Loading...
wwii - 1943 (322 événements)
wwii - 1943

(322 événements)

 
Marthe Simard et Lucie Aubrac sont nommées membres de l'Assemblée consultative provisoire. C'est la première fois qu'une femme siège dans une assemblée parlementaire française.
Janvier
 
Mengele quitte le camp d'Auschwitz et rejoint sa Bavière natale.
01/01
Le Général Joukov prend le commandement des opérations à Stalingrad.
--   
La durée de travail hebdomadaire des cheminots est augmentée : 60h dans les ateliers et dépôts, 54h et 52h pour les autres catégories.
--   
6 armées soviétiques continuent de faire pression sur la 6ème Armée allemande encerclée dans Stalingrad. Le périmètre défensif allemand ne fait plus que 40km de large sur 65km de long.
--   
Au nord-ouest de Moscou, dans le secteur de Kalinine, les troupes soviétiques réoccupent Vielikie Louki, à la suite de violents combats de rue et libèrent également Elista et Chikola.
02/01
Après la destruction quasi totale du convoi qui transportait le gros de la 28ème Division japonaise commandée par le général Sano, le quartier général impérial décide d'évacuer Guadalcanal. Sur les 11 cargos japonais du convoi, 6 ont été coulés, 1 gravement endommagé, et les 4 derniers ont dû être échoués pour éviter qu'ils ne coulent. Cette décision, si difficile à prendre pour les Japonais, signifie la perte des îles Salomonn et donc des tremplins pour la Nouvelle-Guinée, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Pour les Japonais, il n'est désormais plus possible de supporter de si lourdes pertes: depuis le 7 août 1942, date du débarquement de la 1ère Division de Marines sur Guadalcanal, ils ont perdu 65 navires et plus de 800 avions, sans compter les pertes humaines. L'empereur Hiro-Hito approuve la décision. L'évacuation japonaise, qui devra se faire graduellement, sera confiée aux contre-torpilleurs du "Tokyo Night Express" que dirige le brillant contre-amiral Tanaka.
03/01
Dans le Caucase, les Soviétiques des 58e et 44e armées réoccupent Malgobek et Mozdok, alors que von Kleist résiste entre le Terek et le Kuma. Le groupe d'armées du Don de von Manstein lutte pour garder une voie de retraite au groupe d'armées A de Kleist. La Luftwaffe subit de très lourdes pertes lors des rotations d'appareils chargés du ravitaillement des troupes encerclées.
04/01
Prise du poste italien du Fezzan par une colonne de Leclerc en provenance de Fort-Lamy au Tchad.
--   
Les troupes soviétiques reprennent Naltchik, dans le Caucase, ainsi que Chernyshkovskiy sur la rivière Chir.
--   
Les défenseurs allemands de Stalingrad sont de plus en plus écrasés.
--   
Le Heeresgruppe (Groupe d'armées) du Don continue son combat d'arrière-garde, sous la menace d'une percée russe en direction de Rostov.
--   
Grâce à un coup de génie, les Japonais s'emparent d'un avant-poste allié dans les environs de Tarakena, délivrant ainsi une partie des survivants de la garnison de Buna.
05/01
Invoquant des "engagements antérieurs", le Général Giraud répond au Général de Gaulle que leur rencontre est impossible avant la fin janvier.
--   
Les troupes britanniques font de légers progrès près de Djebel Azzag, à l'ouest de Mateur. La 5e armée américaine du général Clark devient opérationnelle.
--   
Tsimliansk est réoccupé par une colonne blindée soviétique qui progresse le long du Don. Dans le Caucase, les Soviétiques libèrent Prokhladny.
--   
Von Kleist déplace rapidement ses troupes vers l'ouest, laissant de grosses formations d'arrière-garde pour ralentir l'avance soviétique.
--   
Une colonne blindée du Front russe de Stalingrad, qui avance le long du Don, réoccupe Tsimliansk.
--   
Des éléments avancés de la 18ème Brigade australienne, soutenus par 4 blindés américains, atteignent Soputa.
06/01
Mitterrand entre officiellement dans la résistance sous le pseudonyme de Morland.
--   
Dans la région de l'Arakan, la 14ème Division indienne reprend l'offensive souhaitée par Alexander, plus pour des raisons psychologiques que stratégiques. Sa marche est cependant bloquée par les Japonais, solidement retranchés à Donbaik et Rathedaung.
--   
L'amiral Raeder démissionne de son commandement à la tête de la Kriegsmarine à la suite de l'échec de l'attaque contre le convoi JW-51B.
07/01
Depuis plusieurs jours maintenant, les corps à corps à la baïonnette font rage dans Stalingrad. On se bat pour chaque mètre carré de ruines; le périmètre défensif allemand se réduit chaque jour un peu plus, mais il dispose encore des deux aérodromes où arrivent de très maigres approvisionnements. Le groupe blindé de von Hoth défend le couloir de Rostov en reculant sous les attaques incessantes des 51ème, 2ème et 28ème Armées soviétiques. Des avant-gardes soviétiques arrivent à 40 km de Rostov. Il s'en faut de peu qu'elles ne surprennent le quartier général de von Manstein.
--   
Débarquements de renforts et de matériel japonais à Lae en dépit des attaques aériennes.
08/01
Constantin Rokossovski offrit aux Allemands la possibilité de se rendre de façon honorable et promit des rations suffisantes, des soins aux blessés et un rapatriement en Allemagne après la guerre, en échange de quoi les Allemands céderaient tout leur équipement intact.
