Loading...
irak - 2003 (39 événements)
irak - 2003

(39 événements)

Février
14/02
Le chef des inspecteurs de l'IAffaires EtrangèresA Hans Blix déclare devant le Conseil de sécurité des Nations unies que ses experts n'ont trouvé aucune arme de destruction massive en Irak mais que certains produits déclarés dans son inventaire n'ont toujours pas été retrouvés.
--   
Le ministre des Affaires Etrangères français Villepin prononce, devant le CS de l'ONU, un discours refusant le recours à la force en Irak.
24/02
Saddam Hussein, lors d'une interview à la chaîne américaine CBS, propose un débat télévisé avec le Président américain Bush et déclare : "Nous n'avons pas de missiles en dehors des spécifications des Nations Unies".
Mars
01/03
L'Irak se conforme aux exigences de l'ONU et commence à détruire ses missiles Al Samud 2.
--   
Le Sommet de la Ligue arabe, à Charm el-Cheikh, réunit 11 chefs d'Etat sur les 22 : ils proclament le "refus absolu d'une frappe contre l'Irak".
07/03
Lors d'une réunion du CS de l'ONU sur l'Irak, le ministre des Affaires Etrangères français Villepin s'oppose à une intervention armée et défend l'union de la communauté internationale.
10/03
Le président Jacques Chirac annonce que la France s'opposera quelles que soient les circonstances à une nouvelle résolution américano-britannique prévoyant un ultimatum sur l'Irak.
--   
Le chef de la diplomatie russe Igor Ivanov affirme que Moscou mettra son veto au projet de résolution anglo-américain pour envahir l'Irak.
11/03
Un attentat frappe l'ambassade de Jordanie de Bagdad : 17 morts.
17/03
Les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Espagne retirent leur projet de résolution sur l'Irak, renonçant ainsi à obtenir un soutien de l'ONU à une guerre en Irak ; le président George W. Bush donne un délai de 48 heures à Saddam Hussein pour quitter l'Irak, faute de quoi une intervention militaire sera lancée contre son pays.
--   
Le Président Bush lance un ultimatum au dirigeant irakien Hussein : il lui donne 48h pour quitter son pays, sous menace de guerre.
18/03
Le Président Hussein rejette l'ultimatum américain. Les inspecteurs en désarmement de l'ONU quittent l'Irak à destination de Chypre ; son SG Annan annonce la suspension du programme "Pétrole contre nourriture".
19/03
Début de l'opération irakienne Liberté.
20/03
Les États-Unis et le Royaume-Uni passent à l'offensive contre l'Irak.
23/03
Bataille de Nassiriya, premier conflit majeur lors de l'invasion de l'Irak.
24/03
La coalition anglo-américaine est à cent kilomètres de Bagdad.
--   
La Ligue arabe vote par 21 voix contre 1 en faveur d'une résolution exigeant la fin de l'invasion de l'Irak en 2003.
25/03
La bataille d'Umm Qasr s'achève sur une victoire de la Coalition pendant la guerre d'Irak.
26/03
Lancement de l'opération Northern Delay pendant la guerre d'Irak.
--   
Les troupes américaines atteignent Najaf.
Avril
03/04
Les forces américaines de la 3ème Division d'infanterie attaquent l'aéroport de Bagdad.
04/04
Les troupes américaines commencent à bombarder la capitale irakienne Bagdad lors de la guerre en Irak en vue de la prise de la ville.
07/04
L'armée américaine prend la ville de Bagdad, le gouvernement irakien tombe deux jours plus tard.
08/04
Les troupes britanniques occupent Bassorah.
09/04
Le régime de Saddam Hussein en Irak tombe après 24 ans. Prise du pouvoir par les États-Unis.
10/04
Le Musée national de Bagdad est pillé lors de l'invasion de l'Irak en 2003.
11/04
Les troupes américaines prennent la ville irakienne de Mossoul sans combat.
14/04
Tikrit, ville bastion de Saddam Hussein, chute face aux Américains.
Mai
01/05
Le président américain George W. Bush, depuis le porte-avions Abraham Lincoln, annonce la fin des « combats majeurs en Irak », et déclare que la défaite de Saddam Hussein « est une victoire dans la guerre contre le terrorisme ».
Juillet
13/07
Un Conseil de gouvernement transitoire, composé de 25 membres (13 Chiites, 5 Kurdes sunnites, 5 Arabes sunnites, 1 Chrétien et 1 représentante turkmène), est formé et se réunit.
Août
19/08
Un attentat à la bombe contre le siège de l'ONU à Bagdad fait 22 morts, dont le représentant spécial du secrétaire général Sergio Vieira de Mello.
21/08
Le Centcom annonce la capture de l'ancien ministre de la Défense Hassan al-Majid.
Septembre
01/09
Selon 2 hebdomadaires britanniques, le Premier Ministre Blair aurait demandé au Président Bush de ne pas s'attaquer seul à l'Iraq mais de chercher un soutien international par le biais de l'ONU.
18/09
L'ancien ministre de la Défense Sultan Hashin Ahmed se rend aux forces américaines.
24/09
L'Irak redevient membre de plein droit de l'OPEP.
Octobre
02/10
Le Groupe d'inspection en Irak affirme qu'aucune arme de destruction massive n'a été trouvée en Irak.
16/10
La résolution 1511, 4è mouture adoptée à l'unanimité au CS de l'ONU, donne au SG Annan toute latitude pour décider de la forme de l'engagement en Irak de l'ONU, autorise la création en Irak d'une force multinationale sous commandement américain pour stabiliser le pays, et demande au Conseil de Gouvernement provisoire de présenter d'ici au 15/12 un calendrier pour rédiger une Constitution et tenir des élections.
Novembre
14/11
Retour de l'administrateur américain Paul Bremer, avec un nouveau plan censé rendre sa souveraineté à l'Irak dès juin 2004. Les forces d'occupation resteraient dans le pays à titre d' « invités du gouvernement souverain ».
Décembre
13/12
Arrestation de Saddam Hussein en Irak.