03
Charles Quint est couronné roi des Espagnes à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles.
 
Francisco Hernández de Córdoba découvre le Yucatan et la civilisation maya.
Mars
03/03
Observation de la première cité maya de Tulum, par les Conquistadores, sur la côte de l'actuel Yucatan.
Septembre
18/09
Le roi Charles débarque sur la côte asturienne.
 
Découverte de l'Empire aztèque par Juan de Grijalva.
Février
07/02
Carlos Ier, roi d'Espagne, jure les lois de Castille devant les Cortes de Castille.
09/02
Les tribunaux de Castille, réunis à Valladolid, acceptent de prêter serment à Charles Quint sous condition d'apprentissage du castillan, de cesser de nommer des étrangers aux hautes fonctions du pouvoir et d'un traitement plus respectueux envers sa mère, la reine Jeanne de Castille.
Mars
22/03
Le roi Charles donne son accord à Magellan pour constituer une flotte destinée à la "découverte des îles des Épices".
Août
10/08
Le navigateur portugais Fernand de Magellan quitte le port de Séville, en Espagne.
Octobre
02/10
Le cardinal Thomas Wolsey élabore la Paix de Londres, entre l'Angleterre, la France, l'empereur Maximilien Ier, l'Espagne et la papauté.
23/10
Cortès persuade Velázquez, gouverneur de Cuba, de le nommer Commandant d'une expédition au Mexique.
Novembre
18/11
L'armada de Cortès quitte le port de Santiago de Cuba précipitamment, de peur que Velasquez n'annule l'expédition.
Février
18/02
Hernán Cortés s'aventure au Mexique.
Juillet
24/07
Magellan jure loyauté au roi Charles V et reçoit l'étendard royal dans l'église de Santa María de la Victoria à Séville.
Août
15/08
La première ville de Panama est fondée par les Espagnols de Pedro Arias Dávila.
Septembre
20/09
La flotte de Magellan (5 navires, 275 hommes d'équipage) quitte Sanlúcar de Barrameda en quête des épices aux Moluques.
26/09
La flotte de Magellan arrive à Tenerife aux Canaries.
Novembre
08/11
Cortès entre dans Tenochtitlan [Mexico] où Moctezuma II l'accueille en grande pompe.
Avril
01/04
Les comuneros occupent l'Alcazar de Madrid.
04/04
Le roi Charles Ier d'Espagne suspend les Cortès de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui avaient été convoquées pour couvrir les dépenses (pots-de-vin, prêts et déplacements) de son élection comme empereur du Saint-Empire romain germanique, face à la négativité de la majorité. des avocats castillans.
Juin
25/06
Moctezuma reçoit Cortés, et à sa demande, il harangue ses sujets pour essayer de les calmer contre les Espagnols.
27/06
Moctezuma II est tué (par une pierre jetée de la foule qu'il essayait d'apaiser depuis la maison de Cortés ou par les Espagnols).
30/06
Les Espagnols sont chassés par les Aztèques de Tenochtitlan [Mexico] et se replient à Tlaxcala. Cette déroute est appelée la "noche triste".
Juillet
07/07
Bataille d'Otumba, décisive lors de la conquête de l'Empire aztèque par les Espagnols.
14/07
L'empereur Charles Quint et le roi Henry VIII signent un Traité secret contre la France.
Août
21/08
Les troupes légitimistes incendient sauvagement la ville de Medina del Campo, celle-ci ayant refusé de livrer des canons pour bombarder Ségovie.
Octobre
23/10
Charles Quint est couronné empereur à Aix-en-Provence, en attendant de pouvoir l'être à Rome.
Février
21/02
L'armée communale sous le commandement de Juan de Padilla assiège la ville de Torrelobatón et son château.
Mai
06/05
Le navire rebelle de la flotte de Magellan, le San Antonio, piloté par Gomes, parvient au port de Las Muelas à Séville avec 55 hommes à son bord.
19/05
Prise de Pampelune par les troupes françaises.
Juin
30/06
Bataille de Noain.
Juillet
12/07
A Anvers, Charles Quint proclame la guerre avec la France, estimant avoir été provoqué par des incursions françaises dans l'empire.
Août
13/08
Cortès et sa troupe s'emparent de Mexico-Tenochtitlan. L'empereur Cuauhtemoc est capturé et soumis à la torture pour dévoiler l'emplacement du trésor aztèque de Moctezuma mais il ne parle pas.
Février
03/02
La ville de Tolède se rend aux troupes de Carlos I pendant la Guerre des Communautés.
Septembre
06/09
Arrivée à Séville du Victoria, bateau dirigé par Juan Sebastián Elcano, qui marque l'achèvement de la première circumnavigation du globe, de 1519 à 1522, par l'expédition de Fernand de Magellan qui lui n'en revient pas.
09/09
Les survivants du voyage de Magellan, en chemise et pieds nus, vont, chacun une torche en main, à l'église de Ste-Marie de la Victoire de Séville.
Octobre
15/10
Hernán Cortés devient gouverneur de la Nouvelle-Espagne.
Février
24/02
Le pape Clément VII accorde à l'Inquisition d'Aragon le pouvoir juridictionnel sur la sodomie, qu'elle comporte ou non une hérésie.
 