--   
Lors d'une réunion des responsables du RSHA, Heydrich y annonce la déportation de 810000 Juifs et Polonais des territoires de l'Ouest incorporés vers le Gouvernement général.
--   
Tchang Kaï-tchek envoie un message au président Roosevelt, dans lequel il refuse sa proposition de grande offensive pour le printemps prochain.
--   
Pour la première fois, un dirigeant communiste de la Résistance, Fernand Grenier, rencontre à Londres le général de Gaulle.
--   
Des détachements du 127ème Régiment d'infanterie US occupent le village de Tarakena, tandis que le 163ème amorce l'offensive visant à déloger l'ennemi de la route de Sanananda. Entre-temps, malgré les raids aériens alliés, les Japonais débarquent à Lae 4000 hommes et du matériel.
--   
Le Général Paulus refuse un ultimatum qui offre une capitulation honorable à Stalingrad.
09/01
Le gouvernement collaborateur chinois déclare la guerre aux États-Unis et au Royaume-Uni.
--   
Début de la contre-offensive général soviétique à Stalingrad.
--   
Himmler visite le ghetto de Varsovie et donne ordre d'exterminer les habitants du ghetto.
10/01
Hitler s'entretient avec le Premier ministre roumain, Ion Antonescu.
--   
Lancement par Rokossovski de l'assaut final contre les troupes allemandes encerclées. La progression est forte dans le secteur des 62e et 64e armées, à l'est et au sud-est. Les principales forces soviétiques engagées, les 65e et 22e armées, attaquent à l'ouest. La première ligne allemande est enfoncée, les Soviétiques progressent de 5 à 6 km, le périmètre encore aux mains de la 6e armée allemande est réduit.
--   
Dans le secteur de Tarakena, les troupes du 127e régiment d'infanterie américain réussissent à établir une tête de pont de l'autre côté du Konombi. Gains limités des Américains dans le secteur de Sanananda.
11/01
Le Royaume-Uni et les États-Unis renoncent à leurs droits extraterritoriaux en Chine.
--   
Le PCF se rallie officiellement à la France combattante.
--   
Tandis que les raids italo-allemands continuent sur Malte, des bombardiers alliés attaquent Palerme dans la nuit.
--   
Secteur Sud. 6 armées soviétiques continuent de faire pression sur la 6ème Armée allemande encerclée dans Stalingrad. Le périmètre défensif allemand ne fait plus que 40km de large sur 65km de long. Pour se soustraire à la menace d'encerclement, le Kampfgruppe (Groupement blindé) von Hoth s'est replié de 200km au sud-ouest de Stalingrad, abandonnant du coup toute idée de percée salvatrice des défenseurs de Stalingrad pour rejoindre leurs lignes. De nouvelles unités allemandes stationnées en France le rejoignent. Au nord-ouest de Moscou, dans le secteur de Kalinine, les troupes soviétiques réoccupent Vielikie Louki, à la suite de violents combats de rue et libèrent également Elista et Chikola.
12/01
Début de l'Opération Iskra.
--   
Attaque américaine contre la mission de Buna. Des soldats nippons sont aperçus dans la soirée quittant la mission à la nage.
13/01
Par un décret, Hitler ordonne à l’Allemagne de mener une guerre totale en mobilisant des femmes et des enfants pour la défense du Reich.
--   
Le Général français Leclerc fait sa jonction avec la 8è Armée de Montgomery.
--   
Les 24ème, 65ème et 21ème Armées soviétiques du Front du Don, commandé par Rokossovski, avancent depuis l'ouest jusqu'à la Rossochka. La 64ème Armée avance depuis le sud, la 66ème depuis le nord, tandis que l'artillerie de la 62ème pilonne les positions allemandes depuis l'est de la Volga. Un cinquième du périmètre défensif de la 6ème Armée allemande (et d'une partie de la 4ème Armée blindée) est désormais contrôlé par les Soviétiques.
14/01
Début de la conférence de Casablanca entre Franklin Delano Roosevelt et Winston Churchill.
--   
Le personnel de la 21e Panzerdivision est retiré des lignes défensives de Rommel et envoyé à Gabès pour être rééquipé avant d'être envoyé en Tunisie.
--   
Les autorités italiennes d'occupation s'opposent aux déportations de Juifs français.
--   
Les combats se poursuivent au sud du lac gelé Ladoga, où les Allemands essaient de déloger les Soviétiques du mince couloir grâce auquel ils ont pu en partie rompre le siège de Léningrad.
--   
Dans la poche de Stalingrad, les armées soviétiques s'emparent de l'aérodrome de Pitomnik, le plus important point de ravitaillement du périmètre défensif allemand.
--   
L'Armée rouge enfonce les lignes de la 2ème Armée hongroise sur le Don.
--   
Combats dans le secteur de Sanananda et sur la piste Killerton. Les Japonais commencent tout doucement à se replier vers Lae.
15/01
Les Américains chassent les forces japonaises de Guadalcanal aux actuelles îles Salomon dans le Pacifique.
16/01
L’URSS supprime les droits des Polonais sous le prétexte que la Pologne a trahi avec le départ de l’armée du général Władysław Anders pour l'Occident.
--   
Hitler donne l'ordre d'engager les destructions des vieux quartiers du port de Marseille.
17/01
Offensive soviétique victorieuse vers Rostov.
--   
Gueorgui Joukov est promu maréchal.
--   
Sortie du premier exemplaire de l'obusier automoteur soviétique SU-152.
18/01
Fin du siège de Léningrad par la Wehrmacht.
--   
Parmi les derniers survivants du ghetto de Varsovie, un millier d’hommes, à qui l’Armée intérieure polonaise AK a fait passer des armes, commence à résister aux Nazis et oblige les Allemands à battre en retraite.
--   
Le Heeresgruppe (Groupe d'armées) A de von Kleist essaie de ne pas se laisser isoler au sud de la mer d'Azov, en contenant la forte pression soviétique, et tente parallèlement d'évacuer le maximum de divisions à travers le couloir de Rostov, encore libre. La ligne de défense s'étend le long du Kouban et du Manytch et, au nord, le long du bas Donetz. Les Soviétiques réoccupent Tcherkessk, sur le Kouban, et Divnoïe, le long du Manytch.
--   
Bien que se sachant perdus, les Japonais se battent jusqu'au dernier, faisant obstacle aux Australiens aussi bien à Sananandra qu'à Giruwa. Les Américains attaquent une position ennemie puissamment fortifiée, à cheval sur la route Soputa-Sananda. D'autres détachements avancent à l'ouest le long de la côte, occupant une bande de 300 m de large.
19/01
L'Irak rompt avec l'Axe.
--   
Poursuite de l'offensive de la 8e armée britannique. Tarhuna est pris et la ligne défensive des troupes de l'Axe entre la cité et la Méditerranée est dépassée.
--   
Violents combats sur le Don et dans le secteur de Kharkov : les troupes allemandes résistent à la pression soviétique. Au nord de Rostov, sur le Donetz, les Soviétiques réoccupent Kamensk Chaktinskii ; à l'est de Kharkov, elles contrôlent à nouveau le carrefour ferroviaire de Valouiki. La 2e armée hongroise est encerclée près du Don, à l'ouest de Pavlovsk, ainsi que la IIe armée allemande près de Kastornoïe. Les Soviétiques font 50 000 prisonniers, dont seulement 2.500 Allemands.
--   
Ordre de repli vers l'ouest donné par le général nippon Yamagata sur le front de Sanananda. De lourds combats continuent.
20/01
Le Chili rompt avec l'Axe.
--   
Les bureaux de la Gestapo, Avenue Louise à Bruxelles, sont mitraillés de toute part par un avion bombardier piloté par le Belge Jean de Selys Longchamps.
21/01
Dans le cadre de l'opération Animals, les saboteurs britanniques du SOE détruisent le pont ferroviaire sur la rivière Asopos, et les guérilleros de l'Armée populaire de libération grecque tendent une embuscade et détruisent un convoi allemand à la bataille de Sarantaporos.
22/01
Début de l'assaut général soviétique contre les positions allemandes à Stalingrad.
--   
Début de la rafle des habitants, de l'évacuation puis de la destruction d'une partie du quartier du Vieux-Port à Marseille par les autorités allemandes, aidées par le préfet René Bousquet.
--   
Le Général de Gaulle arrive à Casablanca, sur l'insistance de Churchill, pour participer à la Conférence des alliés.
--   
Le Général allemand Rommel se résigne à évacuer toute la Tripolitaine pour aller se réfugier sur la ligne fortifiée de Mareth, dans le sud de la Tunisie.
--   
Les Hampel sont condamnés à mort par la Seconde Chambre de la Cour populaire de Berlin pour "atteinte au moral des troupes" et "préparation de haute trahison".
--   
La Police opère des rafles dans le centre de Marseille.
--   
Après quatre jours de résistance de l'organisation de combat juive sous Mordechai Anielewicz dans le ghetto de Varsovie, les Allemands se retirent provisoirement du ghetto.
23/01
La VIIIe armée de Montgomery entre à Tripoli.
--   
A Gharyan en Libye, jonction entre les troupes de la France libre de Philippe Leclerc de Hauteclocque et les britanniques de Bernard Montgomery.
--   
Lors de la conférence de Casablanca, Winston Churchill et Franklin Delano Roosevelt adoptent le principe de la « capitulation sans condition » et une série d'actions militaires pour empêcher une future résurgence militaire allemande.
24/01
À Casablanca, Franklin Delano Roosevelt et Winston Churchill réclament la « capitulation sans condition » de l'Allemagne.
--   
Le Général Paulus décide finalement souhaitable d'accepter un ultimatum qui offre une capitulation honorable à Stalingrad. Il en demande à Hitler l'autorisation.
--   
Le général SS Oberg, assisté du préfet René Bousquet, ordonne aux habitants du quartier du Vieux-Port d'évacuer leur domicile dans les deux heures, avec 30 kg de bagages.
--   
Hitler ordonne à ses troupes de se battre à mort contre les troupes soviétiques pour conserver la ville de Stalingrad.
26/01
Les trois principaux mouvements de la zone Sud fusionnent dans les Mouvements unis de la Résistance.
--   
Une attaque de Rokossovski coupe la VIe armée de Paulus en 2, à Stalingrad. L'opération "Cercle" est déclenchée.
27/01
Les Soviétiques commencent à nettoyer les poches de résistances allemandes, à Stalingrad.
--   
Avec un raid aérien sur Wilhelmshaven piloté par 55 bombardiers dans le cadre de l'offensive combinée des bombardiers, l'armée de l'air américaine commence à bombarder pendant la journée.
--   
Le directeur de la SNCF appelle les cheminots à accroître "le rendement de l'outil ferroviaire".