Découverte du Pérou et de l'Empire inca par Francisco Pizarro.
Février
28/02
Le souverain aztèque Cuauhtémoc, accusé de tramer un soulèvement contre Cortés, est pendu à Tabasco.
Mai
28/05
A Gênes, embarquement du roi François Ier, prisonnier depuis sa défaite près de Pavie, vers la suite de sa captivité à Madrid.
Juin
19/06
Le roi de France prisonnier François Ier est débarqué à Barcelone, sous royale escorte, pour passer la suite de sa captivité dans l'Espagne même de son rival et hôte Charles Quint, vers la villa de Venyssolo, près de Valence.
22/06
Après avoir été fait prisonnier à la bataille de Pavie en janvier, le roi de France François Ier (roi de France) commence son transfèrement vers la villa de Venyssolo près de Valence pour y effectuer la suite de sa captivité en Espagne.
28/06
Après un transfèrement espagnol de sept jours depuis Barcelone, où il avait été débarqué d'Italie, le roi de France François Ier, prisonnier des Impériaux depuis sa défaite à Pavie, arrive en son nouveau lieu de détention, la villa de Venyssolo, près de Valence.
Août
15/08
François Ier de France est reçu somptueusement puis emprisonné à l'Alcazar de Madrid.
Septembre
13/09
La pratique de l'islam est interdite en Espagn.
Octobre
30/10
Dans la flotte de Magellan, Juan de Cartagena est mis aux arrêts et confié à Luis de Mendoza ; Antonio de Coca devient capitaine du San Antonio.
Février
26/02
L'évêque de Zamora, Antonio de Acuña, mène une tentative d'évasion du château de Simancas, où il était prisonnier pour son implication dans la rébellion des communautés de Castille contre la politique du roi Charles Ier. Après avoir échoué dans sa tentative, il est condamné au garrot un mois plus tard.
Mars
10/03
Charles Quint épouse Isabelle du Portugal, sœur du roi portugais Jean III, à Séville.
11/03
Mariage public de Charles Quint avec l'Infante Isabelle.
--   
Le roi de France François Ier est libéré de l'Alcazar, sa prison de Madrid.
15/03
Le roi François Ier est échangé, par les Espagnols, au milieu de la Bidassoa contre ses fils le dauphin François et Henri [II].
Mai
08/05
Les conquistadors espagnols dirigés par le navigateur italien Sebastián Caboto (au service de la couronne d'Espagne) sont les premiers Européens à apercevoir le fleuve Paraná.
Mai
 
Cortés revient en Espagne ; il rapporte des fèves de cacao et présente des Indiens aztèques à la Cour.
Juin
21/06
Victoire de Charles Quint sur François Ier à la bataille de Landriano.
Juillet
26/07
Pizarro est nommé Gouverneur et Adelantado de la Nouvelle-Castille (Pérou), qui reste à conquérir.
Octobre
24/10
Une armée considérable du Saint-Empire et d'Espagne commandée par Philibert de Châlon, Prince d'Orange, encercle Florence (→ 10/08/1530).
Février
14/02
Les conquérants espagnols, dirigés par Nuno de Guzmán, renversent et exécutent Tangaxuan II, le dernier monarque indépendant de l'État tarasque dans l'actuel centre du Mexique.
24/02
Charles Quint est couronné empereur à Bologne par le pape Clément VII.
Janvier
 