--   
L'acte officiel de naissance des Mouvements Unis de Résistance (MUR) est diffusé à la base : à tous les échelons des mouvements, un responsable unique doit être désigné.
28/01
La mobilisation touche désormais les hommes de 15 à 65 ans et les femmes de 14 à 45 ans.
--   
Le Président Vargas rencontre à Natal, dans le Rio Grande do Norte, le Président américain Roosevelt : il décide de construire des bases aériennes au Nordeste.
29/01
Bataille de l'île de Rennell dans les Salomon.
--   
Paulus est fait feld-maréchal par Hitler, sans doute pour le décourager de toute reddition : aucun maréchal de l'armée allemande ne s'étant jamais rendu, Hitler attendait de Paulus qu'il se suicidât plutôt que de tomber aux mains de l'ennemi.
30/01
Création de la Milice.
--   
Friedrich Paulus est nommé feldmarschal par Hitler dans l'espoir d'éviter in extremis la capitulation des forces allemandes.
--   
Les Soviétiques réussissent à établir un couloir de 8 km de large longeant la Neva et permettant de rétablir une communication terrestre entre Leningrad et le reste de leur pays.
--   
Dans le ghetto de Letichiv ( Ukraine ), la Gestapo commence l'exécution massive de Juifs. Environ 7 000 personnes meurent.
--   
La loi transforme le Service d'Ordre Légionnaire en la Milice française. Elle doit soutenir l'action répressive de l'occupant allemand. Laval est son Président et Darnand son Secrétaire Général.
31/01
Le maréchal allemand Paulus est capturé par les troupes soviétiques à Stalingrad.
Février
02/02
Capitulation allemande à Stalingrad. plus de 91 000 Allemandsdd survivants se rendent, dont 2 500 officiers, 24 généraux et un maréchal : Paulus. C'est la première fois de l'histoire militaire allemande qu'un officier de ce rang est capturé.
03/02
Le SS Dorchester est coulé par un sous-marin allemand. Seuls 230 des 902 hommes à bord survivent.
--   
La Finlande entre en négociations avec l'Union soviétique pour tenter d'obtenir la paix.
04/02
Entrée en Tunisie de la 8e armée britannique qui passe sous les ordres d'Eisenhower.
07/02
Le Brésil rejoint la Charte de l'Atlantique.
--   
Staline prend le titre de Maréchal des forces armées de l'URSS.
08/02
Évacuation de Guadalcanal par les Japonais.
--   
Les Russes reprennent Koursk.
--   
Conférence des Alliés entre Américains, Britanniques et Chinois sur la stratégie à adopter en Extrême-Orient.
--   
Début des combats de la Poche de Demiansk (→ 01/05).
09/02
Départ du 46e convoi de déportation des Juifs de France, du camp de Drancy vers Auschwitz : mille déportés, vingt-et-un survivants en 1945.
--   
De Gaulle créé par ordonnance la médaille de la Résistance française, à Londres.
--   
Sur décision de Barbie, 86 membres de l'Union Gale des israélites de France, 12 rue Ste-Catherine à Lyon, sont arrêtés et conduits à la prison du fort Montluc, à Lyon. 78 sont déportés à Auschwitz.
10/02
Les Soviétiques reprennent Belgrod. Début de la contre-attaque allemande de Manstein sur le front russe.
--   
Tentant de lever complètement le siège de Leningrad, l'Armée rouge soviétique engage les troupes allemandes et les volontaires espagnols dans la bataille de Krasny Bor.
--   
Le prisonnier français Cartier-Bresson réussit à s'évader.
11/02
Départ du 47e convoi de déportation des Juifs de France, du camp de Drancy vers Auschwitz : 998 déportés, dix survivants en 1945.
--   
Le général américain Dwight D. Eisenhower prend le commandement des armées alliées en Afrique du Nord.
13/02
Les Allemands commencent à liquider le ghetto de Cracovie.
--   
Départ du 48e convoi de déportation des Juifs de France, du camp de Drancy vers Auschwitz : mille déportés, douze survivants en 1945.
--   
La bataille de Krasny Bor se conclut par une victoire tactique de l'Axe pendant le siège de Léningrad en Russie soviétique.
14/02
Hitler signe le premier décret ordonnant la mise en place d'une politique de terre brûlée dans les territoires cédées par les unités allemandes en retraite.
--   
Les résistants français Moulin et Delestraint arrivent à Londres.
16/02
Le gouvernement de Vichy crée le Service du travail obligatoire (STO) pour fournir de la main-d’œuvre à l'Allemagne.
--   
Massacre du village de Domenikon en Grèce.
--   
Bombardement aérien britannique sur la Birmanie.
--   
Les Soviétiques reprennent Kharkov.
--   
Heinrich Himmler décide le massacre du ghetto de Varsovie.
17/02
Victoire de Rommel à Gafsa.
18/02
Dans son discours du Sportpalast, le chef de la propagande nazie Joseph Goebbels appelle à la guerre totale.
--   
Les membres de l'organisation de résistance allemande au nazisme La Rose blanche sont arrêtés.
19/02
Début de la bataille de Kasserine pendant la campagne de Tunisie.
--   
Jan Piekałkiewicz, le délégué en Pologne du gouvernement en exil, est arrêté par la Gestapo.
--   
1000 Juifs sont déportés de Berlin au camp d'extermination d'Auschwitz.
20/02
Hitler rappelle Guderian du front russe.
21/02
Le général Tojo est nommé chef de l'état-major impérial.
--   
De Gaulle décore Moulin de la Croix de la Libération et le charge de créer, en France, le Conseil national de la Résistance (CNR).
22/02
Début de la retraite de Rommel.
--   
Les premiers membres de La Rose blanche Hans Scholl, Sophie Scholl et Christoph Probst jugés par le Volksgerichtshof sont guillotinés le jour même de leur condamnation à mort dans la prison de Stadelheim près de Munich en Allemagne nazie.
23/02
L'Organisation panhellénique unie de la jeunesse est fondée en Grèce.
--   
Un Ordre du Commandant d'Auschwitz, Höss, généralise la pratique du tatouage.
24/02
Les Allemands détruisent le quartier du Vieux-Port de Marseille.
--   
Hitler, à l'occasion du 23e anniversaire de la fondation du NSADP, fait lire une déclaration : "Ce combat ne s'achèvera pas par l'anéantissement planifié de l'humanité aryenne, mais par l'extermination de la Juiverie en Europe".
25/02
Les Alliés prennent définitivement Kasserine.
--   
Le chef de la France Libre, De Gaulle, prononce un discours à la BBC au cours duquel il s'adresse à la jeunesse de France.
28/02
À Moscou, le bureau polonais du Parti communiste soviétique crée l'Union des patriotes polonais.
Mars
01/03
La « grande rafle des Villeurbannais », par l’armée d’occupation allemande.
--   
À Moscou, l'Union des patriotes polonais (ZPP) publie le programme du Parti ouvrier polonais et accuse le gouvernement polonais en exil à Londres d’être passif à l’égard de l’Allemagne et d’être antisoviétique.
--   
Demiansk est libérée par l'Armée rouge.
--   
Le « Panzer General » Heinz Guderian devient inspecteur général des troupes blindées de la Wehrmacht.
02/03
Bataille de la mer de Bismarck dans le sud-ouest du Pacifique (→ 04/05).
06/03
La bataille de Fardykambos, l'une des premières grandes batailles entre la Résistance grecque et l'armée royale italienne d'occupation, se termine par la reddition de tout un bataillon italien, le gros de la garnison de la ville de Grevena, menant à sa libération quinze jours plus tard.
--   
Une manifestation a lieu, en gare de Nîmes, contre le départ des requis pour le S.T.O..
08/03
Les troupes japonaises contre-attaquent les forces américaines sur la « Colline 700 » à Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans une bataille qui durera cinq jours.
--   
Brassens part pour le STO au Camp de Basdorf et y rencontre Onténiente qu'il surnomme "Gibraltar".
10/03
Le Général Rommel arrive en Allemagne et va directement au QG de Rastenburg en Prusse-Orientale. Il s'entretient avec Hitler auquel il souhaite faire accepter le retrait des troupes allemandes d'Afrique.
13/03
Torpillage par le sous-marin italien Leonardo da Vinci de la classe Marconi du navire Empress of Canada au large de Freetown, en Afrique du Sud.
--   
Début de la liquidation du Ghetto de Cracovie.
15/03
Activation de la troisième flotte des États-Unis.
21/03
Rudolf-Christoph von Gersdorff tente de tuer Hitler, par attentat-suicide.
23/03
Exécution à Paris de 4 commandos de l'opération Frankton : le lieutenant John MacKinnon, le marine James Conway, le caporal Albert Frédéric Laver et le marine W.N. Mills.
27/03
Bataille des îles Komandorski.
Avril
08/04
Otto et Elise Hampel, résistants allemands au nazisme, sont guillotinés.
30/04
Lancement de l'opération Mincemeat.
Mai
 
Mengele est transféré au Bureau Central SS de l'Administration et de l'Économie.
07/05
Le norvégien Balchen bombarde et détruit le seul poste avancé allemand au Groenland, une station météo.
--   
Pawel Burskin emmène un groupe de combattants hors du ghetto de Varsovie, dans le secteur aryen de la ville. Ils sont repris et tués.
--   
Hitler fait un discours devant de hauts responsables du NSDAP nazi, des Reichsleiter et des Gauleiter, dont Backe, secrétaire d'État à l'approvisionnement : "Les Juifs doivent être exterminés".
08/05
La 334e division d'infanterie de l'armée allemande est contrainte de se rendre à l'avancée alliée près du cap Bon.
--   
Juin devient résident général de France en Tunisie, par intérim.
--   
Les Allemands ont vidé presque tout le ghetto de Varsovie et la résistance se concentre au QG des insurgés, au 18 de la rue Mila. 120 combattants sont bombardés et gazés dans le bunker (dont Anielewicz et Broyde, les dirigeants de la révolte).
10/05
Edelman, l'un des leaders de l'insurrection du ghetto de Varsovie, et quelques autres, s'enfuient par les égouts.
11/05
Les troupes américaines envahissent l'île d'Attu, dans les Îles Aléoutiennes, dans l'espoir d'en chasser les occupants japonais.
13/05
Fin des campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée.
14/05
Un sous-marin japonais coule le navire-hôpital australien Centaur au large du Queensland ; 268 personnes, soignants et civils, sont tuées.
15/05
Moulin crée le CNR.
17/05
19 Avro Lancaster du 617 Squadron, menés par Guy Gibson, bombardent les barrages de la Möhne, de l'Eder et de la Sorpe (opération Chastise).
24/05
Mengele est affecté au camp de concentration d'Auschwitz.
25/05
1000 Tziganes tchèques sont gazés à Auschwitz.
27/05
Première réunion du Conseil national de la Résistance.