Début de la conquête de l’Empire inca par Pizarro.
Janvier
13/01
À Séville, le roi signe un arrêté royal qui interdit de marquer les Indiens d'Amérique au fer rouge.
Novembre
16/11
L'Espagnol Pizarro prend Cajamarca et capture l'empereur Inca Atahualpa.
Janvier
15/01
Les Espagnols Hernando Pizarro, Estele, et Trujillo partent de Cajamarca en reconnaissance vers le Sud et le fameux temple de Pachacamac.
21/01
Fondation de Cartagena, première ville de Colombie.
Août
15/08
Les Espagnols désignent Tupac Huallpa (frère d'Atahualpa) Inca en titre, puis quittent Cajamarca pour se diriger vers Cuzco.
29/08
L'empereur Inca Atahualpa meurt, garrotté dans sa cellule sur ordre de Pizarro.
Novembre
15/11
Almagro et Pizarro, à la tête de 2 expéditions espagnoles, s'emparent de Cuzco, la capitale de l'empire Inca : ils mettent la ville à sac, détruisent le temple du soleil pour son or et profanent les tombes des souverains incas.
Janvier
21/01
Francisco Pizarro soumet l'Empire inca en proie à la guerre civile.
Juillet
05/07
Charles Quint rétablit Moulay Hasan en Tunisie.
Août
15/08
Fondation de Quito, future capitale de l'Équateur.
Décembre
11/12
La Casa de la Contratación, par décret, ordonne à Cabot d'examiner des pilotes pour les voyages aux Indes.
Janvier
18/01
Pizarro fonde la Ciudad de los Reyes, la Cité des rois, qui deviendra la ville de Lima.
Juillet
04/07
Les forces de Charles Quint prennent La Goulette.
Novembre
14/11
Mendoza prend ses fonctions de vice-roi de Nlle-Espagne.
Mai
06/05
Début du siège de Cuzco, durant lequel les Incas tentent de reprendre la ville aux Espagnols.
Août
15/08
Rébellion inca au Pérou menée par Manco Capac II.
Février
27/02
Le roi Charles Ier crée l'infanterie de marine espagnole, la plus ancienne du monde.
Août
15/08
Fondation d'Asuncion, future capitale du Paraguay.
Février
12/02
Fondation de la ville de Santiago du Chili.
Juillet
08/07
Pizarro fait exécuter son ancien associé devenu rival, Diego de Almagro.
Août
15/08
Fondation de Bogota, future capitale de la Colombie.
Janvier
14/01
L'Espagne annexe Cuba.
Octobre
07/10
Une lettre du roi de France François Ier, datée de ce jour, donne autorisation à Charles Quint et un cortège de traverser la France, depuis l'Espagne jusqu'aux Flandres (aux villes en rébellion à mater), ce que l'empereur entreprendra à compter des 10 et 27 novembre suivants.
Novembre
10/11
Charles Quint quitte Tolède, pour sa traversée "pacifique" de la France à partir du 27 novembre suivant, rassuré par une lettre du roi de France François Ier du 7 octobre précédent.
Février
12/02
Fondation de l'actuelle Santiago du Chili dans la partie hispanisée du Nouveau monde.
Avril
04/04
Saint Ignace de Loyola est élu premier général des Jésuites.
Juin
26/06
Francisco Pizarro est mortellement poignardé, à Lima, par les amis de son ancien rival et associé, Diego de Almagro.
Novembre
01/11
Les troupes de Charles Quint rembarquent au cap Matifou, à l'Est d'Alger.
Janvier
26/01
Las Casas est introduit auprès de Charles Quint.
Juillet
10/07
Le roi de France François Ier, depuis le château local, entend le crieur public de Ligny-en-Barrois lire son édit de déclaration de nouvelle guerre à Charles Quint (et non au Saint-Empire même), l'empereur qui a fait assassiner en Italie, sans l'avouer, deux ambassadeurs du roi François, Rincon et Frégose, qui devaient rallier l'Ottoman Soliman.
 