30/05
Composition, dans un hôtel de la banlieue londonienne, du Chant des Partisans, hymne de la résistance française, par les écrivains Joseph Kessel et Maurice Druon son neveu, et la musicienne Anna Marly.
--   
De Gaulle arrive à Alger.
Juin
01/06
Le Douglas DC-3 du vol BOAC 777, partant de l'aéroport de Portela au Portugal à destination de l'aéroport de Whitchurch, près de Bristol, en Angleterre est attaqué par huit chasseurs-bombardiers à long rayon d'action allemands Junkers Ju 88C-65, au large de la côte Française dans le golfe de Gascogne, entraînant la mort des 17 personnes à bord parmi lesquels l'acteur Leslie Howard.
03/06
Création du Comité français de libération nationale.
--   
L'un des derniers bunkers du ghetto de Varsovie, avec 150 combattants dedans, est détruit.
--   
Le Comité français de libération nationale (CFLN) est créé à Alger, présidé par De Gaulle et Giraud.
09/06
Le capitaine Gastaldo, Théobald et le Général Delestraint, chef de l'armée secrète, sont arrêtés, séparément, à Paris, par la Gestapo.
10/06
Himmler ordonne la liquidation de tous les ghettos juifs de Pologne et d'URSS.
--   
Le chef de la Gestapo, Barbie, va chercher Hardy à Chalon et le ramène à Lyon.
21/06
Arrestation de Jean Moulin.
--   
Décision de liquider tous les ghettos de Pologne.
--   
Arrêté le 21 juin par la Gestapo de Klaus Barbie à Caluire, près de Lyon, le président du Conseil national de la Résistance (CNR), Jean Moulin, meurt lors de son transfert en Allemagne.
22/06
L'extermination par le gaz débute au camp de Stutthof.
--   
De Gaulle et Giraud se mettent d'accord sur leur poste respectif : le Général de Gaulle prend le commandement des forces françaises combattantes et le Général Giraud celui de l'Armée d'Afrique.
25/06
Des Juifs du ghetto de Czestochowa font une résistance armée.
28/06
Le Général de Gaulle regagne Alger.
Juillet
02/07
La Gestapo (Brünner) prend officiellement le contrôle du camp de Drancy.
05/07
Bataille de Koursk. La plus grande bataille de blindés de l'histoire s'achève sur la défaite des Allemands.
--   
Le statut particulier des 120 membres du Conseil juif affectés à Westerbork prend fin : 60 retournent à Amsterdam ; les autres (dont Hillesum) restent comme internés à Westerbork sans liberté de circulation.
06/07
Bataille du golfe de Kula.
08/07
Bouchon évoque au micro de la BBC l'extermination systématique des juifs et la réalité de la solution finale.
09/07
Céline publie un texte antisémite dans le journal collaborateur "Je Suis Partout".
10/07
Débarquement des forces alliées débarquent en Sicile dans le cadre de l'Opération Husky.
12/07
Bataille de Prokhorovka.
15/07
Le centre de mise à mort de Belzec arrête de fonctionner : env 550000 Juifs y ont été assassinés.
--   
La Loi organise les requis civils chargés de gardés les voies ferrées.
--   
Le Conseil suprême ukrainien de libération (Direction politique de l'OUN) est créé.
19/07
Mussolini rencontre Hitler à Feltre.
20/07
Une réunion d'urgence pour sauver les Juifs d'Europe ouvre à New York, avec 1500 participants.
28/07
Opération Gomorrah. Les bombes britanniques écrasent la ville de Hambourg, en Allemagne, tuant 42 000 civils allemands.
--   
A Bari, un département de l'armée, déployé pour protéger le siège du Parti national fasciste, tire sur des manifestants qui célèbrent la chute du fascisme faisant 20 morts.
--   
Le Parti fasciste de Saint-Marin se dissout et de nouvelles élections sont convoquées, sanctionnant la fin du fascisme à Saint-Marin.
--   
Karski, envoyé de la résistance polonaise, rencontre le Président Roosevelt à la Maison Blanche à Washington : il lui fait un rapport sur la situation en Pologne (et notamment sur la shoah).
Août
02/08
Rébellion dans le camp d'extermination de Treblinka.
--   
Le Motor Torpedo Boat PT-109 est percuté par le destroyer japonais Amagiri et coule. Le lieutenant John F. Kennedy, futur président américain, sauve tous les membres de son équipage sauf deux.
--   
Le « bloc gitan » du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau est « liquidé ». Les SS allemands y ont assassiné les 3 000 Sintis et Roms.
12/08
La RAF bombarde Milan.
13/08
Pucheu, ancien secrétaire d'Etat à l'Intérieur du Gouvernement de Vichy, est arrêté au Maroc.
14/08
Un sommet anglo-américain (Premier Ministre Churchill et Président Roosevelt) débute à la citadelle de Québec pour préparer la capitulation de l'Italie.
15/08
La Luftwaffe bombarde Portsmouth.
16/08
La Scala de Milan est détruite par un bombardement.
17/08
Conférence de Québec.
--   
Les Américains entrent dans Messine.
18/08
Bataille d'Horaniu.
--   
Carné débute le tournage des "Enfants du Paradis" aux studios de la Victorine à Nice.
--   
L'ambassadeur allemand décide de reporter le "règlement de la question juive" en Bulgarie.
23/08
Le Président Lebrun est arrêté et emprisonné à Lyon.