Publication du De revolutionibus orbium coelestium de Nicolas Copernic.
Février
02/02
Ruy López de Villalobos commence la colonisation de l'archipel des Philippines, nommé en l'honneur du prince Philippe d'Espagne.
Septembre
16/09
La guerre entre François Ier et Charles Quint s'achève avec la paix de Crépy-en-Laonnois. Le roi de France s'engage à renoncer aux conquêtes du Milanais, de l'Aragon, de Naples, de la Flandre et de l'Artois et l'empereur fait de même avec le duché de Bourgogne. Après des années de conflits, les deux belligérants commençaient à manquer sérieusement de moyens financiers..
28/09
Des colons dirigés par Pizarro se révoltent contre le vice-roi Nunez.
Octobre
28/10
Gonzalo Pizarro entre à Lima et se fait nommer gouverneur.
Mars
12/03
Bataille de Penco.
Avril
02/04
A Madrid, le roi d'Espagne ordonne d'enseigner l'espagnol aux indigènes.
Août
15/08
La controverse de Valladolid.
Septembre
21/09
Charles Quint fonde l'université royale et pontificale du Mexique, par décret royal.
Février
26/02
Le chef araucanien Lautaro bat les troupes de Francisco de Villagra (lieutenant général du gouvernorat depuis 1547 et chef de la campagne espagnole contre les Araucaniens) à la bataille de Marihueñu.
Septembre
21/09
L'université de San Marcos est fondée à Lima.
Janvier
16/01
Abdication de Charles Quint comme roi des Espagnes.
--   
Philippe II devient roi d'Espagne.
Février
12/02
Fin de la colonisation allemande de l'Amérique, Coro est rattachée à la Nouvelle-Grenade.
Mars
28/03
Philippe II est solennellement proclamé roi d'Espagne.
Janvier
31/01
La trêve de Vaucelles est rompue : reprise des hostilités entre l'Espagne et la France.
Février
03/02
L'ancien empereur Charles Quint s'installe dans son refuge rattaché au monastère de Yuste, où il passera les derniers mois de sa vie après son abdication.
07/02
Charles Quint se retire au monastère de Yuste, en Castille.
Juillet
13/07
Bataille de Gravelines.
Septembre
21/09
Charles Quint meurt de fièvres paludiques au monastère de Yuste.
 
Les provinces de Hollande, Zélande et Utrecht reçoivent de Philippe II le même stathouder (commandant des armées et des flottes), Guillaume Ier d'Orange-Nassau.
Avril
03/04
Signature du second traité du Cateau-Cambrésis.
Septembre
19/09
La colonie espagnole de Luna, à Pensacola, en Floride, est détruite par un ouragan.
Octobre
08/10
Le roi Philippe II assiste à un autodafé à Valladolid qui comprend 26 exécutions pour hérésie.
Mai
14/05
Les Turcs prennent Djerba aux Espagnols.
Janvier
 
Les seigneurs des Pays-Bas obtiennent le retrait des garnisons espagnoles.
Avril
 
Philippe II d'Espagne choisit Madrid comme capitale.
Juillet
12/07
Le moine Diego de Landa organise un autodafés de 27 codex hiéroglyphiques, à Maní : les archives mayas sont brûlées.
 
Diego de Landa est jugé par un tribunal ecclésiastique pour avoir outrepassé ses droits en s'attribuant le rôle d'inquisiteur.
Juillet
12/07
Le roi Philippe II reconnaît les décisions du concile de Trente.
Janvier
11/01
Le conquistador espagnol Miguel López de Legazpi prend possession des Carolines orientales, aujourd'hui les îles Marshall.
Mars
20/03
Philippe II, roi d'Espagne, charge Pedro Menéndez de Avilés de la conquête et de la conversion des indigènes des provinces de Floride à la foi catholique.
Avril
27/04
Les Philippines deviennent espagnoles.
Septembre
13/09
Des renforts siciliens du vice-roi Garcia de Tolède arrivent : défaite des Ottomans.
20/09
Fondation de la première colonie Espagnols en Floride après le massacre des colons français.
Avril
04/04
Le roi Philippe II accorde au village de Garciaz le titre de « Village Très Illustre ».
05/04
Présentation du Compromis des Nobles à Marguerite de Parme, ce qui conduira à la guerre de Quatre-Vingt Ans.
Mars
13/03
Victoire espagnole à la bataille d'Austruweel.
24/03
Le siège de Valenciennes se conclut par une victoire espagnole.
Juillet
20/07
Fondation de Caracas, future capitale du Venezuela.
Août
22/08
Le duc d'Albe arrive à Bruxelles à la tête de l'armée espagnole.
Septembre
09/09
Arrestation du comte d'Egmont et du comte de Horn.
20/09
Conseil des troubles - tribunal d'exception mis en place par le duc d'Albe, nommé gouverneur général des Pays-Bas par Philippe II, afin de réprimer les troubles survenus depuis 1566 à la suite de la révolte des Gueux et de la crise iconoclaste, événements qui sont à l'origine du soulèvement des Pays-Bas contre Philippe II, qui allait aboutir à l'indépendance des Provinces-Unies.
Décembre
 