24/08
La 2è DFL (division française libre) de Leclerc devient la 2è Division Blindée (2è DB), à Témara.
--   
Himmler devient ministre de l'Intérieur du Reich.
27/08
Le camp de Dora est créé.
--   
Le Président français Lebrun est déporté et détenu au Château d'Itter (Tyrol).
Septembre
01/09
Le Général Leclerc est nommé Commandant de la 2è DB.
02/09
Le ministre de l'armement Speer est nommé aussi ministre de la Production de guerre.
03/09
Début de l'opération Avalanche.
--   
Le Général De Lattre de Tassigny s'évade de la prison de Riom puis rejoint Londres.
--   
Le CFLN fait part de son intention de juger Pétain et ses ministres après la guerre.
04/09
Staline et Molotov reçoivent le métropolite Serge au Kremlin, après avoir autorisé l'élection d'un patriarche de Moscou et de toute la Russie.
07/09
La Reichsbahn organise un voyage touristique en Allemagne, auquel participe une centaine de cheminots français.
--   
La RAF bombarde les sites allemands de lancement de missiles V-1.
08/09
A la suite du bombardement partiel, par l'aviation alliée, de la prison de Plötzensee, 186 prisonniers sont pendus par groupes de huit, pour éviter les évasions.
--   
L'armistice de Cassibile est rendu public. Le royaume d'Italie cesse ses hostilités vis-à-vis des Alliés. Les unités allemandes envahissent la péninsule italienne.
--   
Début de la libération de la Corse.
--   
Les territoires occupés par les Italiens (Savoie) passent sous contrôle allemand.
--   
L'Allemagne occupe le royaume albanais.
09/09
Les Alliés débarquent à Salerne.
--   
L'Iran déclare la guerre aux puissances de l'Axe.
--   
Filov quitte ses fonctions de Président du Conseil.
10/09
Les troupes allemandes entrent dans Rome.
11/09
Le Général Martin et 6000 soldats français débarquent à Ajaccio.
12/09
Opération Eiche.
13/09
Le chef suprême de l'armée chinoise Chiang Kaï-Shek est élu Président de la république populaire par le Guomindang.
15/09
Mussolini annonce son retour au pouvoir.
16/09
L'opération Avalanche s'achève par une victoire des Alliés, qui contrôlent ainsi le sud de l'Italie.
--   
Le port de Novorossiisk est libéré.
--   
79 bombardiers B17 de la 8e Air Force venus d'Angleterre, commandée par le Général Travis, larguent 1450 bombes sur Nantes.
17/09
Une Assemblée consultative est créée à Alger.
Février
20/02
Les dirigeants des studios de cinéma américains acceptent d'autoriser l'Office of War Information à censurer les films.
Septembre
23/09
Fondation de la République sociale italienne, par Benito Mussolini.
--   
Des Juives envoyées à la chambre à gaz, à Birkenau, se révoltent.
28/09
Hitler ordonne la déportation des 8000 Juifs danois.
30/09
Des photos de prisonniers soviétiques décharnés et jetés dans des fosses communes et un témoignage sur Auschwitz sont publiés dans le n° 39 de "Défense de la France".
Octobre
 
La Gestapo visite les écoles de Nice.
02/10
La RAF bombarde Munich.
04/10
Fin de la Libération de la Corse.
--   
Himmler parle aux généraux SS, à Posen, de l'extermination des Juifs.
05/10
Bohr s'envole de Suède et gagne l'Écosse à bord d'un bombardier britannique.
06/10
400 rabbins orthodoxes se rassemblent devant la Maison Blanche pour présenter une pétition au Président Roosevelt appelant à la création d'une agence de sauvetage des Juifs européens. Le Président refuse de les recevoir.
--   
Himmler parle à Posen devant env 40 responsables nazis de la Solution finale : "Vous êtes maintenant au courant, et vous garderez tout cela pour vous". Le silence est total.
07/10
Hitler tient un discours à Wolfschanze aux Gauleiters sur la Solution finale : "Les ponts ont été coupés derrière le peuple allemand".
--   
La RAF bombarde Stuttgart.
11/10
Camus annonce à Grenier qu'il va donner ses textes théâtraux "Caligula" et "Le Malentendu" à Gallimard et avoue sa préférence pour la 2è pièce.
12/10
Le Portugal autorise les Anglais à installer des bases aux Açores.
13/10
Le Gouvernement de Badoglio déclare la guerre à l'Allemagne.
14/10
Révolte de Sobibor.
--   
Création d'un État fantoche des Philippines, par l'Empire du Japon.
15/10
Dans le Nord, mineurs et cheminots se mettent en grève.
16/10
Un millier de Juifs sont raflés dans le ghetto de Rome.
17/10
Le synode de l'Eglise évangélique de Vieille-Prusse, lors de son assemblée annuelle à Wroclaw, condamne le meurtre des vieux, des malades et des races prétendument inférieures.
18/10
Les Juifs, raflés dans le ghetto de Rome le 16/10, sont déportés vers Auschwitz.
23/10
A Paris, Berr fait part, dans son Journal, de sa prescience d'une catastrophe pour les Juifs : "Si cela arrive, si ces lignes sont lues, on verra bien que je m'attendais à mon sort".
30/10
Les USA, l'URSS et la Grande-Bretagne publient à Moscou une déclaration affirmant leur détermination à châtier les criminels de guerre après la victoire.
--   
Les Juifs du ghetto de Minsk sont exterminés dans des camions à gaz mobiles.