Condamnation pour trahison d'Egmont et de Horn.
Avril
25/04
Bataille de Rheindalen.
Mai
03/05
Irrité par l'assaut brutal des troupes espagnoles à Fort Caroline, une force française brûle le fort de San Mateo et massacre des centaines d'Espagnols.
23/05
Bataille de Heiligerlee.
--   
Le roi Philippe II ordonne l'exécution des comtes d'Egmont et de Hornes, chevaliers de la Toison d'Or, membres du Conseil d'Etat.
Juin
05/06
Exécution d'Egmont et de Horn sur la Grand-Place de Bruxelles.
Juillet
21/07
Bataille de Jemmingen.
Septembre
23/09
Victoire espagnole, à la bataille de San Juan de Ulúa.
Octobre
20/10
Bataille de Jodoigne.
Novembre
05/11
Almanza devient vice-roi de Nlle-Espagne.
Janvier
25/01
Le roi Felipe II établit la Cour de l'Inquisition dans les colonies américaines..
Juillet
25/07
Le roi Philippe II d'Espagne établit l'Inquisition dans le Nouveau Monde afin de pourchasser les marranes, juifs convertis de force, qui y sont en exil ; le premier tribunal du Saint-Office est érigé à Lima au Pérou.
Mai
05/05
Les Turcs déclarent la guerre à Venise, pour avoir refusé de restituer Chypre. Les Espagnols viennent en aide aux Vénitiens.
08/05
Les Espagnols menés par Legazpi arrivent à Manille et entrent dans la baie : ils sont impressionnés par le port et sont accueillis par les autochtones musulmans.
Février
28/02
Philippe II décrète l'organisation de l'armée espagnole.
Mai
 
Les Indiens se révoltent.
Mars
27/03
L'Inquisition emprisonne Fray Luis de León, accusé d'avoir soutenu que la Bible de la Vulgate contenait des erreurs de traduction.
Avril
06/04
Insurrection de Flessingue contre les Espagnols.
Mai
24/05
Louis de Nassau prend Mons tandis que le prince d’Orange entre dans les Pays-Bas en juillet à la tête de 20 000 hommes.
Juin
24/06
Les Espagnols entrent dans Vilcabamba, dernier bastion Inca, déserté par sa population.
Juillet
17/07
Défaite de Genlis entre Saint-Ghislain et Hautrage. Les huguenots français voulant secourir les Pays-Bas sont défaits.
29/07
Francis Drake met à sac Nombre de Dios.
Août
10/08
Les Conseils refusent la guerre aux Pays-Bas réclamée par Coligny.
Septembre
19/09
Les troupes espagnoles mettent à sac Malines et Zutphen, massacrent la population de Naarden et rasent la ville.
22/09
Francisco de Tolède fait exécuter Túpac Amaru, le dernier inca quechua, mettant fin à la résistance inca au Pérou.
Octobre
02/10
Sac de Malines par les Espagnols (→ 04/10).
20/10
Les tercios espagnols traversent à gué l'Escaut pour secourir Goes assiégé par les forces de l'Union d'Utrecht qui sont surprises et se retirent.
Décembre
11/12
Début du siège de Haarlem par le duc d’Albe. La ville capitule après un siège héroïque et la garnison est massacrée.
 
Philippe II d'Espagne s’installe définitivement à l’Escurial.
Mars
31/03
Dans la région de Nombre de Dios (Colón), Francis Drake et le corsaire français Guillaume Le Testu capturent les convois de mules qui amènent de Panama l’or du Pérou. Guillaume le Testu est tué en couvrant la retraite de Drake, qui peut enfouir 15 tonnes d’argent dans le limon d’une rivière et emporter quelques sacs d’or.
--   
Dans la région de Nombre de Dios (Colón), Francis Drake et le corsaire français Guillaume Le Testu capturent les convois de mules qui amènent de Panama l’or du Pérou. Guillaume le Testu est tué en couvrant la retraite de Drake, qui peut enfouir 15 tonnes d’argent dans le limon d’une rivière et emporter quelques sacs d’or.
Avril
19/04
Bataille de Flessingue (→ 23/04). Revers près de Lillo de la flotte du général espagnol Sancho d'Avila, chargé ravitailler les villes d'Arnemuiden et de Middelbourg, assiégées par les Hollandais.
22/04
Bataille de Borsele.
Mai
26/05
Bataille de Haarlemmermeer, un engagement naval dans la guerre d'indépendance néerlandaise.