Novembre
01/11
Berr écrit dans son Journal : "Penser que, si je suis arrêtée ce soir [car juive] (...) je serai dans huit jours en Haute-Silésie, peut-être morte, que toute ma vie s'éteindra brusquement, avec tout l'infini que je sens en moi.".
03/11
Dans la directive N°51, Hitler confirme la nécessité de renforcer la défense à l'ouest face à la menace d'un débarquement Anglo-Américain.
--   
Les nazis lancent l'opération Erntefest d'extermination de tous les Juifs qui survivent dans le district de Lublin.
05/11
Rommel est nommé inspecteur des fortifications à l'Ouest.
--   
Bombardement du Vatican.
07/11
Auriol devient membre de l'Assemblée Consultative provisoire d'Alger.
09/11
Publication du Faux Soir par le Front de l'Indépendance, un canular journalistique de la Résistance belge.
--   
Berr évoque, dans son Journal, l'arrestation par les gendarmes d'un bébé de 2 ans : "Qu'on en soit arrivé à concevoir le devoir comme une chose indépendante de la conscience (...) c'est là la preuve de l'inanité de notre prétendue civilisation.".
--   
Mendès-France devient commissaire aux Finances du CFLN à Alger.
10/11
Le Président Roosevelt suggère la création de camps de réfugiés juifs en Afrique du Nord et dans le Sud de l'Europe. Le Dpt d'Etat démolit le plan.
--   
Sukarno et Hatta sont emmenés à Tokyo pour être décorés par l'empereur.
--   
Gouin est élu Président de l'Assemblée Consultative d'Alger.
11/11
Les maquis de l'Ain et du Haut-Jura défilent dans les rues d'Oyonnax, malgré la présence toute proche des troupes d'occupation. À Grenoble, en voulant commémorer le 11 novembre 1918, 600 personnes sont arrêtées, 400 hommes seront déportés, 102 en reviendront vivants.
15/11
Congrès du Parti fasciste républicain à Vérone. Le parti revient à ses origines socialisantes, et préconise la fin du capitalisme. La socialisation des moyens de production devient le principal objectif de la « République sociale italienne ».
16/11
Arrestation de Missak Manouchian, chef des FTP-MOI de la région parisienne.
--   
Mitterrand se rend à Londres puis à Alger où il rencontre de Gaulle.
17/11
1200 personnes (dont Léon, Bertrand et Fanny Reinach) sont déportées à Auschwitz par le convoi 62.
19/11
Révolte et liquidation du camp de concentration de Janowska.
--   
Jerzy Tabeau, résistant polonais, s'évade d'Auschwitz.
22/11
Ouverture de la conférence du Caire, en Égypte.
--   
100 patients de l'hôpital psychiatrique juif de Berlin sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
25/11
Début de la « Saint-Barthélemy grenobloise », sur les chefs de la Résistance dauphinoise.
28/11
A la Conférence de Téhéran, le Président américain Roosevelt s'engage à organiser un débarquement en France en mai 1944, et le leader soviétique Staline s'engage à ouvrir un front contre le Japon une fois l'Allemagne défaite. Le sort de l'Allemagne et la création d'une organisation mondiale sont notamment évoqués.
Décembre
 
Camus entre au journal "Combat" (clandestin).
02/12
Un raid de bombardement de la Luftwaffe allemande, sur le port de Bari, en Italie, coule de nombreux cargos et navires de transport, y compris le SS John Harvey, qui transportait un stock de gaz moutarde de la Première Guerre mondiale.
--   
Maurice Sarraut, patron de "La Dépêche", est assassiné devant sa résidence de la banlieue de Toulouse.
10/12
Un commando (dont Touvier) organise un attentat à la synagogue Tilsitt de Lyon pendant le service religieux mené par le rabbin Kaplan. Un assaillant s'apprête à lancer ses grenades sur l'assemblée qui se retourne vers l'entrée (conformément à la liturgie), désarçonné, il les lance au hasard : env 10 blessés légers.
11/12
Des Manifestations anti-allemandes ont lieu en zone "libre".
13/12
Massacre de Kalávryta.
--   
Levi et ses camarades résistants sont arrêtés à Brusson et faits prisonniers par la milice fasciste.
--   
Le chef régional de la Résistance pour le sud ouest, Verdier, est arrêté à Toulouse.
14/12
Première grande rafle de déportation de la région rhôdanienne à Nantua, trois semaines après le défilé du maquis à Oyonnax. 150 personnes sont raflées (34 évasions du train ; 116 déportés (Buckenwald/Mauthausen), dont 20 reviendront).
--   
Le Premier Ministre britannique Churchill, épuisé, est transporté à Marrakech.
15/12
Levi est enfermé dans une caserne d'Aoste où "en partie par lassitude, en partie aussi par un sursaut irrationnel d'orgueil", il reconnaît être juif.
17/12
Casimir Oberfeld, compositeur, est déporté par le convoi 63, à Auschwitz.
20/12
Les Japonais sont vaincus par les Chinois, à la bataille de Changde.
--   
Bataille d'Ortona (→ 28/12).
22/12
Le résistant René Gosse est arrêté par la Milice et retrouvé assassiné avec son fils Jean à St-Ismier.
24/12
Le Général Eisenhower est nommé Commandant en chef des forces armées, par le Président Roosevelt, pour le projet d'invasion de la France (opération Overlord).
27/12
Laval et Darnand se rencontrent à Vichy.
29/12
Toutes les forces de la résistance sont rassemblées au sein des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI).